Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Le tao-te-king

    Partagez
    avatar
    Admin
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 166
    Date d'inscription : 14/01/2008

    Le tao-te-king

    Message par Admin le Lun 14 Jan 2008 - 17:12

    Le Tao Te King est attribué à lao Tseu.
    « Tao Te King », est habituellement traduit par « livre de la voie et de la vertu ».


    1
    La voie qui peut être exprimée par la parole n'est pas la Voie éternelle ; le nom qui peut être nommé n'est pas le Nom éternel.
    (L'être) sans nom est l'origine du ciel et de la terre ; avec un nom, il est la mère de toutes choses.
    C'est pourquoi, lorsqu'on est constamment exempt de passions, on voit son essence spirituelle ; lorsqu'on a constamment des passions, on le voit sous une forme bornée.
    Ces deux choses ont une même origine et reçoivent des noms différents. On les appelle toutes deux profondes. Elles sont profondes, doublement profondes. C'est la porte de toutes les choses spirituelles.

    2
    Dans le monde, lorsque tous les hommes ont su apprécier la beauté (morale), alors la laideur (du vice) a paru. Lorsque tous les hommes ont su apprécier le bien, alors la mal a paru. C'est pourquoi l'être et le non-être naissent l'un de l'autre.
    Le difficile et le facile se produisent mutuellement.
    Le long et le court se donnent mutuellement leur forme.
    Le haut et le bas montrent mutuellement leur inégalité.
    Les tons et la voix s'accordent mutuellement.
    L'antériorité et la postériorité sont la conséquence l'une de l'autre.
    De là vient que le saint homme fait son occupation du non-agir.
    Il fait consister ses instructions dans le silence.
    Alors tous les êtres se mettent en mouvement, et il ne leur refuse rien.
    Il les produit et ne se les approprie pas.
    Il les perfectionne et ne compte pas sur eux.
    Ses mérites étant accomplis, il ne s'y attache pas.
    Il ne s'attache pas à ses mérites ; c'est pourquoi ils ne le quittent point.

    3
    En n'exaltant pas les sages, on empêche le peuple de se disputer.
    En ne prisant pas les biens d'une acquisition difficile, on empêche le peuple de se livrer au vol.
    En ne regardant point des objets propres à exciter des désirs, on empêche que le cœur du peuple ne se trouble1.
    C'est pourquoi, lorsque le saint homme gouverne, il vide son cœur, il remplit son ventre (son intérieur), il affaiblit sa volonté, et il fortifie ses os.
    Il s'étudie constamment à rendre le peuple ignorant et exempt de désirs.
    Il fait en sorte que ceux qui ont du savoir n'osent pas agir.
    Il pratique le non-agir, et alors il n'y a rien qui ne soit bien gouverné.

    4
    Le Tao est vide ; si l'on en fait usage, il paraît inépuisable.
    Ô qu'il est profond ! Il semble le patriarche de tous les êtres.
    Il émousse sa subtilité, il se dégage de tous liens, il tempère sa splendeur, il s'assimile à la poussière.
    Ô qu'il est pur ! Il semble subsister éternellement.
    J'ignore de qui il est fils ; il semble avoir précédé le maître du ciel.

    5
    Le ciel et la terre n'ont point d'affection particulière. Ils regardent toutes les créatures comme le chien2 de paille (du sacrifice).
    Le saint homme n'a point d'affection particulière ; il regarde tout le peuple comme le chien de paille (du sacrifice).
    L'être qui est entre le ciel et la terre ressemble à un soufflet de forge qui est vide et ne s'épuise point , que l'on met en mouvement et qui produit de plus en plus (du vent).
    Celui qui parle beaucoup (du Tao) est souvent réduit au silence.
    Il vaut mieux observer le milieu.


    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Le tao-te-king

    Message par fonzie le Ven 4 Juin 2010 - 22:28

    6
    L'esprit de la vallée ne meurt pas ; on l'appelle la femelle mystérieuse.
    La porte de la femelle mystérieuse s'appelle la racine du ciel et de la terre.
    Il est éternel et semble exister (matériellement).
    Si l'on en fait usage, on n'éprouve aucune fatigue.


