Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Sanshin - Les Trois Esprits

    Partagez
    avatar
    BU-SO
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 202
    Age : 55
    Localisation : Provence
    Date d'inscription : 23/08/2011

    Sanshin - Les Trois Esprits

    Message par BU-SO le Jeu 25 Aoû 2011 - 23:37









    L’Esprit Parental ou Roshin en japonais (une autre traduction peut être esprit mature), est l’esprit des parents. Un parent peut éprouver de la joie à s’occuper des autres, des enfants. Par contre, les enfants éprouvent du bonheur seulement quand on s’occupe d’eux. Là est la différence entre Esprit Parental et l’esprit enfantin. L’esprit d’une personne mature peut également trouver de la joie à offrir, à s’occuper de ce qui a besoin d’être fait, au lieu de demander que l’on s’occupe d’elle.
    Et ceci est, je pense, le contraire de l’avidité : offrir, s’occuper des autres.

    les Trois Esprits est la manière dont notre zazen (méditation zen) fonctionne dans notre vie quotidienne. Sanshin veut dire litéralement trois esprits et je pense que ces Trois Esprits sont le contraire des Trois Poisons. Les Trois Poisons sont l’Avidité, la Colère, et l’Ignorance*, et les Trois Esprits de Sanshin, Dogen Zenji** nous l'enseigne dans Tenzo Kyokun, sont l’Esprit Joyeux, l’Esprit Parental, et l’Esprit Magnanime. En japonais, Kishin, Roshin et Daishin.

    Kishin, l’Esprit Joyeux, est bien sûr le contraire de la colère, et quand notre situation est remplie de joie, nous n’avons pas besoin de l’Esprit Joyeux. Nous en avons besoin seulement quand notre vie n’est pas très agréable.
    Quand notre vie est agréable, nous pouvons simplement être content, et nous n’avons pas besoin de l’Esprit Joyeux; mais nous avons besoin de percevoir la joie quand nous nous trouvons dans une situation difficile. La joie, quand nous avons des difficultés vient du plus profond de notre cœur, de la perception que nous vivons avec tous les êtres et n’en sommes pas séparés. L’Esprit Joyeux est très important et précieux, c’est un joyau.

    L’Esprit Magnanime, Daishin, d’après Dogen Zenji, est l’esprit des grands océans et des grandes montagnes. Les océans et les montagnes sont imperturbables, ne peuvent être bouleversés. Les montagnes permettent à toutes sortes de plantes et d’animaux d’être là, et sont leurs soutiens sans aucune discrimination. Les océans acceptent toutes les sortes d’eaux de toutes sortes de fleuves, sans jugement, sans résistance, et en font un seul océan sans aucune séparation. Ceci est la Sagesse au delà de la discrimination. La Sagesse est un remède à l’ignorance. Ainsi, je pense que dans ma pratique, ces Trois Esprits est la manière dont zazen fonctionne dans la vie quotidienne."

    Ces Trois esprits doivent être la base de toute communauté. Dans une communauté zen, bien sûr, zazen est la base, mais nous avons besoin aussi de travailler pour soutenir notre pratique. Quand nous travaillons avec d'autres personnes, ou pour d'autres personnes, ces trois attitudes mentales sont très importantes. Que nous soyons chez nous ou au travail, et que nous travaillions avec les autres, cette attitude est une grande aide.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5594
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Sanshin - Les Trois Esprits

    Message par Kaïkan le Ven 26 Aoû 2011 - 0:00


    L’esprit vaste est comme l’océan



    Par Maître Moriyama

    Sanshin :

    Les trois attitudes de l’esprit du pratiquant de la Voie


    Esprit vaste : Daishin
    Esprit joyeux : Kishin
    Esprit aimant : Roshin

    Texte de Maître Moriyama d’après les "Instructions pour le Tenzo (cuisinier du temple)" de Maître Dogen.

