Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Arrêter le mal...

    Partagez
    avatar
    Analee
    Invité

    Arrêter le mal...

    Message par Analee le Sam 30 Avr 2011 - 15:56

    Bonjour,

    Je rencontre un gros problème, actuellement, votre sagesse peut m'éclairer et m'aider.

    Bien accueillie, par hasard, dans un endroit sympa, j'étais tombée sur une personne que j'aimais bien, mais on s'est heurté bêtement sur des préjugés. Entre-temps, j'ai sympathisé avec d'autres personnes en partageant divertissements, points communs, solidarité. Puis avec la première personne cela s'est amélioré petit à petit en dialoguant. Amitié naissante...
    Mais je me suis rendue compte à la longue, récemment, qu'il y a des personnes dans mon entourage qui ne veulent pas lâcher prise vis à vis de moi. Ils ne respectent pas ma distance, mes choix ou essaye constamment de me détourner de ma voie. Cela par des moyens fourbes, malhonnêtes, hypocrites. Enfin, surtout, un. Simplement parce que j'ai été gentille, charmante, et compatissante, sensible à leur souffrance, qui ne m'étais pas étrangère, même familière; l'une de ces deux personnes a été insistante mais tend à s'assagir. Mais j'ai toujours l'autre sur les talons, à la moindre occasion. toujours présente, elle cherche à avoir une emprise sur moi, ma communication, mes relations. Passe bien du temps à juger, dénigrer les personnes que j'apprécie, avec qui je suis bien, mes goûts, ou mon mode de vie, ma situation, mes aspirations.
    Si on ne veut pas donner plus que ce qu'on a donné. En s'étant raviser, en s'en tenant à une limite amicale, l'autre n'a pas à chercher à prendre par tous les moyens, ce qui n'est pas donné, sous divers prétextes, comme une sorte d'acquis ou de dû. C'est comme une histoire de tarte aux pommes. Bref, cette personne ne semble pas supporter que je ne sois pas aller au delà de la simple amitié, sans plus.
    Il n'assume pas ses négativités, erreurs, et responsabilités.
    Ce monsieur parle souvent de liberté, de grands espaces mais seule sa liberté compte pour lui. Il prétend vouloir mon bonheur mais ne me donne que surcroît de souffrance, à mon fardeau. s'octroie comme un droit sur moi. Se croit tout permis de prendre beaucoup de liberté chez les autres. Elle agit en toute impunité, là où elle est n'est pas visible, de façon indirecte ou sournoise, distillant, égrènant son poison ici et là. Utilisent les nouveaux venus qui ignorent l'histoire, comme des alliés et toutes ces vieilles ficelles relationnelles. Jusqu'à faire passer mon ami pour le méchant, le manipulateur, en le dénigrant derrière son dos, indirectement ou de façon invisible pour m'influencer. Il m'a parfois diabolisé créant des hostilités autour de moi. Mais il joue parfois l'ami, le bon pote, changeant selon l'humeur, quand la joie le dérange. Il a été jusqu'à traiter mon ami de voleur, alors qu'il n'a rien volé et que c'est moi qui me suis détournée intuitivement de lui. Je suis attérée par le personnage. C'est une injustice de faire passer mon ami pour le méchant ( même s'il est imparfait ). Au contraire, il a veillé sur moi, justement, au lieu d'avoir suivi le mouvement. je ne pouvais plus m'exprimer sans reçevoir un jugement de valeur ou une critique personnelle, des petits sarcasmes et sous entendus, blessants, dévalorisants ou rabaissant. A travers moi, il fait souffrir les autres; Il impose ses vues à longueur de temps et ses opinions douteux auprès de mon entourage. Il sait habilement user de son influence. C'est une tactique bien rodée. Imposteur, usurpateur probablement. J'ai douté de toutes aide extérieure, parfois dans la confusion de tout ça. Je pensais même " donner ce qu'il voulait " pour avoir enfin la paix. Je ne voyais les choses qu'au fur et à mesure, je ne savais plus quoi faire pour me défendre, ni à qui me fiez. Il parvient toujours à se calmer au bon moment et à se rallier les gens qui le protègent parfois à leur insu ou volontairement parceque ça sert leurs intérêts. il profite du dilemme, et ça le rend intouchable.
    si cette persoone avait été sincèrement bienveillante envers moi, elle respecterait ma liberté, mes décisions, mes choix et ma voie. Car vouloir me contrôler à un effet néfaste sur ma confiance en moi. Je ne le supporte pas cela me rend malade d'angoisse. le problème est que du coup, j'ai même fini par être désagréable à mon ami. Pressante et précipitée en voulant renforçant la relation. la situation est devenu pénible, usante. J'ai essayé de m'en défaire mais maladroitement, à force d'agaçement, de blessures, de colère, de chagrin. J'ai été pourtant patiente, compréhensive, indulgente, en essayant de préserver le peu d'amitié, avec ce qui est devenu "mon harceleur". Mais aussi bien culpabilisée, découragée devant la complaisance des autres. Quoique certains ne se laisse pas prendre à son manège.
    Cèdant à l'énervement parfois, j'ai agis dans la provocation. Ou bien je l'ai ignoré. En vain.
    Je ne vois plus mon ami à cause de tout celà. Certains s'en réjouissent d'autres non, qui l'aimait bien... Et de toutes façons toutes tentatives d'amitié est avortée par la situation, comme une pousse, ou une éclosion écrasée immédiatement. C'est une nuisance, une pollution systématique. Cela pourrit des ambiances mais il dit que c'est les autres ( ou moi... )Cet individu donne une image idéale et positive à toute la galerie; De bonne humeur quand ça va dans son sens. Je pense qu'il était comme ça déjà avant. Bien-sûr, il a des côtés sympathiques et attachants, mais il souffre, aveuglé depuis longtemps par la haine. Il semble faire une vengeance personnelle. Je me sens l'origine de l'origine du problèeme, mais pas la cause véritable totalement, comme si se payait à travers moi,des vieux pots cassées, des vielles rancoeurs. Comme si j'étais un bon paillasson. ça me pourrit la vie, mes proches, en tous lieux.
    Je culpabilise énormément et j'ai une immense peine. Je m'en veux d'avoir été faible et naïve, peu prudente, d'avoir manqué de discernement et d'équanimité.
    Je ne m'attendais pas à de telles complications non plus. J'espèrais voir venir de la sagesse et de la compassion, de la comprehension. j'ai mis du temps à le cerner, à voir tout le puzzle, et à y croire de mes yeux; J'étais fatiguée souvent. J'ai fortement déprimé. Cela épuise mon énergie ces luttes quotidiennes ou chroniques et j'en ai besoin por la discipline, la réflexion et la méditation. Cela entrave mon évolution sur le chemin. Sans la méditation et la persévérance de ma pratique, je n'aurai déjà pas tenu jusque-là et cela aurait pu être pire. Mais je me sens quand même à bout de forces. Je veux l'arrêter pour qu'il ne fasse pas pareil à d'autres, qu'il y ait enfin une vraie paix, pas en surface. Et qu'il ouvre les yeux sur lui-même, trouve enfin sa voie.

