Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Zazen dans un temple en Alsace

    Partagez
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Zazen dans un temple en Alsace

    Message par Kaïkan le Dim 15 Mai 2011 - 20:32

    Maître Reigen Wang-Genh


    Maître Reigen Wang-Genh pratique le zen sôtô depuis 1973. Il reçoit l’ordination de moine de Maître Taisen Deshimaru en mars 1977 et le suit dans de très nombreuses sesshin (retraites) tant en France qu’à l’étranger jusqu’au décès de Maître Deshimaru en 1982.

    Pendant ces neuf années, il pratique au dôjô de Strasbourg, alors dirigé par Jean Shogen Baby, et participe très activement à son développement. En 1986, il devient responsable du dôjô de Strasbourg.

    A partir de 1987, avec l’aide de quelques pratiquants allemands, il commence à fonder des dojos dans les principales villes du Bade-Wurtemberg : Fribourg, Stuttgart, Karlsruhe, Heidelberg, Mannheim ainsi que dans les principales villes d’Alsace : Mulhouse, Colmar, Sélestat, Benfeld…
    Le dôjô de Strasbourg devient alors un centre zen régional qui organise conjointement avec les autres dôjôs, de grandes retraites dans les Vosges.

    Maître Reigen Wang-Genh commence à donner des ordinations de moines et de nonnes en 1992 et ainsi, se forme naturellement une sangha de plusieurs centaines de membres laïcs ou ordonnés.

    C’est ainsi qu’en avril 1999, il fonde avec l’aide de toute la sangha régionale,le Temple Kosan Ryumon Ji à Weiterswiller dans les Vosges du Nord. Une quinzaine de moines et de nonnes décident alors de le rejoindre dans une pratique de la vie monastique selon les règles traditionnelles d’un monastère zen Sôtô.


    Maître Reigen Wang-Genh reçoit en 2001 la transmission du Dharma de Maître Dosho Saikawa (photo à droite), actuel responsable du zen Sôtô pour l’Amérique du Sud.


    Depuis Juin 2007 maître Reigen Wang-Genh assure la fonction de président de l’Union Bouddhiste de France, fédération qui regroupe la plupart des écoles bouddhistes présentes en France. Il est également l’un des responsables de l’Association Zen Internationale qui rassemble la plupart des anciens disciples de Maître Deshimaru.

    Cette année l'essentiel de son travail a porté sur l'organisation de l'arrivée des reliques de Shakyamuni Bouddha en Europe, événement qui s'est déroulé les 15, 16 et 17 mai 2009 et auquel ont assisté des milliers de personnes.

    Ainsi, il continue à œuvrer pour l’implantation du bouddhisme en général et du zen Sôtô en particulier tant en France qu’en Europe.



    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    bulleOcéan
    petit fleuron
    petit fleuron

    Masculin Nombre de messages : 657
    Localisation : Demeurer nulle part
    Emploi/loisirs : zazen
    Humeur : Amour
    Date d'inscription : 15/12/2012

    Re: Zazen dans un temple en Alsace

    Message par bulleOcéan le Jeu 15 Oct 2015 - 0:52

    Kaïkan a écrit:

    Maître Reigen Wang-Genh

    Maître Reigen Wang-Genh commence à donner des ordinations de moines et de nonnes en 1992 et ainsi, se forme naturellement une sangha de plusieurs centaines de membres laïcs ou ordonnés.

    C’est ainsi qu’en avril 1999, il fonde avec l’aide de toute la sangha régionale,le Temple Kosan Ryumon Ji à Weiterswiller dans les Vosges du Nord. Une quinzaine de moines et de nonnes décident alors de le rejoindre dans une pratique de la vie monastique selon les règles traditionnelles d’un monastère zen Sôtô.

    Maître Reigen Wang-Genh reçoit en 2001 la transmission du Dharma de Maître Dosho Saikawa (photo à droite), actuel responsable du zen Sôtô pour l’Amérique du Sud.

    Bonjour

    J'avais déjà posé la question mais je ne trouve plus trace de la réponse.
    Il est dit qu'il a ordonné  des moines et des nonnes en 1992 et reçu la transmission  plus tard en 2001

    Étant moine non shihoté lors de ves ordinations,  les a t il fait seul lui même sans le traditionnel sceau d'un maître , etc.. ou bien il a demandé à un shihoté de compléter le tout? Et si oui qui ?

    Quelqu'un le sait ?
    Merci d 'avance
    bulleOcean Wink
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2924
    Age : 69
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Zazen dans un temple en Alsace

    Message par Yudo, maître zen le Jeu 15 Oct 2015 - 10:05

    bulleOcean a écrit:

    Bonjour

    J'avais déjà posé la question mais je ne trouve plus trace de la réponse.
    Il est dit qu'il a ordonné  des moines et des nonnes en 1992 et reçu la transmission  plus tard en 2001

    Étant moine non shihoté lors de ves ordinations,  les a t il fait seul lui même sans le traditionnel sceau d'un maître , etc.. ou bien il a demandé à un shihoté de compléter le tout? Et si oui qui ?

