Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Relaxation...

    Partagez
    avatar
    Peaceful
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 123
    Date d'inscription : 25/09/2011

    Relaxation...

    Message par Peaceful le Dim 25 Sep 2011 - 22:48

    Bonjour à tous, j'ai une problématique personnelle à vous soumettre mais ce n'est qu'indirectement en rapport avec le zen...


    C’est la deuxième fois que je fais une séance d’environ une heure de relaxation avec un enseignant.

    Sur les deux séances,je ne suis probablement « parti » dans mes pensées ou mes rêveries que 2 ou 3 minutes. Le reste du temps, j’étais conscient de tout : de la respiration de la personne allongée qui se situait sur ma gauche, du discours du professeur de relaxation, bien entendu, mais aussi de ses poses qui me permettait d’entendre les bruits situés à l’extérieur de la salle et les quelques mouvements des autres s’ils se déplaçaient quelque peu. J’étais également conscient de ma propre respiration et de mon rythme cardiaque. Je ressentais une pesanteur, une lourdeur incroyable dans tout le corps comme s’il était profondément endormi et qu’il m’était impossible de le bouger. En revanche,mon esprit, lui, était étonnamment clair et réceptif. La reprise de l’état dit « normal » c’est fait très progressivement avec le professeur. Seulement voilà, après la première séance, lorsque j’ai repris mon véhicule pour rentrer chez moi, mon esprit bâtait la campagne, j’avais un mal de chien à me concentrer sur la route et je me suis dit que si je m’arrêtais, je n’aurais aucun mal à m’endormir, là, dans mon véhicule. Une fois effectuée la deuxième séance, j’ai eu de suite le sentiment que le processus recommençait. J’en ai parlé au prof de relaxation, il ne savait pas ce qui se passait. Il m’a conseillé de marcher un peu avant de reprendre mon véhicule. J’ai suivi son conseil, j’ai bu un peu d’eau mais j’étais vaseux et je le suis resté quelques heures…
    Cela me fait penser à de la fatigue intellectuelle, une fatigue de l’attention peut-être ? Pourtant je n’ai absolument pas eu l’impression de faire des efforts, c’est très curieux.
    avatar
    m'enfin je suis qui?
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 176
    Date d'inscription : 16/11/2010

    Re: Relaxation...

    Message par m'enfin je suis qui? le Lun 26 Sep 2011 - 14:12

    Bonjour Peaceful et bienvenue !

    Peaceful a écrit:j'ai une problématique personnelle à vous soumettre mais ce n'est qu'indirectement en rapport avec le zen...
    C’est la deuxième fois que je fais une séance d’environ une heure de relaxation avec un enseignant.
    (...)
    la relaxation est un terme qui regroupe des techniques aussi diverses que variées. C'est un enseignant de quoi ?
    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1472
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: Relaxation...

    Message par lausm le Lun 26 Sep 2011 - 15:47

    M'enfin qui suis-je pose une question pertinente.
    Mais ça avait l'air une séance collective.

    Ce que ça me fait poser comme question, c'est savoir si tu as une fatigue de longue durée accumulée. C'est peut-être pas plus compliqué que ça. Quand on se détend, parfois tout le stress et la fatigue dont on n'a pas conscience ressort.
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3287
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Relaxation...

    Message par Fred le Lun 26 Sep 2011 - 17:54

    Ouaip, j'ai pensé à ça aussi Smile
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Relaxation...

    Message par fonzie le Lun 26 Sep 2011 - 19:54

    lausm a écrit:
    Mais ça avait l'air une séance collective.
    oui et ils sont allongés et y'a un professeur qui parle. c'est quoi ?

    avatar
    Peaceful
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 123
    Date d'inscription : 25/09/2011

    Re: Relaxation...

