Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Sutra de l'essence de la Perfection de Grande Sagesse

    Partagez
    avatar
    Admin
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 166
    Date d'inscription : 14/01/2008

    Sutra de l'essence de la Perfection de Grande Sagesse

    Message par Admin le Lun 14 Jan 2008 - 16:56

    Quand l’aspirant à l’Eveil contemplant sa propre existence pratique à fond la Perfection de Sagesse, il voit de son regard éclairé que les cinq constituants de son « moi » sont en eux-mêmes vides de substance en propre. C’est ce qui le sauve de toutes les souffrances et détresses.

    Ô Sariputra, la forme n’est pas étrangère à la vacuité ; la vacuité n’est pas étrangère à la forme. La forme en elle-même est vacuité ; la vacuité en elle-même est forme. Il en est de même pour les sensations, les notions, les confections mentales et la conscience.

    Ô Sariputra, tous les phénomènes sont marqués par la vacuité et, donc, ils ne naissent ni ne meurent ; ils ne sont ni souillés, ni immaculés ; ils ne gagnent, ni ne perdent. Du fait de la vacuité il n'y a donc ni forme, ni sensation, ni notion, ni confection mentale, ni conscience. Il n’y a pas d’yeux, d’oreilles, de nez, de langue, de corps, ni de mental ; pas de couleurs, de sons, d’odeurs, de saveurs, de tangibles, ni d’objets mentaux.

    Il n’y a donc pas de domaines des sens, de la vision à l’intellection ; pas d’ignorance, ni de fin à l’ignorance et ainsi jusqu'à pas de décrépitude et de mort, ni de fin à la décrépitude et à la mort ; pas de souffrance, de cause, de cessation, ni de voie ; pas de cognition et rien non plus à atteindre.

    Sans rien à atteindre et grâce à la Perfection de Sagesse rien n’entrave plus l’esprit de l’aspirant à l’éveil. Dans son esprit libéré des entraves, la peur n’existe pas. Triomphant de toutes les conceptions erronées, il demeure dans l’extinction éternelle. Tous les Bouddhas des trois mondes acquièrent l’éveil suprême grâce à la paix de l’esprit née de la pratique de la Perfection de Sagesse.

    Sache donc que la Perfection de Sagesse est en elle-même la grande Parole, la parole illuminatrice, la parole insurpassable, la parole suprême salvatrice de toutes les souffrances. Elle est la vérité ultime car rien n’y est faux.

    Professe donc la Parole de la Perfection de Sagesse, professe la parole qui dit : « Allé, allé, allé au delà, allé au delà du par delà ; c’est ça l’Eveil : tout est accompli ». Gyatei gyatei hara gyatei hara sô gyatei bôji sowaka hannya shingyô.
    avatar
    Admin
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 166
    Date d'inscription : 14/01/2008

    Version japonaise

    Message par Admin le Lun 14 Jan 2008 - 16:56

    MAKA HANNYA HARAMITA SHINGYO

    Kan ji zai bo satsu.Gyojin hannya haramita ji sho.Ken go un kai ku.Do issai ku yaku.Sha ri shi.Shiki fu i ku.Ku fu i shiki.Shiki soku ze ku.Ku soku ze shiki.Ju so gyo shiki.Yaku bu nyo ze.Shari shi.Ze sho ho ku so.Fu sho fu metsu.Fu ku fu jo.Fu zo fu gen.Ze ko ku chu.Mu shiki mu ju so gyo shiki.Mu gen ni bi ze shin i.Mu shiki sho ko mi soku ho.Mu gen kai nai shi mu i shiki kai.Mu mu myo yaku mu mu myo jin.Nai shi mu ro shi.Yaku mu ro shi jin.Mu ku shu metsu do.Mu chi yaku mu toku.I mu sho toku ko.Bo dai sat ta e hannya haramita ko.Shin mu ke ge mu ke ge ko.Mu u ku fu.On ri issai ten do mu so.
    Ku gyo ne han.San ze sho butsu.E hannya haramita ko.Toku a noku ta ra san myaku san bodai.Ko chi hannya harmita.Ze dai jin shu.Ze dai myo shu.Ze mu jo shu.Ze mu to do shu.No jo issai ku.Shin jitsu fu ko ko setsu hannya haramita shu.Soku setsu shu watsu.
    Gya tei,gya tei,hara gya tei.Hara so gya tei.Bo ji so wa ka.Hannya shingyo.
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2854
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Sutra de l'essence de la Perfection de Grande Sagesse

