Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    salut

    Partagez
    avatar
    laurent13400
    Débutant
    Débutant

    Nombre de messages : 1
    Date d'inscription : 28/07/2009

    salut

    Message par laurent13400 le Mer 29 Juil 2009 - 10:43

    salut je viens de m'inscrire sur le forum aprés avoir lu quelques mess (joutes verbales pour certains).
    Je pratique zazen depuis trois ans dans un dojo de l'Azi (Roland Rech), j'essaye de garder a l'esprit le "sans but ni profit" c'est plus naturel pour moi car même si les enseignements et la pratique de zazen influent sur mon attention en général, j'essaye de garder de la distance vis a vis de tout ca. Tout le monde a un vécu avant d'en arriver au zen et je ne considère pas qu'il faille en faire abstraction pour recevoir les bienfaits de zazen. Peut etre est ce pour cela que je ne pense pas recevoir un jour une quelconque ordination que ce soit, ce n'est pas mon souhait d'entrer dans un cursus planifié (satisfaction perso ? égo ?), je tiens a garder une certaine distance voire liberté. Je respecte les trois trésors et si un jour je dois suivre a la lettre les dix préceptes du bodhisattva cela sera sans aucune réticence quelconque de ma part, pleinement et avec sincérité. Je ne recherche ni une seconde famille, ni un cercle d'amis ni un sens a ma vie ou une quelconque réalisation en moi. Si des choses doivent venir elles viendront d'elles mêmes. Le dépouillement d'un Dojo, seulement s'assoir et être a l'écoute ont été les premieres choses qui m'ont touchés dans le Zen, garder ses impressions, cette fraicheur de débutant, cette aproche m'inporte. J'ai pu constater lors d'un récent voyage au Japon que la bas, les gens se montrent moins formaliste allant aussi bien dans un sanctuaire Shinto que dans un temple Zen, ils sont tout autant bouddhiste a mon sens qu'un occidental tout dévoué suivant assidument les sesshins et s'abstenant au respect strict des préceptes.
    Pourquoi dans les kusens l'emploi quasi systématique de métaphores ?
    Pourquoi alors que l'on met l'accent sur la pratique, parler tant ?
    J'ai des fois l'impression que le zen est une refuge pour philosophe en herbe, la théologie ne peut elle pas amener a refroidir l'enthousiasme d'un débutant qui pourrais y voir tel un estaminet ou l'on refait le monde, un cercle de bons penseurs, érudits qui pourraient ne même plus se rendre compte qu'ils se déconnecte des réalités de vies des gens.
    J'attends vos impressions sur ce mess, nul intention de polémiquer de ma part je fais part d'impression ressentit par un simple débutant.
    Si nombreuses que soient les illusions...
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: salut

    Message par Invité le Mer 29 Juil 2009 - 16:13

    Pourquoi dans les kusens l'emploi quasi systématique de métaphores ?
    Pourquoi alors que l'on met l'accent sur la pratique, parler tant ?

    Bonjour Laurent et bienvenue. Je crois que les kusens sont une spécificité du zen sôtô. Je suis rattaché à l'école rinzaï et on ne pratique pas les kusens (la spécificité du rinzaï serait plutôt les kôans). Je ne saurais donc dire pourquoi on les emploie. Mais si les kusens te gênent, ce que j'ai cru comprendre, il importe d'en comprendre la raison et si cette méthode ne te convient pas, tu peux essayer le zen rinzaï où l'on parle très peu (en sesshin ou en retraite), voire pas du tout.

    J'ai des fois l'impression que le zen est une refuge pour philosophe en
    herbe, la théologie ne peut elle pas amener a refroidir l'enthousiasme
    d'un débutant qui pourrais y voir tel un estaminet ou l'on refait le
    monde, un cercle de bons penseurs, érudits qui pourraient ne même plus
    se rendre compte qu'ils se déconnecte des réalités de vies des gens.

    Je ne sais pas si tu parles des forums ou de ce qui se passe en sesshin, dans le dojo où tu pratiques. Dans les forums, qui sont par définition des lieux de discussion, on n'a pas trop le choix que de parler de choses plus ou moins philosophiques en rapport avec la pratique du zen. On peut s'interroger sur la pertinence d'un forum sur le zen. Le zen n'étant pas (en tout cas le zen que je pratique) porté sur les mots, on pourrait supposer qu'un forum sur le zen est une sorte de contresens. Personnellement, les mots et la pensée ne me dérangent pas. Je suis aussi à l'aise en zazen que dans l'expression écrite et je me sens aussi bien dans un cas que dans l'autre. Il y a des moments où je m'assois en zazen (ça m'arrive, en moyenne, 3 fois par jour, 3 x 1/2heure) et d'autres moments où je lis des messages et, quand ça m'intéresse, je participe. J'espère en tout cas que tu vas te plaire ici. Je trouve que c'est un bon endroit pour le zen.
    avatar
    steffzen
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 359
    Age : 48
    Localisation : France Lyon 69
    Emploi/loisirs : Musicien (batteur/chanteur)
    Humeur : Calme
    Date d'inscription : 25/05/2009

    Re: salut

    Message par steffzen le Mer 29 Juil 2009 - 17:09

    Salut Laurent
    Bienvenue et fais de ce forum ce que tu en as besoin ou ne le fais pas Very Happy

      La date/heure actuelle est Jeu 24 Aoû 2017 - 6:47