Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Les relations amoureuses

    Partagez
    avatar
    Afterlife
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 101
    Age : 25
    Localisation : Bretagne
    Emploi/loisirs : Etudiant
    Date d'inscription : 05/11/2011

    Les relations amoureuses

    Message par Afterlife le Dim 27 Nov 2011 - 21:55

    Bonjour à tous, Smile ici question de débat, par rapport au zen, que dit-il de nos relations amoureuses ? Comment faut-il "gérer" nos sentiments et tout ce que va avec ? Razz Razz

    Pour ma part, je reste indécis sur cette question

    Bien à vous

    Jo
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2948
    Age : 69
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Les relations amoureuses

    Message par Yudo, maître zen le Lun 28 Nov 2011 - 9:29

    Afterlife a écrit:Bonjour à tous, Smile ici question de débat, par rapport au zen, que dit-il de nos relations amoureuses ? Comment faut-il "gérer" nos sentiments et tout ce que va avec ? Razz Razz
    Jo

    Mushotoku (généreusement, sans espoir de retour, sans calcul)

    Maître Dôgen écrit:

    "Les quatre éléments des relations sociales d'un Bodhisattva (Shôbôgenzô Bodaisatta-shishôbô): le premier est le don gratuit. Le second est la parole aimable. Le troisième est le comportement secourable. Le quatrième est la coopération.

    "Don gratuit signifie ne pas être avide. Ne pas être avide signifie ne pas convoiter. Ne pas convoiter signifie, dans le langage de tous les jours, ne pas courtiser les faveurs (ne pas chercher à obtenir des faveurs par flatterie, en rampant devant les autres, etc.).(...) Et on ne doit pas mépriser un don en vertu de son peu de valeur (...) Quand on apprend à bien donner, autant recevoir qu'abandonner le corps sont don gratuit.. Gagner sa vie et accomplir un travail productif ne sont rien d'autre à l'origine que don gratuit. (...) Lorsque nous donnons ne fut-ce qu'un grain de poussière en don gratuit, quoique ce soit de notre propre fait, nous nous en réjouirons secrètement, parce que nous avons déjà reçu la transmission authentique de l'une des vertus des bouddhas et parce que, pour la première fois, nous pratiquerons l'une des méthodes d'un bodhisattva. Ce qui est difficile àchanger, c'est l'esprit des êtres vivants. En commençant par un don, nous commençons de changer l'état d'esprit des êtres vivants, après quoi nous prenons la résolution de les changer jusqu'à ce qu'ils atteignent la Vérité. Dès le départ, nous devrions toujours faire usage du don gratuit.(...) "

    "Parole aimable" signifie, lorsque nous rencontrons des êtres vivants, tout d'abord d'avoir de la compassion pour eux et de leur offrir des paroles aimantes et gentilles. En gros, c'est de n'avoir pas de mots grossiers ou mauvais. Dans la société séculière existe la coutume polie de demander aux autres s'ils vont bien. Dans le Bouddhisme, nous avons l'expression "Portez-vous bien" (plus littéralement: "Tenez-vous en [haute] estime".) et la salutation d'un disciple "Comment allez-vous?" (Plus littéralement "Il y a l'acte de piété filiale de'il y a quelque chose que je ne comprends pas bien'") (...) Que ce soit en défaisant un adversaire ou en promouvant l'harmonie entre les gens, la parole aimable est fondamentale. (...) Nous devons apprendre que la parole aimable a le pouvoir de tourner autour des cieux: ce n'est pas que l'éloge de l'habileté."

    J'ai déjà posté ces extraits à d'autres occasions, mais je pense que, dans le cadre des relations amoureuses, cela reste totalement d'actualité.
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: Les relations amoureuses

    Message par Leela le Lun 28 Nov 2011 - 9:42

    merci, Yudo, mais je ne vois pas très bien le rapport avec la question... Tu pourrais expliciter un peu ?


    Je ne suis pas compétente en zen, mais j'aurai eu tendance à répondre (de façon générale):
    - vivre à fond et en pleine conscience l'instant présent
    - voir les choses (et les personnes) comme elles sont, et pas comme on voudrait qu'elles soient
    - se détacher des émotions perturbatrices qui nous aveuglent (aussi bien désagréables come la jalousie, que "trop" agréables: confondre l'attraction/passion sexuelle avec la relation profonde avec une personne)
    - ne pas dominer ni se sacrifier, trouver le juste milieu...


