Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    le rakusu

    Partagez
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: le rakusu

    Message par Leela le Lun 15 Oct 2012 - 10:26

    en effet ces préceptes à l'apparence simple méritent de longues réflexions.

    Ne pas tuer, ne pas prendre la vie d'un être vivant est déjà une impossibilité, puisque manger une salade implique qu'on la tue.

    Idem pour "ne pas prendre ce qui n'est pas donné", on pourrait en discuter des heures pour définir en pratique ce que signifie "prendre" et "donné": à partir de quel moment peut-on déterminer que quelque chose appartient à quelqu'un ? En général, cette loi est faite pour protéger la propriété des riches: mais un excès de richesse résulte d'un vol à la communauté ou à la planète...

    Ce serait intéressant d'ouvrir un fil dédié à chacun de ces préceptes.
    Ils sont si importants.
    Qu'en pensez vous ?
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5465
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: le rakusu

    Message par Kaïkan le Lun 15 Oct 2012 - 10:38

    Yudo, maître zen a écrit:De toute façon la vraie formulation, c'est "ne pas prendre ce qui n'est pas donné", et j'ai vu des gens, dans le cadre d'une marche silencieuse par une organisation de Vipassana, prendre des fruits dans les arbres, au long du chemin, sans se préoccuper de savoir si ces arbres étaient privés.

    Donc, il est possible de voler en ayant bonne conscience.

    Bonjour,

    Bien sûr car tout le monde vole. M° Deshimaru avait attiré notre attention sur ce fait : "même une feuille de papier que l'on emprunte à un collègue au bureau sans l'en avertir c'est aussi voler".
    J'aurais tendance à le formuler ainsi : "ne pas prendre ce qui ne vous appartient pas". On peut alors se rendre compte que peu de choses nous appartiennent vraiment et qu'on est très fréquemment en train d'utiliser des objets sans aucune permission.

    Quant à ceux qui s'imaginent qu'ils ne tuent pas ils doivent aussi complètement changer leur vision... Rolling Eyes




    PS : Parler des Kaï c'est tout à fait important dans le fil sur le
    rakusu.


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "

    early
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 107
    Date d'inscription : 27/05/2012

    Re: le rakusu

    Message par early le Lun 15 Oct 2012 - 12:21

    « Tenter d’obéir aux préceptes est une tâche sans espoir.
    Plus on essaie, et plus ça devient difficile.
    Le Bouddha Gautama, maître Dogen et les grands patriarches du passé ont tous renoncé à tenter d’obéir aux préceptes.
    Cela paraît étrange, mais c’est vrai.
    Ils ont découvert qu’ils ne pouvaient pas obéir aux préceptes au moyen de leurs efforts conscients, et ils ont donc abordé le problème à partir d’un autre angle.
    Ils se sont aperçus que lorsqu’ils pratiquaient zazen tous les jours, leurs vies devenaient simples et claires.
    Ils se sont aperçus qu’ainsi ils ne pouvaient pas désobéir aux préceptes. »

    Nishijima rôshi, Face au vrai dragon, p. 194.


    Dernière édition par early le Ven 16 Nov 2012 - 0:15, édité 1 fois
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5465
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: le rakusu

    Message par Kaïkan le Lun 15 Oct 2012 - 14:54

    early a écrit:« Tenter d’obéir aux préceptes est une tâche sans espoir.
    Plus on essaie, et plus ça devient difficile.
    Le Bouddha Gautama, maître Dogen et les grands patriarches du passé ont tous renoncé à tenter d’obéir aux préceptes.
    Cela paraît étrange, mais c’est vrai.
    Ils ont découvert qu’ils ne pouvaient pas obéir aux préceptes au moyen de leurs efforts conscients, et ils ont donc abordé le problème à partir d’un autre angle.
    Ils se sont aperçus que lorsqu’ils pratiquaient zazen tous les jours, leurs vies devenaient simples et claires.
    Ils se sont aperçus qu’ainsi ils ne pouvaient pas désobéir aux préceptes. »

    Nishijima rôshi, Face au vrai dragon, p. 194.

