Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Les dernières paroles de Bouddha

    Partagez
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Les dernières paroles de Bouddha

    Message par Kaïkan le Mer 2 Mar 2011 - 13:46

    Les dernières paroles de Bouddha.

    Tandis qu'il était couché entre les arbres du bois de Sala, à Kusinagara, le Bouddha s'adressa pour la dernière fois à ses disciples, insistant encore une fois sur l'importance du Dharma. Il voulait que le Dharma soit leur maître, et non une personne. Il leur dit :

    Soyez vous-même votre lampe, soyez vous-même votre recours; ne dépendez pas de quelqu'un d'autre. Que mon enseignement soit votre lampe, qu'il soit votre recours; ne dépendez pas d'un autre enseignement...
    Regardez votre corps et voyez combien il est impur. Sachant que le plaisir et la douleur du corps sont pareillement cause de souffrance, comment pouvez-vous laisser libre cours à ses désirs?
    Regardez votre esprit et voyez combien il change. Comment pouvez-vous tomber dans l'illusion à son sujet et entretenir l'orgueil et l'égoïsme, alors que vous savez que ces sentiments vous conduiront inévitablement à la souffrance? Regardez toutes choses, pouvez-vous trouver en elles quelque chose qui soit durable? Sont-elles autre chose que des agglomérats qui, tôt ou tard, se briseront et seront dispersés? Ne soyez pas effrayé en constatant l'universalité de la souffrance, mais suivez mon enseignement, même après ma mort. Ainsi, vous vous débarrasserez de la peine. Oui, faites cela et vous serez vraiment mes disciples.

    Mes disciples" les enseignements que je vous ai donnés, vous ne devez jamais les oublier, ni les laisser perdre. Ils doivent toujours se conserver, être étudiés, être pratiqués. Si vous suivez mes enseignements, vous serez toujours heureux.
    L'important, dans mon enseignement, c'est que vous contrôliez votre esprit. Rejetez la convoitise et gardez votre corps droit, votre esprit pur et vos paroles sincères. Si vous vous rappelez constamment le caractère passager de votre vie, vous serez capable de mettre fin à la convoitise et à la colère et d'éviter tout le mal.
    Si vous remarquez que votre esprit est tenté ou empêtré dans la convoitise, il vous faut supprimer la convoitise et contrôler la tentation. Soyez vous-même le maître de votre esprit.
    C'est son propre esprit qui fait d'un homme un bouddha ou qui en fait une bête. Trompé par l'erreur, on devient un démon, éveillé, on devient un bouddha. Par conséquent, contrôlez votre esprit et ne le laissez pas s'écarter du Noble Chemin.

    Conformément à mon enseignement, ayez du respect les uns pour les autres et évitez les disputes. N'imitez pas l'eau et l'huile qui se repoussent mutuellement; imitez plutôt l'eau et le lait, qui peuvent se mélanger parfaitement.
    Étudiez ensemble, enseignez ensemble, pratiquez ensemble. Ne gaspillez pas votre esprit et votre temps en oisiveté et querelles. Jouissez des fleurs de l'éveil en leur saison et moissonnez le fruit du Droit Chemin.
    Les enseignements que je vous ai donnés, j'en ai eu l'idée en suivant moi-même le chemin. Il vous faut suivre ces enseignements et vous y conformer en toutes circonstances.
    Si vous les négligez, c'est que vous ne m'avez pas réellement rencontré, c'est que vous êtes en réalité loin de moi, bien que vous soyez maintenant assis auprès de moi. Si au contraire vous acceptez et pratiquez mes enseignements, quand bien même vous seriez à l'autre bout du monde, vous êtes tout près de moi.

    Mes disciples, ma fin approche, notre séparation ne saurait tarder. Cependant, ne vous lamentez pas. La vie est un changement continuel et; rien n'échappe à la dissolution du corps. Cela, je vais vous le montrer maintenant par ma propre mort, mon corps se dissolvant comme une charrette délabrée.