    Que puis-je faire de mieux ? dans ce tourment, rester zen ? Qu'en pensez-vous ? Avez-vous des lumières sur ce problèmes ?
    Merci.
    Non, je ne regarde pas trop la tv...




    avatar
    Analee
    Invité

    Arrêter le mal...

    Message par Analee le Sam 30 Avr 2011 - 16:00

    avatar
    Analee
    Invité

    Arrêter le mal...

    Message par Analee le Sam 30 Avr 2011 - 16:05

    Non, je ne regarde pas trop la tv.



    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Arrêter le mal...

    Message par Invité le Dim 1 Mai 2011 - 1:16

    Faites comme dans l'avion: d'abord vous mettez votre masque à oxygène et une fois qu'il est en place et qu'il fonctionne, vous aidez votre voisin. Si vous faites le contraire, vous risquez d'étouffer tout le monde
    avatar
    Analee
    Invité

    Arrêter le mal...

    Message par Analee le Dim 1 Mai 2011 - 9:53

    No panique.
    Comme trois frères : Vigilance, maîtrise et intuition.

    Il joue un personnage idéalisé auquel, il tient énormément, et qui ne vit que "virtuellement". Il est frustré de ne pouvoir l'assumer vraiment réellement. Et anxieux à l'idée de le perdre. C'est un personnage qu'il nourrit de ses peurs, de ses rancoeurs et de sa haine. Ce personnage de "sage naturel", plaisant berne les personnes qui font sa connaissance, mais il est comme factice. Il n'a peut-être pas fait tous les voyages qu'il dit, en rajoute un peu ( par la documentation, et internet ) Il a souvent été rejeté à cause de son attitude intolérante envers les citadins laïcs en visite et de misogynie morbide, à la limite de la violence verbale. Il fait des projections sur les autres. Mais il peut parfois faire le "malheureux", son caliméro. Et attire probablement des personnages du même acabit, mais pas toujours.

