Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    L'idéalisme et les mathématiques

    Partagez
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2806
    Date d'inscription : 04/05/2010

    L'idéalisme et les mathématiques

    Message par tangolinos le Sam 11 Fév 2012 - 16:35

    Dans le fil: Que sont les croyances bouddhistes, Leela a écrit:
    Yudo a écrit:IL faut des croyances, si on veut, pour se lancer sur une piste, même dans le cadre de la recherche scientifique.
    Ce ne sont alors pas des croyances, mais des théories ou des postulats, que l'on abandonne si elles ne sont pas vérifiées.
    Non, on continue à utiliser des théories ou postulats, même si on ne les a pas vérifiés.
    Par exemple la ligne droite est un concept idéaliste qu'on ne pourra jamais vérifier. En effet la vérification ne pourra s'effectuer que sur un segment, et la grande difficulté est de choisir un point d'observation qui serait stable. Or tout ce que nous pouvons observer est incurvé et mouvant. Very Happy
    De même l' arithmétique est idéaliste, en effet elle est basée sur le postulat que 1=1, or nous n'avons jamais observé deux choses exactement pareilles, et même si cela se produisait, ces deux choses ne seraient pas au même endroit en même temps.
    Voilà la science a des fondations idéalistes, et s'en sert sans scrupule pour assoir sa croyance en le réalisme.
    Yudo a écrit:Je crois en Jésus, même si je pense qu'il n'a jamais existé au plan historique, et que le ou les personnages dont il est inspiré n'ont que peu avoir avec le dieu. Mais en tant que personnification d'une valeur qui est celle de la capacité de se sacrifier au bénéfice des autres, je crois en Jésus-dieu.
    Yudo, merci pour ces confidences intimes.

    Gassho
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: L'idéalisme et les mathématiques

    Message par Invité le Sam 11 Fév 2012 - 16:40

    tangolinos a écrit:De même l' arithmétique est idéaliste, en effet elle est basée sur le postulat que 1=1, or nous n'avons jamais observé deux choses exactement pareilles, et même si cela se produisait, ces deux choses ne seraient pas au même endroit en même temps.
    (apparté hors sujet Wink ) A mon avis 1=1 ne renvoie pas à deux choses. C'est 1+1=2 qui renvoie à deux choses.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5428
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: L'idéalisme et les mathématiques

    Message par Kaïkan le Sam 11 Fév 2012 - 16:47

    tango a écrit:De même l' arithmétique est idéaliste

    Bonjour tangolinos,
    Oui l'univers est courbe. Deux droites parallèles sont deux droites sur un même plan dont le point de rencontre est à l'infini

    Pour les croyances bouddhistes c'est peut-être : leur intersection est nulle : Ø


    PS :

    nous n'avons jamais observé deux choses exactement pareilles, et même si cela se produisait, ces deux choses ne seraient pas au même endroit en même temps

    En physique quantique une chose peut être à deux endroits différents en même temps...
    Laughing


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2806
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: L'idéalisme et les mathématiques

    Message par tangolinos le Sam 11 Fév 2012 - 16:53

    Doubidou a écrit:
    tangolinos a écrit:
    [De même l' arithmétique est idéaliste, en effet elle est basée sur le postulat que 1=1, or nous n'avons jamais observé deux choses exactement pareilles, et même si cela se produisait, ces deux choses ne seraient pas au même endroit en même temps.
    A mon avis 1=1 ne renvoie pas à deux choses. C'est 1+1=2 qui renvoie à deux choses.
    Pour moi, 1=1 signifie qu'on puisse accepter l'égalité entre deux choses distinctes.
    Effectivement dans le 1+1=2 c'est encore plus évident.
    Le pire c'est qu'on néglige pleins de paramètres dans le "+" qui ne sont pas du tout de la même nature que le"-".
    En effet "un verre de vin + un verre d'eau = deux verres de bouillasse"
    et après le mélange, amuses-toi à retrouver ce qu'il y avait à l'origine.