    7
    Le ciel et la terre ont une durée éternelle.
    S'ils peuvent avoir une durée éternelle, c'est parce qu'ils ne vivent
    pas pour eux seuls. C'est pourquoi ils peuvent avoir une durée
    éternelle.
    De là vient que le saint homme se met après les autres, et il devient le premier.
    Il se dégage de son corps, et son corps se conserve.
    N'est-ce pas qu'il n'a point d'intérêt privés ?
    C'est pourquoi il peut réussir dans ses intérêts privés.

    8
    L'homme d'une vertu supérieure est comme l'eau.
    L'eau excelle à faire du bien aux êtres et ne lutte point.
    Elle habite les lieux que déteste la foule.
    C'est pourquoi (le sage) approche du Tao.
    Il se plaît dans la situation la plus humble.
    Son cœur aime à être profond comme un abîme.
    S'il fait des largesses, il excelle ) montrer de l'humanité.
    S'il parle, il excelle à pratiquer la vérité.
    S'il gouverne, il excelle à procurer la paix.
    S'il agit, il excelle à montrer sa capacité.
    S'il se meut, il excelle ) se conformer aux temps.
    Il ne lutte contre personne ; c'est pourquoi il ne reçoit aucune marque de blâme.

    9
    Il vaut mieux ne pas remplir un vase que de vouloir le maintenir (lorsqu'il est plein).
    Si l'on aiguise un lame, bien qu'on l'explore avec la main, on ne pourra la conserver constamment (tranchante).
    Si une salle est remplie d'or et de pierres précieuses, personne ne pourra les garder.
    Si l'on est comblé d'honneurs et qu'on s'enorgueillisse, on s'attirera des malheurs.
    Lorsqu'on a fait de grandes choses et obtenu de la réputation, il se retirer à l'écart.
    Telle est la voie du ciel.

    10
    L'âme spirituelle doit commander à l'âme sensitive.
    Si l'homme conserve l'unité, elles pourront rester indissolubles.
    S'il dompte sa force vitale et la rend extrêmement souple, il pourra être comme un nouveau-né.
    S'il se délivre des lumières de l'intelligence, il pourra être exempt de toute infirmité (morale).
    S'il chérit le peuple et procure la paix au royaume, il pourra pratiquer le non-agir.
    S'il laisse les portes du ciel s'ouvrir et se fermer, il pourra être comme la femelle (c'est-à-dire rester au repos).
    Si ses lumières pénètrent en tous lieux, il pourra paraître ignorant.
    Il produit les êtres et les nourrit.
    Il les produit et ne les regarde pas comme sa propriété.
    Il leur fait du bien et ne compte pas sur eux.
    Il règne sur eux et ne les traite pas en maître.
    C'est ce qu'on appelle posséder une vertu profonde.

    (...)
    http://taoteking.free.fr/interieur.php3?chapitre=11
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3524
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Le tao-te-king

    Message par Fred le Mer 9 Juin 2010 - 17:11

    "Il vaut mieux ne pas remplir un vase que de vouloir le maintenir (lorsqu'il est plein)."
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Le tao-te-king

    Message par fonzie le Lun 18 Oct 2010 - 8:58

    http://taoteking.free.fr/index.html

    - 47 -

    Sans sortir de ma maison, je connais l'univers ; sans regarder par ma fenêtre, je découvre les voies du ciel.
    Plus l'on s'éloigne et moi l'on apprend38.
    C'est pourquoi le sage arrive (où il veut) sans marcher ; il nomme les objets sans les voir, sans agir, il accomplit de grandes choses.

    ------------------------------------

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Voyage_astral

    Aspects historiques

    Ce passage du Dao De Jing (Voie de l'harmonie) est parfois cité comme une description du voyage astral (ou d'une extase chamanique).
    (...)

