Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Zen et douleurs "de la vie" (douleurs du quotidien)

    Partagez
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1094
    Date d'inscription : 08/09/2011

    Re: Zen et douleurs "de la vie" (douleurs du quotidien)

    Message par Zenoob le Dim 23 Juin 2013 - 10:16

    Ben je fais zazen comme d'habitude pour moi ; je me concentre sur ma respiration, je compte seulement les expirations. Je laisse la douleur complètement libre et je ne m'occupe de rien du tout. Je ne fais que revenir à la respiration. Au bout d'un moment, je respire avec tout mon corps : c'est à dire que je sens inspiration et expiration des pieds à la tête, en même temps. C'est super agréable d'ailleurs. Je crois que c'est cette "diffusion" qui a le plus d'effet apaisant.

    Ce que je fais aussi, mais un peu sans faire exprès, c'est que je me marre. A un moment je vois à quel point je suis pris dans des petits problèmes, et à quel point j'en fais une montagne énorme. Et ça me fait marrer d'être là, petit humain de rien du tout, assis, à pleurnicher sur mon sort comme si c'était la chose la plus importante de tous les temps.

    Enfin, il y a aussi l'amour que je ressens, qui fait beaucoup de bien. Ca, je sais pas trop comment ça vient, je crois que je peux le provoquer. Mais je sens ça dans le bas ventre : un amour total de ce qui se présente, y compris de la douleur et de la souffrance. Ca fait énormément de bien.


    Il y a aussi une technique dans le bouquin de Les Fehmi ("La pleine conscience"), qui se fonde sur les représentations spatiales ; il s'agit de s'immerger complètement dans la douleur, puis de la diffuser en s'imaginant l'espace entre le point douloureux et d'autres points du corps. Ca me fait un peu penser à ce qui se passe en zazen quand la concentration sur un point s'étend et englobe tout le corps.



    PS : merci pour vos interventions, c'est très intéressant. C'est super chouette, quand même, de se dire que même les difficultés de la vie nous font progresser, avancer, rechercher sur nous mêmes et sur la vie.

    PPS : Tertullien, je te trouve tout à fait lucide et parfaitement au clair avec ta propre façon de gérer ta douleur. Tout ce que tu décris me semble relever de l'action juste, celle qui repose sur une connaissance lucide de soi même. Cela donne de l'espoir pour ceux qui souffrent au quotidien !
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: Zen et douleurs "de la vie" (douleurs du quotidien)

    Message par Leela le Dim 23 Juin 2013 - 10:38

    c'est en effet merveilleux de dialoguer de façon si enrichissante !  Je suis en train de surfer sur ce sujet, et je tombe sur la "cohérence cardiaque", qui explique l'effet d'une respiration équilibrée.



    Merci beaucoup pour ton explication.
    Cela me fait penser aussi à ce que décrit Eckart Tollé pour ressentir la Vie qui est en nous: c'est tellement fulgurant, quand on essaie... que cela fait presque peur...
    Maintenant que je suis au repos forcé, je vais essayer tout cela...
    Mon problème est que je n'arrive encore à aucun résultat pendant ma méditation: mon mental n'arrive pas à lâcher prise, mais je me rends compte à quel point c'est utile de persévérer.
    Merci à vous tous !

    Tu te souviens, zenoob, que je t'expliquais pourquoi la méthode de les compter ne me convient pas ?
    Ce médecin l'explique bien ici, mais on est d'accord que ce n'est pas valable pour tout le monde, hein !  On est tous différents...


    Les deux vidéos font partie d'une série de 3, vous trouverez facilement les 2 autres.
    avatar
    Tertulien
    Débutant
    Débutant

    Nombre de messages : 49
    Date d'inscription : 05/11/2012

    Re: Zen et douleurs "de la vie" (douleurs du quotidien)

    Message par Tertulien le Dim 23 Juin 2013 - 10:59

    Leela a écrit:Mon problème est que je n'arrive encore à aucun résultat pendant ma méditation: mon mental n'arrive pas à lâcher prise, mais je me rends compte à quel point c'est utile de persévérer.
    C'est normal Leela. Je pense même que si tu y arrivais avec facilité, tu devrais te poser des questions sur le caractère trompeur de ton résultat, ou peut-être sur tes siddhis baboo . C'est précisément la difficulté et l'effort qui enrichissent et rendent le résultat plus solide.

