Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Que sont les "croyances" dans le bouddhisme ?

    Partagez
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Que sont les "croyances" dans le bouddhisme ?

    Message par Leela le Ven 10 Fév 2012 - 7:14

    Pour moi, les croyances sont de différentes sortes, mais elles ne sont jamais souhaitables et il faut les remettre en question sans cesse.
    Je vais parler ici des croyances métaphysiques.
    Elles sont d'ordre émotionnel, elles servent soit à calmer des angoisses, soit à manipuler les autres.
    Elle sont puériles et nuisibles et maintiennent les gens dans l'ignorance, les empêchent de développer leur discernement. Elles ne peuvent (éventuellement) être utiles que pendant une étape intermédiaire. Ce sont, au mieux, des béquilles.

    Je suis très sévère à ce propos, je sais, mais on voit bien que les croyances divisent les hommes, créent des disputes et des guerres, des souffrances terribles. Cela explique aussi pourquoi je n'apprécie pas qu'on essaie de faire entrer le bouddhisme dans la définition de notre conception judéo-chrétienne de la religion, en lui inventant des principes qu'il n'a justement pas. (Je suis agnostique, et fâchée avec les religions en général, vous l'aurez deviné).

    Si je suis la voie du bouddhisme, c'est parce qu'il n'y a pas de croyance, pas de dogme, que tout l'enseignement nous est proposé, et que nous devons seulement l'expérimenter avant d'éventuellement l'adopter.

    La démarche bouddhiste, c'est : expérimenter, notamment à travers la méditation mais aussi dans la Vie.

    C'est le contraire des religions du Livre, où la croyance en dogmes est la base, la soumission à une autorité, et où une non-croyance dans un dogme entraîne l'exclusion.
    Cette notion intolérante est heureusement exclue du bouddhisme, sauf dans certaines sectes extrémistes. D'après la biographie de Bouddha écrite par Tich Nath Than, Bouddha a risqué la prison parce qu'il refusait de répondre aux questions des autorités spirituelles de l'époque, qui lui demandaient des positions claires sur des questions métaphysiques (existence de dieux, religions...) Il aurait répondu qu'il ne répondrait pas parce que cela diviserait les hommes, mais qu'il donnait le moyen d'aller voir par soi même. On comprend que cela ne plaise pas aux autorités qui maintiennent le peuple dans l'ignorance pour pouvoir mieux l'asservir !

    Cela est confirmé dans un des sutras les plus célèbres:

    Le Kalama suttra :

    Le Bouddha dit aux habitants du village de Kalama :

    “Ne croyez pas sur la foi des traditions quoiqu’elles soient en honneur depuis de nombreuses générations et en beaucoup d’endroits ;
    ne croyez pas une chose parce que beaucoup en parlent ;
    ne croyez pas sur la foi des sages des temps passés ;
    ne croyez pas ce que vous vous êtes imaginé, pensant qu’un dieu vous l’a inspiré.
    Ne croyez rien sur la seule autorité de vos maîtres ou des prêtres.
    Après examen, croyez ce que vous-même aurez expérimenté et reconnu raisonnable, qui sera conforme à votre bien et à celui des autres.”



    Il y a aussi le koan zen qui l'exprime bien:

    "si tu rencontres Bouddha: tue le"


    C'est comme cela que j'ai compris le bouddhisme: les enseignements sont des thèmes de réflexion, pas des dogmes. Je me trompe peut-être, mais c'est ma position dans l'instant présent. Wink



    Dernière édition par Leela le Ven 10 Fév 2012 - 8:16, édité 1 fois
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2806
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Que sont les "croyances" dans le bouddhisme ?

    Message par tangolinos le Ven 10 Fév 2012 - 8:15

    Bonjour Lila

    Il est plus raisonnable de savoir qu'on croit, que de croire qu'on sait.

    En effet nous sommes animés par une foi abstraite qu'il nous est nécessaire d'imaginer comme de nous la formuler.
    Je ne pense pas que nous puissions vraiment nous abstenir de croyance parce que le chemin que nous parcourons nous deviendrait absurde.
    Aussi la croyance apparaît comme la représentation de la destination de notre chemin.