    Message par Yudo, maître zen le Sam 4 Oct 2008 - 21:18

    Moi, je le récite comme suit (les syllabes soulignées correspondent au coup de mokugyo.
    Cela permet de le réciter en rythme, et incidemment de bien le mémoriser:
    Le bodhisattva Avalokiteshvara
    Par la pratique profonde de la prajñâ pâramitâ
    Comprend que le corps et les cinq agrégats sont vides d'existence propre :
    C'est ainsi qu'il met fin à toute souffrance ou infortune.
    Sâriputra, la forme n'est pas différente de la vacui.
    La vacuité n'est pas différente de la forme.
    La forme est vacui et la vacuité est forme,
    Et il en va de même des sensations, des perceptions, des volitions et des consciences.
    Sâriputra, tous les dharmas ont ce caractère de vacui.
    Il n'y a ni naissance ni extinction, ni souillure ni pure, ni croissance ni décroissance.
    C'est pourquoi dans la vacui, il n'y a pas de forme, de sensation, de perception, de volition ni de conscience.
    Il n'y a pas d'œil, pas d'oreille, pas de nez, pas de langue, pas de corps ni de mental.
    Ni couleur, ni son, ni odeur, ni goût, ni toucher, ni objet de la pensée.
    Il n'y a pas non plus de domaine de la vision, et cœtera, ni de domaine de la conscience mentale.
    Il n'y a ni ignorance, ni extinction de l'ignorance,
    jusqu'à et y-compris la vieillesse et la mort, et l'extinction de la vieillesse et de la mort.
    Il n'y a ni souffrance, ni origine de la souffrance, ni extinction de la souffrance
    Et pas non plus de Voie vers l'extinction de cette souffrance.
    Il n'y a pas de connaissance et pas non plus de profit,
    Car il n'y a rien qui puisse être acquis.
    Dans le cœur du bodhisattva, grâce à la prajñâ pârami, il n'y a pas d'attachement.
    Comme il n'a pas d'attachement, il ne peut pas avoir de crainte.
    Sépa de toute méprise, de toute pensée illusoire, il atteint au Nirvâna.
    Par la prajñâ pârami, les bouddhas des trois époques obtiennent l'Eveil suprêmement inéga.
    Sachez donc que la prajñâ pârami est le grand mantra divin, le grand mantra lumineux,
    le mantra incomparable, le mantra insurpassable, capable d'ôter toute souffrance, authentique, incontestable.
    Or voici donc ce mantra de la prajñâ pârami :
    Gate, gate, paragate, parasamgate, bodhi svaha.
    avatar
    Sylvie
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 332
    Date d'inscription : 12/09/2010

    Re: Sutra de l'essence de la Perfection de Grande Sagesse

    Message par Sylvie le Mar 18 Jan 2011 - 22:43

    Bon ! si j'ai bien compris, la dernière phrase n'est pas traduite, parce qu'elle est intraductionable clown
    c'est comme Tao
    http://zen-et-nous.1fr1.net/t293-citation-sur-l-ineffable
    Huanshen a écrit:Quant on dit voir sa nature dans le Zen, nature traduit le mot chinois "Tao".
    avatar
    TARA
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 203
    Localisation : Bretagne sud
    Emploi/loisirs : artiste
    Humeur : Tenace
    Date d'inscription : 15/06/2010

    Re: Sutra de l'essence de la Perfection de Grande Sagesse

    Message par TARA le Mer 19 Jan 2011 - 20:24

    Et je peux vous l'écrire en phonétique tibétain ce merveilleur texte!
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Sutra de l'essence de la Perfection de Grande Sagesse

    Message par fonzie le Mer 19 Jan 2011 - 21:17

    "en phonétique"... oui, ça serait bien Very Happy
    avatar
    TARA
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 203
    Localisation : Bretagne sud
    Emploi/loisirs : artiste
    Humeur : Tenace
    Date d'inscription : 15/06/2010

