Zen et nous

Le zen, sa pratique, ses textes, la méditation, le bouddhisme, zazen, mu


    Pourquoi faire Zazen ?

    Partagez
    avatar
    Invité
    Invité

    Annonce Re: Pourquoi faire Zazen ?

    Message par Invité le Mer 17 Juin 2009 - 7:41

    Doubidou > J'ai bien compris ce que tu voulais dire et je suis, d'un certain point de vue, d'accord avec ce que tu affirmes. Je soulignais simplement (sans chipoter) une réalité physique, sans grand intérêt, peut-être, pour ce qui nous préoccupe ici, qui fait de l'instant présent une réalité diversement partagée selon qu'on est dans un référentiel "au repos" ou dans un référentiel en mouvement luminique (c'est à dire à des vitesses égales ou proches de la lumière). Exemple clair : Nous savons tous que la lumière du soleil met environ 8 mn pour nous parvenir et que les photons (les "particules" de lumière) se déplacent à la vitesse de la lumière, soit à environ 300 000 km/s. Si on prend comme origine des dates le moment t0 où le photon quitte la surface du soleil, à t = ???, ce même photon va toucher la terre. Pour un homme sur terre t = 8 mn mais pour le photon t = 0 seconde !. C'est pour ça que j'ai mis des points d'interrogation à t car, selon qu'on est dans le référentiel de la terre ou celui du photon, le temps n'est pas le même ; il ne s'est pas écoulé de la même façon. Pour le photon, il ne s'est pas écoulé de temps entre le moment où il a quitté la surface du soleil et le moment où il a touché la terre. Tu comprends bien, pour le coup, que l'instant présent du photon est tel que la notion de passé, pour lui, est sans réalité. De fait, quand nous parlons de passé de l'univers, c'est uniquement du point de vue de notre référentiel car la lumière qui a quitté les étoiles lointaines il y a des milliards d'années n'a toujours pas vieilli. Son temps d'écoulement de vie est nul. C'est tout ce que je voulais dire à ce sujet.
    avatar
    Invité
    Invité

    Annonce Re: Pourquoi faire Zazen ?

    Message par Invité le Mer 17 Juin 2009 - 7:48

    Je n'ai pas parlé de passé de l'univers... j'ai donné une définition basique de la réalité...

    Si on va dans le sens de ta remarque, comme de l'espace nous sépare même ton temps n'est pas le mien ni celui de FA... alors... :-)
    avatar
    Invité
    Invité

    Annonce Re: Pourquoi faire Zazen ?

    Message par Invité le Mer 17 Juin 2009 - 8:00

    Je n'ai pas parlé de passé de l'univers... j'ai donné une définition basique de la réalité...

    Mais moi j'en ai parlé parce que dans ta définition basique tu disais "la réalité c'est l'ensemble des phénomènes connus ou inconnus présents actuellement.". Je n'ai fait que préciser que "présents actuellement" n'était attaché qu'à notre référentiel et qu'ils ne constituent pas une réalité pour tous les référentiels. De fait "l'inconnu" est un concept dans ta définition et ne constitue pas LA réalité car si on peut admettre l'existence de l'inconnu, son contenu est "sans réalité" pour notre référentiel (pour nous). Sa réalité (si elle existe, ce qui n'est pas démontré) est propre au référentiel qui contient cet inconnu, pas pour le nôtre. Je pense qu'il n'est pas inutile de préciser cela même si tu penses que je chipote. Cool
    avatar
    Invité
    Invité

    Annonce Re: Pourquoi faire Zazen ?

    Message par Invité le Mer 17 Juin 2009 - 8:10

    La réalité c'est ce qui existe.

    (c'est bon là? Wink )
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1452
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Annonce Re: Pourquoi faire Zazen ?

    Message par Fa le Mer 17 Juin 2009 - 8:49

    Laughing
    avatar
    Invité
    Invité

    Annonce Re: Pourquoi faire Zazen ?