    Bonne journée à tous

    sunny
    avatar
    Afterlife
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 101
    Age : 25
    Localisation : Bretagne
    Emploi/loisirs : Etudiant
    Date d'inscription : 05/11/2011

    Re: Les relations amoureuses

    Message par Afterlife le Lun 28 Nov 2011 - 18:04

    Merci Yudo Very Happy , fort intéressant, mais comment donc, avec ou sans ce texte, l'appliquer à la relation amoureuse, car ton extrait parle beaucoup des relations sociales courantes Very Happy Et merci à Leela, trouver le juste milieu, en effet Surprised
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5594
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Les relations amoureuses

    Message par Kaïkan le Lun 28 Nov 2011 - 18:27

    @ Leela & Afterlife,

    Bonsoir,

    Il me semble avoir compris du message de Yudo :

    Il s’agit d’adapter les trois attitudes :

    1- Don -------------------------------> l’autre n’est pas un objet de convoitise… (donner c’est aussi être disponible corps et esprit pour l’autre…)
    2- Paroles aimables -----------> Par la parole apporter les sentiments (tendresse, douceur, affection)
    3- Attitude secourable --------> le comportement doit tendre vers : aide, soutient, compréhension, partage




    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Afterlife
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 101
    Age : 25
    Localisation : Bretagne
    Emploi/loisirs : Etudiant
    Date d'inscription : 05/11/2011

    Re: Les relations amoureuses

    Message par Afterlife le Lun 28 Nov 2011 - 18:31

    Ah vu comme cela, je comprends =) , mais je veux pousser mon raisonnement plus loin, en effet, comment peut-on rester droit contre les différents poisons, vous m'avez déjà parler d'un certain lâcher prise, mais donc, que devons nous lâcher ( les cotés négatifs je pense ) , ce que je veux dire,c'est que tout le monde le sais, l'amour peut rendre fou et aveugle ^^ , on a beau savoir ce qu'il faut faire ou pas faire ; mais on est souvent en " lutte" contre soi même, car l'amour est un magnifique sentiment comme un flamme, elle vous éclairera mais si vous voulez la manger, elle vous brulera le coeur...
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2948
    Age : 69
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Les relations amoureuses

    Message par Yudo, maître zen le Mar 29 Nov 2011 - 11:50

    Lâcher prise, ici c'est accepter les choses comme elles sont. Les relations amoureuses se désintègrent généralement lorsque la personne idéale qu'on aimait commence à disparaître au profit de la personne réelle, avec ses défauts (qui ne sont parfois rien d'autre que les qualités, mais vues d'un point de vue moins idéal). L'insouciance par exemple, si rafraîchissante au début, devient pénible dans le cadre de la vie quotidienne en commun. L'exactitude dans les horaires et les comportements finit par devenir pesante, en enlevant toute possibilité de spontanéité. Etc.

    On doit prendre la personne en entier, et pas que les morceaux qui nous intéressent. C'est là (Kaïkan!) qu'intervient la quatrième partie des vertus du Bodhisattva: la coopération. Evidemment, si l'un des deux partenaires refuse catégoriquement de faire sa part, de prendre sur lui/elle sachant que certains traits de son caractère peuvent parfois être pénibles, de faire un effort, la coopération est vouée à l'échec, car c'est quelque chose qui, comme son nom l'indique, fonctionne à plusieurs. Mais elle est essentielle à la vie amoureuse.
    avatar
    tobeornottobe
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 24
    Age : 53
    Localisation : Pas-De-Calais
    Date d'inscription : 26/09/2011

    Re: Les relations amoureuses

    Message par tobeornottobe le Mar 29 Nov 2011 - 17:54

    Afterlife a écrit:Merci Yudo Very Happy , fort intéressant, mais comment donc, avec ou sans ce texte, l'appliquer à la relation amoureuse, car ton extrait parle beaucoup des relations sociales courantes Very Happy Et merci à Leela, trouver le juste milieu, en effet Surprised

    __________________

    le texte de yudo est très intéressant car tout le monde prenne la relation amoureuse comme une relation différente d'une relation sociale. C'est justement tout le contraire, un couple n'est que la réunion de deux personnes, une petite entreprise dont les 2 sont actionnaires d'une évolution plus ou moins à venir ou non dans la vie "spirituelle", etc

    Un homme averti en vaut deux : te voilà averti

    Pour le reste, il ne faut pas oublié que méditer sur ces textes de yudo empêche l'attachement et quand l'autre veut partir (séparation, déprime, colère, ..), alors on est tout à fait pret à comprendre que c'est dans son intêrét, que nous pourrons trouver une autre voie ou attendre des jours meilleurs pour continuer en couple avec une autre partenaire, que l'on a rien perdu ni gagné mais que l'on pourra, étant seul un moment, reprendre la pratique autrement, etc et surtout, si un enfant est en jeu, lui montrer que la vie est la même et non plus triste, etc..

