Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    S'aimer soi-même

    Partagez
    avatar
    Fred
    suprême fleuron
    suprême fleuron

    Nombre de messages : 3184
    Date d'inscription : 17/11/2008

    S'aimer soi-même

    Message par Fred le Sam 25 Mar 2017 - 16:33

    Bonjour

    S’aimer soi même exige me semble-t-il une infinie compassion. Les Bouddhas incarnent cette compassion ; pouvoir s’identifier à eux parfois, permet d’adopter l’espace d’un instant leur regard et savoir le reporter à l’endroit même où par désir de perfection nous nous interdisons toute faiblesse. De ce fait, il me semble que s’aimer n’est pas une attitude statique d’auto-satisfaction mais un éveil permanent qui se traduit par le désir de s’améliorer avec une reconnaissance bienveillante et nécessaire de notre imperfection et la compréhension que ce cheminement actif est en fin de compte en soi, s’il doit y en avoir une, la raison de notre venue sur terre. En effet, apprendre à s’aimer signifie cheminer dans le sens d’essayer de développer toutes les capacités (bien qu'elles soient infinies cf voeux du bodhisattva) propre à notre condition humaine, ainsi, cela signifie aimer l’Humain qui devra en somme être éternellement redécouvert dans l’éveil.
    Pour ne pas oublier ce point qui est capital, j'ajouterai qu'on ne peut pas s’aimer soi-même si on n’est pas capable d’aimer les autres et on ne peut aimer les autres si on n’est pas capable de s’aimer soi-même. Détester, jalouser, rejeter (etc.) quelqu’un, est une douleur que l’on s’inflige, comme si le coeur se refermait sur lui-même, et quand le coeur se referme ainsi, l’amour dont la joie, la paix, l’équanimité, la clarté et l’énergie sont les symptômes, est obstrué.

    Voici ce qui sûrement ne peut que servir d’introduction à ce vaste sujet.
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2797
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: S'aimer soi-même

    Message par tangolinos le Sam 25 Mar 2017 - 19:27

    @Fred
    comme tu l ‘ évoques ce sujet est vaste....quoi que.

    pour en restreindre son expansion, le mieux serait que tu précises ce que tu entends par aimer, et ce que tu entends par soi-même.

    De plus le << S’ >> me semble la véritable question…
    il serait en effet incompréhensible que l’ amour se propulse du sujet au sujet?

    à mon sens, l’ amour est une flèche envoyée par le divin, pour relier deux choses qui se croient séparées.
    aussi il me semble impossible que le soi-même que tu évoques ne soit qu’une seule chose.

    J’ aurais encore à dire, mais j’ attends tes réponses et questions.
    avatar
    Fred
    suprême fleuron
    suprême fleuron

    Nombre de messages : 3184
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: S'aimer soi-même

    Message par Fred le Sam 25 Mar 2017 - 19:47

    Juste pour clarifier mon intention alors.
    Mon intervention cherche à s'inscrire au niveau du premier tour de roue et se situe donc au niveau conventionnel qui a permis au Bouddha d'énoncer les quatre noble vérité, l'octuple sentier etc.
    Ce que je veux dire, c'est que ce n'est pas une volonté d'analyser la nature absolue des choses qui m'a conduit à cette réflexion.
    avatar
    Fred
    suprême fleuron
    suprême fleuron

    Nombre de messages : 3184
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: S'aimer soi-même