    OUI... C'est justement ce qui est écrit dans le message n°20 de ce fil :


    Dans le zen Sôtô, les préceptes de Bodhisattva sont aussi appelés Zen-kai (Zen des préceptes). Cela voudrait dire que zazen et préceptes ne font qu’un. Lorsque nous pratiquons, nous plongeons totalement dans la source originelle, celle de la nature_bouddha. Vouloir vivre notre quotidien éclairé par notre pratique, c’est aussi faire en sorte de maintenir les préceptes dans ce quotidien sur le plan de la compassion et du respect de la vie. En cessant d’être attaché à l’idée que l’on se fait de soi-même, à ses comportements et à ses attitudes particuliers, les préceptes deviennent le bras de Manjusri. Ils nous libèrent des obstacles à la réalisation.


    Takkesa Ge (Sutra du kesa)


         Dai sai geda-puku (O vêtement de la grande liberté)    Muso fuku den e (Kesa du champ du bonheur illimité)    Hi bu nyorai kyo (Je reçois avec foi l’enseignement de Bouddha)    Ko do shoshu jo (Pour aider largement tous les êtres sensibles)






    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    AncestraL
    petit fleuron
    petit fleuron

    Masculin Nombre de messages : 507
    Localisation : Lille
    Emploi/loisirs : éducateur/agent de probation
    Humeur : Sat Chit Ananda
    Date d'inscription : 01/10/2012

    Re: le rakusu

    Message par AncestraL le Lun 15 Oct 2012 - 20:40

    Et il existe en français un manuel pour coudre le kesa n'est-ce pas ?
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2863
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: le rakusu

    Message par Yudo, maître zen le Lun 15 Oct 2012 - 21:21

    AncestraL a écrit:Et il existe en français un manuel pour coudre le kesa n'est-ce pas ?
    Auprès de l'AZI, je crois...
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5465
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: le rakusu

    Message par Kaïkan le Lun 15 Oct 2012 - 22:39

    Yudo, maître zen a écrit:
    AncestraL a écrit:Et il existe en français un manuel pour coudre le kesa n'est-ce pas ?
    Auprès de l'AZI, je crois...

    J'ai cousu tous mes kesas et rakusus, ainsi que pour d'autres personnes, à l'aide de ce livre :
    http://www.amazon.fr/ENSEIGNEMENT-ORAL-EDITION-INTEGRALE-LIVRE/dp/B0070K8J4M

          study


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    AncestraL
    petit fleuron
    petit fleuron

    Masculin Nombre de messages : 507
    Localisation : Lille
    Emploi/loisirs : éducateur/agent de probation
    Humeur : Sat Chit Ananda
    Date d'inscription : 01/10/2012

    Re: le rakusu

    Message par AncestraL le Mar 16 Oct 2012 - 9:28

    Kaïkan a écrit:
    Yudo, maître zen a écrit:
    AncestraL a écrit:Et il existe en français un manuel pour coudre le kesa n'est-ce pas ?
    Auprès de l'AZI, je crois...

    J'ai cousu tous mes kesas et rakusus, ainsi que pour d'autres personnes, à l'aide de ce livre :
    http://www.amazon.fr/ENSEIGNEMENT-ORAL-EDITION-INTEGRALE-LIVRE/dp/B0070K8J4M

          study

    MERCI Very Happy
    Je crois qu'il est au Dojo que je fréquente (affilié à l'AZI) !
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2863
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: le rakusu

    Message par Yudo, maître zen le Mar 16 Oct 2012 - 12:00

    Alors, tu peux l'emprunter. Mais cela va mieux si, en plus, tu as quelqu'un pour te conseiller.

    Juste, ne prends pas les préceptes avec n'importe qui, au prétexte qu'on te pressione pour le faire avec lui, ou que c'est lui le "maître" attitré du dojo, ou autre truc pas cool.
    avatar
    BU-SO
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 202
    Age : 55
    Localisation : Provence
    Date d'inscription : 23/08/2011

    Re: le rakusu

    Message par BU-SO le Mar 16 Oct 2012 - 19:17

    Effectivement c’est un bon livre bien fait avec de bonnes explications, j’ai moi aussi cousu mes rakusus et kesas à l’aide de ce bouquin, juste un petit bémol à mon avis sur le procédé pour coudre l’aiguille de pin sur la pièce soto et aussi les dessins un peu complexe sur le pliage des angles du cadre du kesa mais bon, on s’en sort quand même avec une bonne dose de patiente.
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2863
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: le rakusu