    Voilà la catastrophe de la science que l'on retrouve manifestée dans la pollution.

    La science en clamant son réalisme, se ferme les yeux sur sa croyance en l'idéalisme.

    Kaïkan a écrit:
    En physique quantique une chose peut être à deux endroits différents en même temps... Laughing

    Oui, le créateur n'a pas fini de nous surprendre. C'est pourtant simple d'accepter que notre intelligence est dérisoire, et, que le mystère ne cesse de croitre bien plus vite que l'accumulation de nos soit-disant connaissances.

    Voilà, il me devient évident que la ligne droite s'incurve et nous revient là exactement où nous sommes pour nous montrer l'instant présent qui curieusement s'éternise. albino
    avatar
    Invité
    Invité

    L'idéalisme et les mathématiques

    Message par Invité le Sam 11 Fév 2012 - 16:54

    tangolinos a écrit:
    Doubidou a écrit:
    tangolinos a écrit:
    [De même l' arithmétique est idéaliste, en effet elle est basée sur le postulat que 1=1, or nous n'avons jamais observé deux choses exactement pareilles, et même si cela se produisait, ces deux choses ne seraient pas au même endroit en même temps.
    A mon avis 1=1 ne renvoie pas à deux choses. C'est 1+1=2 qui renvoie à deux choses.
    Pour moi, 1=1 signifie qu'on puisse accepter l'égalité entre deux choses distinctes.
    Pour vous ou pour l'arithmétique?
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: L'idéalisme et les mathématiques

    Message par Leela le Sam 11 Fév 2012 - 17:18



    Non, on continue à utiliser des théories ou postulats, même si on ne les a pas vérifiés.
    c'est ce que je voulais dire: s'ils sont infirmés, on les laisse tomber.
    Pour moi, 1=1 signifie qu'on puisse accepter l'égalité entre deux choses distinctes.
    là par contre, je ne suis pas d'accord, parce que ce sont des nombres, pas des qualités. UNE pomme = UNE autre pomme, même si elles ne se ressemblent pas.


    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2806
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: L'idéalisme et les mathématiques

    Message par tangolinos le Sam 11 Fév 2012 - 17:22

    Spoiler:
    [quote="Doubidou"][quote="tangolinos"]
    Doubidou a écrit:
    tangolinos a écrit:
    [De même l' arithmétique est idéaliste, en effet elle est basée sur le postulat que 1=1, or nous n'avons jamais observé deux choses exactement pareilles, et même si cela se produisait, ces deux choses ne seraient pas au même endroit en même temps.
    A mon avis 1=1 ne renvoie pas à deux choses. C'est 1+1=2 qui renvoie à deux choses.
    Pour moi, 1=1 signifie qu'on puisse accepter l'égalité entre deux choses distinctes.
    Pour vous ou pour l'arithmétique?
    C'est notre foi en l'arithmétique qui nous impose d'accepter cette égalité.

    édit par Leela;
    tangolinooooooo, peux tu veiller à ne "citer que ce qui est nécessaire, pour ne pas alourdir les pages. J'ai mis ce qu'il y a en trop en spoiler.
    Merci
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: L'idéalisme et les mathématiques

    Message par Leela le Sam 11 Fév 2012 - 17:23



    Les nombres... ah, les nombres... tout un monde !

    Certains disent qu'ils contiennent les lois de l'univers...


    J'aime beaucoup ces phrases du Tao qui sont une Cosmogonie à elles toutes seules:

    "Le UN engendre le DEUX
    le DEUX engendre le TROIS
    le TROIS engendre les dix milles êtres.
    "


    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5428
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: L'idéalisme et les mathématiques

    Message par Kaïkan le Sam 11 Fév 2012 - 17:23


    "UNE pomme = UNE autre pomme, même si elles ne se ressemblent pas."

    Sur une balance c'est pas gagné... Very Happy
    Pour le goût non plus...


