Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Question à un maître zen

    Partagez
    avatar
    hinin
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 96
    Age : 36
    Localisation : Vendée
    Date d'inscription : 15/07/2012

    Question à un maître zen

    Message par hinin le Lun 13 Aoû 2012 - 22:05

    Je vois ku quand je mange, quand je marche, quand je dors... Mais qui vois ku?

    Je peux comprendre mais je ne réalise pas.
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2854
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Question à un maître zen

    Message par Yudo, maître zen le Lun 13 Aoû 2012 - 22:17

    C'est une question?
    avatar
    hinin
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 96
    Age : 36
    Localisation : Vendée
    Date d'inscription : 15/07/2012

    Re: Question à un maître zen

    Message par hinin le Lun 13 Aoû 2012 - 22:19

    Oui! En clair: Je suis qui??? Laughing
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5442
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Question à un maître zen

    Message par Kaïkan le Lun 13 Aoû 2012 - 22:26

    hinin a écrit:Oui! En clair: Je suis qui??? Laughing

    Toi seul peut répondre.


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    hinin
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 96
    Age : 36
    Localisation : Vendée
    Date d'inscription : 15/07/2012

    Re: Question à un maître zen

    Message par hinin le Lun 13 Aoû 2012 - 22:29

    Moi... hum! a force de m'inventer je finirai bien par trouver ce qui invente.
    Dômo arigato Very Happy
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2854
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Question à un maître zen

    Message par Yudo, maître zen le Lun 13 Aoû 2012 - 22:30

    Alors, quand vous dites 空, vous voulez dire "ciel" ou "vide"?
    Et si c'est "vide", c'est au sens de "vide" par opposition à "plein", de vide par opposition à "occupé", de "vide" intersidéral, de "vide" physique (comme dans les parois d'un thermos) ou de vide au sens métaphysique?

    Je pense que si vous ne savez pas qui vous êtes, il serait temps de vous en préoccuper. Mais je pense plutôt que vous voulez jouer. Mais ce soir, je ne suis pas d'humeur aux mots croisés...
    avatar
    hinin
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 96
    Age : 36
    Localisation : Vendée
    Date d'inscription : 15/07/2012

    Re: Question à un maître zen

    Message par hinin le Lun 13 Aoû 2012 - 22:34

    Je pense que je suis ce que je pense être. Au delà, je ne sais pas
    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1465
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: Question à un maître zen

    Message par lausm le Lun 13 Aoû 2012 - 23:28

    Etre ce que tu penses être, c'est une vaste illusion égotique.
    Une baffe du maître et tu vas voir la pensée de toi exploser en mille morceaux, et là, qui es-tu??

    Mieux vaut pour savoir qui tu es, revenir à la conscience de tes sensations...tu verras que ce "qui" n'est même pas un truc fixe, par contre tu penseras moins qui tu es. Mais tu le seras plus.

    La baffe des maîtres était un bon truc pour ramener dans les sensations et se désidentifier de la pensée!!
    avatar
    hinin
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 96
    Age : 36
    Localisation : Vendée
    Date d'inscription : 15/07/2012

    Re: Question à un maître zen

    Message par hinin le Mar 14 Aoû 2012 - 13:21

    Bonjour lausm,

    ce que tu dis me fais penser à une anecdote entre un maître zen et son disciple et ami, artiste chilien.
    Peux tu me dire précisément ce qu'est l'ego? Après tout, ton ennemi l'ego à la même nature que les arbres ou les oiseaux.

    Personnellement, je sais précisément que mes idées, mes pensées ne sont pas moi. Ma question est plus profonde en réalité.
    savoir et réaliser sont distinct l'un de l'autre.

    A tu réalisé la nature de bouddha en ta vie lausm? A tu vécus cette réalisation tellement profondément que ta vie en a complètement changée? Pas moi.

    Nous sommes deux singes s'échangeant des trucs pour peler des cacahuètes lausm. Une cacahuète reste une cacahuète, un singe reste un singe, aussi futé soit-il.
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2854
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Question à un maître zen

    Message par Yudo, maître zen le Mar 14 Aoû 2012 - 13:40

    hinin a écrit:(...)

    Nous sommes deux singes s'échangeant des trucs pour peler des cacahuètes lausm. Une cacahuète reste une cacahuète, un singe reste un singe, aussi futé soit-il.
    Ne sous-estimez pas lausm, cependant.
    avatar
    hinin
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 96
    Age : 36
    Localisation : Vendée
    Date d'inscription : 15/07/2012

    Re: Question à un maître zen

    Message par hinin le Mar 14 Aoû 2012 - 14:09

    Pardonnez moi si ma réponse laisse sous entendre une mésestime, il n'en est rien. Je connais ce dont lausm à parlé, mais je ne l'est pas totalement assimilé au plus profond de moi, d'où une certaine frustration de ma part.

