Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    bouddhisme engagé

    Partagez
    avatar
    donnya
    Débutant
    Débutant

    Féminin Nombre de messages : 46
    Localisation : Saumur (49)
    Humeur : stable...j'essaie!
    Date d'inscription : 07/12/2013

    bouddhisme engagé

    Message par donnya le Jeu 19 Déc 2013 - 21:41

    Bonsoir à tous

    j'aimerais lancer une discussion qui me tient à coeur autour du bouddhisme engagé, il me semble en effet que si ce dernier propose une libération de l'esprit en mettant à jour les mécanismes de la souffrance, difficile de ne pas y associer les souffrances sociales générées par une société de plus en plus encline à ne pas partager .

    j'espère que ce sujet trouvera un intérêt auprès de vous et générera de belles discussions!
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5495
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: bouddhisme engagé

    Message par Kaïkan le Jeu 19 Déc 2013 - 21:49


    Bonsoir,

    Il faudrait d'abord définir ce que l'on entend par bouddhisme engagé ?  Wink


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    donnya
    Débutant
    Débutant

    Féminin Nombre de messages : 46
    Localisation : Saumur (49)
    Humeur : stable...j'essaie!
    Date d'inscription : 07/12/2013

    Re: bouddhisme engagé

    Message par donnya le Jeu 19 Déc 2013 - 22:15

    justement, Kaïkan, cela m'intéresserait grandement de lire ta définition.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5495
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: bouddhisme engagé

    Message par Kaïkan le Jeu 19 Déc 2013 - 22:31

     

    Je n'en ai aucune car pour moi il n'y a pas de bouddhisme engagé mais des gens qui s'engagent dans le bouddhisme.
    Il y a une vision occidentale qui voudrait faire une liaison entre christianisme et attitude du Bodhisattva. La tentation est grande je le sais.
    Cependant c'est par sa compréhension de KU = Śūnyatā que le Bodhisattva aide tous les êtres qui souffrent.
    Évidemment il n'est pas stupide d'aider les vieilles dames à traverser la rue... Smile 

    C'est en tournant le regard à 180° que la pratique du zen doit s'établir.





    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1472
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: bouddhisme engagé

    Message par lausm le Jeu 19 Déc 2013 - 22:38

    De toutes façons, ce qui est à l'extérieur reflète ce qui est à l'intérieur.
    Mais le bouddhisme parle plus d'engagement intérieur, à la base....déjà par le simple processus de retour à soi qu'est la méditation.
    Normalement, ce fait transforme aussi notre relation au monde qui nous est extérieur.
    Mais en général le bouddhisme n'est pas super militant, pas au sens de notre culture : on cherche à travailler sur soi, plus que de changer le reste du monde.
    après, l'écueil, peut être une attitude passive et résignée, fataliste....ça c'est le piège.
    MAis quand on regarde bien, bien des bouddhistes se sont engagés à leur manière. Ryokan, par exemple, écrivait parfois au gouverneur local quand il voyait une famille en détresse....peut-être des reliquats de sa mémoire familiaie (son père était fonctionnaire local)? Mais donc, oui, ce genre d'actions.
    avatar
    donnya
    Débutant
    Débutant

    Féminin Nombre de messages : 46
    Localisation : Saumur (49)
    Humeur : stable...j'essaie!
    Date d'inscription : 07/12/2013

    Re: bouddhisme engagé

    Message par donnya le Jeu 19 Déc 2013 - 23:03

    Deshimaru conseillait aux moines de ne pas vivre essentiellement dans les temples afin de rester au contact de la société, le courant mahayana a ceci de différent de ne pas être dirigé uniquement vers une vie monastique.
    tout un chacun a lu: se changer soi-même pour changer le monde...c'est bien la seconde moitié de la phrase qui prédomine.