    DAISHIN

    L’esprit vaste est comme l’océan : il reçoit toutes les eaux et les rivières sans en rejeter aucune.
    C’est l’esprit de celui qui voit une situation de la façon la plus large, sans se prendre lui-même comme point de référence. Généralement, nous réagissons par rapport à nous-mêmes : ça me plaît, ça ne me plait pas. Alors, nous voyons toujours le monde comme extérieur à nous-même, et nous le divisons en : bien / pas bien : ce qui va dans le sens de nos désirs, ce qui les empêche.
    Nous avons l’impression d’être au centre, choses et gens tournant autour de nous et nous passons notre temps à essayer de repousser, ou d’attirer vers nous ; c’est une situation très fatigante, qui prend beaucoup d’énergie.
    Maître Dõgen a dit " Peu importe où nous sommes, et les circonstances, nous exprimons toujours notre vie. Une personne stupide voit sa propre vie comme celle de quelqu’un d’autre ; seul un sage comprend que même dans ses rapports avec les autres, il exprime sa propre vie à l’intérieur de ces rencontres.
    " L’esprit vaste est celui du non-ego, du non-attachement Dès lors que nous ne nous identifions plus à un Moi précis, celui qui aime telle choses, et déteste telle autre, nous pouvons vivre en harmonie avec tout ce qui se présente à nous. Dès lors que nous ne posons plus de jugement (bon/mauvais), nous pouvons travailler avec toutes les situations. Elles seront toutes sources de joie et d’expériences.
    Imaginez une personne qui n’aimerait que le sucré ... quel écœurement au bout de quelque temps ! Pourquoi se priver de tous les goûts de la vie, amer ou doux, fort ou sucré.
    L’esprit vaste n’est pas dérangé par les circonstances ; Maître Dogen poursuit : "Ne vous laissez pas emporter par les sons du printemps, n’ayez pas le cœur lourd devant les couleurs de l’automne !"
    Sinon, votre vie va de haut en bas, d’excitation en dépression, comme un yo-yo ! L’esprit vaste est stable comme une grande montagne, comme la posture de zazen, c’est l’immensité, et la tolérance.

    Lorsque l’esprit n’est plus encombré par les illusions du "je", par les classements et les idées préconçues, lorsque nous arrêtons d’essayer d’ agripper le monde pour en tirer profit, alors peut apparaître

    KISHIN

    , l’esprit joyeux. C’est la joie profonde qui vient de la réalisation de l’unité. Unité à l’intérieur de nous même, plus de tiraillements ou de combats, unité entre l’extérieur et l’intérieur ; non pas une joie fébrile, en rapport avec l’obtention d’une chose désirée, mais la plénitude d’être, l’harmonie vécue en s’accordant ( comme on accorde un instrument de musique ) à chaque minute de notre vie.
    Cette joie, c’est la réalisation de notre nature profonde, notre nature de bouddha, vide de toute illusion.
    C’est le chant de la rivière, le bruit du vent dans les pins, la musique des oiseaux : c’est une joie en mouvement, englobant et pénétrant toutes choses. Lorsque vie et mort, bonheur et malheur sont profondément compris -et acceptés- cette joie peut apparaître, et elle se diffusera autour de nous, et sera bénéfique à tous les êtres.
    Car ni esprit vaste, ni esprit joyeux ne peuvent exister sans