    Certes Bouddha s'est abstenu de parler de ses croyances, mais je ne pense pas qu'il n'en était pas imprégné.
    En effet, la non-manifestation n'est pas une preuve de la non-existence.
    La détermination que Bouddha a eu pour enseigner la voie, me semble suffisante pour authentifier la présence de sa croyance.
    Aussi on peut comprendre que la croyance qu'il aurait voulu désigner ne pouvait vraiment être comprise que par celui qui serait arrivé à son niveau de conscience.
    D'autre part il y a un réel sacrilège que de verbaliser l'essence. C'est comme si on représentait l'essence de l' amour avec un film porno.

    Disons que dans le Bouddhisme, on laisse à chacun le choix d'imaginer sa croyance. Ce qui me semble être une attitude vénérable.

    Voilà ce que je crois.

    Gassho
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: Que sont les "croyances" dans le bouddhisme ?

    Message par Leela le Ven 10 Fév 2012 - 8:17


    En effet, il est des croyances dont on ne se rend même pas compte, comme la croyance en l'ego.
    Il est donc impossible de dire qu'on n'a pas de croyance. Wink
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2806
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Que sont les "croyances" dans le bouddhisme ?

    Message par tangolinos le Ven 10 Fév 2012 - 8:28

    Leela a écrit:
    En effet, il est des croyances dont on ne se rend même pas compte, comme la croyance en l'ego.
    Il est donc impossible de dire qu'on n'a pas de croyance. Wink

    Oui, j'allais même l'oublier, cet imposteur !

    Comme quoi croire qu'on n' a pas de croyance, est être ignorant. Very Happy
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Que sont les "croyances" dans le bouddhisme ?

    Message par Invité le Ven 10 Fév 2012 - 10:14

    Bonjour,
    nota: je veux (ou voudrai bien) participer à ce fil mais si c'est pour qu'on vienne me dire que j'essaie d'avoir raison alors que je ne donne qu'un avis (le mien), ou une réaction à ce que je lis des autres, c'est pas la peine...

    Rappel de la modération :
    Le titre du sujet est : Que sont les croyances dans le Bouddhisme.


    Si je suis la voie du bouddhisme, c'est parce qu'il n'y a pas de croyance, pas de dogme, que tout l'enseignement nous est proposé, et que nous devons seulement l'expérimenter avant d'éventuellement l'adopter.
    La démarche bouddhiste, c'est : expérimenter, notamment à travers la méditation mais aussi dans la Vie.

    (je ne vais parler que pour ce que je sais ou crois savoir du christianisme ou même du catholicisme, pas des autres religions)):
    Le christianisme ne fait aussi que nous proposer son enseignement et c'est à chacun de le mettre en pratique (l'expérimenter) une fois qu'il en saisit le bien fondé.
    (l'histoire de naître dans une religion, c'est autre chose que les parents transmettent mais non la religion elle-même. A l'âge de raison chacun peut se séparer de cette transmission))

    C'est le contraire des religions du Livre, où la croyance en dogmes est la base, la soumission à une autorité, et où une non-croyance dans un dogme entraîne l'exclusion.
    "Petite" précision, le christianisme n'est pas une religion du Livre mais d'une Personne le Christ. Dieu n'y est pas que dans les mots (par un messager, un prophète) mais dans une personne toute entière: le Christ.
    Si il y a croyance en des dogmes (des vérités) dans le christianisme ce n'est pas une croyance aveugle, c'est une croyance acceptée.
    A mon avis c'est semblable dans le bouddhisme, quand on prend refuge c'est parce qu'on croit à l'efficacité du Dharma, à la réalisation du Bouddha, à la solidarité et au soutien du Sangha.
    Je ne vois pas dans le bouddhisme comment on purrait rester dans le Sangha si on ne croit pas à l'enseignement du Bouddha, sauf à ne faire de la méditation que pour sa santé psychologique (mais non par conviction de la vérité de la doctrine bouddhiste).

    Semblablement au Sutra des Kalamas, Jésus à dit:
    "Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende" (Evangile de Marc 4, 9)
    "Pourquoi ne jugez-vous pas par vous-même de ce qui est juste" (Luc 12, 57)

    cordialement,
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2842
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Que sont les "croyances" dans le bouddhisme ?