    Message par Fred le Dim 26 Mar 2017 - 11:50

    S’aimer m'apparaît pouvoir se comprendre de deux façon. La première pourrait signifier que je me regarde dans le miroir (miroir métaphorique) et que j’apprécie ce que je vois. La deuxième pourrait avoir un sens plus actif et pourrait signifier se choyer. Dans le premier sens, bien qu’il ne s’agisse pas de se repaitre de la vue de son reflet, (et même sans doute d'être en définitive en mesure de l'oublier-autre sujet), il est certain que la condition c’est au moins de ne pas détester ce qu’on y voit.
    Mais c’est le deuxième sens que je veux souligner, à savoir celui de se choyer. En effet, il s’agira ici pour donner un aperçu de ce que ce terme peut signifier, de par exemple faire en sorte dans la mesure du possible de se nourrir d'une nourriture saine, cela parce qu'on désire respecter son corps et lui apporter de l'attention. Mais pour élargir ce champs, et pour donner vraiment la mesure de ce que j’entends par s’aimer, je dirais tout simplement qu'essayer d'être au plus près de la pratique de l’octuple sentier est en soi la manière la plus complète de se choyer. L'exemple de la nourriture n'était pas anodin, en effet, tenter de se donner une parole juste, pour ne prendre que cet exemple parmi tout ce qui est prescrit dans l'octuple sentier, est une forme de nourriture.
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2824
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: S'aimer soi-même

    Message par Yudo, maître zen le Dim 26 Mar 2017 - 15:03

    Encore un cas où l'utilisation de l'expression italienne "voler bene" me semble appropriée. En effet (je me répète) en italien, on utilise rarement le verbe aimer. Trop fort. On utilise généralement pour les choses "mi piace" (ça me plait) et pour les personnes "voler bene" (vouloir du bien).

    Se vouloir du bien à soi-même, lorsque c'est intelligent, peut aussi impliquer des auto-coups de pied au cul...
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2797
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: S'aimer soi-même

    Message par tangolinos le Dim 26 Mar 2017 - 20:49

    Salut Yudo
    tu fais bien de rappeler la confusion que peut générer l 'expression: ''je t'aime''

    ça me rappelle quand on était des gosses et qu'on ""épétalait'' une marguerite en disant:  "" je t'aime, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout. ""

    Comme quoi, il est possible de penser qu'on aime les choses sans avoir choisi de les aimer... ça évoque bien l' idée de la flèche envoyée par Cupidon, sans qu'on l' ait vraiment désirée.

    (petit sourire à Kaïkan)
    avatar
    gigi
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 414
    Localisation : Quebec
    Humeur : metta
    Date d'inscription : 26/06/2010

    Re: S'aimer soi-même

    Message par gigi le Dim 26 Mar 2017 - 21:35

    Yudo dit:
    Se vouloir du bien à soi-même, lorsque c'est intelligent, peut aussi impliquer des auto-coups de pied au cul...

    gigi dit:
    Je suis tout à fais en accord avec ça Smile



    Commencez par changer en vous ce que vous voulez changer autour de vous. –
    Mahatma Gandhi

    Avec metta
    gigi
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5414
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: S'aimer soi-même

    Message par Kaïkan le Lun 27 Mar 2017 - 20:38

    gigi a écrit:Yudo dit:
    Se vouloir du bien à soi-même, lorsque c'est intelligent, peut aussi impliquer des auto-coups de pied au cul...
    gigi dit:
    Je suis tout à fais en accord avec ça Smile
    Moi aussi... Je suis tout à fait d'accord !



    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    AncestraL
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 444
    Localisation : Lille
    Emploi/loisirs : éducateur/agent de probation
    Humeur : Sat Chit Ananda
    Date d'inscription : 01/10/2012

    Re: S'aimer soi-même

    Message par AncestraL le Dim 9 Avr 2017 - 11:19

    Idem !

    Comme je l'ai dis par ailleurs, s'aimer, c'est pour moi le plus grand des koans.
    Que puis-je ou qui puis-je bien aimer ?
    avatar
    Fred
    suprême fleuron
    suprême fleuron

    Nombre de messages : 3184
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: S'aimer soi-même

    Message par Fred le Lun 10 Avr 2017 - 15:28

    Ancestral a écrit:
    Idem !

    Comme je l'ai dis par ailleurs, s'aimer, c'est pour moi le plus grand des koans.
    Que puis-je ou qui puis-je bien aimer ?

    Bien que je sois en mesure de réaliser le non-soi, je comprends qu'il faille parfois que je me donne des coups de pieds au cul. Bien que je ne sache ni à qui appartiennent ce pied ou ce cul je cherche cependant à ne pas me comporter comme un idiot et suis parfois capable de comprendre là où je me suis comporté comme tel.

      La date/heure actuelle est Jeu 29 Juin 2017 - 2:17