    ROSHIN

    , l’esprit aimant, la réalisation de la compassion ; il ne s’agit pas de devenir sans sentiments, comme une pierre, ni de ressembler à un " imbécile heureux ", mais de réaliser pleinement notre relation d’interdépendance et d’interaction avec le monde : nous existons parce que tous les êtres et toutes les choses existent.
    Il n’y a pas la plus petite parcelle du monde qui ne soit : nécessaire à notre existence.
    Comment distinguer alors entre soi-même et autrui ? "Au passage du temps, nous devenons les autres, et les autres deviennent nous mêmes. Comment ne pas partager leurs joies et leurs souffrances ? L’homme stupide se trompe, dit Maître Dogen, qui s’imagine qu’en s’occupant d’abord des autres, ses propres intérêts en pâtiront."
    Chaque geste de bienveillance et d’amour est partagé par tout l’univers.
    Esprit vaste, esprit joyeux, esprit aimant, -l’attitude du disciple du Bouddha. Au-delà du monde des désirs et des formes, nous pratiquons en nous abandonnant nous-mêmes. C’est à travers notre pratique qu’apparaît la pratique de tous les Bouddhas, et que la Grande Voie les rejoint.
    Puissions-nous réaliser ainsi l’Eveil avec tous les êtres.
    ________________________________________
    Ces deux textes ont été écrits et prononcés par maître Moriyama, le 20 juin 1993, à la Demeure sans limites, pour le premier anniversaire de l’ouverture du temple.
    L’an dernier, à la Demeure sans Limites, une graine a été plantée, la graine du Dharma.
    Née de clairs espoirs, et de la volonté des Maîtres, elle a pris racine et cette année nous voyons les premiers bourgeons éclore - nous fêtons ensemble cette apparition de l’enseignement du Bouddha.
    Maître Dõgen a écrit : "Les sons de la rivière sont les sutras et la voix du Bouddha, la forme des collines son corps merveilleux..."
    D’Inde en Chine, au Japon, en Europe, partout la terre même est le corps du Bouddha : à l’Est comme à l’Ouest, le Dharma se réalise dans chaque son, chaque couleur, chaque présence.
    Il se réalise ici, au centre de la France.
    Corps et esprits baignent dans la joie et la sagesse du Bouddha.
    Que l’Arbre de l’Eveil grandisse, et protège tous les êtres !

    Maître Moriyama
    La Demeure Sans Limites
    Riou la Selle
    07320 St Agrève




    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5594
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Sanshin - Les Trois Esprits

    Message par Kaïkan le Ven 26 Aoû 2011 - 9:17

    kay a écrit:Bonjour,

    Un conte sûrement connu, j'étais à la page 182 sur ce livre là, mais suis revenue sur mes pas :

    Histoire de la marchande de gâteau


    Maître Tokusan entreprit de rendre visite à Maître Ryutan. A la porte du temple _ Ryutan signifie Grand Dragon du lac profond _ se trouvait une femme âgée qui vendait des gâteaux.
    " Je désire rencontrer Maître Ryutan. Pouvez-vous me guider ? demanda t-il.
    -Quel livre portez-vous sous le bras ?
    - C'est le Sutra du Diamant, que je traduit.
    - Ah, j'ai lu beaucoup de livres depuis mon jeune âge, mais je ne les ai pas compris. Pouvez-vous m'enseigner une chose ?
    - Oui, je puis vous répondre.
    - Dans votre Sutra, certainement, il est écrit : "L'esprit du passé ne peut-être saisi, l'esprit du présent non plus, ni l'esprit du futur." Vous, Maître, quand vous mangerez le gâteau de riz, avec quel esprit le mangerez-vous ? "
    Maître Tokusan fut très perplexe.
    " Je ne puis répondre. Qui vous a donné un enseignement si profond ?
    - Si vous ne comprenez pas, vous devez aller dans le temple d'un grand maître comme Maître Ryutan."
    C'est ce qu'il fit. Une discussion très serrée eut lieu entre les deux maîtres. Dans ce genre de discussion, les opinions personnelles sont brisées. Il devint un grand disciple.

    Taisen Deshimaru - La pratique du zen



    Il y a aussi d'autres contes que je ne connais pas dans "Le bol et le bâton". A lire en écoutant la pluie, ou au coin du feu ou près de la mer...

    Bonjour,

    Il nous faut demander à kay avec quel esprit doit-on manger les gâteaux :... Very Happy

    Esprit vaste : Daishin
    Esprit joyeux : Kishin
    Esprit aimant : Roshin


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Sanshin - Les Trois Esprits

    Message par fonzie le Ven 26 Aoû 2011 - 10:44

    Bonjour,

    je pense que dans le jardin d'Eden, quand le serpent a proposé le fruit de l'arbre de la Connaissance, il a oublié de précisé que c'était la Connaissance relative.
    Depuis, on sait que manger plein de bons cookies entraine un excès de poids qui n'est pas bon pour le corps et qu'après on est obligé d'équilibrer en faisant un régime et c'est parti pour le "yo-yo".