    Ne vous lamentez pas vainement, émerveillez-vous plutôt de cette loi du devenir et apprenez ainsi combien vide est la vie humaine. N'entretenez pas le désir absurde de voir demeurer ce qui est transitoire.
    Le démon des désirs mondains cherche toujours le moyen de tromper l'esprit. Si une vipère vit dans votre chambre, vous ne pourrez dormir tranquille qu'après l'avoir chassée. Il vous faut briser les liens des désirs mondains et les chasser comme vous le feriez avec une vipère. Il vous faut sérieusement protéger votre esprit.

    Mes disciples, mon dernier moment est venu, mais n'oubliez pas que la mort, c'est seulement la dissolution de ce corps physique. Le corps est né des parents, il a grandi grâce à la nourriture, inévitables pour lui sont la maladie et la mort.
    Le vrai Bouddha, lui, n'est pas un corps humain. C'est l'éveil. Un corps humain doit disparaître, mais la sagesse de l'éveil, elle, demeure éternellement dans la vérité du Dharma, dans la pratique du Dharma. Celui qui voit seulement mon corps ne me voit pas réellement. C'est seulement celui qui accepte mon enseignement qui me voit réellement.
    Après ma mort, le Dharma sera votre maître. Suivez le Dharma et ainsi, vous me serez fidèles. Durant les quarante-cinq dernières années de ma vie, je n'ai rien tenu caché de mon enseignement. Il n'y a pas d'enseignement secret, ni de sens caché. Tout a été enseigné ouvertement et clairement.
    Mes chers disciples, maintenant, c'est la fin. Dans un instant, j'atteindrai le nirvana. Voilà mes dernières instructions.

    Extrait de «L'Enseignement du Bouddha », Bukkyo Dendo Kyokai, Tokyo.


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2923
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Les dernières paroles de Bouddha

    Message par tangolinos le Mer 2 Mar 2011 - 14:46

    kaïkan a écrit:Les dernières paroles de Bouddha.

    Dernières paroles... toujours présentes...

    Il est curieux de voir que dans l'impermanence il puisse y avoir une certaine permanence.

    Bouddha m' étonnera toujours d'avoir pu décrire la voie... voie qui du plus subtil ne saurait être saisie.

    Merci Kaïkan de nous rappeler, ces paroles...
    avatar
    Franck Barron
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 103
    Date d'inscription : 11/12/2008

    Re: Les dernières paroles de Bouddha

    Message par Franck Barron le Jeu 3 Mar 2011 - 18:28

    "Soyez vous-même votre lampe, soyez vous-même votre recours; ne dépendez pas de quelqu'un d'autre."

    Soyez votre propre maitre, voilà la vérité que certains ont oubliée, il est vain d'aller chercher dans l'autre ce que l'on peut faire en bougeant son propre cul. On est mieux servi par soi même et on est toujours déçu par les autres. Les valeurs morales que l'on possède en soi ne dépendent d'aucun maitre. On ne met pas sa destiné dans les main de quelqu'un d'autre comme si on ne savait pas tenir debout. D'ailleurs je trouve cela une idée bizarre que de chercher un maitre car ils en savent pour la plupart moins que vous (il y a un seul Siddhartha et combien de..). On n'abandonne pas sa liberté à quelqu'un d'autre, j'appel cela une secte.
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2923
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Les dernières paroles de Bouddha

    Message par tangolinos le Jeu 3 Mar 2011 - 19:16

    Franck Barron a écrit:"Soyez vous-même votre lampe, soyez vous-même votre recours; ne dépendez pas de quelqu'un d'autre."