    Cependant, je sais personnellement, que notre "moi pensé" est fragile et impermanent, et que cette image de soi peut voler en éclat lors de certaine situations. Et parfois de façon dramatique.
    d'où l'absolue nécessité, pour moi, de trouver un refuge plus solide par le biais de la méditation et de l'attention par exemple.
    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1465
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: Question à un maître zen

    Message par lausm le Mar 14 Aoû 2012 - 20:09

    On peut très bien être deux singes qui pèlent des cacahuètes. Si on est conscient de ce qu'on fait, qu'on est alors, qu'on est singe pelant une cacahuète, et même qu'on finit par oublier cela pour juste peler une cacahuète, alors on est des bouddhas réalisés!
    Je parle à partir de ce que j'ai compris. Mais forcément pour le mettre en mot, je fais déjà trop de bruit.
    Ce n'est pas à moi qu'il appartient de dire si j'ai réalisé la nature de Bouddha.
    Par contre c'est moi seul qui peut décider à chaque instant d'essayer de faire vivre ce genre de truc dans ma vie.
    En fait, ce n'est pas que tes idées, tes pensées, ne sont pas toi. Mais alors, pourquoi dis-tu au-dessus que tu es ce que tu penses être?? Tu te mélanges les crayons, ou alors tu veux jouer avec les mots, ce qui est une possibilité respectable!
    Mais tu risques de rester frustré.

    Je pense, en totale intuition potentiellement fausse, que tu souffres de n'avoir personne pour confronter en chair et en os ce que tu ressens dans ta pratique et comment l'intégrer dans ta vie concrète. Comme beaucoup qui viennent sur les forums. D'où tout ce jeu que tu te fais à te mélanger les pinceaux.

    La pratique de la Voie, c'est ni difficile ni facile. Mais c'est intime. Personne ne peut justifier ce truc, c'est même à y penser un truc de fou. Mais étonnamment, aussi difficile, douloureux et dérangeant cela soit-il pour moi, quand même il s'y passe quelque chose que rien d'autre ne m'a fait, et c'est la seule raison qui peut-être même me donne sens au fait de rester vivant en ce monde.
    Donc, je ne te donnerai pas de raison, car elle ne te servira à rien, et en fait je ne peux pas vraiment la dire sans la trahir, car elle m'échappe aussi.
    Par contre, je t'aiderai dans la mesure de mes moyens si tu en as besoin (ce qui n'est pas exclusif à toi).
    En fait, l'éveil est en toi. Il te faut apprendre à le reconnaître. Là, la question de la nature de Bouddha, et tout ça, t'emmerdera bien moins, prendra moins de place.
    avatar
    hinin
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 96
    Age : 36
    Localisation : Vendée
    Date d'inscription : 15/07/2012

    Re: Question à un maître zen

    Message par hinin le Jeu 16 Aoû 2012 - 18:53

    lausm a écrit:On peut très bien être deux singes qui pèlent des cacahuètes. Si on est conscient de ce qu'on fait, qu'on est alors, qu'on est singe pelant une cacahuète, et même qu'on finit par oublier cela pour juste peler une cacahuète, alors on est des bouddhas réalisés!
    Je parle à partir de ce que j'ai compris. Mais forcément pour le mettre en mot, je fais déjà trop de bruit.
    Ce n'est pas à moi qu'il appartient de dire si j'ai réalisé la nature de Bouddha.
    Par contre c'est moi seul qui peut décider à chaque instant d'essayer de faire vivre ce genre de truc dans ma vie.
    En fait, ce n'est pas que tes idées, tes pensées, ne sont pas toi. Mais alors, pourquoi dis-tu au-dessus que tu es ce que tu penses être?? Tu te mélanges les crayons, ou alors tu veux jouer avec les mots, ce qui est une possibilité respectable!
    Mais tu risques de rester frustré.

    Je pense, en totale intuition potentiellement fausse, que tu souffres de n'avoir personne pour confronter en chair et en os ce que tu ressens dans ta pratique et comment l'intégrer dans ta vie concrète. Comme beaucoup qui viennent sur les forums. D'où tout ce jeu que tu te fais à te mélanger les pinceaux.

