Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    La vie des éveillés

    Partagez
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3247
    Date d'inscription : 17/11/2008

    La vie des éveillés

    Message par Fred le Mer 9 Avr - 18:29

    Bonjour,
    La vie est-elle un long fleuve tranquille pour les éveillés ?   casque à cornes
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5444
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: La vie des éveillés

    Message par Kaïkan le Mer 9 Avr - 19:12


    Parfois ça s'agite et personne n'est épargné.



    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2830
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: La vie des éveillés

    Message par tangolinos le Mer 9 Avr - 21:55

    Fred a écrit:Bonjour,
    La vie est-elle un long fleuve tranquille pour les éveillés ?   casque à cornes

    La tranquillité n'appartient qu' aux endormis...

    Disons aussi que l'éveillé risque fort de s'endormir sur ses lauriers...

    Mais bon, telle qu'est la vie, la mouvance est perpétuelle...et donc éveillé ou endormi, nous sommes condamnés à nous mouvoir dans cette mouvance.
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3247
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: La vie des éveillés

    Message par Fred le Lun 14 Avr - 12:52

    Regarde comme la barque tangue.
    C'est l'éveil du fleuve.
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2854
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: La vie des éveillés

    Message par Yudo, maître zen le Lun 14 Avr - 14:01

    Non. La vie, pour les éveillés, n'est pas un long fleuve tranquille. Ils restent soumis à tous les aléas de l'existence. A commencer par le Bouddha lui-même qui, dans le Parinirvâna sûtra, se plaint de ce qu'il est un vieil homme, roumègue sur sa santé déclinante, et sa sénilité croissante (D II, 120), qui a presque perdu la vie à cause d'une grave douleur lors de sa dernière retraite à Vesali (D II, 100), et qui est contraint de faire avec sa maladie inattendue et sa mort après avoir consommé un repas spécialement préparé par son hôte généreux.

    Tous les récits un peu détaillés de vies de saints bouddhiques nous les montrent terriblement humains, même les sûtras qui ont tendance, comme le fait le Sûtra du Parinirvâna, à surimposer des images de surhommes aux pouvoirs magiques, tout en gardant pourtant les éléments qui nous montrent la réalité drue.

    L'éveillé, navigant sur un fleuve, s'adapte aux circonstances. S'il tombe sur des rapides, il fait soit du portage, soit il affronte les tourbillons avec détermination sans se leurrer sur ce qui pourrait arriver à la première erreur.

    En fait, ce n'est pas qu'il exclue l'erreur, bien au contraire, mais il l'intègre à son action, point barre.
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2830
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: La vie des éveillés

    Message par tangolinos le Lun 14 Avr - 20:20

    Yudo, maître zen a écrit:.... A commencer par le Bouddha lui-même qui, dans le Parinirvâna sûtra, se plaint de ce qu'il est un vieil homme, roumègue sur sa santé déclinante, et sa sénilité croissante ( sénilité D II, 120), ....
    c'est pourquoi j'aime bien dire que c'est la jeunesse qui s'en va... Very Happy
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3247
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: La vie des éveillés

    Message par Fred le Mar 15 Avr - 12:00

    Bonjour,

    A quoi bon s'éveiller si même lorsqu'on est éveillé, on souffre ?
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2854
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: La vie des éveillés

    Message par Yudo, maître zen le Mar 15 Avr - 13:39

    Fred a écrit:Bonjour,

    A quoi bon s'éveiller si même lorsqu'on est éveillé, on souffre ?

    Mais le problème, ici, est essentiellement d'ordre linguistique. Ce qu'enseignait le Bouddha, ce n'est pas "la souffrance" ni la fin de la "souffrance"; c'est dhukha et la fin de dhukha! A comprendre comme "insatisfaction" d'abord et avant tout. Le mal-être, la souffrance de vivre, l'insatisfaction permanente, le stress, l'angoisse, mais pas la douleur physique!

    Si l'on s'éveille, c'est pour constater que ce mal-être profond qui nous mine n'est dû qu'à la disproportion entre nos attentes et la réalité que nous retrouvons dans notre assiette.

    Mais, pour ce qui est de la souffrance physique, le Bouddha l'a bien dit, en rapport avec une blessure au pied qu'il s'était faite: "Cela fait mal, certes, mais si, en plus de cette douleur au pied, je passais mon temps à ressasser le problème, à me tracasser en vain sur la façon dont j'aurais pu l'éviter, et à me redire tout le temps "j'ai mal", j'aurais deux fois plus mal que ce n'est le cas."