    Message par Yudo, maître zen le Mar 16 Oct 2012 - 20:41

    Cela dit, il a un petit défaut, et qui est de ne pas donner la méthode traditionnelle pour calculer les dimensions d'un kesa: la coudée. En se contentant de trois dimensions standards, on est certes dans une certaine facilité par rapport à la méthode traditionnelle, mais on y perd toujours quelque chose quand même.
    avatar
    AncestraL
    petit fleuron
    petit fleuron

    Masculin Nombre de messages : 507
    Localisation : Lille
    Emploi/loisirs : éducateur/agent de probation
    Humeur : Sat Chit Ananda
    Date d'inscription : 01/10/2012

    Re: le rakusu

    Message par AncestraL le Mar 16 Oct 2012 - 21:01

    Yudo, maître zen a écrit:Cela dit, il a un petit défaut, et qui est de ne pas donner la méthode traditionnelle pour calculer les dimensions d'un kesa: la coudée. En se contentant de trois dimensions standards, on est certes dans une certaine facilité par rapport à la méthode traditionnelle, mais on y perd toujours quelque chose quand même.

    Yudo, tu n'aurais pas eu l'idée de réaliser ton propre manuel de couture du Kesa à destination de tous ? Smile
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2863
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: le rakusu

    Message par Yudo, maître zen le Mar 16 Oct 2012 - 22:25

    AncestraL a écrit:
    Yudo, maître zen a écrit:Cela dit, il a un petit défaut, et qui est de ne pas donner la méthode traditionnelle pour calculer les dimensions d'un kesa: la coudée. En se contentant de trois dimensions standards, on est certes dans une certaine facilité par rapport à la méthode traditionnelle, mais on y perd toujours quelque chose quand même.

    Yudo, tu n'aurais pas eu l'idée de réaliser ton propre manuel de couture du Kesa à destination de tous ? Smile

    Sans aller jusque là, je puis offrir un plan pour le kesa à 5 bandes (le vrai, l'antarvasi, qui est une sorte de jupe/sarong.)

    Et les instructions pour la coudée ne sont pas si compliquées non plus.
    avatar
    AncestraL
    petit fleuron
    petit fleuron

    Masculin Nombre de messages : 507
    Localisation : Lille
    Emploi/loisirs : éducateur/agent de probation
    Humeur : Sat Chit Ananda
    Date d'inscription : 01/10/2012

    Re: le rakusu

    Message par AncestraL le Dim 3 Fév 2013 - 14:13

    Je veux bien ce patron pour l'Antarvasi stp Smile

    Comment doit-on faire par rapport à la coudée ?

    Tu disais de ne pas aller trop vite pour le choix du Maître, je comprends bien. mais en attendant c'est dur d'en trouver un qui nous corresponde non ? Il faut donc en fréquenter plusieurs constamment pour faire le bon choix... Et puis... d'avoir lu sur ce forum que certains "maîtres" achètent leurs titres à la Sotoshu !!!!!!!!!!! Je préfèrerai quelqu'un comme le tien, Yudo !!! Smile
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2863
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: le rakusu

    Message par Yudo, maître zen le Dim 3 Fév 2013 - 18:59

    AncestraL a écrit:Je veux bien ce patron pour l'Antarvasi stp Smile
    OK, je te l'envoie dès que possible.
    Comment doit-on faire par rapport à la coudée ?
    Pour la coudée, on pose son coude sur une surface plane. Une équerre (ou une butée) permet de repérer l'emplacement du coude. De là, on marque l'emplacement soit du poing fermé (petite coudée) soit du bout du majeur (grande coudée). Comme maître Dôgen donne les dimensions des kesa en coudées, soit 5 x 3, pour les kesa à 7 bandes et à 9 bandes, on mesure ce que donnent cinq de ses propres coudées et trois, on en soustrait les 2 x 4cm des cadres, (pour le kesa à 7 bandes) les 6 x 6cm des bandes étroites, et on divise ce qui reste par 7.