    Soyez votre propre maitre, voilà la vérité que certains ont oubliée, il est vain d'aller chercher dans l'autre ce que l'on peut faire en bougeant son propre cul. On est mieux servi par soi même et on est toujours déçu par les autres. Les valeurs morales que l'on possède en soi ne dépendent d'aucun maitre. On ne met pas sa destiné dans les main de quelqu'un d'autre comme si on ne savait pas tenir debout. D'ailleurs je trouve cela une idée bizarre que de chercher un maitre car ils en savent pour la plupart moins que vous (il y a un seul Siddhartha et combien de..). On n'abandonne pas sa liberté à quelqu'un d'autre, j'appel cela une secte.
    Que tu sois responsable de tout ce que tu fais, me semble être la vraie réalité..
    Ainsi si tu veux trouver un maître tu es libre de le faire. S'il s'avère que ce maître t'ait déçu tu ne pourras t'en prendre qu' à toi-même... mais peut-être que cette déception t'aura enseigné quelque chose...
    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1472
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: Les dernières paroles de Bouddha

    Message par lausm le Jeu 3 Mar 2011 - 22:37

    Un maître ne sert qu'à se rappeler que l'Autre existe.
    Mais un vrai maître ne crée pas de dépendance à sa personne.
    Il partage la liberté avec tous, car elle ne lui a jamais appartenu, mais il en est conscient.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Les dernières paroles de Bouddha

    Message par Invité le Ven 4 Mar 2011 - 9:54

    C'est peut-être pas du même sujet, mais à part cette fameuse dent du Bouddha qui circule ça et là, n'y a-t-il pas de reliques? Et par ailleurs, qu'est-il advenu du kesa du Bouddha? Une légende raconte que Mahakashyapa aurait été englouti avec dans le mont Kukkutapada après avoir "passé la main" à Ananda... what about that?
    avatar
    Grand Gourou
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 70
    Humeur : Celle de mon père.
    Date d'inscription : 01/08/2009

    Re: Les dernières paroles de Bouddha

    Message par Grand Gourou le Dim 6 Mar 2011 - 18:41

    "Mes chers disciples, maintenant, c'est la fin. Dans un instant, j'atteindrai le nirvana. Voilà mes dernières instructions."

    Mais quel orgueil ! Wink
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Les dernières paroles de Bouddha

    Message par fonzie le Dim 6 Mar 2011 - 22:47

    petit Gourou a écrit:"Mes chers disciples, maintenant, c'est la fin. Dans un instant, j'atteindrai le nirvana. Voilà mes dernières instructions."

    Mais quel orgueil ! Wink
    t'as vu ? j'ai changé ton pseudo Very Happy
    avatar
    Trinita
    Débutant
    Débutant

    Nombre de messages : 13
    Date d'inscription : 08/03/2011

    Re: Les dernières paroles de Bouddha

    Message par Trinita le Mar 8 Mar 2011 - 1:05

    bonjour a tous, en lisant les paroles de B j'ai envie de m'arreter a la premiere ligne : soyez votre propre lampe torche. ensuite il dit : mais suivez mon enseignement...comprenez il a des piles ... bon moi je veux etre ma propre torche et j'ai mon propre paquet de duracell tout neuf avec moi. Si l'on se veut comprendre, aller au dela de cette belle idee romanesque qu'est le Bouddha, je crois qu'il est necessaire de jetter les vieilles piles surtout quand elles ont 2000 ans cheers le zen n'a t-il pas commencer a la mort du Bouddha ?
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2923
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Les dernières paroles de Bouddha

    Message par tangolinos le Mar 8 Mar 2011 - 9:37

    Trinita a écrit:bonjour a tous, en lisant les paroles de B j'ai envie de m'arreter a la premiere ligne : soyez votre propre lampe torche. ensuite il dit : mais suivez mon enseignement...
    Bonjour Trinita...
    oui tu peux t'arrêter à la première ligne, tu découvriras alors par toi-même ton cheminement, et tu verras alors que ton cheminement ressemblera étrangement à l'enseignement de Bouddha.