    Zenoob, on m'a déjà expliqué que les douleurs dentaires faisaient parti des plus difficiles à supporter et des plus émotionnellement éprouvantes du fait qu'elles auraient souvent des origines karmiques. Une explication peut-être à la brutalité du ressenti dont tu nous as fait part dans ton premier message...

    (dans mon cas, ça m'a toujours fait sourire de penser que mon karma se serait manifesté par l'intermédiaire d'un dentiste négligent rabbit).
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: Zen et douleurs "de la vie" (douleurs du quotidien)

    Message par Leela le Dim 23 Juin 2013 - 11:15

    tu as raison.
    J'ai quand même parfois vécu des moments de grâce, qui m'aident à persévérer.
    Un enseignant de méditation avec qui je suis un cycle pour le moment, le dit aussi: "mais au moins, tu as de la "matière" pour méditer !".  C'est vrai que se rendre compte à quel point le mental peut mouliner est déjà un premier pas. Wink

    Je ne savais pas ce qu'étaient les siddhis... je suis en train de surfer à leur sujet.

    édit
    oups !... je n'en suis pas encore là lol!
    Les iddhi (du pali ijjhati, védique ṛddhi, rattaché à la racine ardh-, prospérer) sont des pouvoirs psychiques supranormaux qui peuvent résulter du samādhi. Le canon pali11,12cite les pouvoirs suivants : la projection de l'esprit en de multiples images de soi-même ; l'invisibilité ; le pouvoir de traverser les obstacles solides (murs, montagnes) ; le pouvoir de pénétrer la terre comme si c'était de l'eau ; le pouvoir de marcher sur l'eau ; le pouvoir de voler dans les airs ; le pouvoir de "toucher le soleil et la lune" ; le pouvoir de maîtriser son corps "jusqu'au monde de Brahma". wiki
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1094
    Date d'inscription : 08/09/2011

    Re: Zen et douleurs "de la vie" (douleurs du quotidien)

    Message par Zenoob le Dim 23 Juin 2013 - 16:07

    Ouais, en psychanalyse aussi, la douleur dentaire est très très signifiante.

    Enfin, j'ai toujours mal, mais je crois que ça ne va pas si mal que ça et que je dois en rajouter pas mal psychologiquement, parce que je viens quand même de passer mes grades en arts martiaux, avec brio ! J'ai passé deux ceintures, j'ai fini deuxième et premier, je pense que si j'étais vraiment à l'agonie je n'aurais pas pu faire ça.

    Leela : pour le comptage, à mon avis ça vaut vraiment le coup de persévérer. Comme je t'ai déjà dit,  moi aussi j'étais comme toi, au début, j'ai vraiment souffert de ce truc, j'avais l'impression de me rigidifier, ça me contractait, je me sentais obsédé par ça. Mais c'est justement ça l'enseignement de cette pratique. A force, on apprend à se dé-rigidifier. Ce n'est pas le comptage qui est rigide : c'est nous qui sommes rigides et qui interprétons le comptage comme quelque chose de douloureux. Persévérer avec le comptage apprend vraiment à lâcher prise. Enfin, bien sûr, si on ne le sent pas et qu'on n'aime pas ça, peut être ne faut il pas se forcer, tout le monde est différent ; moi je me suis forcé (je suis du genre un peu maso, aussi, parfois, il faut bien le dire), et j'en suis content maintenant.

    C'est comme ce que tu avais écrit dans un autre fil : tu disais que le comptage était une "pensée obsessionnelle". Mais je ne crois pas que les pensées soient obsessionnelles. C'est nous qui sommes obsessionnels et qui utilisons mal nos pensées, on se fait du mal tout seul avec des pensées. La pensée en elle même est anodine, elle n'a pas à être un fardeau ou quoi que ce soit ; si elle l'est, c'est parce que nous en faisons un fardeau. Le comptage permet de se libérer de ça, et de faire adhérer la pensée au réel (je compte quand je respire et je reste dans le moment de l'expiration), plutôt que d'essayer (comme quand on se sent obsédé) de faire adhérer le réel à la pensée (ce qui est impossible et fait souffrir - c'est ce qu'on (je) fait au début, on se crispe en se préparant déjà à compter la respiration suivante, on se concentre à fond, bref on galère : on essaie de faire coller le réel à notre comptage, alors que c'est l'inverse qui est libérateur).