    L'approche ésotérique

    Selon le taoïsme, le bouddhisme, la théosophie, en Égypte, ou encore chez Platon[Le mythe d'Er de Platon - La République, livre X], il existerait plusieurs corps dont les plus connus sont le corps éthérique et le corps astral qui pourraient se détacher du corps physique.
    (...)

    Articles connexes
    ...
    # Expérience de mort imminente
    ...
    # Rêve lucide

    -------------------------------------

    http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%AAve_lucide

    Dans les autres cultures
    (...)
    Le seul cas sur lequel n'existe aucun doute est le yoga du rêve développé par le bouddhisme tibétain, un ensemble de pratiques méditatives en état de rêve lucide. Son principe est de reconnaître, durant le rêve, que l'on est en train de rêver afin de percevoir la dimension illusoire et modifiable à volonté des productions oniriques. Ce yoga trouve ses origines au Nord de l'Inde dans les Six yogas de Nāropa, rédigés au XIe siècle, et au Tibet dans divers aspects des pratiques d'origine chamaniste de la religion Bön. Les enseignements principaux des yogas du rêve tibétain reposent sur la Tradition orale de Zang Zhung, une instruction couchée par écrit au VIIIe siècle (mais considérablement plus ancienne selon la tradition Bön) et sur le Tantra Mère[42]
    (
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Six_yogas_de_N%C4%81ropa
    ... Dans le Vajrayāna, on appelle stade de création, ou de génération [2], la pratique du mandala extérieur, et stade d'accomplissement, ou de perfection [3], la pratique du mandala intérieur. Le mandala intérieur est l'anatomie du corps subtil (Sûkshma-sharîra), permettant la maîtrise des souffles (Ātman), des canaux (nādīs), des gouttes (bindu), et des centres de conscience, ou roues d'énergie, appelés chakras. Les pratiques qui y sont liées spiritualisent en quelque sorte le corps physique ou grossier (sthûla-sharîra en sanskrit)[4] en en faisant un instrument de réalisation...
    )

    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5780
    Age : 71
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Le tao-te-king

    Message par Kaïkan le Jeu 14 Avr 2011 - 21:07

    Texte complet :

    http://www.tao-te-king.eu/


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Komuso
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 101
    Age : 40
    Localisation : Metz
    Date d'inscription : 24/03/2011

    Re: Le tao-te-king

    Message par Komuso le Dim 12 Fév 2012 - 22:31

    Je viens de trouver ce lien très instructif. Il s'agit d'une traduction très précise, idéogramme après idéogramme, avec commentaires et les interprétations de divers traducteurs. Je cherche quelque chose comme ça depuis longtemps, je me suis dit que certains d'entre vous serait aussi intéressé.

    Tao te Jing


    ( http://nadegedauvergne.over-blog.com/article-24811631.html )
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5780
    Age : 71
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Le tao-te-king

    Message par Kaïkan le Lun 13 Fév 2012 - 22:05



    Merci komuso...




    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3524
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Le tao-te-king

    Message par Fred le Mar 30 Oct 2012 - 14:12

    Le Tao n'a pas de nom.
    Bien que son fond soit minuscule,
    le monde entier n'ose pas l'assujettir.

    Extrait du chap XXXII
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3524
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Le tao-te-king

    Message par Fred le Jeu 8 Nov 2012 - 15:53

    .../...
    Accepter toutes les immondices du royaume,
    C'est être le seigneur du sol et des céréales.
    Accepter les maux du royaume
    C'est être le monarque de l'univers.

    Extrait du chap LXXVIII


    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5780
    Age : 71
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Le tao-te-king

    Message par Kaïkan le Ven 9 Nov 2012 - 21:42


      36

      Si tu veux réduire une chose,
      permets-lui d’abord de grandir.
      Si tu veux te débarrasser de quelque chose,
      permets-lui d’abord de s’épanouir.
      Si tu veux prendre quelque chose,
      permets-lui d’abord d’être donné.
      Cela s’appelle la perception subtile
      de la réalité telle qu’elle est.

      Le doux triomphe du dur.
      Le lent triomphe du rapide.
      Que tes méthodes demeurent un mystère.
      N’en montre aux autres que les résultats.