    Je dirais que Bouddha a cheminé tout seul, et que ce sont les oreilles de ses disciples qui lui ont permis de remuer sa langue pour décrire le chemin.
    Ainsi le chemin se parcourt tout seul, mais l'enseignement est universel.
    avatar
    Trinita
    Débutant
    Débutant

    Nombre de messages : 13
    Date d'inscription : 08/03/2011

    Re: Les dernières paroles de Bouddha

    Message par Trinita le Mar 8 Mar 2011 - 16:26

    c'est vrai mon cheminement ressemble a celui du Bouddha dans le sens ou moi aussi j'ai cherche mais je n'ai rien a voir avec son enseignement, je n'ai pas d'enseignement, aucune verite pour les hommes, l'homme n'a pas attendu le bouddha pour distinguer le bien du mal. L'enseignement du Bouddha est devenu has been pour moi, le zen aussi. On croit souvent que le Bouddha a chemine tout seul mais ils a eu de nombreux maitres qui l'ont aider a remplir la jarre...je crois que ce type de croyance a cree le mythe, les hommes ont besoin de heros, de croire a quelque chose d'universel..quant aux veritables disciples du Bouddha je ne leur accorde aucune importance,je n'aime pas les disciples, je n'aime que les maitres...
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2923
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Les dernières paroles de Bouddha

    Message par tangolinos le Mar 8 Mar 2011 - 17:02

    Trinita a écrit:je n'ai rien a voir avec son enseignement,
    Il me semble pourtant que tu ne puisses cheminer sans pratiquer le détachement... même si celui-ci a été inconscient...
    je n'ai pas d'enseignement, aucune verite pour les hommes
    Si tu as cheminé, à priori tu devrais ressentir ce besoin de partage... mais peut-être es-tu là pour cela....
    L'enseignement du Bouddha est devenu has been pour moi, le zen aussi.....quant aux veritables disciples du Bouddha je ne leur accorde aucune importance
    Pourquoi viens-tu ici ? est-ce seulement pour le dire ou pour t'en persuader ?
    je n'aime pas les disciples, je n'aime que les maitres...
    et quelle différence ferais-tu entre les maîtres et les disciples ? Il me semble pourtant, que les deux soient interdépendants, et que notre attention ne doit se porter ni sur l'un ni sur l'autre, mais sur la consistance de leurs échanges.
    Un maître qui serait perdu dans un désert n'aurait aucune importance... c'est ce qu'il pourrait communiquer qui serait important... et sans personne pour le stimuler à parler, il ne dirait rien, et, ne pourrait donc pas se révéler.
    avatar
    Trinita
    Débutant
    Débutant

    Nombre de messages : 13
    Date d'inscription : 08/03/2011

    Re: Les dernières paroles de Bouddha

    Message par Trinita le Mar 8 Mar 2011 - 22:35

    en fait je suis plutot pour un zen purifie des lourdeurs religieuses parce que je crois aussi que la religion est un opium du peuple. Je crois en un zen laic, ou chacun est son propre maitre, un zen sans meditation, sans zazen, un zen sans le zen ou il ne reste que l'eveil. Ce qui est important ou pas est toujours une vue de l'esprit. Malheureusement on est souvent la vue de l'autre : celui qui est le disciple du Bouddha possede la vue du Bouddha, ce n'est pas sa vue a lui. Un maitre perdu dans le desert n'a aucune importance mais il reste un maitre.
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2923
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Les dernières paroles de Bouddha

    Message par tangolinos le Mar 8 Mar 2011 - 23:36

    Je crois en un zen laic, ou chacun est son propre maitre, un zen sans meditation, sans zazen, un zen sans le zen ou il ne reste que l'eveil.
    Le zen n'est pas la seule doctrine qui propose le chemin pour l' éveil... Et si le chemin proposé par le zen ne t'intéresse pas, tu n'es pas obligé de le suivre.
    celui qui est le disciple du Bouddha possede la vue du Bouddha, ce n'est pas sa vue a lui
    Dans toutes doctrines il est proposé une image pour se repérer, il s'agit ensuite d'aller au-delà de cette image.
    Un maitre perdu dans le desert n'a aucune importance mais il reste un maitre.
    Si personne n'est là pour le reconnaître, il sera rien du tout.
    avatar
    Trinita
    Débutant
    Débutant