    Quand le système de sécurité, de défense et la méthode du voisin sont efficaces et justes, adopter les mêmes.

    Je n'ai jamais pris l'avion, mais c'est sûr que j'y penserai, si je le prend un jour vraiment, dans de telles conditions. Alors confiance en mon souffle et ça plane tranquille.
    Merci.


    avatar
    Analee
    Invité

    Arrêter le mal...

    Message par Analee le Dim 1 Mai 2011 - 10:00

    Saison 2 épisode 8. Un vol banal.

    Concernant mon ami, il y a manifestement erreur sur la personne, il a été d'une aide précieuse e il apportait beaucoup aux autres. Les êtres sont drôlement déguisé parfois.

    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2842
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: Arrêter le mal...

    Message par Yudo, maître zen le Lun 2 Mai 2011 - 8:57

    Ce monsieur qui vous pourrit la vie, il faut tout simplement rompre avec lui, et de façon nette, définitive, et publique. Il n'y a pas d'autre solution.
    avatar
    marc
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 83
    Age : 54
    Humeur : bonjour
    Date d'inscription : 13/04/2011

    Re: Arrêter le mal...

    Message par marc le Lun 2 Mai 2011 - 10:20

    A la tv, des émissions montrent des querelles violentes de voisins.
    Pourquoi ne déménagent-ils pas ?
    avatar
    Analee
    Invité

    Arrêter le mal...

    Message par Analee le Lun 2 Mai 2011 - 10:21

    Après avoir sympathisé, j'ai eu comme un moment d'égarement, avec lui, lors d'une fête, parce que juste précédemment j'avais aidé une personne dépressive, et cela a ravivé des souvenirs chez moi. Mais je me suis ravisée par la suite et il a lui-même eu autres conquêtes. Pourtant, il ne supportait pas que je sois plus proche de l'autre homme. J'ai donné du râteau, j'ai rompu et mis la distance, mais comme on fréquente le même endroit où je suis bien, pas simple.
    Ce personnage est un bon orateur, quoique soporifique, agrémenté de poèmes, c'est son hameçon. ça tient la route parfois ces trucs ! il est très intelligent. Mais il n'applique pas ce qu'il dit, si on sait voir à temps. Je n'ai pas su tout de suite, je devais aiguiser d'abord ma vue. Dommage qu'il fasse si mauvais usage de son savoir-faire et de son talent. Certains l'ont soutenu parce que cela nourrit peut-être des peurs misogynes ou fanatiques chez eux. Heureusement il n'a pas prise sur tous.
    Pensez-vous qu'il pourrait devenir un gourou ?
    avatar
    Analee
    Invité

    Arrêter le mal...

    Message par Analee le Lun 2 Mai 2011 - 10:31

    Déménager ? ça arrangerait sûrement bon nombre, du petit patelin peut-être. Mais je ne suis pas d'accord avec, chacun doit pouvoir se comprendre s'entendre et se respecter. Car sinon on finit avec son sac à dos seule, c'est un peu injuste quand on aime son refuge et des personnes. L'effort, le changement ne vient toujours que d'un sens.
    avatar
    Analee
    Invité

    Arrêter le mal...

    Message par Analee le Lun 2 Mai 2011 - 10:49

    En tous cas, je me suis promise d'être sur les talons de ce genre de type, chaque fois qu'il s'en présentera un, et de le dénoncer.
    avatar
    Sylvie
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 332
    Date d'inscription : 12/09/2010

    Re: Arrêter le mal...

    Message par Sylvie le Lun 2 Mai 2011 - 11:59

    En tous cas, je me suis promise d'être sur les talons de ce genre de type, chaque fois qu'il s'en présentera un, et de le dénoncer.
    Un talon d'Achille est une faiblesse fatale en dépit d'une grande force générale, pouvant mener à la perte. Bien que la référence mythologique se rapporte à une vulnérabilité physique, le talon d'Achille peut se référer de manière métaphorique à d'autres attributs qui peuvent mener à l'échec ou à la chute
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Talon_d'Achille

    Je rappelle par la même occasion aux nouveaux, nouvelles... un p'tit lien... Smile
    http://zen-et-nous.1fr1.net/t617-force-de-caractere-d-un-maitre-zen

    avatar
    Analee
    Invité

    Arrêter le mal...

