Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Vertu

    Partagez
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2878
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Annonce Re: Vertu

    Message par tangolinos le Ven 4 Mar 2011 - 16:57

    qi a écrit:nous sommes tous cet autre,toi pour moi et moi pour toi.
    L' autre serait la fausse nature à laquelle on s'identifierait, cet attachement que l'on aurait à ce "moi,je".
    Nos vraies natures sont une.
    à l'image de ce qui est écrit dans le coran: "Toutes les âmes sont une"
    Enfin,il est vrai que dans la relation avec les gens on peut les voir comme etant plus important que soi meme.
    Oui, d'instant à instant, on peut faire fluctuer son identification,et le détachement de soi-même permet de privilégier l'autre.

    Je ne me considere pas comme un maitre et je n'ai pas un si gros ego.J'essai seulement de comprendre.
    Cette tentative de compréhension est la voie. Le maître comme le disciple participent à sa révélation, sans même pouvoir déterminer qui est le maître ou qui est l'élève. Il m'arrive parfois de dire que c'est l'oreille de l'un qui fait bouger la langue de l'autre... comme s'il s'agissait seulement de laisser circuler la lumière, et, que cette lumière n'appartenait ni à l'un ni à l'autre, et, que seule la joie de la voir circuler pouvait se partager.

    Pourquoi dis-tu que tu n'as pas un si gros ego ?... ton ego est là, et est indispensable pour que tu puisses te manifester... peu importe sa grosseur...
    Il s'agit de prendre conscience que tu peux faire fluctuer ton identification jusqu' à même t'extraire de ton ego, mais pour pouvoir agir tu dois à nouveau te réidentifier à ton "moi,je"...
    Ce serait comme si tu t' effaçais du monde tangible pour atteindre le plus subtil, et, que tu y reviennes pour y déposer grossièrement ce que tu aurais pu ramener.

    merci a tous d'avoir debatu sur le sujet,j'apprend beaucoup ici
    merci à toi pour ton merci... tu comprendras que nos ego puissent avoir besoin d'une certaine joie, à avoir accepté de s'effacer... cette joie serait la manifestation de la reconnaissance entre notre vraie nature et notre ego.
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2877
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Annonce Re: Vertu

    Message par Yudo, maître zen le Ven 4 Mar 2011 - 18:02

    Effectivement, on n'a pas à "effacer" notre ego: juste à comprendre qu'il n'a pas d'existence autonome.
    avatar
    qi
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 119
    Age : 35
    Localisation : canada-quebec
    Emploi/loisirs : Etudiant pratiquant
    Humeur : changante lol
    Date d'inscription : 15/09/2008

    Annonce Re: Vertu

    Message par qi le Sam 5 Mar 2011 - 1:51

    Me voila a present dans l'obligation de m'incliner.merci
    avatar
    Invité
    Invité

    Annonce Re: Vertu

    Message par Invité le Sam 5 Mar 2011 - 21:42

    si c'est une obligation... le mieux est de lui demander son adresse

    Une inclinaison et un merci, ça mérite le déplacement
    avatar
    lerouge
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 58
    Humeur : changeante parfois, paradoxale
    Date d'inscription : 05/08/2011

    Annonce Re: Vertu

    Message par lerouge le Jeu 11 Aoû 2011 - 0:38


    hin hin!
    Qu'est-ce que la vertu? la vertu est-elle une ou est-elle plusieurs? La vertu s'enseigne-t-elle ou s'acquiert-elle par l'exercice ou de quelque façon? Demanderais-je comme Ménon le thessalonien à Socrate? Sans continuer à jouer les verbeux, je me permets de vous dire que ce petit débat sur la vertu me semble engagé de façon inadéquate car aucune définition n'est donné de la vertu. Je suis un barbare, incapable de pretter valeur à des articles de foi. Les vertus du bouddhisme sont des outils pour faire la cuisine, de là cuisine indienne en tout premier lieu.
    Quand je pose la question: c'est quoi la vertu, ce n'est pas tant pour savoir à quoi ça sert que pour savoir de quoi c'est fait, à la faveur de quoi la vertu vient donc à l'existence dans ce monde. L'oxygène, l'hydrogène concourent à l'existence de l'air et aussi de l'eau, ajoutons l'azote, le carbone, les éléments métaliques et minéraux et nous avons les lipides, glucides, protides. Ces choses concourent à la forme que prend la vie.
    Maintenant ma question est: votre "vertu", elle concourt à l'existence de quelle manière: crée-t-elle la vie, la détruit-elle? ou les deux? explique-t-elle la lumière ou l'ombre, ou les deux? Si cette "vertu" dont vous me parlez n'existait pas, à quoi ressemblerait le monde? Peut-être qu'il n'existerait pas, il n'y aurait donc pas de vie, pas de mort, pas de souffrance, pas de plaisir, pas de cessassion de la souffrance ni du plaisir. Le monde ne doit-il son existence qu'à la vertu. Ce qui "est" ne tiens donc son existence que de la vertu. La mort, la souffrance, la destruction relève de l'existence de la vertu?.... chat! c'est toi!