    Comme tu dis, la flamme, mais c'est ton égo qui y croit, elle n'existe que parce que tu y mets de l'importance.

    C'est vrai que l'on manque de témoignage sur des Bouddhistes qui ont connu la relation amoureuse après une année de pratique et comment ont-ils expérimenté une séparation de cette même relation?

    Il y a un film sur un moine qui veut voler de ses propres ailes et qui, donc, quitte le temple et finit par trouver l'amour.. Mais voilà, ce qui devait arriver arriva, il y a les soucis qui s'ajoutent, le temps pour méditer en moins, les relations extérieures qui ne sont pas comme il le souhaite (travail...) et pour un souci de "sale gueule", il ne peut pas pour son travail vendre à la ville... Alors sa femme veut bien le remplacer et pendant son absence d'une semaine ou plus, il tombe sous le charme d'une autre qui avait un service a lui demander.. Le plaisir va peut-être le soulager de ces soucis (travail, etc) il passe donc un bon moment, mais voilà que sa femme a réussi à vendre et plus vite que prévu, elle est donc à sa porte ce jour-là, il a donc la honte et la peur qu'elle découvre... Ce qui arriva, elle n'a rien dit mais lui, a soudain su qu'il avait une vie lui convenant avant, et il quitta tout pour retourner au temple... laissant femme et enfant, sa femme lui a donné sa bénédiction tristement car elle a toujours su qu'un moine est ce qu'il y a de meilleur pour le monde. Fin du film.

    C'est juste un exemple qui prouve que tout être veut toujours plus, donc avant de voir la flamme, médite sur le texte de yudo et forme un couple avec une base et non un couple pour avoir la vie que tout le monde rêve..
    avatar
    Afterlife
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 101
    Age : 25
    Localisation : Bretagne
    Emploi/loisirs : Etudiant
    Date d'inscription : 05/11/2011

    Re: Les relations amoureuses

    Message par Afterlife le Mar 29 Nov 2011 - 20:26

    Merci à vous deux pour vos réponses, le sujet n'étant pas moi-même, je posais cette question pour compte d'expériences, que si un jour cela devait m'arriver comment faire en tant que bonne personne, dit-on que la vie est un suite d'expériences, alors je tâcherais de ne pas tout faire exploser comme j'ai pu faire. La réflexion est intéressante, et que je comprends. Je tiens à remercier tout ceux qui ont répondu à ce sujet.
    avatar
    Afterlife
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 101
    Age : 25
    Localisation : Bretagne
    Emploi/loisirs : Etudiant
    Date d'inscription : 05/11/2011

    Re: Les relations amoureuses

    Message par Afterlife le Mer 30 Nov 2011 - 21:52

    Avez-vous des informations sur l'éthique dans le zen ? Smile
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5594
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Les relations amoureuses

    Message par Kaïkan le Mer 30 Nov 2011 - 23:00

    Afterlife a écrit:Avez-vous des informations sur l'éthique dans le zen ? Smile

    Bonsoir,

    Un élément de réponse : ICI


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2948
    Age : 69
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Les relations amoureuses

    Message par Yudo, maître zen le Jeu 1 Déc 2011 - 8:43

    Fondamentalement, l'éthique dans le Bouddhisme (dans toutes ses branches) repose sur la loi de cause et d'effet. Tous nos actes entraînent des conséquences, soit pour nous, soit pour nos proches, voire nos descendants. Ces conséquences peuvent être directes (cas facile) soit indirectes (plus difficile) voire indirectes et à très long terme (cas très très difficile). Dans tous les cas de figure, l'éthique c'est non seulement d'éviter d'agir de telle sorte que l'acte entraîne de la souffrance pour les êtres, mais d'assumer les conséquences lorsqu'un tel acte a été posé, soit par négligence, par distraction ou par sottise.

    L'enseignement des maîtres zen étant que la personne qui agit vraiment à partir de la sagesse transcendante (prajñâ pâramitâ) ne pose pas d'actes dommageables. Le danger ici étant que les fraudeurs en viennent à justifier leur portnawak en alléguant agir à partir de la PP. Mais qu'il y ait des fraudeurs à la Sécu ne fait pas de tous les allocataires de la Sécu des fraudeurs.

    Contenu sponsorisé

    Re: Les relations amoureuses

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 12 Déc 2017 - 16:46