Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Partagez
    avatar
    Leela
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Féminin Nombre de messages : 1001
    Age : 66
    Localisation : Belgique
    Emploi/loisirs : arts, nature
    Humeur : printanière !
    Date d'inscription : 24/06/2011

    "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par Leela le Mer 29 Fév 2012 - 19:26



    Un membre du forum me demande en MP ce que je pense de koan, comment je le comprends.

    Pour moi, elle signifie: "remet tout en question, ne crois à rien que tu n'aies déjà expérimenté".

    Qu'en pensez vous ?
    Savez vous si c'est réellement un koan, et quelle est son origine ?


    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2877
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par Yudo, maître zen le Mer 29 Fév 2012 - 19:58

    C'est le maître Rinzai (Linchi) qui le disait. Essentiellement, comme le Bouddha est mort depuis longtemps, cela ne prête guère à conséquence, et il veut donc dire par là de ne pas s'attacher à un personnage qui pourrait nous impressionner.
    avatar
    Jabba the dégonflé !
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 253
    Emploi/loisirs : brasseur d'air
    Date d'inscription : 03/02/2009

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par Jabba the dégonflé ! le Mer 29 Fév 2012 - 20:06

    c'est ce que l'on appelle une "épuration ethnique" apparemment dans le zen Laughing
    avatar
    naitsirhc
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 216
    Age : 63
    Localisation : AVIGNON
    Emploi/loisirs : soignant
    Humeur : égale
    Date d'inscription : 22/01/2012

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par naitsirhc le Mer 29 Fév 2012 - 21:54

    rencontrer le bouddha égale tuer le bouddha
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par fonzie le Jeu 1 Mar 2012 - 10:29

    Bonjour Leela,
    Leela a écrit:(...)Qu'en pensez vous ?(...)
    je ne "sais pas réellement"; à mon sens, Bouddha ou Christ est Vivant, même si maître Siddhārtha Gautama ou "maître Yeshua ben Youssef" sont morts. Et aussi que si on rencontre Bouddha, c'est pas la peine d'en faire tout un plat.

    Mais j'en pense avant tout, que quelque soit le sens qu'on donne à ce que disait maître Linchi (merci à maître Yudo pour l'origine de la phrase), on doit pas prendre les paroles des maîtres au pied de la lettre.
    Exemple:
    moi, j'ai la vue qui baisse, mais si ça fait que je m'entrave dans des trucs sur le chemin, c'est pas parce qu'un maître a écrit:
    Matthieu 5.29
    Si ton oeil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi; (...)

    que je vais appliquer bêtement pirat

    J'espère que "Ventdansledos" n'a rien contre le cinéma Shocked
    http://zen-et-nous.1fr1.net/t990-trop-de-maitres-tuent-le-maitre-et-puis-au-fait-ca-sert-a-quoi-un-maitre#18019


    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3291
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par Fred le Jeu 1 Mar 2012 - 13:22

    Bonjour,

    Il y'a plein de phrases, de métaphores etc. dans les enseignements. Se les faire expliquer, et attendre une traduction du genre "ceci veut dire cela", c'est un peu dommage je trouve, car c'est en expérimentant par soi-même que le véritable sens au delà des mots se révèle. Il faut voir cela comme des graines que les maîtres inséminent en nous. Il arrive un jour où ces graines deviennent des arbres, et ces arbres finissent par donner des fruits, il faut être patient.
    En ce qui me concerne, j'ai expérimenté cette phrase de différentes façons, et le sens n'en était pas le même à chaque fois. Jamais je ne dirai qu'une expérimentation fût plus juste qu'une autre, je dirais en revanche que chaque expérimentation m'a apporté quelque chose, et m'a enrichi d'elle même. J'invite donc la personne qui s'intéressait au sens de cette métaphore, à laisser son intérogation faire son chemin, tout finira par prendre sens et par résonner en elle, pour elle-même, et là, ce sera un véritable cadeau qui lui sera fait de la part de l'Esprit.
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3291
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par Fred le Jeu 1 Mar 2012 - 13:57

    Voici le sermon que donna Chao Chou (778-897)

    "Le Bouddha de bronze ne doit pas être mis dans le fourneau. Le Bouddha de bois ne doit pas être mis dans le feu. Le Bouddha d'argile ne doit pas être mis dans l'eau. Le vrai Bouddha se tient assis à l'intérieur.