    Sanshin, c'est l'esprit qui, après expérience, a compris que la Connaissance relative est une illusion et sa musique n'est plus une cacophonie de fausses notes.
    C'est l'Harmonie grâce aux trois cordes:
    Esprit vaste : Daishin
    Esprit joyeux : Kishin
    Esprit aimant : Roshin
    Pauvre petit serpent, c'est une drôle de fin Shocked :
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Sanshin - Les Trois Esprits

    Message par Invité le Ven 26 Aoû 2011 - 11:33

    Shocked Beuh ! comment vous savez que j'ai mangé des cookies ? mon fils en a fait hier... Very Happy ( Et moi, je vais m'essayer à faire le Genmaï ce week-end... y va goûter Very Happy )
    avatar
    BU-SO
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 202
    Age : 55
    Localisation : Provence
    Date d'inscription : 23/08/2011

    Re: Sanshin - Les Trois Esprits

    Message par BU-SO le Ven 26 Aoû 2011 - 18:23

    Bonjour,

    Il nous faut demander à kay avec quel esprit doit-on manger les gâteaux :...

    [b]Avec l'esprit de la grand-mère Kaikan affraid
    avatar
    BU-SO
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 202
    Age : 55
    Localisation : Provence
    Date d'inscription : 23/08/2011

    Re: Sanshin - Les Trois Esprits

    Message par BU-SO le Ven 26 Aoû 2011 - 18:38

    Au fait Kay,comment fais tu la Genmai?

    Gassho
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5594
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Sanshin - Les Trois Esprits

    Message par Kaïkan le Ven 26 Aoû 2011 - 18:57

    BU-SO a écrit:Bonjour,

    Il nous faut demander à kay avec quel esprit doit-on manger les gâteaux :...

    [b]Avec l'esprit de la grand-mère Kaikan affraid

    Bonjour,
    Finalement je me suis décidé pour le pack de trois...
    Laughing



    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Sanshin - Les Trois Esprits

    Message par Invité le Sam 27 Aoû 2011 - 8:56

    BU-SO a écrit:Au fait Kay,comment fais tu la Genmai?

    Gassho


    Bonjour BU-SO,

    Je te le dirais quand je l'aurais fait, mais je sais qu'il faut le cuire à feu doux toute une nuit...
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5594
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Sanshin - Les Trois Esprits

    Message par Kaïkan le Sam 27 Aoû 2011 - 9:26

    kay a écrit:
    BU-SO a écrit:Au fait Kay,comment fais tu la Genmai?

    Gassho


    Bonjour BU-SO,

    Je te le dirais quand je l'aurais fait, mais je sais qu'il faut le cuire à feu doux toute une nuit...

    Bonjour kay,

    Un vieux pense-bête que j'ai retrouvé :



    Préparation de la guenmaï.



          1) Le riz:

          . préférer le riz rond complet
          . mesurer 400g de riz pour quinze personnes
          . le verser dans plusieurs fois son volume d'eau froide
          . saler légèrement
          . porter à ébullition et écumer.

          2) Les légumes:

          . quelques oignons coupés en lamelles
          . laver carottes et navets, les couper en dés
          . dans un récipient à fond épais, faire revenir légèrement dans un peu d'huile de sésame, les oignons, les navets, les carottes
          . les verser avec le riz.

          3) Cuisson: laisser cuire à feu doux 2 à 3 heures.





        Les compléments.



        I) Le gomasio ou sésame:


        . faire griller légèrement des graines de sésame complet.
        . ajouter du sel également grillé légèrement ( en général, une cuillerée de sel pour huit ou dix de sésame).
        . écraser et bien mélanger sel et sésame dans un mortier.
        N.B: - Les graines de sésame ne doivent être ni trop grillées ni complètement réduites en poudre.
        - Le gomasio peut être conservé jusqu'à huit jours dans un pot hermétiquement fermé.