    Quelqu'un le sait ?
    Merci d 'avance
    bulleOcean Wink

    Non, non, il a juste fait comme tous les godos azédiques, ils ont considéré qu'ils avaient de facto la transmission de Deshimaru puisqu'il n'était plus là pour les ramener sur terre, et ce n'est que lorsque la fameuse liste Butsudo a dévoilé leurs approximations et leurs mensonges qu'ils se sont préoccupés de faire comme les trois premiers, aller s'acheter des transmissions.
    avatar
    bulleOcéan
    petit fleuron
    petit fleuron

    Masculin Nombre de messages : 657
    Localisation : Demeurer nulle part
    Emploi/loisirs : zazen
    Humeur : Amour
    Date d'inscription : 15/12/2012

    Re: Zazen dans un temple en Alsace

    Message par bulleOcéan le Jeu 15 Oct 2015 - 14:04

    Yudo, maître zen a écrit:Non, non, il a juste fait comme tous les godos azédiques, ils ont considéré qu'ils avaient de facto la transmission de Deshimaru puisqu'il n'était plus là pour les ramener sur terre, et ce n'est que lorsque la fameuse liste Butsudo a dévoilé leurs approximations et leurs mensonges qu'ils se sont préoccupés de faire comme les trois premiers, aller s'acheter des transmissions.

    Bonjour Yudo

    C'est quoi cette "fameuse liste Butsudo " ?!!

    bulleOcean Wink
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Zazen dans un temple en Alsace

    Message par Kaïkan le Jeu 15 Oct 2015 - 20:23

    Yudo a écrit:Non, non, il a juste fait comme tous les godos azédiques, ils ont considéré qu'ils avaient de facto la transmission de Deshimaru puisqu'il n'était plus là pour les ramener sur terre, et ce n'est que lorsque la fameuse liste Butsudo a dévoilé leurs approximations et leurs mensonges qu'ils se sont préoccupés de faire comme les trois premiers, aller s'acheter des transmissions.

    Et puis ça fait nettement plus exotique d'aller au Japon et de rencontrer un maître zen du pays qui va se faire un plaisir de transmettre à un "client" européen une transmission qui va le rendre peut-être plus célèbre que lorsqu'il transmet à un japonais. Comme ça tout le monde est content, l'européen paye tous les frais et revient avec toute la panoplie made in Japan. Et puis le maître japonais pourra se payer des vacances en Europe de temps en temps ce qui n'est pas déplaisant non plus... Very Happy


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2924
    Age : 69
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Zazen dans un temple en Alsace

    Message par Yudo, maître zen le Jeu 15 Oct 2015 - 21:09

    bulleOcean a écrit:

    C'est quoi cette "fameuse liste Butsudo " ?!!

    bulleOcean Wink

    Ah! La liste Butsudo!

    Voilà un truc qui en a fait du flan!!!

    En 1999, lorsque j'ai pris conscience de certains trucs qui ne m'allaient pas dans le Zen français, j'ai pris contact avec Eric Rommeluère pour avoir des éclaircissements sur des points d'histoire (je rappelle que c'était mon champs d'études universitaires) qui rencontraient bizarrement un écho gêné à chaque fois que je posais des questions. Eric m'a alors invité à participer à une liste d'échanges sur le sujet, liste qui a fini par se transformer en forum public, et où les "secrets de famille" ont été dévoilés, au grand dam des godos. "Vous savez qui" en particulier était particulièrement remonté.

    Comme sur ce forum ont été exposés les "problèmes" d'authenticité et de légitimité que nos godos auraient largement préféré garder secrets, ils ont commencé par prétendre attaquer en justice le principal animateur du forum, un juriste travaillant pour la Communauté Européenne, ce à quoi ils ont vite renoncé (les menaces, je veux dire) et ils ont même été jusqu'à l'inviter à la Gendro!

    C'est à cette période qu'ils se sont tous mis en quête d'une légitimation officielle par la Sotoshu, qu'il avaient pourtant symboliquement mis à la porte lors de la sesshin d'été qui avait suivi la mort de Deshimaru et où ils ont pratiquement insulté et menacé la personne que Deshimaru leur avait envoyé pour le remplacer (et qui était, lui, un vrai disciple de Sawaki).

    Il va sans dire que cet épisode reste une épine dans le pied des chefs azédiques, qu'ils ont tenté, tant bien que mal de contrer en enseignant à leurs fidèles "qu'il se dit des horreurs sur l'AZI sur internet, mais qu'il ne faut pas en tenir compte".
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Zazen dans un temple en Alsace

    Message par Kaïkan le Jeu 15 Oct 2015 - 22:15


    Plus j'en lis et plus j'en apprends et plus je me demande si on s'est pas croisé à la Gendro Yudo et moi.
    Ce serait le plus marrant dans cette histoire... Laughing


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Daisen
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 27
    Age : 47
    Localisation : Divodurum
    Emploi/loisirs : Profession libérale
    Date d'inscription : 17/07/2015

    Re: Zazen dans un temple en Alsace

    Message par Daisen le Sam 24 Oct 2015 - 12:09

    Il m'arrive d'aller y faire des sesshins, je passe outre tout ce que j'ai pu entendre.
    J'y vais pour moi et la rencontre avec d'autres que je trouve sympa et plaisant et quand je rentre chez moi, j'en garde un souvenir parfois meilleur que d'autres mais c'est la vie.
    Il y a également un plus, c'est d'avoir un temple pas très loin.
    Dès le départ, j'ai agi en homme sur lequel, on a pas prise, je ne fais pas de courbettes et j'ai une sainte horreur que l'on m'en fasse.
    Je me rends dans ce lieu, uniquement pour faire une diète, un jeûne purificateur, une sorte de sobriété de l'esprit, un truc dans le genre.
    Je pense également que la beauté du lieu est une nourriture immatérielle, indispensable à mon évolution (spirituelle).

      La date/heure actuelle est Sam 18 Nov 2017 - 11:28