Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    "Zen et Christianisme", le titre d'un ouvrage. J'ignorais...

    Partagez
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5412
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: "Zen et Christianisme", le titre d'un ouvrage. J'ignorais...

    Message par Kaïkan le Jeu 1 Déc 2011 - 10:45

    fonzie a écrit:Bonsoir Kaïkan,

    heu... mais c'est quoi ce "point" ?

    Bonsoir,

    A mon avis c'est un non-point... Very Happy
    Merci, mais si je sais pas ce qu'est le "point", je crois pas être apte à comprendre le "non-point" Smile

    Bonjour fonzie,

    C'est très simple et tu vas comprendre facilement...
    Au début on arrive dans le zen avec tout un tas de bagages : nos croyances, nos idées préconçues, nos grigris, nos amulettes, notre passé (héréditaire, génétique, culturelle etc...). Tout un bazar dans la tête et les poches pleines de gadgets de toutes sortes.

    On découvre une pratique silencieuse, pleine de calme et de recueillement, et on commence à lâcher du lest (comme pour : « faire monter une montgolfière »)

    Puis on arrive à un point de résistance, et pour aller plus loin il faut vraiment tout lâcher. C'est comme pour l'aiglon, dans son aire, qui a atteint l'âge du sevrage. Papa et maman aigle ne lui donnent plus à becter et se tiennent à distance en poussant parfois des cris d'appel. Finalement la faim et l'instinct vont pousser l'aiglon à se jeter dans le vide pour son premier vol.

    Le "point" en question est donc bien un non-point... Very Happy





    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: "Zen et Christianisme", le titre d'un ouvrage. J'ignorais...

    Message par Invité le Jeu 1 Déc 2011 - 11:53

    Bonjour,
    Yudo, maître zen a écrit:Je pense que ce point se situe plus ou moins là où il faudra choisir entre une divinité marionnettiste (ou, au choix, aux commandes de sa console) extérieure à l'Univers, d'une part; et l'Univers universel et cosmique (excusez les pléonasmes) dont nous sommes une partie intégrante et intégrée, et dont les divinités font également intégralement partie.
    Comment pouvez-vous concilier qu'un marionnettiste soit à la fois au commande de ses marionnettes et extérieur à elles? Si un marionnettiste commande ses marionnettes c'est qu'il les fait vivre de l'intérieur, donc il ne peut leur être totalement extérieur...
    C'est ce qu'il se passe pour l'homme: c'est Dieu (le marionnettiste) qui nous donne la vie (ce n'est pas nous qui faisons tourner la Terre ou battre notre coeur)... Toutefois, la comparaison s'arrête là car les hommes sont fait libres alors que les marionnettes ne le sont pas.

    Yudo, maître zen a écrit:Autrement dit, tant qu'on n'a pas brûlé ses vaisseaux, qu'on s'est laissé une porte de sortie, une échappatoire "salvifique", l' "au-delà du par-delà" reste hors de portée.
    Un peu de poésie:
    "Si vous ne redevenez pas comme des petits enfants, vous n'entrerez pas dans le Royaume des Cieux. » (Matthieu 18,3).

    tangolinos a écrit:A mon sens, pour parler de cet Absolu on ne peut le faire que dans le relatif, et, l'usage des métaphores en est un moyen habile.
    En effet pour moi, métaphoriquement, dans la chrétienté le Père est l' image de cet Absolu non-manifesté, et le fils en est la manifestation.
    Le fils est donc le modèle à suivre comme à devenir, au même titre que l'est le Bouddha dans le Bouddhisme.

    La distinction que l'on pourrait faire entre Chrétienté et Bouddhisme, est que Jésus aurait eu la maladresse de faire des tentatives de parler de cet Absolu, et que Bouddha s'en est abstenu.
    Pourquoi à votre sens pour parler de cet Absolu on ne peut le faire que dans le relatif et quand c'est Jésus qui en parle (dans le relatif) cela devient maladroit?

    (J'ajoute que, "chrétiennement parlant" si je peux dire, Jésus ne parle pas de l'Absolu - Dieu- , il le révèle)

    amicalement,
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5412
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: "Zen et Christianisme", le titre d'un ouvrage. J'ignorais...