    Je crois qu'il est important lorsqu'on débute une forme de pratique d'être en contact avec quelqu'un d'expérimenté. Moi, c'est parce qu'on m'a dit de persévérer, aussi, et que j'ai fait confiance, que j'ai persévéré.
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: Zen et douleurs "de la vie" (douleurs du quotidien)

    Message par Leela le Dim 23 Juin 2013 - 17:21

    tu as raison, mais je n'ai aucune raison de me forcer.
    Je ne comprends pas pourquoi tu insistes tellement. Chacun est différent.
    Cela fait quand même plus de 20 ans que je médite (pas régulièrement!). Ce comptage (auquel je revenais à chaque fois) est peut-être même une des raisons de mes abandons réguliers: je préfère utiliser des méthodes qui m'encouragent à continuer à méditer régulièrement, comme c'est le cas maintenant. japonais

    Mais je te remercie pour ton intention, qui est certainement bonne.flower
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1094
    Date d'inscription : 08/09/2011

    Re: Zen et douleurs "de la vie" (douleurs du quotidien)

    Message par Zenoob le Dim 23 Juin 2013 - 20:36

    Oui oui, je ne veux pas t'inciter ou être trop insistant ! Je te dis juste que même si on croit que "c'est pas fait pour nous", en fait, ça peut être chouette quand même, parce que c'était mon cas aussi ! Mais effectivement si à chaque fois ça t'a dégoûté, ce n'est pas la peine, il existe plein d'autres façons de faire.

    Encore un zazen étrange tout à l'heure... Hyper mal aux dents, je me pose, je finis le zazen en respirant hyper lentement, en inspirant du "bien être" et en expirant ma douleur par tous les pores de ma peau : pouf, la douleur a disparu, instantanément, c'est complètement fou.

    Ca me fait un peu flipper d'ailleurs.
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: Zen et douleurs "de la vie" (douleurs du quotidien)

    Message par Leela le Dim 23 Juin 2013 - 22:41

    en effet, c'est génial !
    A regretter de ne avoir de douleur pour pouvoir essayer... mais je pense qu'il faut déjà avoir une certaine habitude de la méditation et du calme mental...



    PS pour ma méditation, c'est déjà une telle performance que d'arriver à m'asseoir tous les jours...que je préfère qu'elle soit attrayante, comme la faire au bord du ruisseau... Aujourd'hui j'ai essayé (à l'intérieur, il pleuvait) en réglant mon rythme de respiration sur le rythme de la cohérence cardiaque (une vidéo sur internet, des petits "bip" discrets toutes les 5 secondes), et j'ai trouve cela spécialement apaisant.
    Etant obligée de m'allonger jambe en l'air plusieurs heures par jour, j'ai eu le temps de faire différents exercices sur le ressenti de l'énergie du corps, sa modulation avec la respiration, etc... c'est super chouette, j'ai senti que l'énergie ne passait pas au niveau de la cheville où j'ai l'entorse.
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1094
    Date d'inscription : 08/09/2011

    Re: Zen et douleurs "de la vie" (douleurs du quotidien)

    Message par Zenoob le Dim 23 Juin 2013 - 23:08

    Ben oui, tu as bien raison de rendre ça le plus agréable possible.

    Avant de commencer à pratiquer zazen, j'ai pratiqué la cohérence cardiaque sérieusement (avec le logiciel de bio feedback et tout et tout) pendant environ un an. Le rythme respiratoire s'est vraiment imprimé en moi, et c'était chouette. J'ai à peu près le même rythme "naturellement" pendant zazen, même si plus je pratique, plus je remarque que mon rythme respiratoire ralentit.

    Ceci dit, je préfère ne pas chercher à contrôler le rythme de la respiration ; je trouve que se forcer à suivre le rythme imposé par les exos de cohérence cardiaque est contre productif à terme, parce qu'on s'en sert non pas pour accepter une situation telle qu'elle est, mais plutôt pour modifier et améliorer les choses ; et quand on fait ça, on tombe généralement sur l'effet inverse. En tout cas ça a été mon expérience avec la cohérence cardiaque ; à force de vouloir aller bien  (d'ailleurs, dans les exos de cohérence cardiaque un peu "avancés", au delà du rythme respiratoire, il y a aussi des trucs de visualisation et d'entretien d'émotions "positives"), à force de vouloir respirer au "bon" rythme, je me suis retrouvé frustré et un peu tendu : finalement, ce n'était jamais assez bien. Je crois vraiment que quand on cherche à cultiver du soi-disant positif, on se retrouve à cultiver aussi du soi-disant négatif. C'est là que j'ai découvert zazen et ça a changé beaucoup de choses ; la posture, évidemment, mais aussi l'attitude générale. Tout va mieux quand on ne cherche pas à aller bien et qu'on laisse faire.