    La pratique de la Voie, c'est ni difficile ni facile. Mais c'est intime. Personne ne peut justifier ce truc, c'est même à y penser un truc de fou. Mais étonnamment, aussi difficile, douloureux et dérangeant cela soit-il pour moi, quand même il s'y passe quelque chose que rien d'autre ne m'a fait, et c'est la seule raison qui peut-être même me donne sens au fait de rester vivant en ce monde.
    Donc, je ne te donnerai pas de raison, car elle ne te servira à rien, et en fait je ne peux pas vraiment la dire sans la trahir, car elle m'échappe aussi.
    Par contre, je t'aiderai dans la mesure de mes moyens si tu en as besoin (ce qui n'est pas exclusif à toi).
    En fait, l'éveil est en toi. Il te faut apprendre à le reconnaître. Là, la question de la nature de Bouddha, et tout ça, t'emmerdera bien moins, prendra moins de place.

    j'aime beaucoup la fille qui rit dans la chambre à côté, bien que parfois elle me fasse peur.
    avatar
    Théo
    Débutant
    Débutant

    Nombre de messages : 43
    Date d'inscription : 22/01/2013

    Re: Question à un maître zen

    Message par Théo le Mar 29 Jan 2013 - 17:16

    hinin a écrit:Bonjour lausm,

    ... A tu réalisé la nature de bouddha en ta vie lausm? A tu vécus cette réalisation tellement profondément que ta vie en a complètement changée? Pas moi..

    En quoi sa vie aurait-elle du complètement changer ?



    hinin a écrit:...je sais personnellement, que notre "moi pensé" est fragile et impermanent, et que cette image de soi peut voler en éclat lors de certaine situations. Et parfois de façon dramatique. d'où l'absolue nécessité, pour moi, de trouver un refuge plus solide par le biais de la méditation et de l'attention par exemple.

    En quoi vous est-il nécessaire de trouver un refuge plus solide ?



    hinin a écrit:Je pense que je suis ce que je pense être. Au delà, je ne sais pas

    Comment savez-vous qu'il y a un au-delà ?
    avatar
    hinin
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 96
    Age : 36
    Localisation : Vendée
    Date d'inscription : 15/07/2012

    Re: Question à un maître zen

    Message par hinin le Mar 29 Jan 2013 - 17:35

    tu te poses en juge vertueux de ce que j'ai put écrire Théo. Tu te réfugie dans ton intellect pour ne pas avoir à souffrir de ta blessure émotionnelle: "En quoi? En quoi?". Sache que je ne suis pas vertueux, mais que je nourris une tendresse envers les êtres sensibles. Néanmoins,ma réponse à ta citation serait un puissant coup de pied dans ton genoux. Considère moi comme un ennemi et prend conscience de tes propres limites, ou, considère moi comme ton égale et sois conscient de notre fragilité en ce monde flottant.
    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1465
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: Question à un maître zen

    Message par lausm le Mar 29 Jan 2013 - 18:37

    Pour en revenir à une question au-dessus, je ne crois pas aux transformations ultra radicales de son existence. je crois bien plus volontiers aux petites choses, à l'attention aux petites choses, répétées. Et à cette forme de rééducation de sa vie. Au changement en douceur, avec patience et persévérance.
    Je crois aussi qu'il faut se débarasser du poids de ces questions et concepts sur la nature de Bouddha.
    C'est bien à gamberger dessus quand on médite des heures dans un temple, où à côté de ça on va faire plein de travaux très concrets qui vont nous vider le cibouleau.
    Mais oublier la nature de Bouddha, c'est quand même plus cool pour la réaliser quand on vit les vies qu'on a.
    A mon avis, arriver à se détendre, c'est déjà un sacré pas pour réaliser la nature de Bouddha.
    avatar
    Théo
    Débutant
    Débutant

    Nombre de messages : 43
    Date d'inscription : 22/01/2013

    Re: Question à un maître zen

    Message par Théo le Jeu 31 Jan 2013 - 16:47

    hinin a écrit:tu te poses en juge vertueux de ce que j'ai put écrire Théo. Tu te réfugie dans ton intellect pour ne pas avoir à souffrir de ta blessure émotionnelle: "En quoi? En quoi?". Sache que je ne suis pas vertueux, mais que je nourris une tendresse envers les êtres sensibles. Néanmoins,ma réponse à ta citation serait un puissant coup de pied dans ton genoux. Considère moi comme un ennemi et prend conscience de tes propres limites, ou, considère moi comme ton égale et sois conscient de notre fragilité en ce monde flottant.

    Aucun jugement dans mes questions. Elles ne sont que des questions.
    Toutefois à en juger par ta réponse, elles ont du t'agresser. Et, même si cela n'était pas dans mon intention, je t'en demande pardon.

    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1450
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Re: Question à un maître zen

    Message par Fa le Dim 3 Fév 2013 - 18:26

    hinin a écrit:Je vois ku quand je mange, quand je marche, quand je dors... Mais qui vois ku?

    Je peux comprendre mais je ne réalise pas.

    Personne ne vois Ku,
    Il y a juste vision.
    avatar
    Théo
    Débutant
    Débutant

    Nombre de messages : 43
    Date d'inscription : 22/01/2013

    Re: Question à un maître zen

    Message par Théo le Dim 3 Fév 2013 - 18:32

    Fa a écrit:
    hinin a écrit:Je vois ku quand je mange, quand je marche, quand je dors... Mais qui vois ku?

