Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Marche et équilibre

    Partagez
    avatar
    Invité
    Invité

    Marche et équilibre

    Message par Invité le Dim 21 Aoû 2011 - 20:43

    Bonsoir,

    J'ai l'habitude de marcher en général, tranquille en forêt ou lente ou rapide en ville. Depuis peu j'essaie des temps de marche dans mon petit bout de couloir, dans la posture indiquée, la main refermée sur le poing, à hauteur du plexus. Un pas devant l'autre, de la longueur d'un pied, décollant lentement talon, gros orteil... Mais la plupart du temps, je rencontre un problème de stabilité, d'équilibre, parfois je chancèle légèrement. L'allure très lente, fait que j'ai une impression de marcher sur un fil ou un rebord... peut-être que je me concentre trop ( comme en méditation assise parfois. Rolling Eyes )Aussi mon allure change en plus rapide par moments ou je regarde mes pieds. Rolling Eyes Est-ce la posture ? qui me déroute car je n'ai pas le balancement des bras habituel, comme dans une marche en général ? je ne sais pas... En fait je crois que mon corps avec ses défauts cherche ses points d'appui, son rapport poids-mouvement. Bon, j'espère que c'est clair mes questions, explications. Rolling Eyes
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Marche et équilibre

    Message par Kaïkan le Dim 21 Aoû 2011 - 21:29

    kay a écrit:Bonsoir,

    J'ai l'habitude de marcher en général, tranquille en forêt ou lente ou rapide en ville. Depuis peu j'essaie des temps de marche dans mon petit bout de couloir, dans la posture indiquée, la main refermée sur le poing, à hauteur du plexus. Un pas devant l'autre, de la longueur d'un pied, décollant lentement talon, gros orteil... Mais la plupart du temps, je rencontre un problème de stabilité, d'équilibre, parfois je chancèle légèrement. L'allure très lente, fait que j'ai une impression de marcher sur un fil ou un rebord... peut-être que je me concentre trop ( comme en méditation assise parfois. Rolling Eyes )Aussi mon allure change en plus rapide par moments ou je regarde mes pieds. Rolling Eyes Est-ce la posture ? qui me déroute car je n'ai pas le balancement des bras habituel, comme dans une marche en général ? je ne sais pas... En fait je crois que mon corps avec ses défauts cherche ses points d'appui, son rapport poids-mouvement. Bon, j'espère que c'est clair mes questions, explications. Rolling Eyes

    Bonsoir,

    Si je comprends bien tu veux essayer kin hin dans ton couloir... Very Happy
    Voici ce que je te propose de faire, tu essaieras mais il faudra en reparler car cette marche est longue à maîtriser.

    Tu commences par enfermer le pouce gauche dans le poing gauche que tu places sous le sternum. Ta main droite enveloppe le poing gauche, les poignets sont "cassés" 45°. Le poing gauche et la paume de la droite pressent donc l'un contre l'autre et les avants-bras sont horizontaux les coudes relevés (sans excès voire photos)...

    Avancer le pied gauche d'un demi pied et se mettre en appui sur la jambe gauche en tendant fortement (mais raisonnablement l'arrière du genou). la jambe droite est relâchée... Simultanément on expire sans bruit par le nez en faisant "descendre l'énergie" comme si on voulait laisser une trace profonde sur le sol. Le point d'appui du pied c'est la racine du gros orteil : là où il y a une boule.
    A la fin de l'expiration (lente et profonde), on relâche tout effort, on laisse l'inspiration se déclencher naturellement, d'elle-même, le corps devient léger, on en profite pour avancer le pied droit que l'on pose sans hésitation, d'un coup, (légèrement), en pressant la racine du gros orteil sur le sol. La jambe gauche est alors relâchée...
    Tout le poids du corps passe sur cette jambe droite que l'on tend (derrière le genou) et on expire à nouveau comme précédemment.

    C'est donc une marche rythmée par la respiration...

    Voilà de quoi essayer déjà quelque chose qui va te paraître plus stable, je reviendrais par la suite sur d'autres détails... Wink

    Bon kin hin et bonne concentration... Very Happy


     étoile   étoile   étoile  


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Marche et équilibre

    Message par Invité le Dim 21 Aoû 2011 - 21:57

    Bonsoir Kaîkan,

    Oui, j'essaie Kin hin... Je sens qu'il suffirait de peu pour que je laisse le naturel faire, quand un pas appel tout simplement l'autre. J'oubliais la respiration...

    J'observe aussi mes postures au quotidien, c'est le truc qui me questionne en ce moment.
    Je te remercie de ces conseils que je vais suivre... Very Happy
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Marche et équilibre

    Message par Kaïkan le Lun 22 Aoû 2011 - 10:11


    Bonjour,

    Autre remarque, l'équilibre de la marche dépend de la position des deux pieds, l'un par rapport à l'autre. La distance qui les sépare est "au moins" égale à la largeur d'un pied , c'est-à-dire qu'est respectée ainsi un axe vertical qui aligne le tibia et le fémur pour rendre la marche mécaniquement facile...