    Message par Yudo, maître zen le Ven 10 Fév 2012 - 10:24

    De nos jours, le dualisme/éternalisme est encapsulé dans le mot "Dieu". Les commentaires montrent bien la persistance du dualisme, et même à quel point certains vont tenter de le réintroduire par la porte arrière par des jeux sémantiques.

    Le Bouddha était un athée ironique, qui n'a jamais pris une position fanatique contre Dieu. En adaptant légèrement un dialoque qu'il eut, on pourrait avoir le résultat suivant:

    “Le jeune catho Vasettha dit: ‘Notre Voie est la seule voie droite, directe, le chemin du salut enseigné par l'Eglise!…
    “’Mais, Vasettha, y a-t-il un seul membre de cette Eglise savant dans les quatre évangiles qui ait jamais vu Dieu face à face?’ ‘Non, Révérend Gotama.’
    “’Eh bien, Vasettha, lorsque ces théologiens savants dans les Quatre Evangiles enseignent une voie qu'ils ne peuvent ni connaître ni voir, en disant : “Notre Voie est la seule voie droite…”, ceci ne peut aller. Ce n'est qu'une file d'aveugles qui s'avancent, s'agrippant les uns aux autres, et le premier ne voit rien, celui du milieu ne voit rien et le dernier ne voit rien – ainsi en est-il des discours de ces théologiens versés dans les Quatre Evangiles…. Les discours de ces théologiens se révèlent être risible, de simples mots, vides et vains.’

    Ou bien:

    “’Eh bien, Udayin, qu'enseigne votre maître?’ ‘Notre maître enseigne: “Ceci est la splendeur parfaite (upamo vanno), ceci est la splendeur parfaite!”
    “’Mais, Udayin, quelle est cette parfaite splendeur?’
    “’Vénérable monsieur, cette splendeur est la parfaite splendeur qui est insurpassée par aucune autre splendeur plus élevée ou plus sublime!”
    “’Mais, Udayin, quelle est cette parfaite splendeur qui est insurpassée par aucune autre splendeur plus élevée ou plus sublime?’
    “’Vénérable monsieur, cette splendeur est la parfaite splendeur qui est insurpassée par aucune autre splendeur plus élevée ou plus sublime!”
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Que sont les "croyances" dans le bouddhisme ?

    Message par Invité le Ven 10 Fév 2012 - 10:32

    Rappel de la modération :
    Le titre du sujet est : Que sont les croyances dans le Bouddhisme.

    Certes mais dans le post d'introduction y est évoqué tant de comparaisons avec les autres religions... C'est à ces comparaisons que je réponds.
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2842
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Que sont les "croyances" dans le bouddhisme ?

    Message par Yudo, maître zen le Ven 10 Fév 2012 - 10:37

    Trouvé sur un commentaire de blog:

    Dans le canon Pali, il y a un sermon où le Bouddha raconte une histoire courte de l'origine de Dieu. En gros, un être tombe d'un plan énergétique supérieur dans un plan inférieur. Par la suite, d'autres êtres tombent à sa suite et viennent ainsi à être. Le premier arrivé regarde autour de lui, et, se rendant compte qu'il était le premier, se déclare lui-même Dieu et créateur.

    De même, le fameux sermon sur l'individu qui cherchait à savoir où finissait la souffrance, et qui posait sa question à une chaîne de sages dans les cieux et, enfin, à Dieu. Personne ne put lui répondre; Dieu lui dit : "Je suis le dieu tout puissant, créateur de tout!" à plusieurs reprises en réponse à la question, pour enfin se pencher et lui chuchoter à l'oreille qu'il valait mieux pour lui retourner sur terre et poser sa question au Bouddha.

    Pour moi, cela dit tout. Peut-être y a-t-il des êtres sur des plans énergétiques supérieurs, peut-être l'objectif est-il de quitter ce plan pour un autre (sans jamais revenir), peut-être y a-t-il un millier d'anges sur la tête d'une épingle. C'est de la souffrance, idiot-bête, c'est ce que je me dis. Et pas "la vie n'est que souffrance" -- c'est pas ça que le mec enseignait, lui il enseignait la porte de sortie, comment y échapper, et le bonheur des états méditatifs. Le bonheur des états méditatifs n'est pas en équation avec la souffrance, la vie n'est pas en équation avec la souffrance dans les enseignements du Bouddha, pour autant que j'ai pu voir.
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Que sont les "croyances" dans le bouddhisme ?