        II) La sauce de soja:

        Riche en protéines végétales, la sauce de soja peut remplacer le sel avec les légumes et dans les potages.
        Très yang, on la recommande contre la fatigue et contre le froid.
        Mais: - elle doit être utilisée en petite quantité ( pas plus de 3 cuillerées à café par jour pour un adulte).
        - ne pas donner aux jeunes enfants

        III) Le thé de 3 ans (ou thé bancha) :

        1 cuillerée à soupe rase de thé légèrement grillé, dans 1 litre d'eau, froide ou bouillante. Laisser bouillir quelques minutes.
        Les feuilles peuvent être utilisées une seconde fois (avec moins d'eau, en laissant bouillir plus longtemps).





    Autre version pour 10 personnes :

    Recette de la Guen maï
    (Soupe de riz)

        Pour 10 personnes :
        - 300g de riz complet bio.
        - 100g d’oignons.
        - 100g de carottes.
        - 100g de céleri.
        - 100g de poireaux.
        - 100g de navets.

        Couper les légumes assez fin. Après avoir lavé le riz le plonger dans minimum 5 litres d’eau bouillante et faire cuire jusqu’à l’obtention d’une soupe crémeuse épaisse.

        Cuire les légumes à part et les mélanger au riz quand celui-ci est cuit. Pour garder au chaud entourer la casserole d’une couverture ou réchauffer à feu doux.

        Assaisonnement : Guen maï

        - Tamari (sauce de soja).
        - Gomasio : Faire blondir à la poêle 7 cuillères à soupe de sésame séparément 1 cuillère de gros sel non raffiné. Broyer l’ensemble au mortier.


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Sanshin - Les Trois Esprits

    Message par Invité le Sam 27 Aoû 2011 - 10:10

    Bonjour,

    Merci Kaïkan Very Happy ,
    Je peux même inviter la famille... Laughing Very Happy
    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1477
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: Sanshin - Les Trois Esprits

    Message par lausm le Sam 27 Aoû 2011 - 13:19

    Yo la genmai!!

    Donc, juste quelques détails (j'ai fait de la genmai pour cent à différentes reprises) :

    Dans la recette version dix (qui est celle en cours dans l'AZI, et que je pense mieux car elle a plein de légumes, et ça c'est cool!), on peut mettre un bol d'eau par personne. et un petit chouilla de plus.
    Perso, cuire à part, je ne trouve pas ça génial, pour les légumes.
    Le mieux, c'est de mettre à cuire le riz pendant qu'on coupe les légumes. A l'époque, j'ai appris en découpant des dés de un millimètres d'épaisseur...concentration!! Aujourd'hui, la tendance est plus large. Mais plus c'est fin et plus on obtient la fusion avec le riz.
    Il faut que le riz éclate bien :c'est ça qui donne l'aspect de gruau à la soupe par la suite, et permet de bien mélanger avec les légumes.Ca peut prendre une bonne heure de cuisson à feu vif (ça laisse le temps de cuire les légumes!).
    Quand le riz est cuit, éclate, et que les légumes sont coupés, là on les verse dans l'eau. On met alors à feu doux, assez doux.
    Car c'est là que l'alchimie de la gen mai débute, et c'est un peu comme zazen : au début ça bouillonne, et quand ça se calme alors il faut être là, présent, et touiller régulièrement. Sinon, ça risque de prendre au fond et de brûler!!
    Cette étape est un peu longue, mais la présence est vraiment le secret de la genmai bien réussie : ça prend vite au fond! Pas besoin de touiller tout le temps : à feu très doux, on voit que c'est presque immobile, mais que ça bouge très doucement. Quand ça fait ça le feu est bien règlé. Et de temps en temps on tourne, pour décoller ce qui va au fond, et bien mélanger ce qui se dépose au fond, et les légumes qui cuisent dedans : ça se mélange, de plus en plus, jusqu'à devenir crémeux.
    Quand c'est bien lié, crémeux, forme de gruau, et que les légumes ni le riz ne sont croquants, alors elle est prète.
    Après plein de gens en diront plein d'autres choses, mais c'est marrant, c'est un truc sur lequel je n'ai aucune envie de discuter la forme, car je pense que c'est comme ça qu'elle est la meilleure.
    Avec un peu de tamari et de gomasio, c'est super au petit déj : pas d'efforts de digestion pour un pouvoir nutritif maximum (que des légumes racines et du riz, le top pour rate estomac en médecine chinoise).
    En fait la recette qu'on fait provient des macrobiotes, ce sont eux qui ont accueilli Deshimaru, et si vous tapez gen mai et Daniel Guétault sur google, vous aurez le récit de la première gen mai en Europe dans une sesshin.
    Deshimaru, pour la petite histoire, supportait mal notre alimentation.
    et dans les temples japonais ils ne la mangent pas.
    Pour ma part je pense que c'est le meilleur repas quand on pratique, et je préfère ça au petit déj de légumes crus qu'ils proposent dans les temples zen.
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2948
    Age : 69
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Sanshin - Les Trois Esprits

