Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Le "Mondo" 問答 (questions & réponses)

    Partagez
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Le "Mondo" 問答 (questions & réponses)

    Message par Kaïkan le Ven 25 Mar 2011 - 12:26

    LE "MONDO"

    Je vais tenter une analyse de cet exercice nommé "mondo" 問答
    (もんどう) questions et réponses, dialogue.

    Beaucoup de mondo sont devenus célèbres et tous ceux qui s’intéressent au zen en connaissent plusieurs. Je vais essayer de dévoiler les mécanismes les plus évidents de cet échange traditionnel entre maître et disciple.

    Parfois c’est le maître qui interroge le disciple, mais le plus souvent la question provient de l’élève, souvent après zazen. C’est cette dernière formule que je vais présenter.
    Les rituels de politesse étant accomplis, le disciple pose une question qui lui parait très importante.

    Ses motivations sont :

    • Résoudre un problème qui le préoccupe (meilleure motivation).
    • Garder ou créer un lien de proximité avec le maître (motivation moyenne).
    • Paraître intelligent, se faire valoir (motivation inférieure).

    Le maître donnera une réponse appropriée, parfois rugueuse, souvent en forme de kõan.
    Son intention est :

    • Comprendre profondément l’état actuel du disciple.
    • Comprendre la véritable question cachée qui préoccupe le disciple.
    • Réagir de façon à susciter l’éveil du questionneur.
    • Répondre à la question réelle cachée sous la question posée.

    Le mondo est vraiment compris par les deux acteurs principaux qui se parlent, les spectateurs ne peuvent que donner une interprétation suivant leur niveau de compréhension du Dharma. Il reste cependant toujours un mystère, un secret entre les deux protagonistes, et cela ne peut être compris par personne que eux-mêmes.

    Il y a encore beaucoup à dire sur le sujet, mais j’ai donné la vision me semblant la plus simple et la plus directe.

    Bon dhyãna… (toutes vos réflexions sur ce sujet sont les bienvenues)


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Komuso
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 101
    Age : 39
    Localisation : Metz
    Date d'inscription : 24/03/2011

    Re: Le "Mondo" 問答 (questions & réponses)

    Message par Komuso le Ven 25 Mar 2011 - 13:00

    Merci Kaïkan de répondre à une question que je n'ai pas eu le temps de poser.
    Le mondo c'est un peu comme le "heads up" au poker alors...
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2923
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Le "Mondo" 問答 (questions & réponses)

    Message par tangolinos le Ven 25 Mar 2011 - 13:31

    Dis moi Kaïkan...
    Ne pourrait-on pas dire, pour imager, que le maître serait la sage-femme, qui ferait accoucher l'élève de son âme ?... cette chose insaisissable qui serait notre vraie nature... cette chose qu'aucun mot ne pourrait désigner... cette chose qui ne pourrait se révéler que lorsque l' élève en serait devenu le plus pur réceptacle...
    L' éveil ne serait-il pas cette chose qui d' "autre" devient nous ?

    Le mondo ne pourrait-il pas s'imager par les contractions, les douleurs de l'élève, et les réponses du maître ne ressembleraient-elles pas aux agissements d'une sage-femme ?

    Alors, Kaïkan qu'est-ce t'en penses de cette image ? albino
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Le "Mondo" 問答 (questions & réponses)

    Message par Kaïkan le Ven 25 Mar 2011 - 13:44

    Bonjour tangolinos,

    Je préfère ceci:

    tangolinos a écrit:
    En ce qui me concerne, je te rappelle que je n'avais pas cette intention que d' accéder à un quelconque "Nirvana"... ma démarche a plutôt été d'affronter les contradictions jusqu'à me retrouver face à mon incapacité à comprendre, et, à me retrouver en état de complet lâcher prise... lâcher prise indispensable pour s'abandonner au bon vouloir du cosmos.
    Mais il m' apparaît évident que cette intention que de parvenir à un état qu'on aurait choisi soi-même, ne puisse être qu'un handicap... en effet ce soi-disant état, n'est pas quelque chose qu'on attrape, mais plutôt quelque chose qui nous attraperait.
    Sans pouvoir affirmer que ce ne soit qu' une transcendance, il y a bien cette sensation que de s'être laissé traverser... comme si tout ce qu'il y avait dedans s'était relié à tout ce qu'il y avait dehors.

