Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Tout ce bruit...

    Partagez
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3633
    Localisation : Paris
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Tout ce bruit...

    Message par Fred le Jeu 27 Oct 2011 - 16:59

    Oui, mais en cherchant à répondre à ces questions, nous pouvons entendre la résonnance de ces questions.

    avatar
    shikantaza
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 323
    Date d'inscription : 19/10/2009

    Re: Tout ce bruit...

    Message par shikantaza le Jeu 27 Oct 2011 - 17:05

    Très juste et délicieux...
    Mais attention tout de même.
    Il est nécessaire à un moment de dire stop à la petite musique cérébrale.
    Assis on le comprend...
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3633
    Localisation : Paris
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Tout ce bruit...

    Message par Fred le Jeu 27 Oct 2011 - 17:07

    Le "stop" que l'on s'impose n'a t'il pas aussi une résonnance?

    Quoi qu'il en soit ce que tu dis est juste aussi...Encore et toujours la Voie du milieu.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Tout ce bruit...

    Message par Invité le Jeu 27 Oct 2011 - 17:19

    Bonjour à tous, bonjour Rosevelyne,

    Hormis la surcharge, la cacophonie, le dépassement de décibels et le fait d'un monde qui semble avoir peur du silence, des personnes qui fuit leur silence,le son est naturel.
    Il y a "bruits" extérieurs et "bruits" intérieurs et "silence" intérieur, des intervalles, des espaces... Le son est un peu comme une goutte d'encre qui tombe sur une page blanche et déjà un peu colorée. Il est un osbtacle si on en fait un obstacle, si on colle des pensées et jugements dessus comme on le fait avec d'autres choses.
    On peut apprendre à accueillir le son. Le son devient un obstacle si on en fait un bruit. Alors qu'il peut faire partie de zazen. Que ce soit, vent, bruissement de feuilles des arbres, klaxon, rires ou pleurs d'enfants, aboiement lointain de chien.
    Si on se tait, on entend le monde et toute sa vibration.
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3633
    Localisation : Paris
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Tout ce bruit...

    Message par Fred le Jeu 27 Oct 2011 - 17:24

    C'est zazen qui est bruit,
    et c'est zazen qui est silence.
    avatar
    lausm
    無為 - mui -

    Nombre de messages : 1500
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: Tout ce bruit...

    Message par lausm le Jeu 27 Oct 2011 - 17:39

    Tokuda a eu une profonde expérience un jour en entendant la grosse cloche (cf photo ci dessus), où il a eu l'impression qu'il devenait un avec sa résonnance.
    On entend un son.
    On sait que c'est un son. On sait comment le qualifier d'après l'histoire de notre mémoire sensorielle, interprétative.
    Mais on assiste à ça en tant que témoin, on n'intervient pas, on regarde tranquillement ce film de notre esprit qui fonctionne à partir de notre interaction avec le monde.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Tout ce bruit...

    Message par Invité le Jeu 27 Oct 2011 - 20:09

    Le son peut-être résonance, signal, sonar, ultra-son, variation, osciliation, battement, pulsation, mouvement, onde. De bruit, à musique, symphonie, mélodie. Je crois que les personnes non-voyantes très sensibles au son, touchent le son, en perçoivent plus fortement,les vibrations, le déplacement de l'air, presque une matière.
    Même quand notre vision a baissé, on y est plus sensible, on s'en rend compte, le toucher( main, pieds )et l'odorat aussi.
    Et que dire de l'écho ? ou des sons qui résonnent entre-eux dans la nature. Quand on est debout au milieu de la forêt, le grincement des arbres qui oscillent et semblent dialoguer.
    Ce qui peut aider avec le bruit, c'est de ne pas voir qu'un côté négatif et en faire une aversion. Parce que le bruit n'est pas un ennemi, il peut même être très utile, il prévient. Une chute plus ou moins violente dans l'eau d'un enfant ou d'un objet, d'un meuble, ou les tuiles d'un toit, peut-être un accident ou un ouragan, d'un tremblement de terre ( chose que les animaux perçoivent avant nous. ) Il s'agirait d'agir, de se protéger ou venir en aide. Il est temps se lever du zafu, et déguerpir ? Shocked Les cris de tout un stade, cela peut-être insupportable, mais un seul cri d'appel au secours peut sauver une vie. Aussi un claquement de porte peut-être bienvenu, si on commençait à roupiller en zazen, ça réveille. Smile
    S'il y a son, il y a silence, s'il y a silence, il y a son. Il n'y a pas véritablement de silence... Peut-être un calme naturel d'origine ?...
    Bref...
    Big bang...

