Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Sur le SATORI.

    Partagez
    avatar
    beanell
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 132
    Date d'inscription : 29/07/2008

    Sur le SATORI.

    Message par beanell le Mer 8 Oct 2008 - 19:02

    y a t-il differents degrés dans LE SATORI ?
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1452
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: Sur le SATORI.

    Message par Fa le Mer 8 Oct 2008 - 20:20

    L'intensité de la réponse ne dépend t-elle pas de l'intensité de la question ?
    avatar
    ederlezi
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 138
    Age : 49
    Localisation : BAB (64)
    Emploi/loisirs : Enseignante
    Humeur : changeante
    Date d'inscription : 27/09/2008

    Re: Sur le SATORI.

    Message par ederlezi le Mer 8 Oct 2008 - 22:46

    ??????????????????????????????????
    Bouhhh ! Je ne serai jamais un grand maître ! Sad - Je n'ai RIEN compris !
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Sur le SATORI.

    Message par Invité le Mer 8 Oct 2008 - 22:50

    Pour moi il n'y a pas de degré dans le satori. C'est comme pour la solution d'un problème... il n'y a pas Pierre qui comprendrait un peu la solution, Paul qui comprendrait moyennement la solution et Jacques qui comprendrait complètement la solution. La solution est comprise ou pas, il n'y a pas de degré dans la compréhension. Pareil pour le satori.
    Dans le zen c'est comme cela qu'est perçu l'éveil (satori), on comprend la pertinence du dharma et aprés on progresse par degré en sagesse.

    Shen hui (7ème patriarche du chan-zen) dit:
    "Ceux qui étudient la voie doivent être éveillés subitement. Ce n'est qu'aprés qu'il leur faut pratiquer graduellement afin d'obtenir la délivrance. Une mère ne met-elle pas son enfant au monde subitement? Ensuite elle lui donne le sein, le nourrit et peu à peu la sagesse de l'enfant s'accroît spontanément. Il en va de même pour l'éveil. La vue de la nature de Bouddha survient brusquement. La grande sagesse (prajna) s'accroît ensuite d'elle même."


    Dernière édition par Doubidou le Mer 8 Oct 2008 - 22:52, édité 2 fois
    avatar
    qi
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 119
    Age : 35
    Localisation : canada-quebec
    Emploi/loisirs : Etudiant pratiquant
    Humeur : changante lol
    Date d'inscription : 15/09/2008

    Re: Sur le SATORI.

    Message par qi le Mer 8 Oct 2008 - 22:50

    lol! il ne faut jamais dire jamais,de plus il ne faut pas s'attendre a devenir grand maitre en 1 mois,lol,d'abandonne surtout pas.si ca peut te consoler,je l'ai comprit a ma facon mais n'est pas sur d'avoir bien comprit.selon moi djee veut dire que l'intensiter du satorie depend de l'intensiter de la question.quelque chose comme ca.corrige moi si je me trompe djee.
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1452
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: Sur le SATORI.

    Message par Fa le Mer 8 Oct 2008 - 22:57

    avatar
    qi
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 119
    Age : 35
    Localisation : canada-quebec
    Emploi/loisirs : Etudiant pratiquant
    Humeur : changante lol
    Date d'inscription : 15/09/2008

    Re: Sur le SATORI.

    Message par qi le Mer 8 Oct 2008 - 23:32

    alors la c'est moi qui n'y comprend plus rien djee,lol,aider moi Sad
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1452
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: Sur le SATORI.

    Message par Fa le Jeu 9 Oct 2008 - 6:22

    Pour faire une bonne soupe,
    Laisser mijoter à feu doux,
    Dans le vieux chaudron,
    La subtile alchimie n'opère,
    t-elle pas,
    Naturellement ?
    avatar
    beanell
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 132
    Date d'inscription : 29/07/2008

    Re: Sur le SATORI.

    Message par beanell le Jeu 9 Oct 2008 - 18:29

    Voilà une soupe qui met en appétit ...Donc quand il y a eu Satori , il ne reste qu'a laisser mijoter la sagesse jusqu'à que celle-çi soit
    "à point" ....
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1452
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: Sur le SATORI.