    Et si revenir à notre véritable nature et mettre notre égo en sourdine étaient le socle pour une attitude au quotidien nous engageant ..vraiment, esprit de bodhisattva certes mais aussi en actions concrètes, qu'en serait-il?  Salut-zen 
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3293
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: bouddhisme engagé

    Message par Fred le Jeu 19 Déc 2013 - 23:29

    S'engager dans le bouddhisme, c'est partir à la découverte de sa propre lumière.
    Une fois cela acquis, ce sera à nous de décider quoi faire.
    Tout est possible, il n'y a aucune limite, on peut même devenir prêtre catholique,
    Si on pense que l'église peut nous aider à faire valoir l'action à laquelle nous croyons.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5495
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: bouddhisme engagé

    Message par Kaïkan le Jeu 19 Déc 2013 - 23:31

    donnya a écrit:Et si revenir à notre véritable nature et mettre notre égo en sourdine étaient le socle pour une attitude au quotidien nous engageant ..vraiment, esprit de bodhisattva certes mais aussi en actions concrètes, qu'en serait-il ?

    C'est peut-être de l'action juste dont tu veux parler ...  Smile 
    Il n'y a pas un esprit de Bodhisattva séparé d'un corps de Bodhisattva.
    Il n'y a pas une seule action qui ne soit pas concrète; c'est-à-dire que toute action manifeste l'engagement complet du pratiquant dans l'instant présent.

    Dans le social c'est à chacun d'être créatif et de manifester par l'attitude ce qu'il est réellement.
    "Avant l'illumination, couper du bois et puiser de l'eau; après l'illumination, couper du bois et puiser de l'eau"





    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1102
    Date d'inscription : 08/09/2011

    Re: bouddhisme engagé

    Message par Zenoob le Ven 20 Déc 2013 - 0:05

    Peut être aller jeter un coup d'oeil du côté du dernier livre d'Eric Rommeluère ? Ca tombe bien, car il s'intitule "Le bouddhisme engagé" !

    avatar
    zanshin
    Modérateur
    Modérateur

    Féminin Nombre de messages : 806
    Age : 68
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : retraitée du corps médical (ordonnée nonne zen en 1984)
    Humeur : attentive
    Date d'inscription : 01/06/2013

    Re: bouddhisme engagé

    Message par zanshin le Ven 20 Déc 2013 - 8:17

    http://www.zen-occidental.net/le-bouddhisme-engage.html


    Le bouddhisme engagé



    La quatrième de couverture :

    Si nul ne peut plus ignorer les crises économiques, sociales et écologiques qui assombrissent notre avenir, que peut donc signifier être bouddhiste aujourd’hui ?

    Dans ses formes traditionnelles, le bouddhisme considère la souffrance comme la manifestation d’une angoisse existentielle. Ses enseignements et ses méthodes sont autant de propositions pour en défaire les mécanismes mentaux. Depuis plus d’un siècle cependant, influencés par les conceptions modernes de l’aliénation et de l’émancipation, de nombreux bouddhistes ont élargi leur regard aux mécanismes sociaux de la souffrance : se changer soi-même et changer le monde ne sont plus que deux facettes d’un même projet. Un bouddhiste peut – et même doit – s'engager dans la vie politique, économique ou civile afin de concrétiser un idéal de société juste et équitable, quitte, et c'est une autre nouveauté, à s’opposer aux structures établies.

    Incarné par des personnalités comme Thich Nhat Hanh, qui forgea l’expression : « bouddhisme engagé » dans le contexte de la guerre du Viêt-nam, ou le XIVe dalaï-lama, qui propose lui aussi un bouddhisme social, humaniste et non violent, ce courant tisse aujourd’hui une invisible toile qui transforme et modèle l’ensemble des traditions bouddhistes d’Orient et d’Occident. Éric Rommeluère présente les enjeux de ce mouvement, ses limites, ses espoirs et s’interroge sur sa signification concrète dans le monde d’aujourd’hui.



    A noter que Éric Rommeluère "s’interroge sur sa signification concrète dans le monde d’aujourd’hui."
    Je suis enclin à suivre la même optique que Kaïkan et lausm qui disent tous deux, en quelque sorte, que le bouddhisme c'est avant tout se changer soi-même. Après, bien sûr, ce changement, cette transformation ou cette évolution va se manifester naturellement autour de soi.
    Si chaque bouddhiste fait pareillement, cela peut effectivement avoir une influence socialement parlant.


    _________________
    «Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»

      La date/heure actuelle est Mer 18 Oct 2017 - 13:20