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2806
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: L'idéalisme et les mathématiques

    Message par tangolinos le Sam 11 Fév 2012 - 17:26

    Kaïkan a écrit:
    "UNE pomme = UNE autre pomme, même si elles ne se ressemblent pas."

    Sur une balance c'est pas gagné... Very Happy
    Pour le goût non plus...
    Et puis un dollar n' a pas la même valeur pour un mendiant que pour un milliardaire. albino
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: L'idéalisme et les mathématiques

    Message par Leela le Sam 11 Fév 2012 - 17:28


    eh oui, l'interdépendance, n'est-ce pas ? Wink

    Quoi de plus beau qu'une pomme ?


    avatar
    Invité
    Invité

    Re: L'idéalisme et les mathématiques

    Message par Invité le Sam 11 Fév 2012 - 17:37

    tangolinos a écrit:
    Pour vous ou pour l'arithmétique?
    C'est notre foi en l'arithmétique qui nous impose d'accepter cette égalité.
    Oui cette égalité est acquise 1=1, je ne consteste pas cela. Mais je ne crois pas que l'arithmétique par cette égalité, désigne l'égalité de deux choses exactement pareilles (ce qui ne se peut comme vous dites, et si cela ne se peut je ne vois pas pourquoi l'arithmétique désignerai par cette égalité quelque chose qui ne se peut...).
    Je crois plutôt que l'arithmétique désigne par cette égalité:
    - soit d'abord l'égalité simplement d'une quantité (sans se soucier une quantité de quoi): 1=1.
    - soit l'égalité d'une seule chose: cette pomme=cette pomme.

    bonne soirée,

    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5428
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: L'idéalisme et les mathématiques

    Message par Kaïkan le Sam 11 Fév 2012 - 17:43



    MIAM-MIAM



    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: L'idéalisme et les mathématiques

    Message par Invité le Sam 11 Fév 2012 - 17:46


    Qu'est-ce que vous voulez exprimez là Kaikan?
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5428
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: L'idéalisme et les mathématiques

    Message par Kaïkan le Sam 11 Fév 2012 - 17:48

    Doubidou a écrit:Qu'est-ce que vous voulez exprimer là Kaikan?

    Miam-miam...


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: L'idéalisme et les mathématiques

    Message par Invité le Sam 11 Fév 2012 - 17:52

    Kaïkan a écrit:
    Doubidou a écrit:Qu'est-ce que vous voulez exprimer là Kaikan?

    Miam-miam...
    Vous aimez les pommes? C'est ça? (ou vous avez faim?)
    avatar
    Fred
    suprême fleuron
    suprême fleuron

    Nombre de messages : 3207
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: L'idéalisme et les mathématiques

    Message par Fred le Sam 11 Fév 2012 - 18:16

    Moi c'est pareil, j'aime bien les pommes mais pas n'importe lesquelles, même quand j'ai faim y'a des limites à pas dépasser.

    avatar
    Invité
    Invité

    Re: L'idéalisme et les mathématiques

    Message par Invité le Sam 11 Fév 2012 - 18:19

    Fred a écrit:Moi c'est pareil, j'aime bien les pommes mais pas n'importe lesquelles, même quand j'ai faim y'a des limites à pas dépasser.
    img]
    Attendez Kaikan n'a pas encore répondu!
    Sinon je suis d'accord avec vous il ne faut pas dépasser la limite des bornes.
    avatar
    Fred
    suprême fleuron
    suprême fleuron

    Nombre de messages : 3207
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: L'idéalisme et les mathématiques

    Message par Fred le Sam 11 Fév 2012 - 18:32

    Avec la fringale qu'il semblait avoir, à l'heure actuelle il doit être en train de manger... Surprised
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5428
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: L'idéalisme et les mathématiques

    Message par Kaïkan le Sam 11 Fév 2012 - 19:20

    Fred a écrit:Avec la fringale qu'il semblait avoir, à l'heure actuelle il doit être en train de manger... Surprised