    Il y a une autre technique super que j'ai pas mal pratiquée et trouvée chez Jon Kabatt Zinn, et qui me fait penser à ce que tu décris, c'est le fameux "body scan", durant lequel tu vas du pied gauche au sommet de la tête, millimètre par millimètre, en respirant à chaque fois quelques fois "à travers" la zone sur laquelle tu portes ton attention. C'est ultra relaxant et ça fait aussi des merveilles pour la douleur. Je pense qu'on peut trouver facilement la technique sur le net. Jon Kabatt Zinn est un super mec, médecin, qui soigne les douloureux chroniques, et qui a introduit la méditation dans le monde hospitalier aux états unis.
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: Zen et douleurs "de la vie" (douleurs du quotidien)

    Message par Leela le Dim 23 Juin 2013 - 23:51

    la cohérence cardiaque, rassure toi, je n'ai pas l'intention d'en abuser ! Juste intégrer le rythme pour avoir un point de référence, et surtout si j'ai à nouveau des fibrillations, pour ramener le coeur à la normale (en "sinusal"). C'est mon médecin qui me l'a conseillé, mieux vaut l'avoir "avec moi" en permanence parce que le fibrillations, quand ça arrive, ça n'est pas drôle !.

    Je suis d'accord avec toi que tout système employé de façon trop rigide devient nocif, mais ce n'est pas mon style, je serais plutôt l'opposé.

    Merci pour ton partage d'expérience et la technique "zin".
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1094
    Date d'inscription : 08/09/2011

    Re: Zen et douleurs "de la vie" (douleurs du quotidien)

    Message par Zenoob le Lun 24 Juin 2013 - 10:03

    Ah oui, c'est super pour les palpitations et autres soucis cardiaques. A un moment, à chaque fois que je vivais une période angoissée, j'avais des palpitations et le coeur qui s'emballait : la cohérence cardiaque permettait non seulement de prévenir les symptômes, mais aussi de les faire disparaître quand ils arrivaient.
    avatar
    gigi
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 428
    Localisation : Quebec
    Humeur : metta
    Date d'inscription : 26/06/2010

    Re: Zen et douleurs "de la vie" (douleurs du quotidien)

    Message par gigi le Lun 24 Juin 2013 - 10:26

    Bonjour Zenoob, j'ai lu plusieurs posts et franchement j'ai de la difficulté à comprendre pourquoi à l' époque à laquelle nous vivons, une personne qui souffre comme toi essaie de supporter cette douleur par une approche qui relève pratiquement du fakirisme, à moins que tu ais des allergies aux médicaments je ne voie pas pourquoi tu te priverais des antidouleurs, si ces médicaments font partis de ta vie, c'est que cela signifie certainement que tu y a droit, cela est dans ton karma, tu n'es pas obliger de supporter ces douleurs sous prétextes que tu fais de la méditation, pour moi cela relève du gros bon sens tu as droit de ne pas souffrir et en plus tu disposes de médicaments efficaces alors je ne comprend pas pourquoi tu ne t'accordes pas le droit à vivre  sans être obliger de supporter de telles douleurs, enfin c'est probablement une question de choix, mais je ne comprend pas, je te souhaite bon courage Smile
    avec metta
    gigi
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: Zen et douleurs "de la vie" (douleurs du quotidien)

    Message par Leela le Lun 24 Juin 2013 - 11:05

    gigi
    je comprends ta réaction, mais zenoob est un adulte qui peut choisir pour lui même ce qu'il veut.

    Il tire infiniment plus de leçons et d'expériences  avec le choix courageux qu'il a pris, que de simplement "taire" la douleur (ce qu'il pourra toujours faire s'il le décide)

    Grâce à cela, il a appris à maîtriser sa douleur, ce qui pourra lui être utile si un jour, il se trouve dans une situation où il n'a pas accès à des antidouleurs.  Et son expérience peut aider d'autres personnes.

    Un ami pilote d'avions taxi a eu un abcès dentaire qui s'est réveillé en altitude, lors d'un long vol: en effet le gaz produit par l'abcès gonfle à haute altitude, c'était intenable.  Pas danti-douleur dans l'avion.  Il a "inventé" cette technique que je décris avec les petits docteurs, et sa douleur a disparu, il est arrivé à la gérer jusqu'à l'atterrissage.