    Message par fonzie le Ven 10 Fév 2012 - 11:18

    Yudo, maître zen a écrit:(...)une voie qu'ils ne peuvent ni connaître ni voir, en disant : “Notre Voie est la seule voie droite…”(...)
    c'est là que ça bug.

    Je suis justement en train d'essayer d'apprendre à mon fils que si on pose un cube sur une table, avec des faces de différentes couleurs, les 4 personnes assises à la table, croiront chacune que le cube est de la couleur du côté où elles sont assises.

    Aussi "savants" et de "bonne foi", soient-ils, chacun aura "expérimenté":
    "Après examen, croyez ce que vous-même aurez expérimenté et reconnu raisonnable(...)
    chacun aura une expérience "vraie", mais si c'est pour engendrer disputes et souffrances en s'acharnant chacun à penser que seule son expérience est "vraie", c'est là que la deuxième partie de la phrase du Sutra:
    (...)qui sera conforme à votre bien et à celui des autres."
    du Bouddha intervient...
    Ce fut d'ailleurs repris plus tard, sous d'autres formes un peu à toutes les époques et dans différentes langues: "aimez-vous les uns les autres", "love and peace" etc. clown

    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1461
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: Que sont les "croyances" dans le bouddhisme ?

    Message par lausm le Sam 11 Fév 2012 - 0:14

    Que sont les croyance "dans le bouddhisme"??
    Et si le bouddhisme est justement ne rien fonder sur une croyance, mais une expérience de la réalité, la méditation assise étant une porte d'entrée privilégiée pour ce faire pour des raisons "techniques, cette question a-t-elle encore vraiment une raison d'être??
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2842
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Que sont les "croyances" dans le bouddhisme ?

    Message par Yudo, maître zen le Sam 11 Fév 2012 - 8:19

    lausm a écrit:Que sont les croyance "dans le bouddhisme"??
    Et si le bouddhisme est justement ne rien fonder sur une croyance, mais une expérience de la réalité, la méditation assise étant une porte d'entrée privilégiée pour ce faire pour des raisons "techniques, cette question a-t-elle encore vraiment une raison d'être??

    Là, on est bien d'accord, et c'est pourquoi je suis un peu interloqué que tu nous reproches de rabattre son caquet à Doubidou qui tient mordicus à nous "enseigner" quelles sont nos croyances, même quand on lui dit que ce n'est pas exact.
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: Que sont les "croyances" dans le bouddhisme ?

    Message par Leela le Sam 11 Fév 2012 - 8:38

    Voilà, Yudo. Cool

    Mon but était de créer un fil dédié à ce sujet, comme cela si Doubidou ou un autre revient avec ces arguments, il suffira de mettre un lien vers ce fil plutôt que de passer son temps à recommencer toute l'argumentation. Wink


    Lausm a remarquablement résumé la réponse:

    Le bouddhisme ne fonde rien sur une croyance, mais une expérience de la réalité, la méditation assise étant une porte d'entrée privilégiée pour ce faire, pour des raisons "techniques".
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Que sont les "croyances" dans le bouddhisme ?

    Message par Invité le Sam 11 Fév 2012 - 8:55

    Leela a écrit:Voilà, Yudo. Cool

    Mon but était de créer un fil dédié à ce sujet, comme cela si Doubidou ou un autre revient avec ces arguments, il suffira de mettre un lien vers ce fil plutôt que de passer son temps à recommencer toute l'argumentation. Wink


    Lausm a remarquablement résumé la réponse:

    Le bouddhisme ne fonde rien sur une croyance, mais une expérience de la réalité, la méditation assise étant une porte d'entrée privilégiée pour ce faire, pour des raisons "techniques".
    Bonjour,
    cette expérience de la réalité est-elle commune à toutes les regilions ou philosophies, est-elle partagée par tous les hommes (l'humanité)?
    La méditation n'est pas vue comme cette expérience (non-soi, vacuité, éveil ou nirvana) par tout le monde...
    Si cette expérience n'est pas vue comme telle (expérience du non-soi, vacuité, éveil ou nirvana) par toute l'humanité c'est qu'il n'y a que le bouddhisme qui la voit (qui la croit) comme telle.

    amicalement,
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Que sont les "croyances" dans le bouddhisme ?