    Re: Sutra de l'essence de la Perfection de Grande Sagesse

    Message par TARA le Mer 19 Jan 2011 - 22:12

    Diké daki teupa tu tchikna/ tchomdendé gyelpeu kap tchagueu poung peu rila guélong ki guendun tchenpo tang/ tchangtchoup sempé guendun chenpo tang/ taptchik tou jouk té/ teitsé tchomdendé sapmo nangwa ché tchawé tcheukyi nam trang kyi ting ngé dzinla nyompar choukso/yang teitsé tchangtchoup sempa sempa tchenpo pakpa tchenrézi wangtchouk chérap kyi pareul tou tchinpa sapmeu djeupa nyila nampar ta ching/ poung po ngapo tékak la yang chinkyi tongpar nampar tao/ téné sangyé kyi tu tsé tang denpa charipu tchangtchoup sempa sempa tchenpo pakpa tchenrézi wangtchouk la diké tché né so/ rikyi pou/ rikyi pouam rikyi poumo kang lala chérap kyi pareul tou tchinpa sapmeu tcheupa tchépar deupa té tchitar lappar tcha/ téké tché népa tang/ tchangtchoup sempa sempa tchenpo pakpa tchenrézi wangtchouk ki tsé tang denpa chara doti poula diké tché né so/ charipou rikyi pouam rikyi poumo kang lala chérap kyi pareul tou tchinpa sapmeu tcheupa tchépar deupa té ditar nampar tawar tchaté/ poung po ngapo téta kyang ranfchin kyi tongpar yang takpar djé sou tao/ zouk tong pao/ tongpa nyi zou so/ zouklé tongpa nyi chenma yin/ tongpa lékyang zouk chenna yinno/ té chintou tsorwa tang/ douché tang/ doutché tang/ nampar chépa nam tongpao/ charipou tétar tcheu tamctché tongpa nyi té/ tsennyi mépa/ ma kyépa/ ma gakpa/ trima mépa/ trima tang trelwa mépa/ triwa mépa/ kangwa mé pao/ charipou téta wé na tongpa nyila zouk mé/ tsorwa mé/douché mé/ doutché nammé/ nampar chépa mé/ mik mé/ nawa mé/ na mé/ tché mé/ lu mé/ yi mé/ zouk mé/ dra mé/ tri mé/ ro mé/ rekcha mé/ tcheu méto/ mik ki kam mapané yikyi kam mé/ yikyi nampar chépé kamkyi partou yang méto/ ma rikpa mé/ ma rikpa sépa mépané gachi mé/ gachi sépé partou yang méto/ techin tou doukngel wa tang/ kundjoung wa tang/ gokpa tang/ lam mé/ yéché mé/ toppa mé/ ma toppa yang méto/ charipou téta wé tchangtchoup sempa nam toppa mépé tchir/ chérap kyi pareultou tchinpa la tentching nété/ semla drippa métching trakpa mété/ tchintchi loklé chintou déné nya ngnen lé dépé tar tchinto/ tu soum tou nampar joukpé sangyé tamtché kyang chérap kyi pareultou tchinpa dila tenné lana mépa yang takpar dzokpé tshangtchoup tou ngeupar dzopar sangyé so/ téta wéna chérap kyi pareultou tchinpé nga/ rikpa tchenpeu nga/ lana mépé nga/ mi nyampa tang nyampé nga/doukngel tamtché raptou chiwar tchépé nga/ mi dzunpé na denpar chépar tchaté/ chérap kyi pareultou tchinpé nga népa/ teyata om gaté gaté paragaté para samgaté bodhi soha/
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2833
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: Sutra de l'essence de la Perfection de Grande Sagesse

    Message par tangolinos le Mer 19 Jan 2011 - 23:14

    Alors là, Tara, tu m'épates...tout ça par coeur ?

    ça me rappelle un ami qui a vécu en Inde avec un maître et quelques autres élèves...
    Ils méditaient tous les jours sur une terrasse de bambous...
    Quand ils arrivaient à un certain niveau de méditation, des cobras sortaient à travers les bambous, comme pour participer à la vibration. Certains leur passaient sur les genoux, d'autres s'endormaient au soleil...