    C'est très direct et "physique" si j'ose m'exprimer ainsi...


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2924
    Age : 69
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Le "Mondo" 問答 (questions & réponses)

    Message par Yudo, maître zen le Ven 25 Mar 2011 - 13:51

    Juste que "mondo", c'est la contraction de 問 (abbréviation de "shitsumon", question) et de 答, (abbréviation de "tôben", réponse).
    Autrement dit, sous le mystère insondable du mot ésotérique dont se repaissent les "zénistes", il y a tout bêtement "séance de questions-réponses".
    Evidemment, dans le contexte azédique, cela revêt un caractère hypra-solennel, empesé et intimidant, où la personne qui a une question doit se lever, aller se prosterner devant le grand dispensateur des réponses, poser sa question (le plus souvent hyper-convenue, parce que pas du tout spontanée) et recevoir, encore une fois la plupart du temps, une réponse à la mesure de la prétention de celui qui la reçoit.

    Le vieux Gudo, lui, donnait des conférences, et nous avions des tables et de quoi prendre des notes. Si, au cours de la conférence, quelque chose suscitait l'interrogation, on pouvait en prendre note, et à la fin, lever la main, et poser une question, comme dans n'importe quelle salle de cours scolaire ou universitaire. Cela suscitait des échanges immédiats, très spontanés avec en prime cette fraîcheur et cette gentillesse sans mollesse typique de ce vieux ainsi que de bien d'autres enseignants remarquables. C'est pourquoi, je pense, il est si vigoureusement opposé à la pratique du kusen. Quand on se fait farcir la tronche pendant qu'on tente de se concentrer, non seulement on n'arrive pas à identifier aisément ce qui pose problème, mais en plus on finit par l'oublier, tout bêtement. Sans compter que le farcissage de tronche en douce, par derrière, a ce côté nocif qu'on a tendance à le gober sans réfléchir (je pense que c'est là aussi le but). "Ne pas réfléchir" était, quand j'étais à l'AZI, le grand Leitmotiv.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Le "Mondo" 問答 (questions & réponses)

    Message par Kaïkan le Ven 25 Mar 2011 - 13:56


    tangolinos a écrit:
    Ne pourrait-on pas dire, pour imager, que le maître serait la sage-femme, qui ferait accoucher l'élève de son âme ?..

    Il s'agit parfois de s'accoucher soi-même et donc d'être à la fois :la patiente, la sage-femme et le bébé.(qu'il ne faut pas oublier)...

    Mais l'image est peut-être trop forte pour certains...


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Le "Mondo" 問答 (questions & réponses)

    Message par Kaïkan le Ven 25 Mar 2011 - 14:07

    Yudo, maître zen a écrit:Juste que "mondo", c'est la contraction de 問 (abbréviation de "shitsumon", question) et de 答, (abbréviation de "tôben", réponse).
    Autrement dit, sous le mystère insondable du mot ésotérique dont se repaissent les "zénistes", il y a tout bêtement "séance de questions-réponses".
    Evidemment, dans le contexte azédique, cela revêt un caractère hypra-solennel, empesé et intimidant, où la personne qui a une question doit se lever, aller se prosterner devant le grand dispensateur des réponses, poser sa question (le plus souvent hyper-convenue, parce que pas du tout spontanée) et recevoir, encore une fois la plupart du temps, une réponse à la mesure de la prétention de celui qui la reçoit.

    Le vieux Gudo, lui, donnait des conférences, et nous avions des tables et de quoi prendre des notes. Si, au cours de la conférence, quelque chose suscitait l'interrogation, on pouvait en prendre note, et à la fin, lever la main, et poser une question, comme dans n'importe quelle salle de cours scolaire ou universitaire. Cela suscitait des échanges immédiats, très spontanés avec en prime cette fraîcheur et cette gentillesse sans mollesse typique de ce vieux ainsi que de bien d'autres enseignants remarquables. C'est pourquoi, je pense, il est si vigoureusement opposé à la pratique du kusen. Quand on se fait farcir la tronche pendant qu'on tente de se concentrer, non seulement on n'arrive pas à identifier aisément ce qui pose problème, mais en plus on finit par l'oublier, tout bêtement. Sans compter que le farcissage de tronche en douce, par derrière, a ce côté nocif qu'on a tendance à le gober sans réfléchir (je pense que c'est là aussi le but). "Ne pas réfléchir" était, quand j'étais à l'AZI, le grand Leitmotiv.