    Message par Fa le Jeu 9 Oct 2008 - 19:39

    Oui au feu doux de la méditation...
    avatar
    beanell
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 132
    Date d'inscription : 29/07/2008

    Re: Sur le SATORI.

    Message par beanell le Ven 10 Oct 2008 - 18:36

    merci pour cette extraordinaire et toute simple recette sunny
    avatar
    steffzen
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 359
    Age : 48
    Localisation : France Lyon 69
    Emploi/loisirs : Musicien (batteur/chanteur)
    Humeur : Calme
    Date d'inscription : 25/05/2009

    Re: Sur le SATORI.

    Message par steffzen le Lun 25 Mai 2009 - 20:59

    qi a écrit:lol! il ne faut jamais dire jamais,de plus il ne faut pas s'attendre a devenir grand maitre en 1 mois,lol,d'abandonne surtout pas.si ca peut te consoler,je l'ai comprit a ma facon mais n'est pas sur d'avoir bien comprit.selon moi djee veut dire que l'intensiter du satorie depend de l'intensiter de la question.quelque chose comme ca.corrige moi si je me trompe djee.

    Oui, un mois c'est trop long.
    avatar
    Huanshen
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 478
    Localisation : Suisse
    Date d'inscription : 15/05/2009

    Re: Sur le SATORI.

    Message par Huanshen le Lun 25 Mai 2009 - 21:54

    Pour revenir à la question du départ: oui, il y a des degrés. Le premier éveil (ou kensho) revient à apercevoir la vache. Ce n'est que le début... Hakuin a eu plus de 40 kensho avant le grand éveil (jp. Satori / skt. Sambodhi). Chaque école à sa manière de présenter les diverses étapes, par exemple les 5 rangs de l'école Caodong (jp. Soto).
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1452
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: Sur le SATORI.

    Message par Fa le Jeu 28 Mai 2009 - 14:30

    devenir grand maitre en 1 mois

    DEVENIR.... Mad
    avatar
    beanell
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 132
    Date d'inscription : 29/07/2008

    Re: Sur le SATORI.

    Message par beanell le Jeu 28 Mai 2009 - 21:32

    Pourrait-il actuellement exister des "éveillés" parmi nous , si volontairement discrets , qu' absolument inconnus ?


    Dernière édition par beanell le Sam 30 Mai 2009 - 23:04, édité 1 fois
    avatar
    beanell
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 132
    Date d'inscription : 29/07/2008

    Re: Sur le SATORI.

    Message par beanell le Jeu 28 Mai 2009 - 21:50

    Huanshen a écrit:Pour revenir à la question du départ: oui, il y a des degrés. Le premier éveil (ou kensho) revient à apercevoir la vache. Ce n'est que le début... Hakuin a eu plus de 40 kensho avant le grand éveil (jp. Satori / skt. Sambodhi). Chaque école à sa manière de présenter les diverses étapes, par exemple les 5 rangs de l'école Caodong (jp. Soto).


      Donc d'éveil en éveil se manifeste la nature de Bouddha .. La réalisation de ce cheminement pour le disciple , dépend-t-il plus de sa volonté , de son travail assidu ...ou au contraire de sa capacité au non-vouloir et au non-faire ?
    avatar
    steffzen
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 359
    Age : 48
    Localisation : France Lyon 69
    Emploi/loisirs : Musicien (batteur/chanteur)
    Humeur : Calme
    Date d'inscription : 25/05/2009

    Re: Sur le SATORI.

    Message par steffzen le Jeu 28 Mai 2009 - 22:38

    Avant même de s'éveillé, l'être est déjà Bouddha.
    Rien à acquérir, rien à mériter, rien à chercher.
    Seulement perdre ! Perdre le surplus, les illusions, les idées conceptuelles, les attachements, les attentes.
    Lacher prise, avoir confiance et regarder sans nomer ni juger et l'éveil est là comme le lait chaud sous la couche de peau qu'on retire.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Sur le SATORI.

