Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu

-26%
Le deal à ne pas rater :
-26% Barre de son JBL Bar 2.1 Deep Bass
199 € 269 €
Voir le deal

+6
Jabba the dégonflé !
lausm
Fred
Yudo, maître zen
Kaïkan
Ventdansledos
10 participants

    Trop de maitres tuent le maitre !!! Et puis au fait ça sert à quoi un maître?

    Yudo, maître zen
    Yudo, maître zen
    Admin
    Admin


    Masculin Nombre de messages : 3335
    Age : 73
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Trop de maitres tuent le maitre !!! Et puis au fait ça sert à quoi un maître?  - Page 2 Empty Re: Trop de maitres tuent le maitre !!! Et puis au fait ça sert à quoi un maître?

    Message par Yudo, maître zen Dim 4 Mar 2012 - 21:07

    Je ne crois pas que le maître doive être rassurant. Ce que raconte Brad Warner de ses rapports initiaux avec Nishijima, c'est qu'il l'a détesté à première vue. Il le trouvait insupportablement arrogant. A chaque fois, il sortait de la conférence en se jurant de ne plus jamais y retourner. Mais, dit-il, c'était d'une part le seul endroit où il pouvait aller pratiquer zazen, et il y avait aussi dans ce que disait Nishijima quelque chose qui faisait tilt.
    C'est ainsi que, petit à petit, il en est venu à être le disciple de Nishijima.

    On le voit donc, le lien maître-disciple n'est pas nécessairement celui du coup de foudre réciproque, de la relation harmonieuse et idéale que tant de gens s'imaginent. Elle peut être conflictuelle et difficile.
    tangolinos
    tangolinos
    無為 - mui -


    Masculin Nombre de messages : 3054
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Trop de maitres tuent le maitre !!! Et puis au fait ça sert à quoi un maître?  - Page 2 Empty Re: Trop de maitres tuent le maitre !!! Et puis au fait ça sert à quoi un maître?

    Message par tangolinos Dim 4 Mar 2012 - 23:48

    Yudo, maître zen a écrit:Je ne crois pas que le maître doive être rassurant. Ce que raconte Brad Warner de ses rapports initiaux avec Nishijima, c'est qu'il l'a détesté à première vue. Il le trouvait insupportablement arrogant. A chaque fois, il sortait de la conférence en se jurant de ne plus jamais y retourner. Mais, dit-il, c'était d'une part le seul endroit où il pouvait aller pratiquer zazen, et il y avait aussi dans ce que disait Nishijima quelque chose qui faisait tilt.
    C'est ainsi que, petit à petit, il en est venu à être le disciple de Nishijima.

    On le voit donc, le lien maître-disciple n'est pas nécessairement celui du coup de foudre réciproque, de la relation harmonieuse et idéale que tant de gens s'imaginent. Elle peut être conflictuelle et difficile.

    Tu veux dire par là que le maître a plus d'un tour dans son sac pour appâter l'âne ? Very Happy
    lausm
    lausm
    無為 - mui -


    Nombre de messages : 1500
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Trop de maitres tuent le maitre !!! Et puis au fait ça sert à quoi un maître?  - Page 2 Empty Re: Trop de maitres tuent le maitre !!! Et puis au fait ça sert à quoi un maître?

    Message par lausm Dim 4 Mar 2012 - 23:50

    Le maître, parfois, il ouvre la main, pour mettre une grosse bonne baffe!
    Rassurant!
    tangolinos
    tangolinos
    無為 - mui -


    Masculin Nombre de messages : 3054
    Localisation : en bas à gauche
    Humeur : quantique
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Trop de maitres tuent le maitre !!! Et puis au fait ça sert à quoi un maître?  - Page 2 Empty Re: Trop de maitres tuent le maitre !!! Et puis au fait ça sert à quoi un maître?

    Message par tangolinos Lun 5 Mar 2012 - 0:05

    lausm a écrit:Le maître, parfois, il ouvre la main, pour mettre une grosse bonne baffe!
    Rassurant!
    Oui, j'appelle ça une "claque" aux fruits.
    Frédérique
    Frédérique
    Amateur
    Amateur


    Féminin Nombre de messages : 296
    Humeur : Ecervelée
    Date d'inscription : 21/05/2012

    Trop de maitres tuent le maitre !!! Et puis au fait ça sert à quoi un maître?  - Page 2 Empty La Forme

    Message par Frédérique Dim 14 Aoû 2022 - 13:23

    Ventdansledos a écrit:Merci d'enrichir mon commentaire sur les "maitres".

    Si je vous ai bien compris, un maitre est un "bon" disciple certifié comme tel par un autre "bon" disciple.
    Par "bon" je suppose qu'il faut comprendre qu'il a un comportement en harmonie avec les enseignements. Reste la traduction des enseignements de celui qui donne la certification.

    Mon pique (de scorpion Wink) était une réaction part rapport à ce que j'ai lu sur ce forum au sujet du « pugilat » que se livrent les différents lignages Zen.
    Je pense que des « novices » comme moi, sont « choqués » (dans le sens que cela soit paradoxal) de cette étroitesse d'esprit dans une tradition qui prône l'ouverture à la diversité de la vie; et qu'ils alors sont en droit de douter des fruits de la pratique.