    Message par Peaceful le Lun 26 Sep 2011 - 23:35

    Merci pour vos réponses. Smile

    Oui, il s’agissait effectivement d’une séance de groupe et le professeur est un infirmier qui pratique et enseigne la relaxation depuis de nombreuses années. La technique est la suivante : nous sommes allongés sur un tapis de gymnastique et l’enseignant nous invite à fermer les yeux et à prendre conscience progressivement de toutes les parties du corps en débutant par les pieds pour finir par la tête. Il insiste notamment sur les points d’appui sur le sol. Ensuite, il nous fait focaliser notre attention sur la respiration puis il recommence le processus de prise de conscience de chaque partie corporelle mais cette fois-ci associé à la respiration. Il n’y a pas de rythme respiratoire imposé chacun respire à sa façon. Au final, il s’agit de prendre conscience de tout le corps de manière globale associé à la respiration.
    Je précise qu’il n’y a pas de musique, pas d’encens, ni de bougie et le professeur n’utilise pas de métaphore particulière ou d’image mentale pour induire le calme. C’est très "basic", juste une prise de conscience du corps dans son entier et de la respiration.
    Pour répondre à lausm, je suis en excellente forme physique et pas particulièrement stressé en ce moment. Mais comme je suis plutôt d’un tempérament anxieux et que les soucis chez moi peuvent prendre de grandes proportions, aussi ai-je décidé d’apprendre à me relaxer.
    Lors de ces deux séances, j’ai vraiment eu la sensation que mon corps était lourd qu’il s’était endormi. Mon esprit lui était au contraire très réveillé et clair. Et, curieusement, une fois que le corps a été « réveillé » progressivement, c’est alors que mon esprit est entré dans une sorte de torpeur.
    Je ne sais pas si cela évoque quelque chose de connu pour vous car je suis sur un forum dédié à la méditation zen. Cependant, je me disais que puisque vous passiez parfois de longues périodes assis en méditation à essayer d’être conscient, peut-être que lorsque vous sortiez de votre état méditatif votre esprit avait tendance à battre la campagne ou être somnolent, comme une sorte de fatigue ou alors un phénomène de compensation, vous voyez ?
    avatar
    tobeornottobe
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 24
    Age : 53
    Localisation : Pas-De-Calais
    Date d'inscription : 26/09/2011

    Re: Relaxation...

    Message par tobeornottobe le Lun 26 Sep 2011 - 23:39

    Bonsoir,

    La fatigue, il est dit que la circulation de l'énergie, donc dans son cas, elle a trouvé un terrain propice, détente du corps, muscle, lieu rassurant, etc. Et donc je disai, si on ressent de la fatigue, c'est qu'il y a eu un travail de l'énergie, déblocage, pour conclure, ça n'a pas été pour rien, pas de perte de temps.

    Ce qui en veut pas dire que ça se reproduira.. Ensuite, c'est peut-être la première fois qu'il se détend vraiment..?

    Namasté
    avatar
    tobeornottobe
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 24
    Age : 53
    Localisation : Pas-De-Calais
    Date d'inscription : 26/09/2011

    Re: Relaxation...

    Message par tobeornottobe le Lun 26 Sep 2011 - 23:53

    Je viens de lire ton dernier message.

    J'ai eu ce genre de séance en étant jeune (env 12 ou 16??) mais après une séance de sport, course à pied.. Et cela m'a rien fait, j'étais simplement surpris que c'est reposant et différent de l'école, le sport... Et je me posai la question : pourquoi on nous l'a pas dit avant....

    Ensuite, plus tard, j'ai pratiqué plusieurs choses (méditation, qi qong, ju jutsu avec recherche du ki..) mais avec un mauvais esprit (trop chercher ou vouloir, changer ses défauts... n'amène rien.

    Donc, je dirai que ce que tu as ressenti va aller en s'améliorant (moins de bénéfice, là tu as laché prise.. mais moins d'effet secondaire... tu t'habituera..) mais, c'est bien pour entretenir une détente, occasion de s'obligé à ce calmer...

    Maintenant, dans le bouddhisme et avec l'habitude, enfin, je débute aussi, il va y avoir une "maitrise" de ton esprit, apprendre à laisser passer les pensées, les noter simplement, trouver la position correcte (lotus,...) qui est mieux que s'alonger, harmoniser la respiration, pour finir par être et ne plus faire la méditation, c'est différent que ce que tu as vécu qui ne pourra pas être bénéfique longtemps si je me trompe pas, sauf pour celui qui force de trop en sport, course à pieds....

    Comme on dit dans l'homéopathie, tu soignes aussi le terrain, les conditions qui t'amène à être ceci ou cela.. pas que guérir une illusion.

    Namasté
    avatar
    Peaceful
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 123
    Date d'inscription : 25/09/2011

    Re: Relaxation...

    Message par Peaceful le Mer 28 Sep 2011 - 0:34

    Bonsoir tobeornottobe.

    Non, en fait, je disais « comme une sorte de fatigue ». Je ne considère pas que la relaxation soit vraiment fatigante. Mais c’est un peu les mêmes effets que je ressens lorsque j'en sors: la difficulté à se concentrer, des rêveries, une torpeur qui envahit l’esprit.
    Et lorsque je parle de « compensation », ce n’est peut-être pas le terme le plus adéquat. Ce que je veux dire, c’est que durant ces deux relaxations qui ont durée 1 heure, mon esprit est resté conscient et clair quasiment la totalité de la séance. S’il a gambadé, ce n’est pas plus que 2 ou 3 minutes, et encore. Mais n’est-ce pas un mode de fonctionnement plutôt inhabituel pour l’esprit ? En général, dans la journée nous faisons pratiquement toutes nos activités de manière automatique, manger, boire, se laver, marcher, travailler, etc… si nous revenons à la conscience, c’est lorsque quelque chose d’inhabituel vient rompre nos habitudes, lorsque des difficultés ou des problèmes surviennent. Notre esprit ne semble pas fait pour être conscient en permanence. En fait, il s’économise et nous fonctionnons la plupart du temps de manière automatique, routinière et de façon inconsciente. D’habitude combien de temps sommes-nous capable d’être conscient de manière continue ? Quelques minutes maximum, je pense. Alors si d’aventure vous restez l’esprit conscient et clair par la relaxation pendant une période aussi longue, je me dis que notre esprit est prompt à reprendre ces habitudes inconscientes et à se mettre à battre la campagne et cela peut-être de maniére plus accentuée.
    avatar
    tobeornottobe
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 24
    Age : 53
    Localisation : Pas-De-Calais
    Date d'inscription : 26/09/2011