    Bonjour Yudo,

    Je rappelle que mes messages ne sont pas ceux de l'AZI. ma description du mondo est traditionnelle depuis des siécles et ne décrit aucune secte en particulier.

    Je comprends que tu aies beaucoup souffert de certaines choses, mais il est peut-être temps de passer un coup d'éponge et de laisser derrière ce qui est derrière. C'est ce que j'ai fait moi-même avec succès, c'est-à-dire vivre de façon indépendante (de l'opinion des autres et de leurs défauts et qualités).

    Bon zazen...

    PS: Merci pour cette précision :
    "mondo", c'est la contraction de 問 (abbréviation de "shitsumon", question) et de 答, (abbréviation de "tôben", réponse).


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Le "Mondo" 問答 (questions & réponses)

    Message par fonzie le Ven 25 Mar 2011 - 15:41

    kaïkan a écrit:... laisser derrière ce qui est derrière....
    non, mais c'est vrai ça Yudo !
    Regardes-moi Very Happy Est-ce que je rabache sans cesse les jeux de rôles convenus entre complices aux multi-pseudos sur d'autres forums bouddhistes ?
    tu vois bien qui faut savoir passer l'éponge pour effacer les ardoises.
    Bon ! fais un effort, quand même Smile

    J'ai des trucs à dire sur le "Mondo"... mais là, j'ai pas le temps; j'espère que j'aurai pas oublier quand je reviendrais.

    à+
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Le "Mondo" 問答 (questions & réponses)

    Message par Kaïkan le Ven 25 Mar 2011 - 15:55

    C'est vrai, c'est pas facile... No

    Je ne dis pas qu'on y arrive, mais si on n'essaie pas... Alors ? Neutral
    Tout dépend de la force du trauma et de l'importance qu'on lui donne. Smile

    Et puis si on en a besoin on peut aussi rouspéter ça détend des fois...
    Very Happy


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2924
    Age : 69
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Le "Mondo" 問答 (questions & réponses)

    Message par Yudo, maître zen le Ven 25 Mar 2011 - 15:55

    kaïkan a écrit:

    Je rappelle que mes messages ne sont pas ceux de l'AZI. ma description du mondo est traditionnelle depuis des siécles et ne décrit aucune secte en particulier.

    Je comprends que tu aies beaucoup souffert de certaines choses, mais il est peut-être temps de passer un coup d'éponge et de laisser derrière ce qui est derrière. C'est ce que j'ai fait moi-même avec succès, c'est-à-dire vivre de façon indépendante (de l'opinion des autres et de leurs défauts et qualités).


    Pour ma part, l'éponge est passée. Je fais comme mon maître, et cela suffit. Mais ici, je donne mon avis sur ce qui se passe en général, et si je désapprouve, je le dis et j'argumente. Il semble bien que, d'une part, le kusen soit relativement rare dans la pratique japonaise, où se pratique plutôt le teisho (un cours devant une assistance qui prend des notes). Et que, pour ce qui est du mondo, ce qui est la tradition au Japon, dans un cadre extrêmement et lourdement hiérarchisé ne me paraît pas souhaitable ici, d'autant que c'est un cérémonial abandonné par beaucoup de japonais. Shunryu Suzuki faisait tout comme ce que j'ai vu faire au vieux Gudo, et je ne crois pas que ce soit une mince référence. Je crois également qu'Okumura fait de même.

    De plus, connaissant l'extrême vanité de certains godos ici, en Europe, je ne pense pas que ce type de cérémonial soit bon pour eux non plus.