    A la limite de la réalité, dans les profondeurs de la vérité absolue, il n'y a rien à quoi vous puissiez vous attacher. Quand aucune pensée ne s'agite en vous, aucune faute n'est commise nulle part.

    Si vous voulez atteindre les profondeurs de la réalité, il vous suffit de vous asseoir tranquillement, disons pendant 20 à 30 ans, et si vous ne comprenez toujours pas, alors coupez donc la tête de ce vieil homme.

    Tous les phénomènes sont un rêve, une vision, une fleur éthérée, les poursuivre est une activité totalement futile.

    Si vous êtes capable de maîtriser le vagabondage de vos pensées, alors tout ira bien pour vous".



    D.T. SUZUKI (1870 - 1966)

    http://le-singe-pelerin.over-blog.com/article-meditation-du-jour-78968160.html

    avatar
    lausm
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Nombre de messages : 1472
    Date d'inscription : 08/02/2010

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par lausm le Jeu 1 Mar 2012 - 16:36

    Fred, ne serais-tu pas un puriste zéniste?
    Mais bon, les mots des autres les regardent, et si tu comprends dans le silence (et je comprends bien ce que tu signifies par là), cela empèche-t-il les autres de tenter de dire "le" truc??

    Pour ma part, rencontrer le Bouddha, c'est l'explosion nucléaire de ce qui croit être.
    C'est forcément la mort de quelque chose.
    Le Bouddha en soi, c'est ce truc qui échappe à naître et mourir, ou plutôt qui traverse naître et mourir éternellement.
    Cela ne peut laisser de résidu de conscience : être Bouddha ne peut se faire en se pensant être Bouddha.
    On est Bouddha et puis voilà.
    Et puis surtout, quand on est Bouddha, à mon sens on donne ce truc en pature au monde entier. Que ferait-on de se laisser aller à se regarder être Bouddha alors qu'on a un monde à sauver à travers la capacité de conscience éveillée??
    Sinon être Bouddha devient une maladie de l'esprit, un truc qui nous encombre et nous rend orgueilleux.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5492
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par Kaïkan le Jeu 1 Mar 2012 - 18:05


    Bonjour,

    Avec des "si" … (Selon un vieux dicton), on mettrait Paris en bouteille…

    Il est aussi tout à fait correct de dire : « Il n’y a pas de Bouddha à rencontrer car il n’y a aucun objet ou phénomène extérieur que l’on puisse nommer Bouddha. »
    La seule rencontre qu’il est important de faire c’est celle de notre nature originelle, notre nature propre, ku, ou "Nature-de-Bouddha".

    Il nous faut donc tourner le regard à 180°…
    La seule chose à "tuer" se sont nos vues erronées... Cool





    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par fonzie le Jeu 1 Mar 2012 - 18:45

    Bonsoir Kaïkan,
    Il est aussi tout à fait correct de dire : « Il n’y a pas de Bouddha à rencontrer car il n’y a aucun objet ou phénomène extérieur que l’on puisse nommer Bouddha. »
    La seule rencontre qu’il est important de faire c’est celle de notre nature originelle, notre nature propre, ku, ou "Nature-de-Bouddha".

    Il nous faut donc tourner le regard à 180°…
    La seule chose à "tuer" se sont nos vues erronées... Cool
    "Atteindre l'autre rive" par un carnage ..! Wink
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3291
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par Fred le Jeu 1 Mar 2012 - 19:19

    Bonjour Lausm

    Lausm :
    Fred, ne serais-tu pas un puriste zéniste?

    Ce sera alors le parfum qui émane de moi, mais à la vérité je ne peux savoir moi-même si tel est le cas.



    Mais bon, les mots des autres les regardent, et si tu comprends dans le silence (et je comprends bien ce que tu signifies par là), cela empèche-t-il les autres de tenter de dire "le" truc??

    Non cela n'empêche personne de parler de sa propre compréhension, mais disons alors qu'il faut prendre ma contribution comme un avertissement suplémentaire au sujet du fait que je ne suis pas l'autre et que l'autre n'est pas moi.