    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3524
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Le tao-te-king

    Message par Fred le Sam 13 Juil 2013 - 19:31

    Le grand carré n'a pas d'angle
    Le grand œuvre évite d'advenir
    La grande sonorité n'a qu'un son réduit
    La grande image n'a pas de forme.

    Lao tseu


    ___________________________________

    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3524
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Le tao-te-king

    Message par Fred le Lun 9 Juin 2014 - 11:08

    Bonjour,

    Voici une réflexion de Eckhart Tolle inspirée par le Tao te king.

    http://www.rentrer.fr/archives/2014/05/30/29962168.html



    Bonne lecture  study Smile
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1167
    Date d'inscription : 08/09/2011

    Re: Le tao-te-king

    Message par Zenoob le Lun 9 Juin 2014 - 20:41

    Merci, très chouette !

    Un des derniers bouquins de Billeter, "Paradigmes", est aussi fondé sur les philosophes taoïstes et est tout à fait passionnant.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5780
    Age : 71
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Le tao-te-king

    Message par Kaïkan le Lun 9 Juin 2014 - 21:30


    Albert Einstein taoiste ? Là c'est vraiment drôle.  Laughing 
    Je voudrais seulement rappeler (très approximativement) ce que disait Sri Aurobindo : Il y a une grande différence entre le penseur et le yogi. Le penseur arrive à concentrer sa pensée sur un seul point, une seule idée et c'est comme un fil qu'on tire pour extraire le fruit de ses recherches. Le yogi par contre s’assoit complètement en dehors du processus de la pensée, c'est comme s'il posait sa tête à côté de lui; il n'arrête pas le processus de la pensée ni n'essaie de le diriger, il l'ignore tout simplement.

    Dans le zen l'attitude est tout à fait semblable, on ne se préoccupe pas des pensées si ce n'est de ne pas les suivre, de ne pas se laisser entraîner par le vent qui porte les nuages mais de rester dans la nature profonde du ciel c'est-à-dire notre nature originelle. Dans ce passage je vois cette référence à notre nature propre :
    Notez qu’il commence en disant qu’il y avait quelque chose qui était sans forme et parfait avant la naissance de l’univers, avant l’apparition de la forme, avant le big bang, pourrait-on dire. Il utilise la forme passée. À la ligne suivante, il dit : « C’est serein, vide, solitaire ». Ce n’est pas seulement ce qui était là avant que le monde vînt à être, c’est ce qui a continué d’être intemporellement au cœur de votre être. Ce qui était là avant le big-bang est toujours présent en vous, la vie Une non manifestée, la conscience une sans laquelle vous n’êtes rien.
    Il y a beaucoup de choses intéressantes dans ce texte bien qu'il soit nécessaire de trier un peu. C'est un texte très enthousiaste qui ravira certainement les taoïstes de tous bords.  Very Happy 



    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3524
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Le tao-te-king

    Message par Fred le Lun 9 Juin 2014 - 23:11

    Bonsoir,

    Ce qui me plait dans ce texte, c'est aussi la manière dont il parle du fait qu'il s'est approprié le tao te king et que ce texte qu'il nous livre est le fruit de sa rencontre personnelle avec cet enseignement.
    Quelque part, quelque chose de déjà fondamental est dit ici : Tous ces textes qui nous ont été légués, bien qu'ils puissent paraître quasi inaccessibles lorsque nous commençons à nous y intéresser, finissent petit à petit par dévoiler une saveur qui est de l'ordre d'une expérience profondément humaine et donc profondément personnelle en même temps qu'universelle.
    Le Bouddha dit d'ailleurs au sujet de son propre enseignement qu'au lieux de prendre ce qu'il dit comme argent comptant, il faut faire la preuve de sa véracité par l'expérience. Je trouve heureux que Eckhart Tolle ait insisté à sa manière sur ce fait. Smile 

    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5780
    Age : 71
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Le tao-te-king