    Ton texte pourrait bien charmer les cobras, c'est pourquoi ça m' a fait y penser...
    avatar
    TARA
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 203
    Localisation : Bretagne sud
    Emploi/loisirs : artiste
    Humeur : Tenace
    Date d'inscription : 15/06/2010

    Re: Sutra de l'essence de la Perfection de Grande Sagesse

    Message par TARA le Jeu 20 Jan 2011 - 20:01

    Lorsque nous ne sommes plus qu'énergie (excuse Zendo), beaucoup de choses nous apparaissent facilement sans comprendre pourquoi: les textes deviennent faciles à apprendre, je me lève le matin en pensant: aujourd'hui je vais faire tel chiffre d'affaire et je le fais, je rencontre des animaux qui me parlent ( encore de la moquette!) et je comprend leurs languages et bien d'autres choses encore, nous sommes des visionnaires dans beaucoup de domaine et nous sommes à meme de voir le futur des autres sans les connaitre ( encore là , Zendo, evite d'écouter aux portes!)
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Sutra de l'essence de la Perfection de Grande Sagesse

    Message par Invité le Mer 26 Jan 2011 - 22:16

    le beat est bon
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Sutra de l'essence de la Perfection de Grande Sagesse

    Message par fonzie le Ven 5 Aoû 2011 - 12:04

    bonjour à tous,
    G-Ni a écrit:le beat est bon
    Le Zen "beat"est un phenomene complexe (...)

    Certes c'est une des intuitions essentielles du Zen qu'il existe un point de vue ultime d'où il apparait que " tout se vaut ".
    Suivant les paroles célèbres du maitre Yun-men,
    "Chaque journee est bonne".
    Ou encore, comme il est dit dans le Hsin-hsin Ming:
    "Si vous voulez savoir la verite nue, Ne vous souciez pas du vrai et du faux.
    Le conflit entre le vrai et le faux
    Est la maladie de l'esprit."

    Mais ce point de vue ne supprime pas agressivement la possibilité d'opérer des distinctions entre le vrai et le faux sur d'autres plans et à l'intérieur de domaines plus étroits.
    Le monde apparant dégage des catégories du vrai et du faux quand il n'est pas pris dans un cadre, c'est-a-dire quand nous n'examinons pas une situation précise pour elle-même, indépendamment du reste de l'univers. Dans la pièce où nous sommes il existe une différence évidente entre le haut et le bas; dans l'espace interstellaire il n'y en a plus.
    A l'intérieur des limites conventionnelles d'une communauté humaine il existe des distinctions nettes entre le bien et le mal.

    Alan W. Watts
    "Beat zen"

    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5445
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Sutra de l'essence de la Perfection de Grande Sagesse

    Message par Kaïkan le Ven 5 Aoû 2011 - 21:38


    HANNYA SHINGYO


    Essence du sutra de la Grande Sagesse qui permet d'aller au-delà
    (Sanskrit: Bhagavatīprajñāpāramitāhṛdaya)
    (japonais: Maka Hannya Haramita Shingyo)

    Le Bodhisattva de la Vrai Liberté et de la compassion, par la pratique profonde de la
    Grande Sagesse, comprend que le corps et les cinq skanda (sensation, perception,
    pensée, activité, conscience) ne sont que vacuité - ku - et par cette compréhension, il
    aide tous ceux qui souffrent.
    Ô Sariputra, les phénomènes ne sont pas différents de ku. Ku n'est pas différent des
    phénomènes. Les phénomènes deviennent ku. Ku devient phénomène (la forme est le
    vide, le vide est la forme), les cinq skanda sont phénomènes également.
    Ô Sariputra, toute existence a le caractère de ku, il n'y a ni naissance, ni
    commencement, ni pureté, ni souillure, ni croissance, ni décroissance.
    C'est pourquoi dans ku, il n'y a ni forme, ni skanda, ni oeil, ni oreille, ni nez, ni
    langue, ni corps, ni conscience ; il n'y a ni couleur, ni son, ni odeur, ni goût, ni
    toucher, ni objet de pensée ; il n'y a ni savoir, ni ignorance, ni illusion, ni cessation de
    l'illusion ; ni souffrance, ni déclin, ni mort, ni fin du déclin, ni cessation de la
    souffrance, il n'y a pas de connaissance, ni profit, ni non-profit.
    Pour le Bodhisattva, grâce à cette Sagesse qui conduit au-delà, il n'existe ni peur ni
    crainte. Toute illusion, tout attachement sont éloignés et il peut saisir la fin ultime de
    la vie, le nirvana.
    Tous les bouddhas du passé, du présent et du futur peuvent atteindre la
    compréhension de cette Suprême Sagesse qui délivre de la souffrance, et permet de
    trouver l'authentique réalité (KU). Cette incantation (mantra), incomparable et sans pareille, se dit :