    Quant à dire "le" truc, pourquoi pas, cela nous permettra par la même occasion de tuer ce truc Laughing
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3291
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par Fred le Jeu 1 Mar 2012 - 19:28

    Kaïkan a écrit:
    La seule chose à "tuer" se sont nos vues erronées... Cool




    Oui, ou "tuer" nos vues justes, ça dépend si on regarde vers l'est ou vers l'ouest.
    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5492
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par Kaïkan le Jeu 1 Mar 2012 - 20:22

    Fred a écrit:
    Kaïkan a écrit:
    La seule chose à "tuer" se sont nos vues erronées... Cool

    Oui, ou "tuer" nos vues justes, ça dépend si on regarde vers l'est ou vers l'ouest.

    C'est-à-dire qu'il est préférable (souhaitable) d'abandonner notre attachement aux vues que nous croyons justes comme à celles qui sont fausses (ou que nous identifions comme telles)...

    Il est relativement facile de nous dépouiller de nos kimonos noirs (les vices), mais lorsqu'il s'agit de rejeter les kimonos blancs (les vertus), comme c'est plus près de la peau, la sensation est un arrachement pénible et même douloureux.

    Finalement on se sent peut-être plus léger sans tout ce bazar...
    clown




    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2878
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par tangolinos le Jeu 1 Mar 2012 - 23:23

    Yudo, maître zen a écrit:C'est le maître Rinzai (Linchi) qui le disait. Essentiellement, comme le Bouddha est mort depuis longtemps, cela ne prête guère à conséquence, et il veut donc dire par là de ne pas s'attacher à un personnage qui pourrait nous impressionner.

    Je dirais que le personnage le plus dangereux est celui qui se trouve en nous-même.
    Aussi le premier Bouddha à tuer est l' identification que l'on se prétendrait.

    Dis-moi Yudo, toi qui a eu le shiho, es-tu un Bouddha ? Very Happy
    avatar
    mandarine
    Débutant
    Débutant

    Féminin Nombre de messages : 12
    Age : 62
    Localisation : Basse-Normandie
    Emploi/loisirs : salariée
    Humeur : plutôt positive
    Date d'inscription : 28/02/2012

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par mandarine le Ven 2 Mar 2012 - 9:46

    Kaïkan a écrit:
    Fred a écrit:
    Kaïkan a écrit:
    La seule chose à "tuer" se sont nos vues erronées... Cool

    Oui, ou "tuer" nos vues justes, ça dépend si on regarde vers l'est ou vers l'ouest.

    C'est-à-dire qu'il est préférable (souhaitable) d'abandonner notre attachement aux vues que nous croyons justes comme à celles qui sont fausses (ou que nous identifions comme telles)...

    Il est relativement facile de nous dépouiller de nos kimonos noirs (les vices), mais lorsqu'il s'agit de rejeter les kimonos blancs (les vertus), comme c'est plus près de la peau, la sensation est un arrachement pénible et même douloureux.

    Finalement on se sent peut-être plus léger sans tout ce bazar...
    clown


    avatar
    fonzie
    無為 - mui -

    Féminin Nombre de messages : 2498
    Date d'inscription : 13/11/2009

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par fonzie le Ven 2 Mar 2012 - 11:00

    Bonjour et bienvenue Mandarine,

    Il y a une jolie histoire de mandarine sur ce forum:
    (...)Ma femme m’avait donné un mikan, une mandarine japonaise, pour le repas, ce jour-là (...)
    http://zen-et-nous.1fr1.net/t76-cela-vous-est-il-deja-arrive#442
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2877
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par Yudo, maître zen le Ven 2 Mar 2012 - 11:01

    tangolinos a écrit:
    Yudo, maître zen a écrit:C'est le maître Rinzai (Linchi) qui le disait. Essentiellement, comme le Bouddha est mort depuis longtemps, cela ne prête guère à conséquence, et il veut donc dire par là de ne pas s'attacher à un personnage qui pourrait nous impressionner.

    Je dirais que le personnage le plus dangereux est celui qui se trouve en nous-même.
    Aussi le premier Bouddha à tuer est l' identification que l'on se prétendrait.

    Dis-moi Yudo, toi qui a eu le shiho, es-tu un Bouddha ? Very Happy

    Une fois de temps en temps, je suppose. Cela dit, je crois que cela doit être rare. Quant au personnage dangereux auquel tu fais allusion, ça je puis t'assurer qu'il est bien là, et que le tenir n'est rien facile...
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2878
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par tangolinos le Ven 2 Mar 2012 - 13:07

    Bonjour Yudo

    ce que j'apprécie chez toi, est bien ton attitude de brandir tes défauts. J' y vois comme l'authentification de ta sincérité.
    En fait il me semble impossible de savoir si on est un Bouddha. La moindre intention de le savoir en se regardant, ferait qu' on ne le serait plus.
    Le personnage dangereux est bien là, je dirais que ne pas le voir serait la vision de l'âne, et, que cette vision d'aveugle le laisserait surgir à notre insu.