    C'est tout;
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Le "Mondo" 問答 (questions & réponses)

    Message par Kaïkan le Ven 25 Mar 2011 - 16:04

    Alors là j'ai la réponse :

    C'est tout à fait exact ce que tu dis :
    le kusen se pratique plutôt le teisho (un cours devant une assistance qui prend des notes).
    Mais comme ils étaient incapables de se tenir tranquilles, Deshimaru a inventé la méthode kusen avec tout le monde face au mur pour ne pas être interrompu sans cesse (il avait pas beaucoup de temps devant lui).
    Après l'AZI en a fait une tradition ce qui est complète ment erroné car on frôle le lavage de cerveau comme tu le fais remarquer.
    Donc la mèthode Nishijima est le vrai kusen que tu décris (quand les disciples ne sont pas bordéliques).


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Le "Mondo" 問答 (questions & réponses)

    Message par Kaïkan le Ven 25 Mar 2011 - 16:09

    Pour le mondo,

    Normalement ce n'est pas en public mais en privé. On fait la queue devant la chambre choisie par le maître sous la surveillance d'un moine (avec kyosaku).

    De façon informelle:
    Parfois le maître surgit pendant le samu et te poses une question inattendue et rigole de ta stupéfaction...

    PS: Pendant zazen parfois le maître dit quelques mots quand il le juge nécessaire (très rarement)
    Donc le kusen (enseignement oral pendant zazen) existe bien...


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2924
    Age : 69
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Le "Mondo" 問答 (questions & réponses)

    Message par Yudo, maître zen le Ven 25 Mar 2011 - 17:16

    kaïkan a écrit:Pendant zazen parfois le maître dit quelques mots quand il le juge nécessaire (très rarement)
    Donc le kusen (enseignement oral pendant zazen) existe bien...
    De fait, en ce sens, même moi, il m'arrive de le faire. Mais c'est exceptionnel.
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Le "Mondo" 問答 (questions & réponses)

    Message par fonzie le Ven 25 Mar 2011 - 20:55

    kaïkan a écrit:

    tangolinos a écrit:
    Ne pourrait-on pas dire, pour imager, que le maître serait la sage-femme, qui ferait accoucher l'élève de son âme ?..

    Il s'agit parfois de s'accoucher soi-même et donc d'être à la fois :la patiente, la sage-femme et le bébé.(qu'il ne faut pas oublier)...

    Mais l'image est peut-être trop forte pour certains...
    Voilà, c'est ce dont je voulais parler et je vais d'ailleurs reprendre une autre image de Tangolinos pour expliquer:
    Te guider ?... c'est toi qui tiens les rennes... Selon une image chinoise, tu es le cocher d'une diligence, devant toi il y a deux chevaux, l'un qui est le fruit de ton éducation, et, l'autre est un cheval fou... dans la diligence il y a un passager... ce passager est ta vraie nature intangible, qui a choisi cette diligence qui est ton incarnation, lui il sait où il veut aller... tant que tu es sur la bonne route, tout se passe très bien, mais lorsque ton trajet n'est pas celui voulu par le passager, il t'envoie des signes qu'il s'agira de décoder... si tu ne le décodes pas, et si le passager n'est pas content il te donnera des signes de plus en plus sensibles...
    Bon ça reste une image, mais ça montre bien que le maître est à l'intérieur de toi, et, que c'est à toi de le découvrir.
    Ainsi si tu as des questions, et, qu'on te propose des réponses, il t'appartient de savoir si ça convient à ton passager, et, si ça ne distrait pas trop tes chevaux...
    http://zen-et-nous.1fr1.net/t550-un-simple-bonjour
    Je comprends Kaïkan que tu as décrit ce qui se passe concrètement.
    Mais si on considère que Bouddha (qui a transmis aux disciples) est un qualificatif, ce Maitre est en nous et le disciple est en nous aussi. Ce qui n'empêche pas Gautama d'avoir existé ou ce qui ne nous empêche pas d'exister, comme ce qui n'empêche pas le mondo d'exister.

    tu dis:
    Ses motivations sont :