    « Aller, aller, aller ensemble au-delà du par-delà, sur la rive du satori. »

    « gate gate pāragate pārasamgate bodhi svāhā »
    (Sanskrit Devanāgarī: गते गते पारगते पारसंगते बोधि स्वाहा)

    « Gya tei, gya tei, hara gya tei. Hara so gya tei. Bo ji so wa ka.» Hannya shingyo.

    (Chinese: 揭諦揭諦 波羅揭諦 波羅僧揭諦 菩提娑婆訶)




    MAKA HANNYA HARAMITA SHINGYO



    Kan ji zai bo satsu. Gyojin hannya haramita ji sho. Ken go un kai ku. Do issai ku
    yaku. Sha ri shi. Shiki fu i ku. Ku fu i shiki. Shiki soku ze ku. Ku soku ze shiki. Ju so
    gyo shiki. Yaku bu nyo ze. Shari shi. Ze sho ho ku so. Fu sho fu metsu. Fu ku fu jo.
    Fu zo fu gen. Ze ko ku chu. Mu shiki mu ju so gyo shiki. Mu gen ni bi ze shin i. Mu
    shiki sho ko mi soku ho. Mu gen kai nai shi mu i shiki kai. Mu mu myo yaku mu mu
    myo jin. Nai shi mu ro shi. Yaku mu ro shi jin. Mu ku shu metsu do. Mu chi yaku mu
    toku. I mu sho toku ko. Bo dai sat ta e hannya haramita ko. Shin mu ke ge mu ke ge
    ko. Mu u ku fu. On ri issai ten do mu so.
    Ku gyo ne han. San ze sho butsu. E hannya haramita ko. Toku a noku ta ra san myaku
    san bodai. Ko chi hannya haramita. Ze dai jin shu. Ze dai myo shu. Ze mu jo shu. Ze
    mu to do shu. No jo issai ku. Shin jitsu fu ko ko setsu hannya haramita shu. Soku
    setsu shu watsu.
    Gya tei, gya tei, hara gya tei. Hara so gya tei. Bo ji so wa ka. Hannya shingyo.




    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5445
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Sutra de l'essence de la Perfection de Grande Sagesse

    Message par Kaïkan le Lun 8 Aoû 2011 - 18:51


    TRADUCTIONS FRANÇAISES


    1

    Le cœur du Sütra de la grande Prajña Paramita.


    Alors que le Bodhisattva Avalokitesvara pratiquait intensément la Prajñāpāramitā il vit clairement que les cinq skandha étaient vacuité. [Ce faisant il dépassait tout à fait souffrance et malheur.]
    Shãriputra, (la forme est vacuité ~la vacuité est forme) la forme ne diffère pas de la vacuité ; la vacuité ne diffère pas de la forme ; telle la forme, telle la vacuité; telle la vacuité, telle la forme. Il en va de même pour les sens, la perception, la volonté et la conscience.
    C'est ainsi, Shariputra, que tous ces dharma sont marqués par la vacuité : ils ne sont pas nés ni détruits, ils ne sont pas souillés ni purs ; ils ne croissent ni ne décroissent.
    Par conséquent, (Shãriputra,) dans la vacuité il n'y a pas de forme, de sens, de perception, de volonté ni de conscience ; il n'y a pas d'œil, d'oreille, de nez, de langue, de corps ni de mental ; il n'y a pas d'images, de sons, d'odeurs, rien à toucher ni à percevoir ; il n'y a pas de domaine de vision des yeux, etc., jusqu'à: domaine du mental.
    Il n'y a pas (de connaissance et) d'ignorance ni de suppression de (la connaissance et de) l'ignorance, etc., jusqu'à: pas de vieillesse et mort, ni de suppression de la vieillesse et mort.
    Il n'y a pas de souffrance, d'accumulation, de libération et pas de chemin. Il n'y a ni connaissance ni aboutissement et donc pas d'échec.
    Les Bodhisattva en suivant la Prajñāpāramitā demeurent dans un esprit sans limite. Et puisqu'ils demeurent dans un esprit sans limite ils n'ont plus peur; ils ont dépassé l'illusion et atteignent [finalement] le nirvana. En suivant la Prajñāpāramitā tous les Bouddhas des trois âges ont atteint l'anuttara-samyaksambodhi.
    C'est ainsi qu'il faut reconnaître la Prajñāpāramitā comme le grand mantra [sacré], le grand mantra lumineux, l'insurpassable mantra, l'incomparable mantra, le mantra capable d'éliminer toute souffrance, vrai et excluant toute erreur. Voici ce mantra de la Prajñāpāramitā: «gate gate pāragate pārasaṃgate bodhi svāhā »
    Prajñā Hridaya Sütra.