    Message par Yudo, maître zen le Sam 27 Aoû 2011 - 14:44

    Kaïkan a écrit:
    . préférer le riz rond complet

    Evidemment, puisque sans 元米, (gen-mai), riz complet, comment pourrait-on faire une soupe au riz complet?
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Sanshin - Les Trois Esprits

    Message par fonzie le Sam 27 Aoû 2011 - 14:59

    c'est un peu comme une paella aux légumes avec une cuisson plus longue Neutral

    avatar
    Mu!
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 47
    Age : 43
    Localisation : L'univers
    Emploi/loisirs : Art martiaux et paix intérieur pour tous.
    Humeur : Recherche de limite spirituelle
    Date d'inscription : 24/08/2011

    Re: Sanshin - Les Trois Esprits

    Message par Mu! le Sam 27 Aoû 2011 - 15:17

    Kaïkan a écrit:
    BU-SO a écrit:Il nous faut demander à kay avec quel esprit doit-on manger les gâteaux :...

    Bonjour,
    Finalement je me suis décidé pour le pack de trois...
    Laughing

    Laughing
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3339
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Sanshin - Les Trois Esprits

    Message par Fred le Sam 27 Aoû 2011 - 16:16

    Kaïkan a écrit:
    BU-SO a écrit:Bonjour,

    Il nous faut demander à kay avec quel esprit doit-on manger les gâteaux :...

    [b]Avec l'esprit de la grand-mère Kaikan affraid

    Bonjour,
    Finalement je me suis décidé pour le pack de trois...
    Laughing


    Un petit salut à notre ami Marc Very Happy
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5594
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Sanshin - Les Trois Esprits

    Message par Kaïkan le Sam 27 Aoû 2011 - 16:23

    fonzie a écrit:c'est un peu comme une paella aux légumes avec une cuisson plus longue Neutral

    La paella aux légumes est plus épicée, et l’ayant expérimentée, je la trouve excellente... Laughing


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5594
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Sanshin - Les Trois Esprits

    Message par Kaïkan le Jeu 9 Fév 2012 - 11:49




    E N S E I G N E M E N T S
    de Shohaku Okumura Roshi




    Maître Okumura est né à Osaka en 1948. Il reçut les préceptes de moine de son maître Uchiyama Roshi en 1970. Après des études de Bouddhisme à l’université Komazawa, il pratiqua au temple Antaiji à Kyoto et reçut la transmission de son maître en 1975.
    Uchiyama Roshi l’envoya aux Etats-Unis, et avec deux autres moines, il construisit un zendo dans le Massachusetts, Pioneer Valley Zendo. Il y pratiqua jusqu’en 1981, année ou il retourna au Japon.
    Pendant plusieurs années il vécut de la pratique de l’aumône (takuhatsu) et commença de traduire en Anglais les écrits de Dogen Zenji et de son maître Uchiyama Roshi. Il ouvrit le Kyoto Zen Center en 1984 et continua la pratique de sesshin et de traduction.
    Il retourna aux Etats-Unis en 1993 où il fut le maître au Minnesota Zen Meditation Center.
    En 1999 il fut nommé directeur du bureau Soto zen Education Center.
    Maître Okumura fonda Sanshin Zen Community (située à Bloomington, dans l’ Indiana aux Etats Unis) afin de créer un centre de pratique où l’on puisse complètement pratiquer le shikantaza (simplement s’asseoir), étudier le Dharma du Bouddha et travailler ensemble.


