Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Concentation (pièges et difficultés)

    Partagez
    avatar
    nicolas
    Débutant
    Débutant

    Nombre de messages : 4
    Date d'inscription : 21/09/2011

    Re: Concentation (pièges et difficultés)

    Message par nicolas le Jeu 22 Sep 2011 - 8:14

    comment procédez vous lors de l'assise? concentration? observation? shikantaza?
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5465
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Concentation (pièges et difficultés)

    Message par Kaïkan le Jeu 22 Sep 2011 - 8:27

    nicolas a écrit:comment procédez vous lors de l'assise? concentration? observation? shikantaza?
    Bonjour nicolas,

    D'abord il faut apprendre à s'asseoir sur un zafu (coussin de méditation).
    Il faut adopter une posture : lotus, demi lotus ou birmane. Les genoux doivent presser le sol, le bassin basculé vers l'avant (cambrure au niveau de la cinquième lombaire), afin de pouvoir respirer librement et complétement.
    La colonne vertébrale doit être droite souplement étirée en poussant vers le ciel avec le sommet du crane.Les mains sont posées l'une sur l'autre (paumes vers le ciel) les petits doigts en contact avec le bas-ventre. Les pouces se touchent en formant une ligne horizontale.

    Voilà déjà pour débuter un bon exercice de concentration et d'observation : trouver sa posture.

    Après viendra l'attitude de la respiration, et après encore celle de l'esprit.

    Quand tout cela est assimilé et stabilisé on peut parler de shikantaza.


    étoile


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    tobeornottobe
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 24
    Age : 53
    Localisation : Pas-De-Calais
    Date d'inscription : 26/09/2011

    Re: Concentation (pièges et difficultés)

    Message par tobeornottobe le Lun 26 Sep 2011 - 22:50

    Kaïkan a écrit:
    nicolas a écrit:comment procédez vous lors de l'assise? concentration? observation? shikantaza?
    Bonjour nicolas,


    La colonne vertébrale doit être droite souplement étirée en poussant vers le ciel avec le sommet du crane.Les mains sont posées l'une sur l'autre (paumes vers le ciel) les petits doigts en contact avec le bas-ventre. Les pouces se touchent en formant une ligne horizontale.
    ___________________________________

    Bonsoir,

    Dans la pratique debout du qi qong de la sagesse, il est dit qu'un fil maintient, tire doucement vers le haut, et celui-ci se trouve sur un point (chakra..) intersection de la ligne partant des oreilles si je me trompe pas, donc sur le crane.

    Serait-il pas souhaitable de l'indiquer quand on parle de pousser vers le ciel qui n'est en réalité laissé ce fil tirer, "naturellement"?

    Namasté
    avatar
    Madenn
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 150
    Age : 23
    Localisation : Isère
    Emploi/loisirs : Ecrivain
    Humeur : Lunatique
    Date d'inscription : 08/08/2012

    Re: Concentation (pièges et difficultés)

    Message par Madenn le Lun 20 Aoû 2012 - 11:56

    Il existe deux grands obstacles au zazen. Le premier est konjin, qui a le sens de dépression ou d’une sorte de mélancolie.
    Quelqu'un pourrait-il m'apporter quelque éclairage sur la notion de konjin et la façon de vaincre cette difficulté ?
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5465
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Concentation (pièges et difficultés)

    Message par Kaïkan le Lun 20 Aoû 2012 - 13:49

    Madenn a écrit:
    Il existe deux grands obstacles au zazen. Le premier est konjin, qui a le sens de dépression ou d’une sorte de mélancolie.
    Quelqu'un pourrait-il m'apporter quelque éclairage sur la notion de konjin et la façon de vaincre cette difficulté ?

    Bonjour Madenn,

    J'ai relu tout le fil minutieusement... Smile

    1. Je n'ai pas trouvé la citation que tu proposes et j'aimerais en connaître la source... Question
    2. La gestion de "kontin" et "sanran" est longuement expliquée tout le long de la page n°2 de ce topic. Pourrais-tu préciser ce qui te semble obscur ?