    Lausm, qui c'est Tokuda ?


    Dernière édition par kay le Jeu 27 Oct 2011 - 20:12, édité 1 fois
    avatar
    shikantaza
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 323
    Date d'inscription : 19/10/2009

    Re: Tout ce bruit...

    Message par shikantaza le Jeu 27 Oct 2011 - 20:11

    Lausm, je ne connaissais pas Tokuda.
    C'est effectivement cela. Il a fait sans doute une expérience fondée sur la non-dualité.
    Le son de la cloche et lui-même n'ont ainsi plus fait qu'un.
    On peut dire qu'il était absorbé par l'écoute de lui-même.
    Ce qu'à découvert Tokuda c'est la suppression soudaine de l'espace-temps, la résorbtion du sujet
    et de l'objet ou plutôt leur accouplement au sens Tantrique qui donne naissance à l'un.
    avatar
    Yudo, maître zen
    Maître zen
    Maître zen

    Masculin Nombre de messages : 3128
    Age : 70
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Tout ce bruit...

    Message par Yudo, maître zen le Jeu 27 Oct 2011 - 21:49

    J'ai fait à quelques reprises cette expérience. Une fois, je jouais un morceau. Il faut dire que je ne suis pas très bon musicien. Non seulement je ne suis guère doué, mais je ne travaille pas assez.
    Donc, un jour, je jouais un truc que j'avais suffisamment répété pour le savoir par coeur (six pages A4). Et, à un moment, j'étais tellement dedans que l'instrument, moi-même et la partition ont, en quelque sorte, disparu. Il n'y avait plus que la musique qui montait sans que je sache d'où.

    Puis, je me suis dit que c'était moi qui jouais comme ça, et ça s'est planté.
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 67
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: Tout ce bruit...

    Message par Leela le Jeu 27 Oct 2011 - 22:48


    Yudo, tu as été "artiste" pendant ces quelques minutes, et ta musique était certainement sublime. Elle t'a "porté".
    Les musiciens et beaucoup d'artistes créateurs connaissent bien cet état, où le monde extérieur disparaît, y compris les bruits, les maux physiques... On EST ce qu'on est en train de créer.
    avatar
    lausm
    無為 - mui -

    Nombre de messages : 1500
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: Tout ce bruit...

    Message par lausm le Jeu 27 Oct 2011 - 23:41

    Toduda est un maître japonais qui est en ce moment dans son mini temple d'Eitai Ji (Alpes de Hte Provence), et dont j'apprends le shiatsu (école Nonindo).

    Je repensais à Deshimaru qui a écrit : il faut voir avec les oreilles, écouter avec les yeux.

    Moi aussi je joue de la musique...en général dès que je pense à ce que je fais, que je m'évalue, ça merdoie! Le petit truc qui fait que!....surtout quand je commence à me dire que c'est bien, en général les collègues me disent que je suis en train de perdre le rythme! Fait ch.....!
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Tout ce bruit...

    Message par Invité le Ven 28 Oct 2011 - 1:04

    Rosevelyne a écrit:Je vais devoir respecter ce que mon corps réclame et lui accorder quelques minutes de silence à chaque jour

    study
    avatar
    shikantaza
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 323
    Date d'inscription : 19/10/2009

    Re: Tout ce bruit...

    Message par shikantaza le Ven 28 Oct 2011 - 6:02

    @Yudo :

    Oui très intéressant.