    Message par fonzie le Sam 11 Fév 2012 - 9:07

    Bonjour,
    lausm a écrit:(...) une expérience de la réalité(...)
    tu te crois malin ? Very Happy

    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Que sont les "croyances" dans le bouddhisme ?

    Message par Invité le Sam 11 Fév 2012 - 9:10

    fonzie a écrit:Bonjour,
    lausm a écrit:(...) une expérience de la réalité(...)
    tu te crois malin ? Very Happy

    Oui c'est ça: une expérience spécifiquement bouddhiste de la réalité. Il n'y a que les bouddhistes qui voit en cette expérience du non-soi, de la vacuité, etc...
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: Que sont les "croyances" dans le bouddhisme ?

    Message par Leela le Sam 11 Fév 2012 - 9:13


    pour Doubidou:
    Tu es hors sujet: nous ne sommes pas concernés par ce que font les autres philosophies et religions.
    J'en profite pour répondre à une autre question agaçante qui revient régulièrement: le bouddhisme est il une religion ?

    Mon opinion est celle-ci: cela dépend de la définition qu'on choisi de "religion".
    En général, on entend par "religion" une assemblée de croyants se reliant à une ou plusieurs divinités, adoptant une des dogmes, pratiquant des rituels, et ayant un texte directeur ou des autorités qui décident de ce qui est "vrai" ou non.
    Selon cette définition, le bouddhisme n'est pas une religion.

    L'autre extrême de la définition est "un assemblée suivant les traces d'un maître et dont le but est une progression spirituelle". Alors oui, le bouddhisme es une religion.

    Il y a aussi le fait qu'il y a des centaines de bouddhisme différents, puisqu'il n'y a pas d'autorité ni de structure, et que la transmission de l'enseignement se fait par lignées, donc chaque lignée a sa "couleur" propre. Certaines lignées divinisent Bouddha et ses écrit (ex: Nichiren), d'autres pas du tout comme le zen. On trouve donc de tout dans les bouddhismes: du plus sectaire et superstitieux à l'austérité du zen.

    En fait la réponse à cette question n'a aucune importance, il est donc inutile d'en débattre.

    Les bouddhismes sont ce qu'ils sont, il est inutile de vouloir les rattacher à notre conception judéo-chrétienne de "religion". Wink


    Dernière édition par Leela le Sam 11 Fév 2012 - 9:20, édité 1 fois
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Que sont les "croyances" dans le bouddhisme ?

    Message par Invité le Sam 11 Fév 2012 - 9:19

    Leela a écrit:
    pour Doubidou:
    Tu es hors sujet: nous ne sommes pas concernés par ce que font les autres philosophies et religions.
    Bonjour Leela,
    je ne parle pas nécessairement des autres religions. Cette expérience de la réalité dont parle Lausm n'est pas partagée par tout le monde en tant que expérience du non-soi, de la vacuité, etc... Si elle n'est pas partagée comme telle par toute l'humanité, c'est que c'est une vue (une croyance) spécifiquement bouddhiste.
    Il n'y a pas de mal à ça, c'est la spécificité du bouddhisme...
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: Que sont les "croyances" dans le bouddhisme ?

    Message par Leela le Sam 11 Fév 2012 - 9:25

    meuuuuuh non, Doubidou ! Il ne faut pas s'attacher à la forme extérieure, mais voir un peu plus loin.

    Au contraire, je pense que le "coeur" de toutes les religions mène au même point.
    Par exemple chez les soufis. Dans le mysticisme chrétien, on le retrouve aussi.

    C'est la même chose, mais formulé différemment. Ghandi l'a très bien exprimé en disant "quand on est au coeur d'une religion, on est au coeur de toutes les religions".
    L'une insistera d'abord sur la méditation, l'autre sur une fusion avec Dieu, la troisième sur le service aux autres, mais on retrouve tout cela partout.

    Maintenant, tu as parfaitement le droit d'avoir une autre opinion, pas de problème. la liberté de pensée est un droit fondamental. Mais je te remercie d'avance de rester dans le sujet du fil, c'est à dire: le bouddhisme.

