Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Partagez
    avatar
    naitsirhc
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 216
    Age : 62
    Localisation : AVIGNON
    Emploi/loisirs : soignant
    Humeur : égale
    Date d'inscription : 22/01/2012

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par naitsirhc le Lun 5 Mar 2012 - 22:50

    Yudo, maître zen a écrit:
    naitsirhc a écrit:si tu rencontres le bouddha tue le ? ...........ou alors ... "c'est lui qui te tue"
    Je pense que c'est ce qui se produit souvent...
    comment tuer ce qui n'est ni vivant ni mort ?
    avatar
    Komuso
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 101
    Age : 39
    Localisation : Metz
    Date d'inscription : 24/03/2011

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par Komuso le Lun 5 Mar 2012 - 23:00

    naitsirhc a écrit:
    Yudo, maître zen a écrit:
    naitsirhc a écrit:si tu rencontres le bouddha tue le ? ...........ou alors ... "c'est lui qui te tue"
    Je pense que c'est ce qui se produit souvent...
    comment tuer ce qui n'est ni vivant ni mort ?

    En faisant fondre le veau d'or ?
    avatar
    naitsirhc
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 216
    Age : 62
    Localisation : AVIGNON
    Emploi/loisirs : soignant
    Humeur : égale
    Date d'inscription : 22/01/2012

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par naitsirhc le Lun 5 Mar 2012 - 23:08

    pas d' objection / je propose 1 à feu doux? 2 à pleine flamme 3 ici et maintenant ?
    avatar
    Komuso
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 101
    Age : 39
    Localisation : Metz
    Date d'inscription : 24/03/2011

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par Komuso le Lun 5 Mar 2012 - 23:48

    naitsirhc a écrit:pas d' objection / je propose 1 à feu doux? 2 à pleine flamme 3 ici et maintenant ?

    L'idéal serait partout et toujours.
    avatar
    naitsirhc
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 216
    Age : 62
    Localisation : AVIGNON
    Emploi/loisirs : soignant
    Humeur : égale
    Date d'inscription : 22/01/2012

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par naitsirhc le Mar 6 Mar 2012 - 1:01

    Komuso a écrit:
    naitsirhc a écrit:pas d' objection / je propose 1 à feu doux? 2 à pleine flamme 3 ici et maintenant ?

    L'idéal serait partout et toujours.
    l'idéal c'est quand y a pas d'idéal
    avatar
    Komuso
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 101
    Age : 39
    Localisation : Metz
    Date d'inscription : 24/03/2011

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par Komuso le Mar 6 Mar 2012 - 11:19

    Laissons Bouddha là où il est alors.
    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1460
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par lausm le Mar 6 Mar 2012 - 18:36

    Où ça?
    avatar
    Komuso
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 101
    Age : 39
    Localisation : Metz
    Date d'inscription : 24/03/2011

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par Komuso le Mar 6 Mar 2012 - 20:37

    Si je le savais, j'irais de ce pas le tuer. N'est-ce pas ce que je devrais faire ?
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2823
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par Yudo, maître zen le Mar 6 Mar 2012 - 20:59

    Vous exagérez...
    avatar
    Komuso
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 101
    Age : 39
    Localisation : Metz
    Date d'inscription : 24/03/2011

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par Komuso le Mar 6 Mar 2012 - 21:37

    Oui, j'avoue jocolor
    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1460
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par lausm le Mar 6 Mar 2012 - 22:43

    Ah, donc un bon hara kiri??
    avatar
    naitsirhc
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 216
    Age : 62
    Localisation : AVIGNON
    Emploi/loisirs : soignant
    Humeur : égale
    Date d'inscription : 22/01/2012

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par naitsirhc le Mer 7 Mar 2012 - 9:16

    lausm a écrit:Ah, donc un bon hara kiri??
    encore faut il savoir quoi tuer ?
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par fonzie le Mer 7 Mar 2012 - 10:29

    Bonjour,

    je sais pas si c'est une mauvaise compréhension de ma part, mais j'ai vaguement souvenir avoir lu un texte où Devadatta est décrit comme un ami de bien.

    avatar
    Fred
    suprême fleuron
    suprême fleuron

    Nombre de messages : 3184
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par Fred le Mer 7 Mar 2012 - 20:39

    Bonjour Fonzie, bonjour tout le monde.

    Avant de finir dans le pire des enfers en raison de ses nombreux méfaits, Devadatta eu le temps de tourner de bonnes pensées en direction de Bouddha. Cela lui vallu de renaître et de devenir après son séjour aux enfers, un pacceka Buddha (bouddha solitaire), son nom sera Aṭṭhissara, ce qui signifie « celui qui prend conscience du dhamma par la vue d’ossements ».
    http://www.dhammadana.org/bouddha/devadata.htm

    Pour Bouddha en revanche, de par les tentatives de Devadatta de le discréditer, de s'octroyer ses disciples, de diviser le sangha et même de tuer son rival, on peut croire que ce fût à chaque fois l'occasion d'exercer sa perfection, d'exprimer sa bouddhéité, donc oui, d'une certaine manière Devadatta tient, peut être à son insu, mais assurément, une place importante dans le Dharma, du moins c'est ainsi que je le vois. Je le vois donc comme un ami de bien un peu spécial qui a permis en quelque sorte qu'au delà de lui-même, soit exprimée la force de metta dans les conditions les plus extrêmes si je puis dire.
    Sur wiki, ils comparent Devadatta à Judas.

      La date/heure actuelle est Dim 25 Juin 2017 - 17:35