    Pratiquant la randonnée au bout de vingt kilomètres de marche hé bien il y disparition de l'entité "marcheur" et
    il ne reste plus que la marche. Un acte pur et impersonnel se révèle.
    Il semble que l'on pourrait marcher ainsi dés années durant.
    Sans vouloir faire étalage d'expériences dont je ne tire aucune prétention, ce fut ma première expérience encore tout jeune où je fus saisis par la vue d'un arbre le soir.
    Cet arbre m'est alors soudainement apparu comme tout aussi vivant que moi, et une étrange "relation" non-duelle s'établit dans le silence. Je fus saisi et restai dans cette contemplation assez longtemps. Les dimensions de l'espace-temps avaient changés. Après coup, car n'ayant aucune pensée sur l'instant, la chose la plus forte qui soit restée gravée dans ma mémoire est l'impression d'être entré dans une sorte d'éternité, d'intemporalité. Ce souvenir n'a jamais vieilli d'un cheveu.
    Ce fut cette expérience qui décida de toute mon existence.
    Le plus difficile, le plus long fut ensuite d'intégrer ce type de phénomène dans ma personnalité et ma vie.
    C'est bien de prendre un aller simple mais encore faut-il assurer le retour... et savoir rester humains avec nos limitations.
    Je confirme tes propos. Dès que la pensée intervient et commente ce genre d'expériences, c'est la chute.
    On passe de la 3d à la 2d.
    Nous devons accepter le fait que la pensée ne pourra jamais comprendre.
    Elle est toujours à côté de la plaque car elle ne peut appréhender que le passé.
    Il est impossible d'accéder à l'inconnu à l'aide du connu.
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 67
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: Tout ce bruit...

    Message par Leela le Ven 28 Oct 2011 - 7:14

    j'abonde dans votre sens. C'est de ces deux "mondes" différents que vient l'idée de deux "dimensions", donc d'un corps et d'un esprit.
    On a beau nous expliquer qu'on est "un", dans la réalité, nous vivons sur deux plans, avec deux niveaux de consciences différents, et incompatibles: c'est l'un, ou l'autre.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Tout ce bruit...

    Message par Invité le Ven 28 Oct 2011 - 9:13

    Bonjour,

    Si nous pouvons ainsi faire un avec le son,l'instrument de musique, une guitare, ou un piano... c'est sans doute que la musique est ce qui est le plus proche du Big bang. La musique, avec la peinture et la sculpture est l'un des premiers arts de l'être humain. La nature est son. Et des instruments faits de bois des arbres.
    La voix est l'instrument intérieur, où se mêlent du plus profond de l'être, le coeur et le souffle.
    Les musiciens ont toujours exploré le son, le courant "musique industrielle" a t-il voulu prévenir d'un monde de pollution sonore ?
    avatar
    shikantaza
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 323
    Date d'inscription : 19/10/2009

    Re: Tout ce bruit...

    Message par shikantaza le Ven 28 Oct 2011 - 10:14

    Tout à fait juste concernant le son parce que le son est une vibration/energie qui entre en raisonnance avec notre vibration/energie propre et ainsi anime le serpent de notre système nerveux. Ca danse.
    D'autre part la vibration sonore ne connait pas la frontière extérieur des objets.
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 67
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: Tout ce bruit...

    Message par Leela le Ven 28 Oct 2011 - 10:57

    tout à fait d'accord aussi: la physique moderne nous démontre que tout est vibration, sans doute même la matière.

    D'où, sans doute, deux notions Bibliques prennent du sens:
    - pour l'acte de création: "et le Verbe s'est fait chair" et aussi "Dieu dit que la lumière soit, et la lumière fut"

    - et aussi le pouvoir que Dieu donne aux homme "de nommer toute chose". Le seul fait de "nommer" rend plus tangible, permet d'analyser, et renforce l'illusion de la permanence de la matière.

    Je dis cela parce que j'ai l'impression que notre monde matériel, c'est nous qui le créons avec nos concepts (si vous voulez plus d'explications de cette façon de voir, j'ouvrirai un fil).

    Donc les bruit et la musique sont des vibrations.
    La musique que nous aimons nous aide à nous structurer, les "bruits" désagréables sont de véritables agressions, dont on ne mesure peut-être pas encore la portée. La limite entre les deux est subjective et nous pouvons travailler pour la faire évoluer, mais cela la rend aussi fluctuante et difficile à analyser.
    avatar
    lausm
    無為 - mui -

    Nombre de messages : 1500
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: Tout ce bruit...