    étoile étoile étoile

    Il y a un grand nombre de points à observer pendant la pratique de kin- hin, et le rôle de l'enseignant est de veiller à ce qu'une incompréhension de la posture ne crée pas pour un pratiquant une difficulté qui peut par la suite rendre la pratique difficile, voir impossible...
    Synchroniser respiration et mouvement, presser le sol avec la racine du gros orteil pendant l'expiration, pousser le poing gauche avec la paume de la main droite, tendre le genou…, tour à tour puis simultanément "concentration et observation" : la posture entière devient noble et sereine, finalement le corps se corrige de lui-même.
    Lorsque l'attention est maintenue dans l'instant présent Bodaïshin se manifeste naturellement, inconsciemment,spontanément...
    Very Happy




    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Marche et équilibre

    Message par Invité le Lun 22 Aoû 2011 - 16:30

    Dans "Esprit Zen, Esprit neuf" parlant des règles de posture :

    Tout comme être assis en méditation, nous avons aussi des règles pour être debout dans le zendo. Mais le but n'est pas d'uniformiser tout le monde, c'est de permettre à chacun d'exprimer son propre être le plus librement. Par exemple, chacun de nous à sa propre manière de se tenir debout, notre corps, notre posture debout dépend des proportions de notre corps.

    Aussi, j'ai trouvé ça dans un fil Very Happy :

    Kaïkan a écrit:KIN-HIN
    (経行; Japanese: kinhin or kyōgyō)

    Kin-hin se pratique entre deux zazen. C'est une marche rythmée par la respiration. Comme pendant zazen, la concentration sur chaque point de la posture est essentielle.

    Pour faire kin-hin, le pouce gauche est serré à l'intérieur du poing gauche, la racine du pouce appuie contre le plexus solaire. La main droite enveloppe le poing gauche. Les avant-bras sont horizontaux et parallèles au sol. Les épaules se détendent. Le dos est droit, le menton rentré, la nuque tendue, le regard baissé à 45 degrés. Pendant l'expiration, la racine du gros orteil presse fortement le sol avec tout le poids du corps. Le genou de la jambe avant est tendu.

    De même que pendant zazen, l'expiration est longue et profonde, silencieuse et puissante, provoquant une expansion sous le nombril et créant une sorte de stabilité de la posture. A la fin de l'expiration, le corps se détend, l'inspiration se fait naturellement et en même temps, on avance d'un demi pas.



    Tiré de "Zen pour chats"
    de Christian Gaudin


    Kin-hin développe une attitude de grande dignité et de noblesse. La pratique répétée de kin-hin, comme celle de zazen, influence le comportement quotidien et permet d'acquérir un équilibre et un maintien juste dans les activités de la vie. Dans un dojo sont enseignées les postures de base qui deviennent la source de toute action dans la vie quotidienne: comme s'asseoir, se tenir debout, marcher, être allongé. C'est revenir à l'origine et recréer sa vie à partir de cette origine. Ainsi, tout devient le fruit du zen.

    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5567
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Marche et équilibre

    Message par Kaïkan le Lun 22 Aoû 2011 - 17:50


    Pratique de kin-hin (suite)

    On comprendra facilement que même lorsqu'on avance lentement, à un moment il va falloir tourner.
    Traditionnellement on tourne vers la droite. Mais comment fait-on ?
    C'est très simple : Taï sabaki... Very Happy

    On s'arrange pour être en appui sur le pied droit. Au moment de l'inspiration on avance le pied gauche mais on le tourne vers la droite (un quart de tour) et on ramène le pied droit en arrière à côté. on est donc perpendiculaire à l'axe de marche précédent.
    Si on recommence avec le prochain pied droit avancé, on se retrouve en sens inverse de l'axe de marche de départ (ce qui est très pratique quand on fait zazen dans un couloir).

    Ne pas oublier de se mettre à gauche dans le couloir pour avoir la place de tourner à droite (bien sûr)...
    clown

       Bon kin-hin (et laissez passer les pensées comme des nuages dans le ciel)




    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Marche et équilibre

    Message par Invité le Lun 22 Aoû 2011 - 22:05

    Smile Ah ben oui, pour tourner, c'est vrai que je me demandais comment faire...
    Et ça y est je crois que j'ai décelé un point important qui n'allait pas : l'espace entre les pieds ! j'avais tendance à débuter pieds joints, chevilles collées.

    Ce que j'aime et découvre avec "kin-hin" dans ce bout de couloir, est autre chose qu'une marche vers un but. Ce qui est bien c'est que j'y pense presque à chaque fois que je passe dans le couloir maintenant, pas seulement pour un temps prévu avec la méditation, mais aussi dès le lever.
    J'ai essayé autrement la "marche consciente" en forêt aussi, ce qui est magnifique, c'est de faire des pas si doux qu'on les entend à peine sur le sentier, sauf quand il y a beaucoup de feuilles et parfois s'arrêter, debout au milieu du bruissement des arbres, d'entendre et de voir les oiseaux tout près. Les lueurs de soleil partout, c'est très beau. On se sent dans la forêt vraiment et la forêt en soi.
    Une autre fois, à un arrêt de bus, comme je m'impatientais un peu, j'ai eu envie spontanément de faire quelques pas "en pleine conscience". Ce qui m'a arrêté c'est des gens en face qui allait p'têt se questionner Embarassed Laughing Et là, posture du Héron Very Happy clown

      La date/heure actuelle est Sam 18 Nov 2017 - 14:57