    1 pomme (en fins morceaux) + 1 yaourt soja + 1 dl lait soja + 1 dizaine raisins de Corinthe + 1 pincée algues en poudre épaississante + 1 pointe de stevia en poudre.
    Touiller un bon moment – Laisser reposer.
    Donc : 1+1+1+1+1+1 = 1 müesli
    C'est bon l'arithmétique... Cool
    (Tous les produits utilisés sont bios bien sûr)

    Bon appétit… Very Happy



    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2806
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: L'idéalisme et les mathématiques

    Message par tangolinos le Sam 11 Fév 2012 - 19:43

    Pour un commerçant
    1= 1 + les frais divers + le bénéfice + les taxes

    Pour un banquier
    1= 1 + les intérêts

    Pour un joueur
    1= o ou 1000000

    Bref, ya que les matheux idéalistes qui peuvent écrire 1=1 albino clown albino
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: L'idéalisme et les mathématiques

    Message par Leela le Sam 11 Fév 2012 - 20:26


    Sinon je suis d'accord avec vous il ne faut pas dépasser la limite des bornes.
    j'aurais plutôt dit "il ne faut pas dépasser les bornes des limites"

    Surtout que les limites, en mathématique, ce n'est pas de la tarte aux pommes
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2842
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: L'idéalisme et les mathématiques

    Message par Yudo, maître zen le Sam 11 Fév 2012 - 21:25

    Leela a écrit:
    Sinon je suis d'accord avec vous il ne faut pas dépasser la limite des bornes.
    j'aurais plutôt dit "il ne faut pas dépasser les bornes des limites"

    Surtout que les limites, en mathématique, ce n'est pas de la tarte aux pommes

    Passées les bornes, y a plus de limites!
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: L'idéalisme et les mathématiques

    Message par fonzie le Sam 11 Fév 2012 - 21:42

    et "il n'y a pas 36 solutions". Laughing
    avatar
    Fred
    suprême fleuron
    suprême fleuron

    Nombre de messages : 3207
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: L'idéalisme et les mathématiques

    Message par Fred le Dim 12 Fév 2012 - 15:47

    36 fois une même solution, cela peut dénoter une certaine rigidité,
    alors que 36 fois une solution différente cela peut dénoter une forme d'adaptabilité.

    C'est un peu la différence qui résiderait entre le chaîne et le roseau...

    Dans l'enseignement taoïste, on apprend la chose suivante :

    Ce qui est dur et fort va vers la mort.
    Ce qui est doux et faible va vers la vie.
    Lao-Tseu


    Et aussi ceci :

    Ce qui est faible triomphe de ce qui est fort;
    ce qui est mou triomphe de ce qui est dur.
    Lao-Tseu


    Cela me rappelle, ce dont je vous avais déjà fait part, que dans "la pierre et le sabre", il y'a cette rencontre entre le samouraï Musashi et un moine zen. Ce dernier dit à Musashi : "Vous êtes trop fort."

    D'un point de vue objectif, cela parraît absurde...Mais il est une chose qu'il ne faut pas perdre de vue, c'est l'effet que peut avoir l'absurde, le paradoxale, le contradictoire sur notre esprit...C'est là qu'en quelque sorte nous pouvons mesurer sa souplesse, sa fluidité. Ainsi on voit bien que le zen est assez proche du Taoïsme dans la mesure ou en effet, dans le zen, on parle d'embrasser les contradictions...embrasser les contradictions, comme le ferait l'eau qui prendrait la forme du récipiant qui la contiendrait, et ce quelque soit sa forme; embrasser les contradictions comme le ferait la grand-mère, dont l'esprit aimant est inconditionnel.

    http://zen-et-nous.1fr1.net/t740-sanshin-les-trois-esprits

      La date/heure actuelle est Ven 21 Juil 2017 - 4:35