    Re: Relaxation...

    Message par tobeornottobe le Mer 28 Sep 2011 - 15:02

    lausm a écrit:M'enfin qui suis-je pose une question pertinente.
    Mais ça avait l'air une séance collective.

    Ce que ça me fait poser comme question, c'est savoir si tu as une fatigue de longue durée accumulée. C'est peut-être pas plus compliqué que ça. Quand on se détend, parfois tout le stress et la fatigue dont on n'a pas conscience ressort.

    ______________________

    Je suis d'accord avec ça. Cela explique ce que tu ressent, cette "fatigue". On est pas tous si différent et la fatigue s'accumule et peut venir longtemps après les causes.

    Maintenant, l'important est de savoir si tu ressent un changement dans ta vie de tous les jours, calme, meilleur concentration, etc. Car la méditation ne peut apporter ses fruits que ci celle-ci est régulière, quotidienne à raison de 10Mn à 1H 2H par jours après plusieurs mois d'entrainement.

    Les séances que tu fais ne sont que des aides et à toi de pratiquer chez toi...

    Enfin, ce que j'en dis... Mais bon, c'est mieux que rien diront-nous, seulement, il est dommage d'être ignorant et de ne pas reconnaitre la valeur réelle de la méditation associée à l'étude du dharma, je veux dire par là, qu'il faut adopter des comportements sains car la méditation suivie de période de colère, peur, etc aura ses limites.

    Namasté
    avatar
    Peaceful
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 123
    Date d'inscription : 25/09/2011

    Re: Relaxation...

    Message par Peaceful le Mer 28 Sep 2011 - 23:20

    tobeornottobe

    Je suis d'accord avec ça. Cela explique ce que tu ressent, cette "fatigue". On est pas tous si différent et la fatigue s'accumule et peut venir longtemps après les causes.

    Au sujet de la fatigue, j’avais déjà répondu à lausm que j’étais en excellente forme physique. Et peut-être me faut-il préciser que je suis un peu "différent" sur ce point puisque je suis professeur de sport et que je pratique depuis plus de trente ans. De fait, les signaux de fatigue, le surentrainement sont des choses que je connais bien et que je décèle très vite tant chez moi que chez les autres.



    Maintenant, l'important est de savoir si tu ressent un changement dans ta vie de tous les jours, calme, meilleur concentration, etc. Car la méditation ne peut apporter ses fruits que ci celle-ci est régulière, quotidienne à raison de 10Mn à 1H 2H par jours après plusieurs mois d'entrainement.
    Les séances que tu fais ne sont que des aides et à toi de pratiquer chez toi...


    Pour l’instant, je pense qu’il est encore un peu tôt pour dire si la relaxation me permettra d’obtenir un calme immédiat en situation de stress. Sinon, je suis bien d’accord qu’il faut que je pratique aussi seul. Mais la méditation n’est pas la relaxation. Lorsque l’on est guidé par un professeur de relaxation, c’est plus efficace. On obtient un état de calme beaucoup plus important et plus rapidement. Pourquoi ? Pour la simple raison que vous n’avez qu’à suivre les consignes. Seul, vous êtes obligé de vous les dire mentalement, ce qui n’est pour l’heure pas chose aisée.


    Enfin, ce que j'en dis... Mais bon, c'est mieux que rien diront-nous, seulement, il est dommage d'être ignorant et de ne pas reconnaitre la valeur réelle de la méditation associée à l'étude du dharma, je veux dire par là, qu'il faut adopter des comportements sains car la méditation suivie de période de colère, peur, etc aura ses limites.

    Oui, je ne pense pas non plus que la méditation ou la relaxation soient des panacées mais juste des moyens. Et si le but de chacun est le bonheur cela implique de convoquer autre chose. Pour ce qui est du « Dharma », je ne sais pas, je ne suis pas bouddhiste. Mais certainement que la philosophie et pour d’autres la psychothérapie peuvent aider en cela.
    avatar
    tobeornottobe
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 24
    Age : 53
    Localisation : Pas-De-Calais
    Date d'inscription : 26/09/2011

    Re: Relaxation...