    Message par Analee le Lun 2 Mai 2011 - 13:22

    L'obscurantisme c'est dangereux.





    Trois frères ou trois soeurs c'est pareil.
    avatar
    marc
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 83
    Age : 54
    Humeur : bonjour
    Date d'inscription : 13/04/2011

    Re: Arrêter le mal...

    Message par marc le Lun 2 Mai 2011 - 13:58

    Adepte du face à face....dans l'union.Sinon je tourne les talons."Je n'ai pas de temps à perdre,...°
    Etre sur les talons. Que ton "sac à dos" soit léger (tellement léger que tu ne ressentes aucune pression sur les épaules) car il te faudra peut-être "courir un risque"
    Obscurantisme; qui veut brûler qui ?
    avatar
    Analee
    Invité

    Arrêter le mal...

    Message par Analee le Lun 2 Mai 2011 - 14:22

    Ou qui veut brûler quoi ? Ou quoi ? à travers qui ?

    Semelles de vent sur le chemin des nuages blancs.

    Merci. Bon voyage.
    avatar
    Fred
    suprême fleuron
    suprême fleuron

    Nombre de messages : 3207
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Arrêter le mal...

    Message par Fred le Lun 2 Mai 2011 - 14:41

    Semelles de vent sur le chemin des nuages blancs.

    Le titre du sujet c'était quoi déjà?

    Merci. Bon voyage.

    Oui, merci pour le voyage Smile
    avatar
    marc
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 83
    Age : 54
    Humeur : bonjour
    Date d'inscription : 13/04/2011

    Re: Arrêter le mal...

    Message par marc le Lun 2 Mai 2011 - 15:27

    Bon jour Fred.
    avatar
    Analee
    Invité

    Re: Arrêter le mal...

    Message par Analee le Lun 2 Mai 2011 - 15:53

    Marc, Fred,

    Je m'incline avec metta. L'oeil en éveil. Rien de plus léger, pour mon temps précieux, sur le chemin.

    avatar
    Fred
    suprême fleuron
    suprême fleuron

    Nombre de messages : 3207
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Arrêter le mal...

    Message par Fred le Lun 2 Mai 2011 - 16:04

    Bon jour Marc, bon jour Analee. Smile

    -De quelle couleur sont les petits pois?
    -Les petits pois sont verts.
    -Mais pourquoi disons-nous les petits poissons rouges? pirat
    avatar
    marc
    Débutant
    Débutant

    Masculin Nombre de messages : 83
    Age : 54
    Humeur : bonjour
    Date d'inscription : 13/04/2011

    Re: Arrêter le mal...

    Message par marc le Lun 2 Mai 2011 - 16:47

    Les poissons rouges auraient une mémoire d'environ 3 mois. Sans rancune.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5428
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Arrêter le mal...

    Message par Kaïkan le Lun 2 Mai 2011 - 16:47




    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Analee
    Invité

    Arrêter le mal...

    Message par Analee le Lun 2 Mai 2011 - 17:29

    Je n'ai pas tout compris pour les petits. Enfin pas de pois cassés...

    Merci pour votre accueil et votre aide.


    L'important c'est le dénouement.

    avatar
    Fred
    suprême fleuron
    suprême fleuron

    Nombre de messages : 3207
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: Arrêter le mal...

    Message par Fred le Lun 2 Mai 2011 - 18:08

    Dénouements infinis qui trouveraient dans le blanc et le noir

    la fine perle qui surgirait parfois du gris drunken

    http://www.deezer.com/listen-3093124
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5428
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Arrêter le mal...

    Message par Kaïkan le Lun 2 Mai 2011 - 19:58



    Les Miserables - I Dreamed A Dream



    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: Arrêter le mal...

    Message par fonzie le Lun 2 Mai 2011 - 22:07

    marc a écrit:Les poissons rouges auraient une mémoire d'environ 3 mois. Sans rancune.
    Pour celui-ci ne se pose plus la question de sa mémoire:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Dauphin_de_Chine
    Les causes de l'extinction

    La pollution importante des rivières chinoises et notamment du Yangzi Jiang.
    Le nombre croissant de cargos parcourant le Chang Jiang, empêchant le sonar du dauphin de fonctionner ou les blessant avec leurs hélices.
    Les filets de pêcheurs capturant les dauphins.
    Les chamboulements environnementaux dus au barrage des Trois-Gorges (source reportage France 5 du 19/08/08)


      La date/heure actuelle est Ven 21 Juil 2017 - 4:41