    ( ) Mots sanscrits non repris dans la traduction chinoise
    [ ] Mots ajoutés dans la traduction chinoise
    N.B. Dans toutes les translittérations, le « u » est à prononcer ou.


    2

    Le cœur du Texte de la grande Sagesse Transcendante.



    Alors que l'Être d'Éveil 'Regard de Bonté' pratiquait intensément la Sagesse Transcendante il vit clairement que les cinq composantes étaient vides . [Ce faisant il dépassait tout à fait souffrance et malheur.]
    <Écoute>, fils de Shari (la forme est vacuité; la vacuité est vraiment forme; ) la forme ne diffère pas de la vacuité; la vacuité ne diffère pas de la forme; telle la forme, telle la vacuité; telle la vacuité, telle la forme. Il en va de même pour les sens, la perception , la volonté et la conscience.
    C'est ainsi, fils de Shari, que toutes ces choses sont marquées par la vacuité : elles ne sont pas nées ni détruites; elles ne sont pas souillées ni pures; elles ne croissent ni ne décroissent.
    Par conséquent, (fils de Shari) dans la vacuité il n'y a pas de forme, de sens , de perception, de volonté ni de conscience; il n'y a pas d’œil, d'oreille, de nez, de langue, de corps ni de mental ; il n'y a pas d'images, de sons, d'odeurs, rien à toucher ni à percevoir; il n'y a pas d'expérience de vision des yeux, etc., jusqu'à : l'expérience du mental.
    Il n'y a pas (de connaissance et) d'ignorance ni de suppression (de la connaissance et) de l'ignorance, etc., jusqu'à: pas de vieillesse et de mort ni de suppression de la vieillesse et de la mort.
    Il n'y a pas de souffrance, d'accumulation , de libération ni de chemin . Il n'y a pas de connaissance ni d'aboutissement (ni de réalisation) et donc pas de lieu de réalisation (ou : pas d'échec).
    Les Êtres d'Éveil, en suivant la Sagesse Transcendante, n'ont plus le cœur enténébré (ou: demeurent dans un esprit sans limite).
    Et puisqu'ils n'ont plus le cœur enténébré ils n'ont plus peur; ils ont dépassé l'illusion et atteignent [finalement] la Liberté. En suivant la Sagesse Transcendante tous les Éveillés des trois âges ont atteint l'éveil parfait, universel et sans égal.
    C'est ainsi qu'il faut reconnaître la Sagesse Transcendante comme la grande Parole [sacrée], la grande Parole lumineuse, la Parole suprême et incomparable, capable d'éliminer toute souffrance, vraie et excluant toute erreur. Voici cette Parole de la Sagesse Transcendante: « Aller, Aller, dépasser, traverser Amen.
    (Ainsi s'achève le) Texte du Cœur de la Sagesse.


    < > Mots ajoutés pour la clarté de la traduction
    ( ) Mots sanscrits non repris dans la traduction chinoise
    [ ] Mots ajoutés dans la traduction chinoise.