    De même sur la hauteur: 3 coudées - (2x 4cm) - (2 x 6cm), on divise par 4 pour obtenir la hauteur du petit morceau, on soustrait ce chiffre de ce qui reste, qu'on divise par deux.

    Tu disais de ne pas aller trop vite pour le choix du Maître, je comprends bien. mais en attendant c'est dur d'en trouver un qui nous corresponde non ? Il faut donc en fréquenter plusieurs constamment pour faire le bon choix... Et puis... d'avoir lu sur ce forum que certains "maîtres" achètent leurs titres à la Sotoshu !!!!!!!!!!! Je préfèrerai quelqu'un comme le tien, Yudo !!! Smile
    Ouais. Attends quand même de m'avoir rencontré en personne pour te faire un jugement. Ça pourrait bien ne pas être ce que tu imagines...
    avatar
    AncestraL
    petit fleuron
    petit fleuron

    Masculin Nombre de messages : 507
    Localisation : Lille
    Emploi/loisirs : éducateur/agent de probation
    Humeur : Sat Chit Ananda
    Date d'inscription : 01/10/2012

    Re: le rakusu

    Message par AncestraL le Jeu 7 Fév 2013 - 20:41

    Ok. Et c'est quoi cette histoire d'anneau sur le rakusu ?
    Je ne trouve rien là-dessus sur la Toile.
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2863
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: le rakusu

    Message par Yudo, maître zen le Jeu 7 Fév 2013 - 23:08

    AncestraL a écrit:Ok. Et c'est quoi cette histoire d'anneau sur le rakusu ?
    Je ne trouve rien là-dessus sur la Toile.

    C'est une addition tardive (chinoise). Dans l'école Nyô-hô-e de couture de Sawaki, on n'en met pas.
    avatar
    AncestraL
    petit fleuron
    petit fleuron

    Masculin Nombre de messages : 507
    Localisation : Lille
    Emploi/loisirs : éducateur/agent de probation
    Humeur : Sat Chit Ananda
    Date d'inscription : 01/10/2012

    Re: le rakusu

    Message par AncestraL le Ven 8 Fév 2013 - 8:27

    Ok, merci pour l'éclairage Smile
    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1472
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: le rakusu

    Message par lausm le Ven 8 Fév 2013 - 17:43

    Il y a des articles intéressants sur le kesa et rakusu sur le blog de Rommeluère.
    avatar
    AncestraL
    petit fleuron
    petit fleuron

    Masculin Nombre de messages : 507
    Localisation : Lille
    Emploi/loisirs : éducateur/agent de probation
    Humeur : Sat Chit Ananda
    Date d'inscription : 01/10/2012

    Re: le rakusu

    Message par AncestraL le Ven 8 Fév 2013 - 20:04

    Oui je les ai lu.
    avatar
    Anshu
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 48
    Age : 57
    Localisation : Nantes
    Emploi/loisirs : Bof aucun intérêt !!!!!
    Humeur : Ici et maintenant ?
    Date d'inscription : 03/09/2008

    Re: le rakusu

    Message par Anshu le Ven 5 Juil 2013 - 23:32

    Kaïkan a écrit:
    Takkesa Ge (Sutra du kesa)


         Dai sai geda-puku (O vêtement de la grande liberté)    Muso fuku den e (Kesa du champ du bonheur illimité)    Hi bu nyorai kyo (Je reçois avec foi l’enseignement de Bouddha)    Ko do shoshu jo (Pour aider largement tous les êtres sensibles)




    Bonsoir Kaikan,

    Avec le soutra du kesa tout est dit... et il reste tant à dire ;-)

    Voici ce que j'ai mis sur mon blog aujourd'hui :

    Depuis quelques temps je coud et étudie le késa, grâce à Jiun Eric Rommeluère qui propose des Fukudenkaï (sesshin de couture du Kesa), à la Maison du Dharma au Mans.
    A travers cette étude et le fait de coudre un Kesa, j'ai découvert une pratique complémentaire à la méditation. Je ne voyais, jusqu'ici, qu'une fonction "esthétique" et "hiérarchique" au port du kesa. Mais en étudiant le vêtement du Bouddha de plus près je me suis rendu compte, qu'il est beaucoup plus que çà.
    N'ayant pas encore fini de le coudre, je ne le porte pas encore, mais je sens de plus en plus le caractère sacré de ce vêtement. S'envelopper du manteau du Bouddha est un acte qui ne peut laisser insensible.