    Message par Kaïkan le Mar 10 Juin 2014 - 14:35

    Fred a écrit:Quelque part, quelque chose de déjà fondamental est dit ici : Tous ces textes qui nous ont été légués, bien qu'ils puissent paraître quasi inaccessibles lorsque nous commençons à nous y intéresser, finissent petit à petit par dévoiler une saveur qui est de l'ordre d'une expérience profondément humaine et donc profondément personnelle en même temps qu'universelle.
    Le Bouddha dit d'ailleurs au sujet de son propre enseignement qu’au lieu de prendre ce qu'il dit comme argent comptant, il faut faire la preuve de sa véracité par l'expérience. Je trouve heureux qu’Eckhart Tolle ait insisté à sa manière sur ce fait.

    Tout à fait d’accord car en effet tous ces textes aussi intéressants soient-ils nous montrent une voie, un chemin que nous ne comprendrons vraiment que lorsque nous aurons décidé de mettre tout cela en pratique.
    C’est là que surgissent des questions importantes :

      1. Comment pratiquer ?
      2. Que faut-il pratiquer ?
      3. Comment trouver un enseignant  compétant ?

    En France il y a des profs de tai-chi et c’est déjà un début, mais pour la méditation taoïste proprement dite si on ne va pas en chine il faudra se contenter des enseignants du zazen.  Smile 


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    tangolinos
    無為 - mui -

    Masculin Nombre de messages : 3054
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Le tao-te-king

    Message par tangolinos le Mar 10 Juin 2014 - 15:12

    Si l'indicible ne peut se dire, il est néanmoins savoureux d' en entendre de subtiles évocations.

    Je retrouve en ce sujet de nombreuses évocations de cet indicible "Grand Un Absolu Permanent non-manifesté", qui, telle l' immuable source invisible, se manifeste par la mouvance de l' eau qui en jaillit.

    Il me semble de plus en plus probable que chacun d'entre nous soit ce Grand Un qui se manifeste au travers de chacune de nos singularités...singularités qui se présentent telles des obstacles sur lesquels et/ou au travers des quels, la lumière peut y révéler l'un de ses aspects.

    On peut dire que Lao Tseu a su adoucir ses aspérités pour que la lumière le traverse presque sans se déformer.

     japonais 
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3524
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Le tao-te-king

    Message par Fred le Mar 10 Juin 2014 - 17:25

    Une chose qui me vient aussi, c'est cette idée que nous sommes tous et rivière et berges, chacun bordant la rivière qu'est l'autre qui en tant que berges nous borde nous même pour que la Voie soit et que chacun s'avère être la raison de la progression de l'autre. Smile 
    avatar
    tangolinos
    無為 - mui -

    Masculin Nombre de messages : 3054
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Le tao-te-king

    Message par tangolinos le Mar 10 Juin 2014 - 19:01

    Fred a écrit:Une chose qui me vient aussi
    C 'est fantastique de voir qu'une multitude de choses apparaissent spontanément, dans la vacuité.Un peu comme si la nature avait horreur du vide.

    c'est cette idée que nous sommes tous et rivière et berges, chacun bordant la rivière qu'est l'autre qui en tant que berges nous borde nous même
    Oui, on peut le dire comme ça.
    On peut dire aussi que ce qui nous importe est d'entendre dire par l'autre ce qu'on aurait pu soi-même dire.

    pour que la Voie soit et que chacun s'avère être la raison de la progression de l'autre.
    Oui, il y a bien cette notion de progrès, mais il me semble que c'est la progression de la manifestation de la Voie qui prime sur celle de l'un ou l'autre.
    Le progrès de l'un ou de l'autre n'est qu'une apparence illusoire face à la progression de la manifestation de la Voie.

    La Voie ?... indicible chemin vers la source... un peu comme s'il fallait s'effacer pour que la source nous traverse... Hummm !!!... J'arrête là mes commentaires, tant l'approche de la source est distrayante par l'avalanche des propositions...

    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3524
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Le tao-te-king

    Message par Fred le Mer 20 Aoû 2014 - 9:18

    Bonjour,

    Féminin/masculin.