    Pour moi la seule religion universelle est "le Grand Livre de la Nature". Tout le reste, bouddhisme inclus, n'en sont que des interprétation humaines, fort déformées, mais qui ouvrent une porte... Wink
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Que sont les "croyances" dans le bouddhisme ?

    Message par fonzie le Sam 11 Fév 2012 - 9:34

    Bonjour Doubidou,
    Merci de pas faire d'"herméneutique" avec mes messages ! Cool
    Et d'abord, depuis quand tu lis mes messages ? Shocked

    Ce matin, pendant la méditation, le froid m'a tombé sur les épaules et c'était très réel.
    ça m'a fait réalisé que croyant être dans la bonne posture, je pouvais encore redresser mon dos et que même en me redressant, je peux encore croire être dans la bonne posture, mais c'est pas forcément vrai.
    Cependant, si je n'avais pas fait de méditation, je ne l'aurai pas réalisé.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5428
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Que sont les "croyances" dans le bouddhisme ?

    Message par Kaïkan le Sam 11 Fév 2012 - 9:43


    Vous avez dit croyances ?



    Bonjour,
    Pardonnez-moi si je vous apparais un instant comme l’avocat du diable, mais il y a des "croyances" dans le bouddhisme et en tout cas dans le bouddhisme zen sôtô.
    Il faut en effet prendre en considération le côté magique de certains rituels, et particulièrement le Kito.

    Le Kito de l’homme qui voulait vivre 1 000 ans



    L’histoire est attribuée à Ryōkan : un moine Zen qui parlait aux oiseaux, aux herbes sauvages. Sa légende raconte qu’il entendait le langage du vent et celui des dieux. C’est pourquoi, de tout le Japon, ils venaient jusqu’à son ermitage pour solliciter un Kito.





    Définitions du Kito :

    • Cérémonie destinée à aider quelqu’un en difficulté en lui dédiant un zazen
    • Un Kito est une prière prononcée dans le cours d’une cérémonie traditionnelle du Zen pour aider des gens qui demandent l’obtention d’une faveur.
    • La cérémonie du kitô dans le zen est dédiée aux patients atteints de maladies graves pour les conduire vers la guérison et la paix de l’esprit.
    • On fait un kito parce qu’il y a un prétexte...on peut croire que le kito va avoir un effet magique Mais on peut voir les choses plus simplement : le kito permet de rassembler dans le coeur de tous les pratiquants présents une très grande énergie, qui de toute façon, un jour ou l’autre, atteindra tout le monde. Là aussi, garder la façon de voir plus simplement : dans le simple kito, l’énergie dégagée dans le kito contient tout ce que vous voulez...







    On se souvient encore de celui du vieil homme de 80 ans qui marcha plus d’un mois pour lui demander le Kito qui prolongerait sa vie.






    ‒ Et jusqu’à quel âge souhaites-tu que les dieux prolongent tes jours ?

    ‒ J’aimerais bien devenir centenaire.

    ‒ Ah ! Seulement de 100 ans ? Seulement vingt années de plus alors que tu as voyagé si longtemps pour arriver ici ?

    ‒ Ta sollicitude me touche, maintenant si je vivais jusqu’à 150 ans, je pourrais me répandre en bienfaits pour les plus défavorisés ; faire le bien autour de moi.

    ‒ Mes Kito sont toujours justes, je te prépare donc un Kito pour 150 ans. Réfléchis bien, 150 années ce n’est que 70 années de vie encore : même pas le double de ce que tu as déjà vécu. Tu es le bel exemple d’une modestie toute à ton honneur.

    ‒ Attends un peu, pas de précipitation, que je réfléchisse bien…..La vie court si vite, à peine vécue et déjà dans la tombe….Disons que 300 ans me conviendraient mieux. Que dis-tu de 300 ans pour mon Kito ?

    ‒ Oui, c’est bien….. Et pourtant, des tortues, des simples tortues vivent 1000 ans…. Alors 300 ans c’est peu, qu’en penses-tu ?

    ‒ 1 000 ans ? Pour toutes ces bonnes actions que je vais accomplir pour le plus grand bien de tous, cela me semble un bel âge ! D’accord, je me rends à ta proposition : fais-moi un Kito pour que je vive 1 000 ans.