    Nombre de messages : 13
    Date d'inscription : 08/03/2011

    Re: Les dernières paroles de Bouddha

    Message par Trinita le Mer 9 Mar 2011 - 0:55

    imaginez que vous marchez sur un chemin en foret, vous connaissez le chemin et au mieux vous connaitrez le point d'arrivee, un point d'arrivee bien humain, vous arrivez a un bar, un village, une ferme, un nouveau chemin, une route etc...certes, vous aurez peut etre traverse la foret mais vous ne faites qu'emprunter le chemin d'un autre et donc forcement vous arriverez a l'eveil d'un autre : le bar, la ferme etc... l'eveil ce n'est certainement pas un chemin ni l'arrivee au bar ou a la ferme, c'est la foret elle meme.
    Pour aller au dela de l'image, du chemin, il faut sortir du chemin et se perdre. Le but n'est pas de dessiner un nouveau chemin, on est pas a un concours de celui qui aura le plus court chemin, le chemin n'a aucune importance, le point d'arrivee aussi n'a aucune importance...non, le but c'est de voir la beaute de la foret. Or tout le monde sait que la nature est plus belle hors sentiers parce que la nature a tendance a fuir les chemins, les gens degeulassent les chemins et la nature n'aime pas ca...
    Si un disciple sort du chemin, il n'est plus un disciple, il va comme un maitre, il explore, il decouvre la foret, il va ou les autres ne vont pas, au pire i n'est peut etre pas le premier a etre passe par la mais qu'importe il ne voit pas de traces et au moins il peut s'enorgeuillir d'aller tout seul. Il n'y a personne pour le reconnaitre mais ca n'a pas d'importance, il n'est pas la pour etre reconnu, s'il veut etre reconnu il sait comment faire, il continue simplement le chemin et debarque au village ou il retrouve tous ses potes au dojo...pardon.. au bar. Non, lui il est la pour reconnaitre la foret.
    C'est ce que le Bouddha a fait, il est sorti du chemin des sannyasins et ca c'est bien, il nous faut donc a notre tour sortir du chemin du Bouddha.

    Malheureusement le Bouddha en enseignant a trace son propre chemin. Maintenant imaginez que tout le monde trace son propre chemin dans la foret : y'a plus de foret ! on se retouve avec pleins de chemins et presque plus de foret et c'est ce qu'il se passe aujourd'hui, la foret, l'eveil est devenu miserable...la solution consiste donc a sortir du chemin sans laisser de traces pour preserver le peu de foret qu'il nous reste...mais je dirai que ce n'est pas assez, le mieux c'est encore de laisser la foret tranquille pour qu'elle se regenere. Alors la foret reprendra sa place et peu a peu arrivera jusqu'aux villes des hommes.


    Dernière édition par Trinita le Mer 9 Mar 2011 - 1:22, édité 2 fois
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2923
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Les dernières paroles de Bouddha

    Message par tangolinos le Mer 9 Mar 2011 - 9:40

    Trinita
    pour illustrer ce que tu voudrais dire, tu as dréssé un décor qui ne correspond pas tout à fait à la réalité.
    En effet, tu présumes que la forêt est praticable par chaque pèlerin, et que leurs passages dénaturent la forêt. Or le chemin se fait à l'intérieur de chacun et la forêt qui se trouve à l'intérieur de chacun, est une forêt totalement vierge.
    L' enseignement du Bouddha ou de n'importe quel guide, n'est qu'une indication... Nul n'est forcé de la suivre, et celui qui ira s'en informer sera mûr pour le faire... On ne peut entendre que ce qu'on est prêt à entendre.

    Par contre, j'aime bien ton image de laisser la forêt se régénérer, parce que le chemin se fait au delà de nous-même. Je dirais que l'intention de le faire est le plus gros handicap.
    Ce serait comme si notre vraie nature intangible, reprenait ses droits, sur notre nature tangible illusoire.