    J'aime bien aussi quand tu dis de temps en temps. Ça montre bien l'impermanence de nos manifestations, comme si d'instant à instant c'était une complète résurrection.
    Vois-tu en ce moment je médite sur la notion de l'être qui se distingue de sa manifestation. En effet l'être présente une permanence que n'a pas sa manifestation.
    Je dirais que le Bouddha est l'être, et que notre difficulté est de le laisser se révéler dans sa plus grande limpidité, sans que le dangereux personnage ne vienne en détourner la lumière.
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3291
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par Fred le Ven 2 Mar 2012 - 14:25

    Bonjour Tango

    "Vaut mieux savoir qu'on est un âne , que de croire qu'on l'est pas."

    C'est bien parce qu'on croit qu'on ne l'est pas qu'on l'est, ainsi, ignorer qu'on est un âne serait nécessaire au fait de prendre conscience qu'on en est un :

    Inspiration : comme je suis intelligeant!
    Expiration : Quel âne!

    Sleep

    Bon cela dit, j'adore les ânes sunny



    avatar
    Kaïkan
    Admin
    Admin

    Masculin Nombre de messages : 5492
    Age : 70
    Localisation : Jura-alsacien
    Emploi/loisirs : Moine zen enseignant, disciple de T. Deshimaru depuis -1978 -
    Humeur : insaisissable
    Date d'inscription : 19/11/2009

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par Kaïkan le Ven 2 Mar 2012 - 16:06


    Qui est le plus stupide : L'âne ou ses maîtres...?






    _________________
    - - Kaïkan - -
    - étoile - Kyo gyo sho itto - étoile -
    L’enseignement, la pratique et le satori sont unité.

    " L 'univers entier est l'éternel présent "
    avatar
    tangolinos
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2878
    Date d'inscription : 04/05/2010

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par tangolinos le Ven 2 Mar 2012 - 16:57

    Bonjour Kaïkan

    as-tu remarqué que sur la photo c'est un mulet ?

    Ah s'il avait eu des oreilles plus lourdes, la charrette n'aurait pas basculé Very Happy

    avatar
    Jabba the dégonflé !
    Amateur
    Amateur

    Nombre de messages : 253
    Emploi/loisirs : brasseur d'air
    Date d'inscription : 03/02/2009

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par Jabba the dégonflé ! le Ven 2 Mar 2012 - 17:21

    tangolinos a écrit:
    Ah s'il avait eu des oreilles plus lourdes, la charrette n'aurait pas basculé Very Happy

    encore une histoire de grandes z'oreilles albino

    "c'est pas Bouddha ,c'est moi !"
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3291
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par Fred le Sam 3 Mar 2012 - 14:15


    "J'ai dans les bottes des montagnes de questions où subsiste encore ton égo"






    avatar
    naitsirhc
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 216
    Age : 63
    Localisation : AVIGNON
    Emploi/loisirs : soignant
    Humeur : égale
    Date d'inscription : 22/01/2012

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par naitsirhc le Lun 5 Mar 2012 - 22:09

    si tu rencontres le bouddha tue le ? ...........ou alors ... "c'est lui qui te tue"
    avatar
    Yudo, maître zen
    grand fleuron
    grand fleuron

    Masculin Nombre de messages : 2877
    Age : 68
    Localisation : Montpellier
    Emploi/loisirs : Artisan/ Maître zen
    Humeur : Colérique, lourd, égoïste, antipathique.Ou sympa, équanime, altruiste et sympathique. C selon
    Date d'inscription : 13/04/2008

    Re: "si tu rencontres Bouddha, tue le"

    Message par Yudo, maître zen le Lun 5 Mar 2012 - 22:29

    naitsirhc a écrit:si tu rencontres le bouddha tue le ? ...........ou alors ... "c'est lui qui te tue"
    Je pense que c'est ce qui se produit souvent...

      La date/heure actuelle est Mar 17 Oct 2017 - 0:04