    Cela pose une question fondamentale: la douleur, c'est quoi ?  Dans quelle mesure créons nous nous-même nos douleurs ?  Et donc dans quelle mesure pouvons nous les diminuer ?  Cela fait partie de la démarche de prise de conscience de son corps.

    Ne trouves tu pas ces questions intéressantes et vachement utiles ?
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1094
    Date d'inscription : 08/09/2011

    Re: Zen et douleurs "de la vie" (douleurs du quotidien)

    Message par Zenoob le Lun 24 Juin 2013 - 12:26

    Oui gigi, tu as sûrement raison, c'est un peu masochiste de ma part... Je n'aime pas les médicaments. Mais j'ai cédé un soir ou deux, tout de même. Je vais chez la dentiste cet aprem, j'espère que le calvaire touche à sa fin...
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5465
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Zen et douleurs "de la vie" (douleurs du quotidien)

    Message par Kaïkan le Lun 24 Juin 2013 - 14:19

    Zenoob a écrit:Oui gigi, tu as sûrement raison, c'est un peu masochiste de ma part... Je n'aime pas les médicaments. Mais j'ai cédé un soir ou deux, tout de même. Je vais chez la dentiste cet aprem, j'espère que le calvaire touche à sa fin...

    Bon courage, mes vœux t'accompagnent...étoile


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1094
    Date d'inscription : 08/09/2011

    Re: Zen et douleurs "de la vie" (douleurs du quotidien)

    Message par Zenoob le Lun 24 Juin 2013 - 16:05

    C'est fait... Plus qu'à espérer que j'évite l'infection...
    avatar
    gigi
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 428
    Localisation : Quebec
    Humeur : metta
    Date d'inscription : 26/06/2010

    Re: Zen et douleurs "de la vie" (douleurs du quotidien)

    Message par gigi le Lun 24 Juin 2013 - 20:01

    Leela dit:

    Cela pose une question fondamentale: la douleur, c'est quoi ?  Dans quelle mesure créons nous nous-même nos douleurs ?  Et donc dans quelle mesure pouvons nous les diminuer ?  Cela fait partie de la démarche de prise de conscience de son corps.

    Ne trouves tu pas ces questions intéressantes et vachement utiles ?


    gigi dit:

    Bonjour, Leela,  oui je trouve le contrôle sur la douleur intéressant, il existe plusieurs méthodes efficaces comme l'hypnose par exemple, la douleur c' est la douleur, un message du cerveau qui t'indique qu'il y a quelque chose qui ne fonctionne pas bien dans ton organisme, il ne faut pas confondre douleur et souffrance ce qui est très différent, la souffrance enseigner dans le bouddhisme c'est autre chose, même si Zenoob prend des antidouleurs cela ne l'empêchera pas de continuer à méditer ce qui à mon avis est plus important que de souffrir à essayer de faire cesser la douleur sans résultat, la méditation est plus bénéfique même avec les antidouleurs, il a eu assez mal pour méditer sur ce qu'est la douleur, je n'ai pas lu ton histoire dans l'avion mais je comprends que ça peut être utile à apprendre si c'est une technique, mais le cas de Zenoob est urgent et ces autre chose, un autre cas, un autre temps, merci pour ton intervention Smile
    avec metta
    gigi
    avatar
    gigi
    Amateur
    Amateur

    Féminin Nombre de messages : 428
    Localisation : Quebec
    Humeur : metta
    Date d'inscription : 26/06/2010

    Re: Zen et douleurs "de la vie" (douleurs du quotidien)

    Message par gigi le Lun 24 Juin 2013 - 20:04

    Zenoob dit:

    C'est fait... Plus qu'à espérer que j'évite l'infection...
    gigi dit:

    Metta pour toi Zenoob I love yousunny
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: Zen et douleurs "de la vie" (douleurs du quotidien)

    Message par Leela le Lun 24 Juin 2013 - 21:00

    bon rétablissement ! flower
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1094
    Date d'inscription : 08/09/2011

    Re: Zen et douleurs "de la vie" (douleurs du quotidien)

    Message par Zenoob le Mar 25 Juin 2013 - 22:00

    Cet épisode me montre en tout cas à quel point je suis loin d'une quelconque sagesse.