    Message par tobeornottobe le Jeu 29 Sep 2011 - 0:08

    Je pense aussi que cela explique aussi la facilité que ton corps, muscle etc ont eu à lacher-prise pendant les séances...

    Tu as ou verra que c'est pas aussi simple pour tout le monde, pour moi, je sais que ça le ferai pas. Je débute mais j'ai déjà pratiqué...seulement pas assez régulièrement et sans en avoir compris "l'essence" mais il me semble avoir passé une étape et que, donc, seul, la concentration etc, est plus aisé pour moi que de devoir écouter un "professeur" diriger une relaxation. La seule chose que je peux écouter serait un fond musical sacré ou relaxant. Et je préfère le faire dehors.

    J'espère que tu viendra nous dire quand tout cela aura disparu : tes embalements de l'esprit après la séance.

    Merci

    Namasté
    avatar
    Peaceful
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 123
    Date d'inscription : 25/09/2011

    Re: Relaxation...

    Message par Peaceful le Jeu 29 Sep 2011 - 8:38

    tobeornottobe


    Je pense aussi que cela explique aussi la facilité que ton corps, muscle etc ont eu à lacher-prise pendant les séances...

    Certes, de par ma longue pratique sportive, je n’ai aucune difficulté à prendre conscience de mon corps et le ressentir. Je peux également sans difficulté contracter volontairement un groupe musculaire ou le détendre. Alors ton hypothèse est intéressante et probablement juste. Mais malheureusement cela n’explique pas cet emballement de l’esprit, cette dérive dans l’imaginaire après les séances. L’idéal serait bien sûr de conserver cette clarté de l’esprit et ce calme après les séances au moins pour quelque temps. Mais pour l’heure cela semble étroitement lié avec une cette lourdeur, cet endormissement du corps.



    Tu as ou verra que c'est pas aussi simple pour tout le monde, pour moi, je sais que ça le ferai pas. Je débute mais j'ai déjà pratiqué...seulement pas assez régulièrement et sans en avoir compris "l'essence" mais il me semble avoir passé une étape et que, donc, seul, la concentration etc, est plus aisé pour moi que de devoir écouter un "professeur" diriger une relaxation. La seule chose que je peux écouter serait un fond musical sacré ou relaxant. Et je préfère le faire dehors.

    C’est vrai, nous sommes tous différent et chacun de nous dispose de capacités particulières. A ce sujet, je pense que c’est une bonne idée que de s’orienter en fonction de ses propres aptitudes. Alors la concentration pourquoi pas si tu constates que les résultats sont meilleurs ? Maintenant ce que je constate personnellement, c’est que certaines techniques peuvent effectivement nous faire progresser très rapidement et puis il arrive un moment où on est obligé de trouver autre chose. En fait chaque technique a son intérêt dans un domaine particulier mais est limité dans un autre.



    J'espère que tu viendra nous dire quand tout cela aura disparu : tes embalements de l'esprit après la séance.
    Merci

    Pour que cela disparaisse, j’ai le sentiment qu’il va falloir que je sorte du cadre imposé par le professeur. Bon, faisons confiance à notre intuition. En tout cas, si je trouve une solution je ne manquerais pas de venir vous en informer et clôturer cette discussion.
    avatar
    paul
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 7
    Localisation : Hauts-de-Seine
    Date d'inscription : 09/09/2009

    Re: Relaxation...

    Message par paul le Mar 13 Nov 2012 - 11:34

    Peaceful a écrit:Merci pour vos réponses. Smile

    Oui, il s’agissait effectivement d’une séance de groupe et le professeur est un infirmier qui pratique et enseigne la relaxation depuis de nombreuses années. La technique est la suivante : nous sommes allongés sur un tapis de gymnastique et l’enseignant nous invite à fermer les yeux et à prendre conscience progressivement de toutes les parties du corps en débutant par les pieds pour finir par la tête.........

    ça ressemble au Yoga-Nidra.
    Il y a dedans une technique appellé "rotation de conscience" qui est la prise de conscience rapide de chaque partie du corps.
    Aprés il y a de la relaxation, des techniques de respiration et l'imagination de scénes.

    Le Yoga-Nidra est intermédiaire entre l'hypnose et la sophrologie.
    C'est trés puissant. on part rapidement dans une sorte de rêve bref, etça fait remonter les tensions en surface.

    Il y a beaucoup de variantes: On ne fait pas systématiquement toutes les techniques à chaque fois.
    certains font chanter des mantras pour éviter de s'endormir.
    à voir: http://indianmeditation.laboutiquedesindes.fr/index.php?article=yoganidra

    en cliquant sur la photo, on arrive chez price minister qui vend d'occasion le livre du créateur de la technique.

      La date/heure actuelle est Ven 22 Sep 2017 - 8:21