    Ceci dit, si au cours de tes promenades tu as pris quelques clichés, ce serait sympa de nous les faire partager.
    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1472
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: Les dernières paroles de Bouddha

    Message par lausm le Mer 9 Mar 2011 - 13:52

    Si tout le monde sort du chemin et va dans la forèt, elle ne fera pas long feu!
    Par contre, si tout le monde va au bar, la forèt sera préservée!
    Et puis, on n'est pas obligé de faire des clivages dualistes, et de penser que la forèt est plus belle que le bar!
    On peut aussi voir que le bar est beau comme la forèt, mais différemment!
    avatar
    Sylvie
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 332
    Date d'inscription : 12/09/2010

    Re: Les dernières paroles de Bouddha

    Message par Sylvie le Mer 9 Mar 2011 - 14:20

    lausm a écrit:Si tout le monde sort du chemin et va dans la forèt, elle ne fera pas long feu!
    Par contre, si tout le monde va au bar, la forèt sera préservée!
    ...
    ha, c'est pour ça que le zen est privé et les règlements de comptes sont publics, sur un forum où t'animes.
    rendeer
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Sylviculture
    avatar
    Trinita
    Débutant
    Débutant

    Nombre de messages : 13
    Date d'inscription : 08/03/2011

    Re: Les dernières paroles de Bouddha

    Message par Trinita le Mer 9 Mar 2011 - 15:17

    Je doute que la foret soit totalement vierge. Il y a bien longtemps surement mais plus aujourd'hui. Sinon pas de cliches,une photo de la foret ce n'est pas la foret et le bar n'est pas une foret non plus.
    avatar
    Sylvie
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 332
    Date d'inscription : 12/09/2010

    Re: Les dernières paroles de Bouddha

    Message par Sylvie le Mer 9 Mar 2011 - 15:20

    Trinita a écrit:Je doute que la foret soit totalement vierge. Il y a bien longtemps surement mais plus aujourd'hui. Sinon pas de cliches,une photo de la foret ce n'est pas la foret et le bar n'est pas une foret non plus.
    Salut,

    il parait que tu serais plus rapide que d'autres...

    avatar
    Trinita
    Débutant
    Débutant

    Nombre de messages : 13
    Date d'inscription : 08/03/2011

    Re: Les dernières paroles de Bouddha

    Message par Trinita le Mer 9 Mar 2011 - 17:57

    La sylviculture c'est bien pour les petites forets bien propres. Moi je parlais de la foret amazonienne, pas d'une foret de X eme main.
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Les dernières paroles de Bouddha

    Message par fonzie le Mer 9 Mar 2011 - 18:05

    Trinita a écrit:La sylviculture c'est bien pour les petites forets bien propres. Moi je parlais de la foret amazonienne, pas d'une foret de X eme main.
    Yudo a dit: "X n'est pas X" tongue D'où le tétralemme de Nagarjuna car il est important de ne pas privilégier une perception sur une autre, donc pas de privilégiés, "amazonien" ou pas.
    Lin Tsi a dit:
    "Voilà les vues auxquelles vous vous livrez pendant toute votre vie, allant contre le témoignage de
    votre paire d'yeux.
    "
    tu comprends ? tartina Cool
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3322
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Les dernières paroles de Bouddha

    Message par Fred le Mer 9 Mar 2011 - 18:12

    Trinita, jolie forêt vierge, merci de venir à nous et de nous permettre de te visiter.
    avatar
    Trinita
    Débutant
    Débutant

    Nombre de messages : 13
    Date d'inscription : 08/03/2011

    Re: Les dernières paroles de Bouddha

    Message par Trinita le Mer 9 Mar 2011 - 18:27

    Fonzie : non, j'ai du mal a comprendre, la foret amazonienne c'est le bois de boulogne ?
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Les dernières paroles de Bouddha

    Message par fonzie le Mer 9 Mar 2011 - 18:58

    Trinita a écrit:Fonzie : non, j'ai du mal a comprendre, la foret amazonienne c'est le bois de boulogne ?
    heu...ouais, t'as pas compris Shocked
    ben sinon, on peut voir un lien avec le Brésil, attends que je cherche dans les archives... ha voilà !
    t'as un extrait de film "Brazil" message 32 de ce lien:
    http://zen-et-nous.1fr1.net/t414p30-une-etude-americaine-vante-les-bienfaits-de-la-meditation-chinoise-pour-le-cerveau#7636

      La date/heure actuelle est Lun 20 Nov 2017 - 18:19