    • Résoudre un problème qui le préoccupe (meilleure motivation).
    • Garder ou créer un lien de proximité avec le maître (motivation moyenne).
    • Paraître intelligent, se faire valoir (motivation inférieure).
    en parlant du disciple, donc dans l'image donnée par Tangolinos, il s'agit de celui "qui tient les rennes", qui selon sa "motivation", et l'on peut peut-être parler d'intention ou de "préoccupation" ( comme dit aussi tangolinos), de savoir pour nous (dans notre forme "disciple") sur quel plan nous nous plaçons, plans qui ne sont pas forcément hiérarchiques (parce que y'a des cas où les circonstances font que... mais bref !).
    Plan "inférieur" où il s'agit de "briller" en société, c'est l'ego qui s'la pète (il n'y a pas forcément à juger car des circonstances peuvent l'imposer; ça peut être aussi à cause d'un complexe d'infériorité avec compensation etc.)
    Plan "moyen", c'est de l'ordre du coeur (ou du "ventre" si j'ai bien compris chez les Japonais)
    Plan "résoudre un problème", c'est de l'ordre de la tête.
    Et nous jouons tous au yoyo sur ces trois plans.
    http://zen-et-nous.1fr1.net/t314-hierarchie

    Il reste cependant toujours un mystère, un secret entre les deux protagonistes, et cela ne peut être compris par personne que eux-mêmes.
    c'est ça qui fait tout le suspense du film ! et en Dolby 3D en plus !!!

    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1472
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: Le "Mondo" 問答 (questions & réponses)

    Message par lausm le Ven 25 Mar 2011 - 21:40

    Super, ta photo de couture, Fonzie. Le vrai dharma qui s'exprime.
    Bon, Yudo, je vais ne pas suivre tout ce que tu dis, car j'ai connu des mondos dans l'AZi où ce côté protocolaire, lourd, n'était pas présent comme tu décris. C'est surtout entre 2000 et 2005 que ça s'est aggravé. Je ne le dirai pas assez, c'est quand on a remis la soto shu sur le haut du panier.
    Concernant le kusen, dans le site zen roads, Kishigami raconte, si ma mémoire est bonne, que la kusen est apparu dans le zen au 17e siècle. Deshimaru n'a rien inventé, mais je pense qu'en effet au vu de la population qu'il avait, je pense absolument inconcevable si cela s'était passé au Japon, il a dû trouver des moyens, qu'il aurait remis en cause (il faisait des teisho au début de sa présence en France).
    en bref il s'est démerdé comme il a pu.
    Mais le piège, c'est la reproduction mimétique sans aucune créativité.
    Je l'ai vécu, des kusens du maître lus par une disciple, qui nous disait "kusen de maître machin de telle date de la sesshin de truc!....). Chiantissime!
    Moi, je racontais des histoires de gyoji, notamment celle de Daibai Hojo, ma préférée. C'était plus fun. Mais on me critiquait (par derrière, de préférence), parce que j'étais en fait trop hors des sentiers bien balisés. Les sentiers balisés, ça m'a toujours ennuyé, l'(aime bien aller voir au bout du chemin là bas voir ce qu'il y a à découvrir, quitte à ce que ce ne soit pas intéressant.
    Car moi, ce qui m'a attiré vers le zen, ce fut la lecture de mondos de Deshimaru dans "questions à un maître zen" : i ly en a tout bonnement poilant, et ce côté un peu truculent voire foncièrement cru, je le trouvais fort rassurant car une spiritualité très terre à terre.
    Maintenant, on ne les nommera pas, mais ce qu'en font certains, c'est un truc qui a perdu toute chaleur, toute spontanéité, toute humanité. Un mondo codé. Avec de la mise en scène, c'est un art que certains développent, mais ce sont ceux-là qui affichent les titres de révérends (merde je l'ai dit, chi.....!)
    Avec toutes les stratégies de com que ça implique, c'est à dire la formule qui tue quand quelqu'un pose une question dérangeante, et toutes sortes de stratégies toutes faites qui jouent avec les conventions non dites qui sont le pacte implicite qui lie toutes les personnes présentes.
    La dernière fois que j'ai posé une question, en fait je n'y croyais pas : j'ai eu la réponse en fonction : chiante.
    En fait, je voulais faire bouger un peu l'assemblée, ça dormait!!!!
    Mais notamment à la Gendro, j'ai vu des mondos, des vrais, où y avait de la moelle.
    Avec des gens qui se levaient avant que le godo ne finisse de parler.
    Avec des vraies réactions vivantes, pas codées, et de l'amour entre les gens, pas complaisant, mais l'envie de l'éveil partagé entre qui demande et qui répond.
    Moi c'est comme ça que j'envisage les choses.
    et comme ça que j'essaie de répondre à ceux qui me demandent des trucs par mail.