    ‒ J’entends bien ton souhait, je pense que tu mérite plus…… Le mieux pour toi, ce serait que mon Kito te permette de ne pas mourir. Je vais te préparer un Kito pour que tu sois immortel….. Mais c’est un peu cher à payer, très difficile aussi et cela ne réussit pas toujours…. Tu pourrais y perdre ta mise !

    ‒ Vraiment, tu pourrais faire pour moi un Kito d’immortalité ? Oh ! C’est inespéré, je ne pensais même pas que cela existe. Être immortel, et ne jamais connaître la mort….J’accepte à n’importe quelle condition…Dis-moi combien, je paye le prix que tu exiges.

    ‒ Mais tu vas devoir rester avec moi ici le temps que je prépare ton Kito. Observes simplement ma manière de vivre et fais de même. Je n’ai qu’une seule exigence : ton silence et ton obéissance. À la moindre dérogation, tu rentres chez toi sans rien obtenir.

    C’est ainsi que l’homme habita avec Ryōkan tout une année. En silence il méditait, tout comme lui ; leurs repas étaient frugaux et la couche à même la Terre, des plus simples. Une année passa avant que le printemps revienne lorsque ce matin là, Ryōkan lui dit :

    ‒ C’est maintenant que je vais accomplir ce Kito qui fera de toi un immortel.

    ‒ Ah ! C’est moi qui te l’avais demandé ? Mais je ne sais plus pourquoi je souhaitais l’obtenir.

    Sans rien dire de plus, l’homme joignant se deux mains s’inclina et toujours en silence il s’en retourna chez lui, heureux de vivre tout simplement.

    Biographie de Ryōkan Taigu - 大愚 良寛



    Ryōkan Taigu (大愚 良寛, 1758-1831) était un moine ermite, poète et calligraphe japonais de la fin de la période Edo. Né Eizō Yamamoto, il est connu par son prénom Ryōkan (良寛« Grand-Cœur ») et célèbre par sa douceur et sa simplicité légendaire.

    Son père, le chef du village est prêtre shinto. Enfant, il étudie les classiques japonais et chinois. Vers l’âge de 20 ans, Ryōkan se rend dans un temple zen Sōtō du voisinage où il devient novice. Il rencontre là un maître qui passe, Kokusen, et il repart avec lui pour le sud du pays. Pendant douze ans, il se forme à la pratique du zen et en 1790, Kokusen le nomme à la tête de ses disciples et lui confère le nom de Ryōkan Taigu (大愚 良寛, Taigu Ryōkan, « esprit simple au grand cœur »).

    À la mort du maître un an plus tard, Ryōkan abandonne ses fonctions pour une longue période d’errance solitaire à travers le Japon. Il a déjà 40 ans lorsqu’il s’installe dans un Gogōan (une petite cabane au toit de chaume) sur les pentes du mont Kugami.

    Mendiant chaque jour sa nourriture selon la stricte règle monacale et pratiquant zazen, Ryōkan vit simplement et ne forme pas de disciple. Néanmoins, sa grande renommée de saint fait qu’on accoure vers lui pour solliciter un Kito, que dans sa grande bonté il ne refusera pas.

    Après 20 années passées ainsi, la rudesse de sa vie d’ermite le contraint d’abandonner son ermitage pour se fixer dans un temple. Étonnamment, il tombe amoureux d’une jeune nonne de 28 ans, il en a 70 ; deux ans plus tard c’est dans ses bras qu’il meurt.

    Que laisserai-je derrière moi ?
    Le coucou dans les collines,
    Et les feuilles de l’automne.

    Ses poèmes et ses calligraphies sont déjà publiés par sa compagne en 1835 (Recueil : Hachisu no tsuyu 蓮の露 trad. La Rosée d’un lotus) — Compilation posthume par sa compagne Teishin.


    Il y a des croyances partout, mais fondamentalement toutes les branches du bouddhisme ainsi que les écoles zen n'ont pas un enseignemnt basé sur des croyances, mais sur des pratiques.
    C'est d'ailleurs cette différence fondamentale qui permet de dire : le zen n'est pas une religion ( suivant le sens habituel de ce mot ) ...





    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: Que sont les "croyances" dans le bouddhisme ?