    Car je m'interroge sur ce que tu mets en citation : un kontin (se prononce un peu konchin) qui aurait un glissement vers : dépression, mélancolie etc...
    Il est vrai que trop de kontin peu favoriser une certaine forme de neurasthénie, mais "sanran" n'est pas exempt de dérives mélancoliques et dépressives. D'ailleurs les maniaco-dépressifs et les cyclothymiques ont justement de fortes alternances d'états agités suivis de somnolences.

    Ces deux aspects : kontin et sanran sont (d'après M° Deshimaru) la source des maladies psychologiques et conséquemment psychosomatiques.




    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Madenn
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 150
    Age : 23
    Localisation : Isère
    Emploi/loisirs : Ecrivain
    Humeur : Lunatique
    Date d'inscription : 08/08/2012

    Re: Concentation (pièges et difficultés)

    Message par Madenn le Lun 20 Aoû 2012 - 18:07

    Toutes mes excuses, mon message était incomplet. J'ai trouvé ma citation sur ce site : http://www.zen-occidental.net/textesmeditation/fujimoto2.html#17
    Ma source serait-elle mauvaise ? Je recherche des éclairages sur les difficultés que peuvent poser la dépression à la pratique du zazen.
    Voici le paragraphe contenant ma citation dans son intégralité.
    Les débutants en zazen trouvent en général leur esprit confus et troublé. C’est normal. Il existe deux grands obstacles au zazen. Le premier est konjin [17], qui a le sens de dépression ou d’une sorte de mélancolie. Lorsqu'un débutant ressent konjin, c'est généralement sous la forme de la somnolence. Les méditants expérimentés qui ont calmé et tranquillisé leur esprit ressentent parfois comme un évanouissement. Et si la condition de zazen s'approfondit encore, le méditant peut sombrer dans le musôjô [18], "le sans conscience." Certains croient que l'esprit en zazen n'est qu'une simple perte de conscience. Mais c'est faux. Dans la juste condition mentale du zazen, les aspects de la conscience n’opèrent pas, mais cela ne signifie pas une inconscience comme dans le sommeil. La condition mentale du zazen est dite shônen sôzoku [19], "la succession de la pensée juste". C'est différent de l'état de "sans pensée" que le sans conscience implique. C'est une bonne chose que de calmer les vagues de l'esprit. Cependant, un état ensommeillé ou cadavérique est une sorte de konjin. Certains ressentent un profond état de brouillard ou de mélancolie. On doit se débarrasser de tels états mentaux.
    Merci Kaikan pour tes précisions, je vais lire la seconde page du topic, après quoi je n'aurai peut-être plus de questions.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5465
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Concentation (pièges et difficultés)

    Message par Kaïkan le Lun 20 Aoû 2012 - 19:29

    Fujimoto a écrit: C'est une bonne chose que de calmer les vagues de l'esprit. Cependant, un état ensommeillé ou cadavérique est une sorte de konjin. Certains ressentent un profond état de brouillard ou de mélancolie. On doit se débarrasser de tels états mentaux
    Ce qu'il faut arrêter c'est le dialogue intérieur (se parler à soi-même).
    Tous les autres états, quels qu'ils soient, sont zazen. Il n'y a pas à lutter contre les états, ou à s'en débarrasser mais à les laisser passer comme des nuages dans le ciel.
    Il n'y a pas à trier ce qui est bon ou mauvais, ni a juger quoi que ce soit. Seulement être assis le dos droit, respirer calmement et tout laisser passer... Very Happy




    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Madenn
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 150
    Age : 23
    Localisation : Isère
    Emploi/loisirs : Ecrivain
    Humeur : Lunatique
    Date d'inscription : 08/08/2012

    Re: Concentation (pièges et difficultés)

    Message par Madenn le Lun 20 Aoû 2012 - 20:45

    Bien Kaikan, je saurai m'en souvenir : je te remercie à nouveau!

      La date/heure actuelle est Ven 22 Sep 2017 - 15:35