    Cela me paraît pourtant simple...
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3247
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: La vie des éveillés

    Message par Fred le Mar 15 Avr - 15:04

    C'est marrant ce que tu dis, parce que l'idée merveilleuse qu'on se fait de l'éveil, explicite en fait déjà notre manque consistant à vouloir plus que ce qu'il y'a dans notre assiette.  Smile

    Donc, la question ne serait donc pas de savoir pourquoi "nous demandons à la vie ce qu'elle ne pourra jamais nous donner", mais de savoir comment se contenter de ce que l'on a, ainsi que comment faire face à la réalité des choses sans ajouter de stress inutile...
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2854
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: La vie des éveillés

    Message par Yudo, maître zen le Mar 15 Avr - 17:48

    Il ne s'agit d'ailleurs pas nécessairement de se "contenter" (au sens négatif du terme) de ce que l'on a, mais de prendre ce que l'on a et apprécier de l'avoir, et s'il nous faut autre chose, prendre les moyens de l'avoir, sans pour autant se prendre le chou en attendant.

    Tu veux quelque chose? Fais ce qu'il faut pour, contente-toi de ce que tu as en attendant, et n'investis pas trop émotionnellement sur ce que tu auras quand tu l'auras, car parfois, la punition c'est d'obtenir réellement ce dont on avait rếvé...
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3247
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: La vie des éveillés

    Message par Fred le Mar 15 Avr - 18:23

    Chinois-salut 
    avatar
    fleurdecerisier
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 112
    Date d'inscription : 01/02/2012

    Re: La vie des éveillés

    Message par fleurdecerisier le Jeu 17 Avr - 21:49

    "ce qui te manques, cherches le dans ce que tu as" kôan zen. Smile 
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3247
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: La vie des éveillés

    Message par Fred le Mar 22 Avr - 16:25

    C'est un bon rappel, et j'ajouterai que pour un esprit investigateur, le manque est aussi là comme chose que l'on a.  Smile
    avatar
    zanshin
    Modérateur
    Modérateur

    Féminin Nombre de messages : 786
    Age : 68
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : retraitée du corps médical (ordonnée nonne zen en 1984)
    Humeur : attentive
    Date d'inscription : 01/06/2013

    Re: La vie des éveillés

    Message par zanshin le Mer 23 Avr - 18:29

    tao 

    C'est fou tout ce que peut contenir une poche vide.  Laughing


    _________________
    «Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3247
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: La vie des éveillés

    Message par Fred le Lun 28 Avr - 19:02

    Le pire, c'est qu'une poche pleine à raz bord peut parfois être plus vide qu'une poche vide.
    avatar
    zanshin
    Modérateur
    Modérateur

    Féminin Nombre de messages : 786
    Age : 68
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : retraitée du corps médical (ordonnée nonne zen en 1984)
    Humeur : attentive
    Date d'inscription : 01/06/2013

    Re: La vie des éveillés

    Message par zanshin le Lun 28 Avr - 19:55

    tao 

    Et puis la poche vide je peux la remplir de tout un tas de choses merveilleuses. Smile 
    La poche pleine je peux plus rien mettre dedans.  pale


    _________________
    «Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2830
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: La vie des éveillés

    Message par tangolinos le Lun 28 Avr - 21:09

    ya rien à dire, mais dans ce rien on peut TOUT mettre... Very Happy 
    avatar
    zanshin
    Modérateur
    Modérateur

    Féminin Nombre de messages : 786
    Age : 68
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : retraitée du corps médical (ordonnée nonne zen en 1984)
    Humeur : attentive
    Date d'inscription : 01/06/2013

    Re: La vie des éveillés

    Message par zanshin le Mar 29 Avr - 9:38

    tao 

    Cette potentialité infinie c'est peut-être ce que Fred veut suggérer lorsqu'il parle d'un long fleuve tranquille.
    Simultanément il y a aussi des parties du fleuve pleines de tourbillons. Heureusement la connaissance de la potentialité infinie aide à surmonter les difficultés.  Salut-zen


    _________________
    «Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»

      La date/heure actuelle est Jeu 17 Aoû - 17:17