    Mais aimer, c'est pas toujours facile à pratiquer.




    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Le "Mondo" 問答 (questions & réponses)

    Message par Kaïkan le Ven 25 Mar 2011 - 21:46

    Oui fonzie,

    Très bien ton petit readers digest. Et le plus drôle dans tout ça :

    La plus part du temps on comprend rien et c'est merveilleux...
    Ou bien on comprend tout sans savoir quoi et on peut rien en dire (c'est fantastique).
    Et quand enfin on arrive à dire quelque chose personne ne comprend (c'est stupéfiant).
    En fin de compte ce n'est peut-être qu'un rêve sauf qu'il dépasse l'imagination (renversant)

    Et je suis loin d'avoir fait le tour de la question après ces quelques mots...

    Si il y en a qui suivent encore c'est qu'ils ne se sont pas endormi.
    Laughing


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1472
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: Le "Mondo" 問答 (questions & réponses)

    Message par lausm le Ven 25 Mar 2011 - 22:04

    C'est pour ça que la cinquième proposition, c'est de la fermer et s'asseoir.
    Réponse difficile à mettre en forme dans un forum, mais à ne pas oublier!
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2924
    Age : 69
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Le "Mondo" 問答 (questions & réponses)

    Message par Yudo, maître zen le Ven 25 Mar 2011 - 22:14

    lausm a écrit:
    Bon, Yudo, je vais ne pas suivre tout ce que tu dis, car j'ai connu des mondos dans l'AZi où ce côté protocolaire, lourd, n'était pas présent comme tu décris. C'est surtout entre 2000 et 2005 que ça s'est aggravé. Je ne le dirai pas assez, c'est quand on a remis la soto shu sur le haut du panier.
    Non, je t'assure, ça existait bien avant.
    Concernant le kusen, dans le site zen roads, Kishigami raconte, si ma mémoire est bonne, que la kusen est apparu dans le zen au 17e siècle. Deshimaru n'a rien inventé, mais je pense qu'en effet au vu de la population qu'il avait, je pense absolument inconcevable si cela s'était passé au Japon, il a dû trouver des moyens, qu'il aurait remis en cause (il faisait des teisho au début de sa présence en France).
    en bref il s'est démerdé comme il a pu.
    je croyais avoir bien spécifié que je comprenais fort bien ce point.
    Mais le piège, c'est la reproduction mimétique sans aucune créativité.
    C'est bien de ça que je parle
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Le "Mondo" 問答 (questions & réponses)

    Message par Kaïkan le Ven 25 Mar 2011 - 22:19

    Bonsoir lausm,

    Normalement un mondo c'est un échange très électrique, un affrontement parfois, en tout cas de la vie. Mais un jour, un godo suisse a commencé à transformer le mondo en conférence et tout le monde à trouvé ça très bien surtout les autres godos qui pouvaient ne plus se faire de soucis et jouer les stars en exposant leurs connaissances devant l'assemblée.

    Voilà une véritable dérive. C'est à partir de la mort d'Étienne que cette dérive s'est implantée.

    Pour le Kusen il est bon d'avoir avant zazen une idée de ce qu'on va *enseigner" mais il faut évoluer avec les circonstances qui peuvent obliger à prendre un sujet imprévu. Il faut donc être capable d'improviser avec du cœur et à ventre ouvert...

    Faire court, ne pas s'étaler, laisser de longs espaces vides pour que les participants puissent "digérer" les paroles . Faire attention au timbre de sa voix etc...

    Je ferais une rubrique là dessus et j'espère que tu seras du nombre de ceux qui donneront des retours d'expériences vécues...


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1472
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: Le "Mondo" 問答 (questions & réponses)

    Message par lausm le Ven 25 Mar 2011 - 22:21

    Oui, on est donc d'accord.
    Sûrement ça existait comme tu le dis, mais je ne fréquentais pas ceux qui faisaient comme ça, et ils n'étaient pas la majorité.
    La sotoshuisation a aggravé le truc : ils sont devenus tellement pris dans un processus d'image, qu'ils se sentent obligés de répondre à une mise en scène en règle, et là c'est devenu depuis une norme. Imposée par un petit nombre, mais qui impose bien son truc.
    Perso, je n'ai jamais eu à me prosterner pour faire un mondo. Juste saluer suffisait.
    Se réfugier dans la forme, c'est quand on a peur du nouveau, de sortir des sentiers battus, quand on a peur de perdre le contrôle.
    Voire quand on a peur de ne pas savoir répondre.
    Parfois le mieux c'est d'accepter de ne pas savoir, et la fermer.
    MAis ça, c'est le plus difficile!
    En tous cas pour moi!