    TEXTE SANSCRIT



    TRANSLITTERATION



    AryavalokiteSvarobodhisattva gambhïram prajfiaparamita carya caramano
    vyavalokayati sma pafica skandhâb tamsca svabhavasünyan pasyati sma.
    Iha Sariputra
    rüpam sünyata sünyataiva rüpam
    rüpanna prthak sünyata sünyataya na prthagrüpam
    yadrüpam sa sünyata ya sünyata tadrüpam
    evarnena vedanasarn jfiasarnskaravij fianarn
    IhaSariput'ra
    sarvadharrnal) sünyatalak~ana
    anutpanna aniruddha arnala avirnala anüna aparipümal)
    Tasrnacchari putra
    sünyatayarn na rüparn na vedana na sarnjfia na sarnskara na vijfianam
    na cak~ul)srotraghranaj ihvakayamanamsi
    na rüpasabdagandharasaspra~tavyadharmal) na cak~urdhatur
    yavannamanovijnanadhadul)
    na vidya navidya na vidyak~ayo navidyak~ayo
    yavanna j aramaranarn na j ararnaranak~a yo
    na dul)khasarnudayanirodhamarga
    na jfianarn na praptirnabhisrnayastasrnadapraptitvat.
    Bodhisattvasya prajfiapararnitarnasritya viharato-cittavaranah
    cittavarananastitvadatrasto viparyasatikranto ni~thanirvanal).

    Tryadhvavyavasthitãḥ sarvabuddhãḥ
    praj fiaparami tamasri tyanuttaram sam yaksambodhimasambuddhãḥ
    Tasmajfiatavyam prajfiaparamita
    mahamantro mahaviyamantro anuttaramantro samasamamantrãḥ
    sarvaduḥkhaprasamanãḥ satyamamithyatvat
    prajfiaparamitayamukto mantraḥ
    tadyatha
    Gate gate paragate parasamgate
    bodhi svaha.
    lti prajfiaparamitahrdayam samaptam.




    TEXTE CHINOIS






    TEXTE CHINOIS



    TRANSLITTÉRATION

    BO JE PO LO MI DO SHI CHING
    KUAN TZE TSAl PU SA SHING SHEN BO JE PO LO MI DO
    SHIH
    CHAO CHIEN wu YUN CHIEH KUNG
    DU YI CHIEH KU ERH
    SHER LI TZE
    SER BU YI KUNG KUNG BU YI SER
    SER CHI SHIH KUNG KUNG CHI SHIH SER
    SHOU SHIANG SHING SHIH YI FU ZU SHIH
    SHER LI TZE
    SHIH CHU FA KUNG SHIANG
    BU SHENG BU MIEH BU KOU BU CHING BU TSENG
    CHIEN
    SHIH KU KUNG CHUNG wu SER
    WU SHOU SHIANG SHING SHIH
    WU YEN ERH BI SHER SHEN YI
    WU SER SHENG SHIANG WEI CHU FA
    WU YEN CHIEH NAI CHIH wu YI SHIH CHIEH
    WU WU MING YI wu wu MING CHIN NAI CHIH wu LAO
    SHIH
    YI WU LAO SHIN CHIN
    WU KU CHI MIEH DAO
    WU CHIH YI wu DER YI wu SO DER KU
    PU TI SA TO YI BO JE PO LO MI DO KU
    SHIN WU KUA AI WU KUA AI KU
    WU YO KUNG BU
    YUAN LI DIEN DAO MONG SHIANG
    CHIU CHIG NEIH PAN
    SAN SHIH CHU FO YI BO JE PO LO MI DO KU
    DER 0 NOU DO LO SAN MIAO SAN PU TI
    KU CHIH BO JE PO LO MI DO
    SHIH DA SHEN CHO
    SHIH DA MING CHO
    SHIH WU SHANG CHO
    SHIH WU DENG DENG CHO NENG CHU YI CHIEH KU
    CHEN SHIH BU SHU KU SHO BO JE BO LO MI DO CHO
    CHI SHO CHO YUEH
    CHIEH DI
    CHIEH DI
    PO LO CHIEH DI
    PO LO SENG CHIEH DI
    PU TI SA PO HO


    (à suivre...)