    Voici un texte de Marc Halévy qui tente d'expliquer leur complémentarité. tao




    http://books.google.fr/books?id=gs4mbjH16pcC&pg=PA81&lpg=PA81&dq=complémentarité+masculin+féminin+tao&source=bl&ots=s6n0qGg4va&sig=AA2dW4SYENd3QZRykN0Vva8LyW4&hl=fr&sa=X&ei=p0b0U7myK4ab1AX4j4GICg&ved=0CEAQ6AEwBQ#v=onepage&q=complémentarité%20masculin%20féminin%20tao&f=false






    Connais le masculin, adhère au féminin.

    Sois le ravin du monde


    Tao-Té-King XXVIII


     Salut-zen 
    avatar
    Frédérique
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 260
    Humeur : Ecervelée
    Date d'inscription : 21/05/2012

    Re: Le tao-te-king

    Message par Frédérique le Dim 4 Oct 2015 - 11:38

    Kaïkan a écrit:Texte complet      :

    http://www.tao-te-king.eu/

    Merci pour le lien
    avatar
    Lumpinee
    petit fleuron
    petit fleuron

    Nombre de messages : 588
    Date d'inscription : 03/10/2010

    Re: Le tao-te-king

    Message par Lumpinee le Jeu 8 Oct 2015 - 10:14

    Admin a écrit:C'est pourquoi, lorsqu'on est constamment exempt de passions, on voit son essence spirituelle ; lorsqu'on a constamment des passions, on le voit sous une forme bornée.

    Que je plains l'homme sans passion...
    La passion de la vie, la passion de la recherche de soi, des autres, la passion de la connaissance, de l'histoire...

    Parfois, en lisant des textes comme ça, on a l'impression que le tao, le zen, le bouddhisme, prônent l'austérité et la vie recluse. Qu'on doit se préserver de toute émotion forte, du plaisir.
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3524
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Le tao-te-king

    Message par Fred le Jeu 8 Oct 2015 - 10:49

    Bonjour,

    C'est d'avantage je pense dans ce sens qu'il faut ici comprendre ce terme de passions :

    Littéraire. État affectif intense et irraisonné qui domine quelqu'un (surtout pluriel) : Vaincre ses passions. Larousse.

    Donc il s'agit de vaincre je pense ses penchants à la colère, à la haine, à l'amour passionnel, à la jalousie etc.

    A ne pas confondre avec le fait d'être fortement intéressé par un sujet, une activité etc.
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Le tao-te-king

    Message par fonzie le Jeu 8 Oct 2015 - 14:40

    Bonjour,

    j'ai lu que Qi signifie "Vapeur émanée de la cuisson du riz", alors je pense que "passions" c'est quand les dosages n'ont pas été respectés et que ça peut engendrer des problèmes de digestion ou des accidents de cocotte-minute. Le cuisinier doit trouver le "juste milieu" des dosages parce que d'une cuisine équilibrée découle la santé.
    En tout cas je trouve que ça a du sens avec tout ce qui a été dit par ailleurs sur la digestion.
    Brad Warner a écrit: Avant de comprendre le schéma, je me suis longtemps demandé la raison du changement.
    http://zen-et-nous.1fr1.net/t1882-brad-warner-eveil-et-crottes-de-chat#32611
    avatar
    Frédérique
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 260
    Humeur : Ecervelée
    Date d'inscription : 21/05/2012

    Re: Le tao-te-king

    Message par Frédérique le Jeu 8 Oct 2015 - 20:52

    Bonsoir,

    Je l'entends comme Fred, en littérature "La Passion" est souvent sujette aux débordements, à la destruction d'un ou de plusieurs protagonistes etc... Il est sujet  de "passion dévorante", la passion qui  devient sclérosante et envahissante, celle qui n'ouvre pas le champs à d'autre sujets "passionnants", celle dont on dirait "quel poison cette passion", celle qui engendre un manque d'ouverture.
    La passion, la passion, ah la passion !!! Smile

    Contenu sponsorisé

    Re: Le tao-te-king

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 25 Mai 2018 - 5:03