    Sanshin - Les Trois Esprits...



    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    BU-SO
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 202
    Age : 55
    Localisation : Provence
    Date d'inscription : 23/08/2011

    Re: Sanshin - Les Trois Esprits

    Message par BU-SO le Jeu 9 Fév 2012 - 19:45

    Ah, le temple d'Hosuiji...
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5594
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Sanshin - Les Trois Esprits

    Message par Kaïkan le Jeu 9 Fév 2012 - 20:27

    BU-SO a écrit:Ah, le temple d'Hosuiji...

     Racontes...


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    BU-SO
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 202
    Age : 55
    Localisation : Provence
    Date d'inscription : 23/08/2011

    Re: Sanshin - Les Trois Esprits

    Message par BU-SO le Jeu 9 Fév 2012 - 20:46

    Que veux-tu savoir ?

    Gassho
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5594
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Sanshin - Les Trois Esprits

    Message par Kaïkan le Jeu 9 Fév 2012 - 21:55

    BU-SO a écrit:Qu’eu veut tu savoir ?

    Gassho
    Je crois me rappeler que tu as des photos et que tu as passé là-bas un certain temps.
    Est-ce que c’est comme chez Fausto : levé 3h30 zazen dès 4h.
    Kusen ou pas ?
    Cérémonie des bols "Oryoki" totale ou partielle...
    Ambiance : ça rigole ? Avec fausto c'était parfois des rigolades incroyables... bounce

    Et puis ce qui te vient...

    Merci... Smile


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    AncestraL
    petit fleuron
    petit fleuron

    Masculin Nombre de messages : 567
    Localisation : Lille
    Emploi/loisirs : éducateur/agent de probation
    Humeur : Sat Chit Ananda
    Date d'inscription : 01/10/2012

    Re: Sanshin - Les Trois Esprits

    Message par AncestraL le Dim 10 Fév 2013 - 9:13

    Pas de réponse Kaïkan !

    Bon ma genmaï cuit à feu doux là... ça a quand même accroché au fond, je n'ai pas du être assez vigilant...

    Quelle consistance doit-elle avoir ?
    La mange-t-on chaude, tiède, froide ? Merci !
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2948
    Age : 69
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Sanshin - Les Trois Esprits

    Message par Yudo, maître zen le Dim 10 Fév 2013 - 12:04

    Pour ce qui est d'Okumura, je voudrais rappeler qu'il y a dans le Midi une de ses disciples qui enseigne à Alès, http://www.zendoleauvive.fr/
    Une dame extrêmement capable et sympathique, Shoju Mahler, qui a reçu d'Okumura la transmission, et à qui des azédistes ont trouvé le moyen de reprocher de ne pas savoir faire la cérémonie correctement...
    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1477
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: Sanshin - Les Trois Esprits

    Message par lausm le Dim 10 Fév 2013 - 16:20

    C'est normal, elle ne la fait pas comme chez eux!

    La genmai : consistance d'un gruau crémeux, mais pour ce faire, le secret réside dans une cuisson vive du riz pendant une heure, jusqu'à éclatement des grains qui libèrent ce qui va faire le gruau en se mèlant aux légumes.
    L'idéal était qu'ils soient coupés super fin, très fin.
    Mélangeant les légumes au riz, on baisse le feu, très très doux.
    C'est là que ça retombe, et que ça peut prendre au fond...il faut tourner très régulièrement.
    Chaud, c'est quand même le mieux.
    La gen mai évite les efforts de digestion.

    Contenu sponsorisé

    Re: Sanshin - Les Trois Esprits

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 12 Déc 2017 - 16:56