    Le peu que j'ai fait comme dans tous les dojos Azi alors, en assumant l'enseignement, donc le kusen, c'était en partant toujours de la posture, pas de la pensée. Du hara, pas des hémisphères.
    Et comme m'a dit en mondo (!) celui qui m'a appris zazen, je ne blague pas : "pose tes hémisphères juste au-dessus de tes fesses".
    Ca a l'air tout con, comme ça , mais c'est le genre de phrases qui frappent la conscience, jusq'au tréfond, et qui ancrent une pratique dans la réalité la plus concrète.
    et ça, c'est de l'enseignement qui aide à pratiquer...pour moi!


    Dernière édition par lausm le Ven 25 Mar 2011 - 22:26, édité 1 fois
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Le "Mondo" 問答 (questions & réponses)

    Message par fonzie le Ven 25 Mar 2011 - 22:22

    lausm a écrit:Super, ta photo de couture, Fonzie. Le vrai dharma qui s'exprime.
    merci ! et encore que c'était le plan inférieur, celui qu'est en dessous de la ceinture.

    kaïkan a écrit:Et le plus drôle dans tout ça :

    La plus part du temps on comprend rien et c'est merveilleux...
    Ou bien on comprend tout sans savoir quoi et on peut rien en dire (c'est fantastique).
    Et quand enfin on arrive à dire quelque chose personne ne comprend (c'est stupéfiant).
    En fin de compte ce n'est peut-être qu'un rêve sauf qu'il dépasse l'imagination (renversant)

    Et je suis loin d'avoir fait le tour de la question après ces quelques mots...
    et "la réalité dépasse la fiction".
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Le "Mondo" 問答 (questions & réponses)

    Message par Kaïkan le Ven 25 Mar 2011 - 22:30

    fonzie a écrit:
    et "la réalité dépasse la fiction".

    Je ne te le fais pas dire. Very Happy


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2923
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Le "Mondo" 問答 (questions & réponses)

    Message par tangolinos le Ven 25 Mar 2011 - 22:36

    kaïkan a écrit:Oui fonzie,

    Très bien ton petit readers digest. Et le plus drôle dans tout ça :

    La plus part du temps on comprend rien et c'est merveilleux...
    Ou bien on comprend tout sans savoir quoi et on peut rien en dire (c'est fantastique).
    Et quand enfin on arrive à dire quelque chose personne ne comprend (c'est stupéfiant).
    En fin de compte ce n'est peut-être qu'un rêve sauf qu'il dépasse l'imagination (renversant)

    Et je suis loin d'avoir fait le tour de la question après ces quelques mots...

    Si il y en a qui suivent encore c'est qu'ils ne se sont pas endormi.
    Laughing
    Disons qu'il n' y a rien à dire, mais que pour expliquer ce rien il faudrait plusieurs palettes de papier, et quelques cartons de stylos... Very Happy
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Le "Mondo" 問答 (questions & réponses)

    Message par Kaïkan le Ven 25 Mar 2011 - 22:48

    Je me demande si fonzie n'a pas une envie subconsciente de devenir une moniale zen, de se faire un super kesa et d'enseigner tout ce qu'elle n'a jamais pu dire... ?




    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Le "Mondo" 問答 (questions & réponses)

    Message par fonzie le Ven 25 Mar 2011 - 22:53

    kaïkan a écrit:Je me demande si fonzie n'a pas une envie subconsciente de devenir une moniale zen, de se faire un super kesa et d'enseigner tout ce qu'elle n'a jamais pu dire... ?


    nan ou alors c'est très subconscient comme envie et pi il est pas question que je me rase la tête afro je renonce pas à mes cheveux !

      La date/heure actuelle est Dim 19 Nov 2017 - 22:31