    En ce qui me concerne, je m'intéresse au bouddhisme depuis plus de dix ans. J'ai était initié à la méditation (que je pratique régulièrement de façon irrégulière depuis la même période Wink) dans un centre tibétain, pour des raisons géographiques et par choix (voir à la fin de mon post) je fréquente désormais un dojo zen depuis quatre ans.

    Pour ma part, la méditation appelé Zazen ou celle de Samatha-Visphasyana (excusez moi pour l'horthographe) sont exactement les mêmes (sauf les pouces Wink). En ce qui concerne l'étude des textes (toujours selon moi) les points essentiels sont présents dans chacune des deux traditions, et bien d'autres encore (Et j'en ai lu des bouquins Wink).
    Donc rien ne m'empêche de croire qu'un « bon » disciple tibétain est identique à un « bon » disciple du zen (leurs comportements étant basé sur la vérité -Dharma-, qui est par nature universel donc sans identité, sans clivages). Si peux m'importe la certification tibétaine ou Zen, imaginez alors celles différentes; venant d'une même tradition spirituelle (cela ressemble plutôt à des guerres de clôchés tout cela !).

    De plus la notion de certification est il me semble aléatoire. Ce n'est pas parce qu'un « bon » disciple à déclaré un autre « disciple » bon, que je dois automatiquement prendre ses paroles, et son comportement comme justes et vrais. Même si celui-ci passe à la télévision ou à écrit un, ou des livres. Malheureusement, beaucoup de monde recherche une figure « paternelle » rassurante, que ce soit par le biais d'un Dieu ou d'un maitre.

    Reste la rencontre entre deux individus qui s'enrichissent mutuellement par leurs défauts et leurs qualités, c'est ce que je pense vous appelez « de cœurs à cœurs » ou « d'esprits à esprits ». Y a t'il alors besoin de hiérarchie dans ce cadre là? C'est ce qu'implique selon moi le terme de « maitre ».

    De plus il est toujours selon moi difficile de jauger un maitre « d'esprit à esprit », cela implique de nombreuses sesshins (donc temps, argent,...) au risque (toujours selon moi) d'être certainement déçu  si on est dans une trop grande espérance (qui est un poison de l'esprit). Ce qui implique une fois encore de repartir à la recherche du maitre, et donc sesshins, etc, etc,...

    En ce qui me concerne je ne recherche pas de maitre (même si la tentation est parfois présente). J'admets qu'il faut un cadre pour celui qui cherche. Toutefois, je crois davantage aux rencontres qui inspirent (la notion d'amitié comme par exemple celle présente en philosophie), la chaleur d'une personne, la clarté d'esprit d'une l'autre, l'ambiance de coopération et d'énergie d'un lieu,...Je trouve dangereusement étroite l'admiration d'une seule personne ou d'une seule tradition. Pourtant, je fréquente un dojo zen et je respecte les coutumes du lieu. Mais je le fait car j'ai une tendance très intellectuelle, et la particularité du Zen (plus particulièrement soto) me convient car justement elle contre-balance mon inclinaison à mettre des mots partout (ça se voit ici non?! Wink). Je ne pense pas que le Zen soit la voie unique, elle est juste bonne pour moi, à un moment précis de ma vie.

    Pour finir, si avoir un maitre est nécessaire pour grandir spirituellement, alors pas étonnant que la terre soit peuplé d'enfants.

    Note : La « certification » d'une personne implique la « non certification » d'une autre. Pourtant la vie est le plus grand maitre, est elle englobe tous les êtres.

    Merci d'avoir pris le temps de me lire.

    Amicalement

    Bonjour !

    Je disais dernièrement à une amie, les croyants (toutes confessions, toutes religions, toutes philosophies, toutes conFondues), donc les 'croyants" c'est comme les chasseurs, t'as le "bon" et le "mauvais" chasseur (réf: sketch des inconnus).
    Concernant, la, les structures, les maîtres, les dirigeants, idem.

    La forme est importante, force est de constater la forme pyramidale... Insistante et récurrente.
    Pourtant peu importe la forme, pourvu qu'il y ait libre circulation, force est de constater justement l'inverse.
    Pourtant la Terre est de forme sphérique, la question de libre circulation et d'interdépendance, est plus claire sous cette forme.

    Considérant donc une forme :

    Que faire une fois le sommet atteint ?
    Le sommet est-il la réalisation ?...
    La réalisation est-elle le but ?
    Le but est- il la réalisation ?
    La réalisation du filet, le but ?
    Que dire du tub alors, si ce n'est le ballon ?
    (Stop :😁😅)

    Sinon, Ventdansledos et de face ?



    Contenu sponsorisé


    Trop de maitres tuent le maitre !!! Et puis au fait ça sert à quoi un maître?  - Page 2 Empty Re: Trop de maitres tuent le maitre !!! Et puis au fait ça sert à quoi un maître?

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 5 Oct 2022 - 4:18