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5445
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Sutra de l'essence de la Perfection de Grande Sagesse

    Message par Kaïkan le Mar 9 Aoû 2011 - 11:35



    TEXTE SINO-JAPONAIS







    TEXTE SINO-JAPONAIS



    TRANSLITTERATION



    MA KA HAN NYA HA RA MI TA SHIN GYO
    KAN JÌ SAI BÒ SA(TSU) GYO JIN HAN NYA HA RA MI TA JÏ
    SHO KEN GO ON KAI KÜ
    DO IS SAI KÜ YAKU
    SHÃ RÏ SHÏ
    SHIKI FÜ Ï KÜ KÜ FÜ Ï SHIKI
    SHIKI SOKU ZË KÜ KÜ SOKU ZË SHIKI
    JU SO GYO SHIKI YAKU BÜ NYO ZË
    SHA RÏ SHÏ
    ZË SHO HO KÜ SO
    FÜ SHO FÜ METSU FÜ KÜ FÜ JO FÜ ZO FÜ GEN
    ZË KO KÜ CHÜ MÜ SHIKI
    MÜ JU SO GYO SHIKI
    MÜ GEN Ni BÏ ZE(TSU) SHIN ,NÏ
    MÜ SHIKI SHO KO MI SOKU HO
    MÜ GEN KAI NAI SHI MÜ Ï SHIKI KAI
    MÜ MÜ MYO y AKU MÜ MÜ MYO JIN
    NAI SHI MÜ RO SHI YAKU MÜ RO SHI JIN
    MÜ KÜ SHÜ METSU DO •
    MÜ SHI YAKU MÜ TOKU Ï MÜ SHO TOKU KO

    BO DAI SAT TA Ë HAN NYA HA RA MI TA KO
    SHIN MÙ KEI GË MÙ KE GË KO
    MÙ Ù KÜ FÜ ON RÏ IS SAI TEN DÕ MÜ SÒ
    KÜ GYÒ NË HAN
    SAN ZË SHÕ BUTSU Ë HAN NYA HA RA MI TA KO
    TOKU A NOKU TA RA SAN MYAKU SAN BÒ DAI
    KÒ CHÌ HAN NYA HA RA MI TA
    ZË DAI JIN SHÜ
    ZË DAI MYO SHÜ
    ZË MÙ JÕ SHÙ
    ZË MÙ TO DO SHÙ NO JO IS SAI KÜ
    SHIN JITSU FÙ KO KO SETSU HAN NYA HA RA MI TA SHÙ
    SOKU SETSU SHÙ WATSU
    GYA TEl
    GYA TEl
    HARA. GYA TEI
    HA-RA SO GYA TEI
    BO JI SOWA KA
    HAN NYA SHIN GYO


    Texte en "japonais" (furigana)





    TEXTE EN KANBUN





    TEXTE EN KANBUN PHONÉTIQUE



    MAKA HANNYA HARAMITA SHINGYO

    Kan ji zaï bo satsu. Gyo jin han nya hara mita ji. Shô ken go on kaiku. Do i ssaï ku
    yaku; Sha ri shi. Shiki fu i kû. Kû fu i shiki. Shiki soku zé kû. Kû soku zé shiki. Ju sô gyo shiki. Yaku bu nyo zé. Sha ri shi. Zé cha ho kû sô. Fu shô fu metsu.' Fu ku fu jô. Fu zô fu gen. Zé ko kû chû. Mu shiki mu ju sô gyo shiki.

    Mu gen ni bi zes shin i. Mu shiki shô kô mi soku ho. Mu gen kai nai shi mu i shiki kai. Mu mu myô yaku mu mu myô jin. Nai shi mu rô shi yaku mu rô shinjin. Mu ku shû
    metsu dô. Mu chi yaku mu toku. I mu sho toku ko. Bo dai sat ta. E han nya haramita ko. Shin mu ké gé mu ké gé ko. Mu û ku fu. On ri issaï ten dô mu sÔ.

    Ku gyô né han. San zé sho butsu. E hannya haramitako. Toku a nokuta ra san myaku
    san bodaï ko chi. Han nya hara mita. Zé dai jin shû. Zé dai myô shû. Zému jô shû. Zé
    mu to do shû. Nô jo issaï ku. Shin jitsu fu. Ko ko setsu han nya hara mi ta shû. Soku
    setsu shû watsu.

    Gyatei, gyatei, hara gyatei
    Hara sô gyatei. Bo ji
    So wa ka.
    Han nya shin gyô


    ( à suivre... )


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Sutra de l'essence de la Perfection de Grande Sagesse

    Message par Invité le Mer 24 Aoû 2011 - 8:44


      La date/heure actuelle est Dim 20 Aoû 2017 - 4:19