    Message par Invité le Ven 29 Mai 2009 - 9:41

    Rien à acquérir, rien à mériter, rien à chercher.
    Seulement perdre ! Perdre le surplus, les illusions, les idées conceptuelles, les attachements, les attentes.

    Mais c'est là tout le problème et ne se fait pas en un tournemain. Voir le kôan du boeuf qui traverse la fenêtre et où seule la queue ne passe pas.
    avatar
    steffzen
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 359
    Age : 48
    Localisation : France Lyon 69
    Emploi/loisirs : Musicien (batteur/chanteur)
    Humeur : Calme
    Date d'inscription : 25/05/2009

    Re: Sur le SATORI.

    Message par steffzen le Sam 30 Mai 2009 - 17:20

    Quand quelqun réalise tout cela, rien n'est changé, les mêmes illusions sont encores vivantes, des attentes sont encore présentes, des souffrances sont encore vivaces et pourtant ! Pourtant cela est réalisé. C'est difficile tant que ce n'est pas fait mais si simple quand c'est déjà fait car on voit alors que rien à été fait, et pourtant ! Cela est réalisé. C'est un éveil, c'est pourquoi quand ça arrive on sait que les 20 ans de zazen n'ont servi à rien du tout puisqu'on vient de s'éveiller maintenant. On voit qu'on ne savait pas ce qu'on cherchait puisqu'on ne le trouvait pas. Si tu prends la posture parfaite maintenant et que tu ne la quitte plus durant 10 ans, si tu t'éveille au bout de ces 10 ans , tu n'aura en réalité fait zazen qu'une seconde, celle où tu t'éveille, ensuite tu entretien ce zaze, cet éveil car il n'est jamais acquit mais tu n'as plus besoin de zazen. Quand les disciples méditent sur un koan durant des années, ils ne font rien de bon, ils font quelque chose uniquement au moment "ici et maintenant" où ils pénètrent ce koan. les Maitres sont patients car le temps est illusion
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Sur le SATORI.

    Message par Invité le Sam 30 Mai 2009 - 18:24

    Si tu prends la posture parfaite maintenant et que tu ne la quitte plus
    durant 10 ans, si tu t'éveille au bout de ces 10 ans , tu n'aura en
    réalité fait zazen qu'une seconde, celle où tu t'éveille

    Si je prends la posture parfaite maintenant, l'éveil est maintenant, pas dans 10 ans. Si je m'éveille dans 10 ans, 10 ans, c'est maintenant.
    avatar
    steffzen
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 359
    Age : 48
    Localisation : France Lyon 69
    Emploi/loisirs : Musicien (batteur/chanteur)
    Humeur : Calme
    Date d'inscription : 25/05/2009

    Re: Sur le SATORI.

    Message par steffzen le Sam 30 Mai 2009 - 18:40

    Que ce soit maintenent ou dans 10 ans, si tu dois prendre la posture pour l'éveil, ce n'est pas encore l'éveil
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Sur le SATORI.

    Message par Invité le Sam 30 Mai 2009 - 18:59

    Si tu ne prends aucune posture, tu n'existes simplement pas.
    avatar
    steffzen
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 359
    Age : 48
    Localisation : France Lyon 69
    Emploi/loisirs : Musicien (batteur/chanteur)
    Humeur : Calme
    Date d'inscription : 25/05/2009

    Re: Sur le SATORI.

    Message par steffzen le Sam 30 Mai 2009 - 19:02

    alors je suis Dharma sous toutes ses formes, nome les posture
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Sur le SATORI.

    Message par Invité le Sam 30 Mai 2009 - 19:55

    Tu es surtout steffzen, un posteur ici. C'est déjà pas si mal. Non ?
    avatar
    steffzen
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 359
    Age : 48
    Localisation : France Lyon 69
    Emploi/loisirs : Musicien (batteur/chanteur)
    Humeur : Calme
    Date d'inscription : 25/05/2009

    Re: Sur le SATORI.

    Message par steffzen le Sam 30 Mai 2009 - 22:21

    en effet, aussi, un posteur prétentieux j'en convient

      La date/heure actuelle est Dim 24 Sep 2017 - 3:20