    Pour peu qu'un "vrai" problème m'arrive, je me retrouve tout de même plongé très vite dans la détresse, j'ai peur, je souffre, j'en rajoute, je me sens complètement perdu, etc...

    Il y a du boulot avant de pouvoir vivre de façon calme et détendue, quand même !
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: Zen et douleurs "de la vie" (douleurs du quotidien)

    Message par Leela le Mar 25 Juin 2013 - 22:18

    s'en rendre compte est déjà formidable !

    Tu auras beaucoup appris.Pouce zen
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5465
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: Zen et douleurs "de la vie" (douleurs du quotidien)

    Message par Kaïkan le Mar 25 Juin 2013 - 22:38

    Zenoob a écrit:Cet épisode me montre en tout cas à quel point je suis loin d'une quelconque sagesse.

    Pour peu qu'un "vrai" problème m'arrive, je me retrouve tout de même plongé très vite dans la détresse, j'ai peur, je souffre, j'en rajoute, je me sens complètement perdu, etc...

    Il y a du boulot avant de pouvoir vivre de façon calme et détendue, quand même !
    Bonsoir,

    Maintenant c'est derrière. A chaque jour suffit sa peine.

    Bonne soirée..
    .japonais


    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    Tertulien
    Débutant
    Débutant

    Nombre de messages : 49
    Date d'inscription : 05/11/2012

    Re: Zen et douleurs "de la vie" (douleurs du quotidien)

    Message par Tertulien le Mer 26 Juin 2013 - 14:20

    Bon rétablissement Zenoob. Ne t'inquiète pas, y a pas de raison que tu développes une infection après l'extraction.
    Et bonne chance avec le syndrome hamster (les joues qui gonflent) très-heureux

    Un peu d'humour (et d’auto-dérision au passage)

    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    Re: Zen et douleurs "de la vie" (douleurs du quotidien)

    Message par Leela le Jeu 4 Juil 2013 - 7:44

    Ca fait maintenant 15 jours que cette aphte sur la langue m'ennuie.  Elle est devenue tellement douloureuse, que ma joue et mon cou me font mal (ne me donnez pas de "trucs" contre les aphtes, j'ai déjà tout essayé: c'est la première depuis quelques années, mais avant j'en avait tout le temps).

    Cette nuit, elle m'a réveillé plusieurs fois: il suffit que ma langue bouge et hop !  Alors j'ai pensé au truc de zenoob, de "rentrer" dans la douleur, de la laisser s'épanouir, et je peux vous dire que j'ai dégusté !  En effet, elle s'est "épanouie", m'a envahi toute entière, j'ai "vu" comme ne irradiation orange dans toute la zone douloureuse et puis.... la douleur a quasiment disparu, j'ai bien dormi.  Ce matin, j'ai encore l'aphte, l'amygdale gonflée, mais la douleur est "normale", limitée.
    Je vais ré-essayer, peut-être en combinant avec mes "petits docteurs", qui ne soignent que le symptôme, pas la cause.  Laisser s'exprimer la douleur est sûrement très important parce que "la maladie est le langage du corps" (dixit mon médecin, qui est un génie). Il faut aussi comprendre le message, ce qui n'est pas toujours facile.

    C'est incroyable comme un minuscule bobo peut faire souffrir, là où elle était: sur le côté de la langue, contre les pointes des dents... pour parler, pour manger...  J'ai sûrement perdu 1 ou 2 kg depuis que je l'ai, tellement manger est douloureux.  Tant mieux pour les kilos, mais je préfère une méthode plus douce...
    Si quelqu'un en souffre aussi, la première chose est de supprimer le dentifrice et les bains de bouche, qui contiennent presque toujours un produit chimique dont j'ai oublié le nom... qui favorise les aphtes !
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1094
    Date d'inscription : 08/09/2011

    Re: Zen et douleurs "de la vie" (douleurs du quotidien)

    Message par Zenoob le Jeu 4 Juil 2013 - 10:25

    Ahaha, ce n'est pas "mon" truc, c'est assez connu !

    Mais c'est vrai que ça marche, c'est assez dingue au début quand on y parvient, d'ailleurs...

    Par contre c'est dur de maintenir cet état de diffusion et d'attention tout au long de la journée. Dans mon cas, après avoir fait ça je passais quand même quelques heures sans douleur, avant que ça revienne.

    Je te souhaite bon courage, c'est chiant les petits trucs comme ça, mais tout passe, tout change...

      La date/heure actuelle est Mer 20 Sep 2017 - 22:06