    Message par lausm le Ven 28 Oct 2011 - 19:50

    Entre Bach, Beethoven, Mozart, et les Butthole Surfers, Sonic Youth, on peut explorer la distance entre ces limites.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5873
    Age : 71
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Tout ce bruit...

    Message par Kaïkan le Jeu 26 Jan 2012 - 21:28


    Bonsoir,

    Aujourd'hui lorsque je me suis assis en zazen dans le dojo, un voisin a commencé à couper son bois à la tronçonneuse. J'habite un petit village d'habitude très calme... Very Happy

    J'ai continué imperturbablement et au bout d'un certain temps je me suis aperçu que j'avais médité sans que le bruit ne me fasse aucun effet... Comme si c'était le calme habituel.
    Alors j'ai pensé : Pourquoi est-ce que je réalise cela justement à cet instant ? C'est alors que je me suis aperçu que le bruit s'était arrêté depuis pas mal de temps et que c'était le silence qui m'avait tiré hors de mon absorption... Shocked

    J'ai alors vu le visage de Yudo comme un flash et j'ai éclaté de rire...

    J'ai aussi pensé à la non-distraction Dzogchen : Voir ICI



    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Yudo, maître zen
    Maître zen
    Maître zen

    Masculin Nombre de messages : 3128
    Age : 70
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Tout ce bruit...

    Message par Yudo, maître zen le Jeu 26 Jan 2012 - 23:00

    En général, je suis assez ridicule pour prêter à rire, mais c'est assez agréable de savoir que ma tronche puisse entraîner le rire autrement que parce que je me suis couvert de ridicule...
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5873
    Age : 71
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Tout ce bruit...

    Message par Kaïkan le Ven 27 Jan 2012 - 18:52

    Yudo, maître zen a écrit:En général, je suis assez ridicule pour prêter à rire, mais c'est assez agréable de savoir que ma tronche puisse entraîner le rire autrement que parce que je me suis couvert de ridicule...

    Bonsoir,

    Je me suis souvenu que Yudo est dérangé par le bruit (du kusen ou du kyosaku) qui le tire de "sa samãdhi"... Laughing

    Pour moi c'est le silence qui m'a tiré hors de mon absorption ( mon samãdhi )
    C'est pour cela que j'ai éclaté de rire... Very Happy


    PS : Au fait, sans chercher la petite bête, le mot samãdhi est un mot masculin. ( et on dit : le samãdhi, mon samãdhi ).
    Bon je vais faire un peu de vélo... Cool





    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    mandarine
    Débutant
    Débutant

    Féminin Nombre de messages : 12
    Age : 63
    Localisation : Basse-Normandie
    Emploi/loisirs : salariée
    Humeur : plutôt positive
    Date d'inscription : 28/02/2012

    Re: Tout ce bruit...

    Message par mandarine le Mar 13 Mar 2012 - 11:53

    Bonjour à tous,

    Ce thème, le son et quand il devient agréable ou désagréable m’intéressent...


    http://zen-et-nous.1fr1.net/t666p30-dzogchen-mahamudra-zen#17005

    la non distraction:
    "Ainsi, tout peut devenir un support d’attention pour notre pratique : un objet perçu, un son entendu, une sensation ressentie ou n'importe quelle expérience interne. Et, si l’on sait être habile, même les pensées les plus féroces peuvent nous ramener à l’attention et la Présence."

    J'ai quelquefois ce problème de lâcher prise d'un son désagréable aussi

    Les sons agréables ou désagréables ont quelquefois affaire avec mon histoire, avec mon passé.
    Il se colore alors de mon affect.
    Pratiquer la méditation quand un certain son est "trop" désagréable m'est parfois difficile.
    Il est nécessaire pour moi de laisser passer du temps avant d'affronter à nouveau la difficulté du son désagréable.
    Par exemple, le vrombissement du moteur devient un mantra tout comme les personnes qui crient à mon travail (pas mes collègues, là j'ai plus de mal avec eux).

    La fatigue de fin de journée est là, elle n'est pas excessive la plupart du temps.C'est mieux depuis que je pratique la méditation, l'instant présent.

    Merci.


    Contenu sponsorisé

    Re: Tout ce bruit...

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 14 Nov 2018 - 12:35