    Je peux comprendre mais je ne réalise pas.

    Personne ne vois Ku,
    Il y a juste vision.

    Même pas !
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2854
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Question à un maître zen

    Message par Yudo, maître zen le Dim 3 Fév 2013 - 19:06

    Théo a écrit:
    Fa a écrit:
    hinin a écrit:Je vois ku quand je mange, quand je marche, quand je dors... Mais qui vois ku?
    Je peux comprendre mais je ne réalise pas.
    Personne ne vois Ku,
    Il y a juste vision.
    Même pas !

    C'est pas un peu sentencieux, cette négation catégorique???
    avatar
    bulleOcéan
    petit fleuron
    petit fleuron

    Masculin Nombre de messages : 656
    Localisation : Demeurer nulle part
    Emploi/loisirs : zazen
    Humeur : Amour
    Date d'inscription : 15/12/2012

    Re: Question à un maître zen

    Message par bulleOcéan le Dim 3 Fév 2013 - 19:20

    Yudo, maître zen a écrit:
    Théo a écrit:
    Fa a écrit:
    hinin a écrit:Je vois ku quand je mange, quand je marche, quand je dors... Mais qui vois ku?
    Je peux comprendre mais je ne réalise pas.
    Personne ne vois Ku,
    Il y a juste vision.
    Même pas !

    C'est pas un peu sentencieux, cette négation catégorique???

    D'après toutes les derniers réponses de Théo dans divers sujets , je crois que notre ami Théo (oiseau de feu) s'est changé en "mouche à feux qui pique" lol Wink Je blague Wink
    avatar
    Théo
    Débutant
    Débutant

    Nombre de messages : 43
    Date d'inscription : 22/01/2013

    Re: Question à un maître zen

    Message par Théo le Dim 3 Fév 2013 - 19:44

    Yudo, maître zen a écrit:
    Théo a écrit:
    Fa a écrit:
    hinin a écrit:Je vois ku quand je mange, quand je marche, quand je dors... Mais qui vois ku?
    Je peux comprendre mais je ne réalise pas.
    Personne ne vois Ku,
    Il y a juste vision.
    Même pas !

    C'est pas un peu sentencieux, cette négation catégorique???

    Comment le dire autrement ?
    avatar
    bulleOcéan
    petit fleuron
    petit fleuron

    Masculin Nombre de messages : 656
    Localisation : Demeurer nulle part
    Emploi/loisirs : zazen
    Humeur : Amour
    Date d'inscription : 15/12/2012

    Re: Question à un maître zen

    Message par bulleOcéan le Dim 3 Fév 2013 - 19:46

    Théo a écrit:
    Comment le dire autrement ?



    Ne pas le dire
    avatar
    BU-SO
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 202
    Age : 54
    Localisation : Provence
    Date d'inscription : 23/08/2011

    Re: Question à un maître zen

    Message par BU-SO le Lun 4 Fév 2013 - 18:19

    Pas de refuges,rien de solide!
    avatar
    hinin
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 96
    Age : 36
    Localisation : Vendée
    Date d'inscription : 15/07/2012

    Re: Question à un maître zen

    Message par hinin le Jeu 7 Fév 2013 - 22:45

    Théo a écrit:
    hinin a écrit:tu te poses en juge vertueux de ce que j'ai put écrire Théo. Tu te réfugie dans ton intellect pour ne pas avoir à souffrir de ta blessure émotionnelle: "En quoi? En quoi?". Sache que je ne suis pas vertueux, mais que je nourris une tendresse envers les êtres sensibles. Néanmoins,ma réponse à ta citation serait un puissant coup de pied dans ton genoux. Considère moi comme un ennemi et prend conscience de tes propres limites, ou, considère moi comme ton égale et sois conscient de notre fragilité en ce monde flottant.

    Aucun jugement dans mes questions. Elles ne sont que des questions.
    Toutefois à en juger par ta réponse, elles ont du t'agresser. Et, même si cela n'était pas dans mon intention, je t'en demande pardon.


    Mais qui s'est senti agressé? Et qui accepte de te pardonner? je regarde mon corps comme une montagne, un lac, un arbre. Il ne m'appartient pas et à la même nature que ces choses. Ce corps est un "bout de l'univers" avec tout ce qu'il comporte. Je regarde mon esprit avec la même qualité, et là: plus d'esprit! Où est il? Alors apparait cet étranger qui se questionne. Cet étranger que je ne connais pas. Mu! mu! mu!
    je suis toi, aime moi.

      La date/heure actuelle est Jeu 17 Aoû 2017 - 1:45