    Message par Kaïkan le Jeu 1 Déc 2011 - 12:44

    Doubi a écrit:
    Yudo, maître zen a écrit:Je pense que ce point se situe plus ou moins là où il faudra choisir entre une divinité marionnettiste (ou, au choix, aux commandes de sa console) extérieure à l'Univers, d'une part; et l'Univers universel et cosmique (excusez les pléonasmes) dont nous sommes une partie intégrante et intégrée, et dont les divinités font également intégralement partie.
    Comment pouvez-vous concilier qu'un marionnettiste soit à la fois au commande de ses marionnettes et extérieur à elles? Si un marionnettiste commande ses marionnettes c'est qu'il les fait vivre de l'intérieur, donc il ne peut leur être totalement extérieur...
    C'est ce qu'il se passe pour l'homme: c'est Dieu (le marionnettiste) qui nous donne la vie (ce n'est pas nous qui faisons tourner la Terre ou battre notre coeur)...Toutefois, la comparaison s'arrête là car les hommes sont fait libres alors que les marionnettes ne le sont pas.
    Ce petit texte de "Doubidur" illustre parfaitement ce que Yudo veut dire dans son message n°42 :

    Yudo a écrit:C'est juste que je pense qu'il y a un point au-delà duquel un membre d'une de ces religions ne voudra pas aller, et que je suis convaincu qu'il faut aller au-delà de ce point.

    De ce fait, les membres de ces religions, retournent dans leur dogmatisme (qu'ils n'ont en fait jamais pu quitter) après avoir usé vainement le tissu des zafus avec leurs fesses durant quelques temps... Evil or Very Mad



    Dernière édition par Kaïkan le Jeu 1 Déc 2011 - 12:49, édité 1 fois


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2793
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: "Zen et Christianisme", le titre d'un ouvrage. J'ignorais...

    Message par tangolinos le Jeu 1 Déc 2011 - 12:47

    Doubidou a écrit:Pourquoi à votre sens pour parler de cet Absolu on ne peut le faire que dans le relatif
    Parce que cet Absolu est par essence non-manifesté, et qu' en parler est le relativiser.


    et quand c'est Jésus qui en parle (dans le relatif) cela devient maladroit?
    Il y a bien une distinction entre faire l'expérience de l' Absolu Un Non-duel, et en parler.
    La parole est déjà une manifestation qui ne peut être que relative et donc maladroite parce que duelle.

    Si Dieu est, il est imprononçable... le simple fait de faire une tentative de le prononcer met en évidence ce qu'il n'est pas... Ainsi la prononciation du mot Dieu sous-entend la prononciation du mot Diable.



    (J'ajoute que, "chrétiennement parlant" si je peux dire, Jésus ne parle pas de l'Absolu - Dieu- , il le révèle)
    Disons alors qu'il le révèle par la parole... quand il parle de son Père, c'est cet Absolu qu'il veut révéler.

    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2793
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: "Zen et Christianisme", le titre d'un ouvrage. J'ignorais...

    Message par tangolinos le Jeu 1 Déc 2011 - 12:52

    Kaïkan a écrit:
    De ce fait, les membres de ces religions, retournent dans leur dogmatisme après avoir usé vainement le tissu des zafus avec leurs fesses durant quelques temps... Evil or Very Mad

    Un tien vaut mieux que deux tu l'auras.

    Mais, ce que tu tiens, te retient.
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: "Zen et Christianisme", le titre d'un ouvrage. J'ignorais...

    Message par fonzie le Jeu 1 Déc 2011 - 12:58

    Bonjour Kaïkan,

    Wouahou ! même moi qu'ai peur de l'avion, comme tu expliques, quand j'ai lu, ça m'a donné envie d'être un "aiglon" Shocked pour connaitre ce premier vol.

    ...(comme pour : « faire monter une montgolfière »)...
    lol, je crois que j'ai mieux compris avec des exemples Very Happy
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5412
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: "Zen et Christianisme", le titre d'un ouvrage. J'ignorais...

    Message par Kaïkan le Jeu 1 Déc 2011 - 13:04

    fonzie a écrit:Bonjour Kaïkan,

    Wouahou ! même moi qu'ai peur de l'avion, comme tu expliques, quand j'ai lu, ça m'a donné envie d'être un "aiglon" Shocked pour connaitre ce premier vol.

    ...(comme pour : « faire monter une montgolfière »)...
    lol, je crois que j'ai mieux compris avec des exemples Very Happy
    Bonjour fonzie,

    Une autre image très importante (tirée de mes souvenirs des paroles du Christ) :
    (approximativement), il faut que la coupe soit vide et bien nettoyée pour y faire entrer l’Élixir de l'enseignement divin. Dans une coupe déjà pleine impossible de mettre quoi que ce soit sans le gâcher...

    C'est pas beau ça ?... Very Happy



    Moi je bois de la grenadine... Very Happy


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5412
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: "Zen et Christianisme", le titre d'un ouvrage. J'ignorais...

    Message par Kaïkan le Jeu 1 Déc 2011 - 18:38


    Le sujet étant épuisé... Very Happy
    Il est toujours possible d'ouvrir un autre fil si nécessaire... Cool
    ON FERMeuh...




    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "

      La date/heure actuelle est Dim 25 Juin 2017 - 17:25