    bonsoir.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5492
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Annonce Re: Vertu

    Message par Kaïkan le Jeu 11 Aoû 2011 - 8:10

    lerouge a écrit:
    hin hin!
    Qu'est-ce que la vertu? la vertu est-elle une ou est-elle plusieurs? La vertu s'enseigne-t-elle ou s'acquiert-elle par l'exercice ou de quelque façon? Demanderais-je comme Ménon le thessalonien à Socrate? Sans continuer à jouer les verbeux, je me permets de vous dire que ce petit débat sur la vertu me semble engagé de façon inadéquate car aucune définition n'est donné de la vertu. Je suis un barbare, incapable de pretter valeur à des articles de foi. Les vertus du bouddhisme sont des outils pour faire la cuisine, de là cuisine indienne en tout premier lieu.
    Quand je pose la question: c'est quoi la vertu, ce n'est pas tant pour savoir à quoi ça sert que pour savoir de quoi c'est fait, à la faveur de quoi la vertu vient donc à l'existence dans ce monde. L'oxygène, l'hydrogène concourent à l'existence de l'air et aussi de l'eau, ajoutons l'azote, le carbone, les éléments métaliques et minéraux et nous avons les lipides, glucides, protides. Ces choses concourent à la forme que prend la vie.
    Maintenant ma question est: votre "vertu", elle concourt à l'existence de quelle manière: crée-t-elle la vie, la détruit-elle? ou les deux? explique-t-elle la lumière ou l'ombre, ou les deux? Si cette "vertu" dont vous me parlez n'existait pas, à quoi ressemblerait le monde? Peut-être qu'il n'existerait pas, il n'y aurait donc pas de vie, pas de mort, pas de souffrance, pas de plaisir, pas de cessassion de la souffrance ni du plaisir. Le monde ne doit-il son existence qu'à la vertu. Ce qui "est" ne tiens donc son existence que de la vertu. La mort, la souffrance, la destruction relève de l'existence de la vertu?.... chat! c'est toi!

    bonsoir.

    Bonjour,

    Il est possible de s'inscrire pour une formation (répondant à tes questions) sur ce lien : http://is.gd/3lLJYQ


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5492
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Annonce Re: Vertu

    Message par Kaïkan le Jeu 11 Aoû 2011 - 8:20


    Bonjour à tous,

    En ce qui concerne le Bouddhisme et les "vertus" (perfections ou paramita), suivre le lien :
    http://zen-et-nous.1fr1.net/t272-makahannyaharamitsu

    Makahannyaharamitsu



    Le «maka» de Makahannyaharamitsu (en Skt. : Mahaprajna paramita), signifie: grande.
    Hannya = prajna = sagesse.
    Haramitsu =paramita = perfection. Il s'agit de la sagesse par laquelle un Bodhisattva sauve les êtres de la souffrance. Ceux qui ont réalisé cette sagesse peuvent transcender les vues dualistes.
    Il y a six paramitas pratiquées par les Boddhisattvas :

    1°- Le dondanafuse
    2° - La patience kshantininniku
    3° - Les préceptessilakaï
    4° - L'effort héroïqueviryashojin
    5° - La méditationdhyânazen (ou: jo-e)
    6° - La sagesseprajnachi-e

    Ce texte (le Makahannyaharamitsu) fut écrit par maître DOGEN au temple Kôshô-ji le 6 Avril 1233.


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5492
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Annonce Re: Vertu

    Message par Kaïkan le Jeu 11 Aoû 2011 - 8:38


    Phyllopteryx taeniolatus, the Weedy Seadragon or Common Seadragon



    - A la recherche de   (sur le chemin de)   la Vertu   (perfection ou paramita) -



    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "

      La date/heure actuelle est Mar 17 Oct 2017 - 1:59