Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Un enseignement si proche du zen ...

    Partagez
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1094
    Date d'inscription : 08/09/2011

    Re: Un enseignement si proche du zen ...

    Message par Zenoob le Ven 3 Juin 2016 - 10:49

    Lumpinee a écrit:Ce que je voulais dire, c'est que ce que  Maruti dit (
    "il est réel quand vous dites : « Je ne suis pas ceci, je ne suis pas cela »"
    ) amène une dualité dès le départ!

    "je ne suis pas". Qu'importe ce que je ne suis pas! Ce qui compte, ce que chacun cherche toute sa vie, c'est qui nous sommes!

    Salut !

    Ce qu'il veut dire, je crois, c'est que pour découvrir qui nous sommes, il faut comprendre que nous ne pouvons nous identifier à rien. La voie vers "qui nous sommes" est donc plutôt celle du "je ne suis pas ceci, je ne suis pas cela". "Je suis cela" est toujours faux ; "je ne suis pas cela" ne peut qu'être juste. Au final ce n'est pas dualiste puisque, une fois épuisée l'infinité de choses que l'on n'est pas et qu'on croit être (voir le sutra du coeur pour un bon exemple d'enseignement allant dans ce sens), on ne trouvera jamais quelque chose auquel s'identifier : cela mène à la compréhension que d'une manière ou d'une autre, "je" et "ceci ou cela" émergent ensemble d'un même "réel".

    Ca ressemble au "s'étudier soi même, c'est s'oublier soi même" de Dogen, un peu.


    Pour la baffe dans la gueule, perso je ne crois pas à l'enseignement par la violence, alors je crois que je ferais un gassho et que je partirais.
    avatar
    zanshin
    Modérateur
    Modérateur

    Féminin Nombre de messages : 798
    Age : 68
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : retraitée du corps médical (ordonnée nonne zen en 1984)
    Humeur : attentive
    Date d'inscription : 01/06/2013

    Re: Un enseignement si proche du zen ...

    Message par zanshin le Sam 4 Juin 2016 - 7:03

    Zenoob a écrit:Pour la baffe dans la gueule, perso je ne crois pas à l'enseignement par la violence, alors je crois que je ferais un gassho et que je partirais.
    Merci pour cette précision, c'est rassurant car on finissait par avoir un doute. Very Happy


    _________________
    «Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1094
    Date d'inscription : 08/09/2011

    Re: Un enseignement si proche du zen ...

    Message par Zenoob le Sam 4 Juin 2016 - 10:30

    Ahah, tu me pensais sadique ? Very Happy
    avatar
    Lumpinee
    petit fleuron
    petit fleuron

    Nombre de messages : 588
    Date d'inscription : 03/10/2010

    Re: Un enseignement si proche du zen ...

    Message par Lumpinee le Sam 4 Juin 2016 - 10:37

    Oui, j'avais bien compris l'histoire de la dépersonnalisation. Mais je doute que ce soit une bonne chose de dire à quelqu'un "tu n'es pas ceci ou cela". Jusqu'à preuve du contraire, on ne sait pas qui on est vraiment, et ceux qui le savent ne peuvent dire "je ne suis pas ceci". Et surtout, ça me parait bien plus sain qu'une personne sente etre un arbre, plutot que le contraire.

    Ensuite, ce que j'ai dit n'est pas tout à fait exact: quand tu frappes quelqu'un, il n'y a pas que lui qui sente la douleur, d'un point de vue énergies. Il y a tout ce qu'il y a autour de lui, et aussi celui qui a frappé. Et à moindre échelle, l'univers tout entier. Nous sommes tous le tout et une partie du tout.
    avatar
    zanshin
    Modérateur
    Modérateur

    Féminin Nombre de messages : 798
    Age : 68
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : retraitée du corps médical (ordonnée nonne zen en 1984)
    Humeur : attentive
    Date d'inscription : 01/06/2013

    Re: Un enseignement si proche du zen ...

    Message par zanshin le Dim 5 Juin 2016 - 7:13

    Zenoob a écrit:Ahah, tu me pensais sadique ? Very Happy
    Comme tu cites souvent ce genre de chose j'y voyais une sorte de fascination mais sans mettre une étiquette sado ou maso. J'ai toujours trouvé effrayant ces passages dans les livres dans lesquels les gens se distribuent des gifles et des coups de bâtons comme si c'était tout à fait normal. Shocked


    _________________
    «Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire...»
    avatar
    Zenoob
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1094
    Date d'inscription : 08/09/2011

    Re: Un enseignement si proche du zen ...

    Message par Zenoob le Dim 5 Juin 2016 - 11:18

    Oui je trouve ça intéressant comme attitude, faire revenir brutalement quelqu'un à la raison. Mais tout ça doit rester fictif. C'est chouette de lire ça dans les livres sur le zen, on comprend l'idée, mais filer ou recevoir vraiment une baffe ou un coup de bâton, c'est une violence que je refuserais absolument, of course !

    avatar
    esprit du débutant
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 185
    Age : 42
    Localisation : BdR 13
    Emploi/loisirs : educateur guitariste
    Date d'inscription : 12/02/2013

    Re: Un enseignement si proche du zen ...

    Message par esprit du débutant le Lun 6 Juin 2016 - 22:49

    Bonsoir tout le monde Smile

    Merci Kaïkan pour essayer de comprendre cette interrogation que je soulève sur un "avant zazen".
    J'en étais à me demander si zazen n'était pas une assise qui n'arrivait finalement qu'après une pratique du quotidien (par pratique du quotidien j'entend peut-être la pratique des paramitas).

    Zanshin ; « Et puis il encourageait les gens au samu et il avait voulu prendre une photo au potager en se mettant entre ma sœur et moi parce qu'on travaillait beaucoup et ça lui plaisait.    C'est un souvenir que je garde en moi. »

    Elle est certainement là la pratique du quotidien; Samu

    Kaïkan: "En fait prajña est présent dès le premier zazen car le pratiquant est « déchaussé »."

    Justement si prajña est présent dès le premier zazen c'est parce qu'il est déchaussé et s'il est déchaussé c'est que prajña s'est déjà manifestée.

    Samu permettrait-il de manifester prajna?


    Je sais que mon questionnement n'est pas très clair, j'en suis désolé. Pourtant cela ne me ressemble pas de préconiser de savoir pour faire, car également on sait en faisant et dans ce cas çà peut être très libérateur. je donne l'impression que zazen devrait être une pratique après la pratique mais ce n'est pas le cas au final car il n'y a pas de mal à s'asseoir face à un mur.

    je retiendrais le conseil pour la posture; ni trop tendue ni trop mollassonne.

      La date/heure actuelle est Dim 24 Sep 2017 - 3:31