    Message par Leela le Sam 11 Fév 2012 - 10:08

    il est un fait que si tu commences à collectionner toutes les superstitions du bouddhisme, surtout quand il est mélangé aux coutumes locales antérieures ou contemporaines, on n'est pas sorti de l'auberge ! Il y en a sans doute plus que dans toutes les religions et philosophies réunies !

    Mais la question ici est de savoir s'il y a une sorte de "credo" en bouddhisme comme il existe chez les chrétiens par exemple, donc de croyances (c'est à dire "admettre pour vrai sans en avoir la preuve") qui déterminent qui est bouddhiste ou ne l'est pas.

    Par exemple, je ne crois pas au rituel que tu décris, mais je peux quand même me déclarer bouddhiste. Smile
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5428
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Que sont les "croyances" dans le bouddhisme ?

    Message par Kaïkan le Sam 11 Fév 2012 - 10:12

    Kaïkan a écrit:Il y a des croyances partout, mais fondamentalement toutes les branches du bouddhisme ainsi que les écoles zen n'ont pas un enseignemnt basé sur des croyances, mais sur des pratiques.
    C'est d'ailleurs cette différence fondamentale qui permet de dire : le zen n'est pas une religion ( suivant le sens habituel de ce mot ) ...


    Je crois que la dernière phrase de mon message précédent (n°21) est très claire... Very Happy


    Dernière édition par Kaïkan le Sam 11 Fév 2012 - 10:16, édité 1 fois


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2842
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Que sont les "croyances" dans le bouddhisme ?

    Message par Yudo, maître zen le Sam 11 Fév 2012 - 10:15

    Je viens de voir une interview d'un chercheur américain, spécialiste des religions, qui vient de publier un livre "God is not one"
    http://www.booktv.org/Program/11556/After+Words+Stephen+Prothero+God+is+Not+One+interviewed+by+Sally+Quinn.aspx
    Il dit quelque chose qui ressemble fort à ce que je pense depuis assez longtemps, et qui est que la prétention selon laquelle les religions tendent toutes vers le même but est un peu angélique et ne correspond pas réellement à la réalité.
    Par exemple, le confucianisme est une religion sans dieu, dont le but est l'ordre social.
    Le but de l'islam est d'humilier l'homme face au dieu.
    Pour ma part, je pense même que le dieu Jésus des cathos espagnols ou sud-américains, genre Opus Dei, n'a que peu à voir avec le dieu Jésus des catholiques italiens ou français, et encore moins à voir avec celui des luthériens, celui des calvinistes (bien plus un dieu de haine que d'amour...) pour ne pas parler du dieu Jésus footballeur américain blond aux yeux bleus des Mormons.

    Pour moi, tous ces dieux sont des entités différentes, avec des exigences parfois plus grandes sur certains points et moins sur d'autres. Mais toutes ont en commun avec tous les dieux de la création leur dépendance sur nous pour survivre.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5428
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Que sont les "croyances" dans le bouddhisme ?

    Message par Kaïkan le Sam 11 Fév 2012 - 10:25

    topic : Kushinagara : Dernières paroles de Shakyamuni, Kaïkan a écrit: "N’attendez rien des dieux impitoyables, eux-mêmes soumis à la loi du Karma, qui naissent, vieillissent et meurent pour renaître, et ne sont pas arrivés à rejeter leur propre douleur. Attendez tout de vous-même. En n’oubliant pas que chaque homme crée sa prison, que chacun peut acquérir un pouvoir supérieur à celui d’Indra lui-même."
    Voir ICI


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    altavista
    Débutant
    Débutant

    Nombre de messages : 19
    Date d'inscription : 13/05/2011

    Re: Que sont les "croyances" dans le bouddhisme ?

    Message par altavista le Sam 11 Fév 2012 - 10:46


    S'engager dans une pratique suppose qu'on lui accorde un certain crédit (la croyance en son utilité, sa force de changement, etc.)
    Il n'existe que des différences de niveau entre croire en dieu ou pratiquer la méditation. Nous ne pouvons pas être humain sans croire.
    Vous pouvez notamment lire le bouquin de Jacques Bouveresse Peut-on ne pas croire ? (chez Agone) qui a longuement réfléchi la question. C'est ce qu'il y a de plus abouti.



      La date/heure actuelle est Ven 21 Juil 2017 - 4:27