    Gasshô
    Anshu - Henri
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5465
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: le rakusu

    Message par Kaïkan le Sam 6 Juil 2013 - 7:12


    Bonjour Anshu,

    Toutes mes félicitations...Very Happy 
    Avec Eric Rommeluère tu as fait le choix d'un maître compétent et dévoué. Te voilà maintenant en pleine couture et il est fort possible que tu te fasse remettre ce rakusu cet été par Jiun.
    Ce sera pour toi un souvenir inoubliable. étoile 
    Bonne journée sunny 


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Anshu
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 48
    Age : 57
    Localisation : Nantes
    Emploi/loisirs : Bof aucun intérêt !!!!!
    Humeur : Ici et maintenant ?
    Date d'inscription : 03/09/2008

    Re: le rakusu

    Message par Anshu le Sam 6 Juil 2013 - 14:01

    Kaïkan a écrit:
    Bonjour Anshu,

    Toutes mes félicitations...Very Happy 
    Avec Eric Rommeluère tu as fait le choix d'un maître compétent et dévoué. Te voilà maintenant en pleine couture et il est fort possible que tu te fasse remettre ce rakusu cet été par Jiun.
    Ce sera pour toi un souvenir inoubliable. étoile 
    Bonne journée sunny 

    En fait je ne coud pas un rakusu, mais un kesa à 5 bandes (en japonais gojôe et en sanskrit antarvas), C'est en fait au 19 siècle que le kesa à 5 bandes a été remplacé par le rakusu, qui est en fait un gojôe "miniature". je v ais en profiter pour répondre à

    Ancestral a écrit:
    Ok. Et c'est quoi cette histoire d'anneau sur le rakusu ?
    Je ne trouve rien là-dessus sur la Toile.

    C'est à cette époque qu'une controverse est née entre Eheiji et Sojiji les 2 temples principaux de l'école Sôto. L'un ne voulait pas diminuer la taille du késa à 5 bandes, l'autre s'y déclarait favorable. Finalement un compromis à eu lieu en adoptant le rakusu, mais avec un anneau.

    Bon je cite cela de mémoire je n'ai pu retrouver le document écrit à ce sujet... Mais je compte sur ceux qui savent pour dire si je me suis complètement égaré Embarassed 

    Gasshô - Anshu-Henri
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5465
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: le rakusu

    Message par Kaïkan le Sam 6 Juil 2013 - 15:16

    Anshu a écrit:En fait je ne coud pas un rakusu, mais un kesa à 5 bandes (en japonais gojôe et en sanskrit antarvas), C'est en fait au 19 siècle que le kesa à 5 bandes a été remplacé par le rakusu, qui est en fait un gojôe "miniature".
    Bonjour,

    Comme tu reproduisais l'image d'un rakusu dans une pochette, j'ai pensé qu'il s'agissait de ce petit kesa : car un rakusu est aussi un kesa. La taille du rakusu permet de le porter en tout lieu et avec n'importe quel habit (pas seulement en kolomo).
    Je suppose donc que dans cet atelier que tu évoques il y a eu (aussi/peut-être) initiation à la couture de grands kesas pour les moines. Normalement il en faut trois : 5,7 et 9 bandes.

    Alors bon courage et bonne couture (ne te piques pas les doigts...Laughing  )




    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    zanshin
    Modérateur
    Modérateur

    Féminin Nombre de messages : 797
    Age : 68
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : retraitée du corps médical (ordonnée nonne zen en 1984)
    Humeur : attentive
    Date d'inscription : 01/06/2013

    Re: le rakusu

    Message par zanshin le Sam 6 Juil 2013 - 21:54

    De toute façon le rakusu est normalement sans anneau.
    Cet anneau c'est encore une décoration et dans la succession de Sawaki il n'y a pas d'anneau.



      Eric Rommeluère : zazen demi-lotus en rakusu.



    _________________
    «Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»

      La date/heure actuelle est Ven 22 Sep 2017 - 15:37