    Message par Invité le Mer 17 Juin 2009 - 9:41

    Doubidou a écrit:La réalité c'est ce qui existe.

    (c'est bon là? Wink )

    Allez, je chipote (et en plus la formulation, bien qu'appartenant à Frijoff CAPRA, un physicien qui a écrit un fameux bouquin "Le Tao de la Physique", n'est pas validé par tout le monde scientifique) : la réalité a "tendance" à exister (elle n'existe pas avec certitude). Laughing

    Mais bon revenons au sujet "Pourquoi faire Zazen ?"

    Je relisais ce matin "Exhortations Zen" de Taïkan Jyoji. Il y a un passage où il dit en substance "si on nous demandait pourquoi nous faisons zazen, aucun d'entre nous ne serait en mesure d'apporter une réponse claire et précise. Nous faisons zazen et c'est tout."
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1452
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Annonce Re: Pourquoi faire Zazen ?

    Message par Fa le Mer 17 Juin 2009 - 9:52

    Le Bouddhisme nous fournit aussi une explication allant dans le sens de l'existence d'un temps objectif universel. Si tout est vide d'existence indépendante,
    alors tout existe de manière interdépendante, cela signifie que la réalité est un continuum, si la réalité est un continuum alors elle possède un temps qui lui est propre.Le temps de ce continuum n'est accessible que du point de vue de ce continuum, et pas de l'observateur isolé que nous sommes.

    Par ailleurs, si la réalité est un continuum de conscience, alors il existe un ordre au sein de cette conscience, car la conscience étant faculté de connaître, cette faculté ne peut naitre que d'un processus ordonné, et donc fait d'instants de conscience qui se succèdent.

    Si tel n'était pas le cas, alors nous ne pourrions considérer la réalité comme un continuum de conscience. Les Bouddhistes Tibétains considèrent d'ailleurs le temps comme constitué d'instants insécables, ce qui est cohérent avec l'idée de l'existence d'un continuum de conscience.

    Le Big Bang avec son temps cosmologique va d'ailleurs dans la même direction...

    Nous communiquons chacun sur nos PC respectifs, dans des espace-temps qui nous sont propres. Mais s'il n'existait pas un continuum entre nous, et donc un ordre des phénomènes donc un temps universel, toute forme de communication serait tout bonnement impossible...

    Fa
    avatar
    Huanshen
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 478
    Localisation : Suisse
    Date d'inscription : 15/05/2009

    Annonce Re: Pourquoi faire Zazen ?

    Message par Huanshen le Mer 17 Juin 2009 - 10:07

    khât ! a écrit:
    Qu'est-ce que c'est la réalité?

    La réalité, dans ce contexte, est ce qui n'est pas de la nature du concept, de l'imaginaire, du rêve. Quand on affirme, par exemple, que la vie n'est pas plus réelle qu'un rêve, ça dit bien ce que ça veut dire : que la vie n'a aucune réalité. A ces moines qui affirmaient cela, le maître tordait volontiers le nez jusqu'à ce qu'ils hurlent de douleur. Je crois que le rapport au rêve, du coup, prenait une autre tournure :lol: . Pour le coup, ce qui manquait de réalité chez ces moines, c'était le rapport à la réalité.
    C’est à croire qu’Asanga, Vasubandhu et Nagarjuna sont des imbéciles qui n’ont rien compris au Bouddhisme. Malheureusement, c’est justement l'inverse. Mazu demande au moine de saisir la vacuité. Le moine saisit l'espace avec sa main et Mazu lui tord le nez en lui disant "voilà ce que j’appel saisir la vacuité". Ceci signifie que la vacuité n'est pas un espace vide, mais la nature même de ce que nous pensons être la réalité (en l’occurrence notre corps physique). En conservant des présupposés matérialistes et réalistes, le Zen sombre dans la psychologie et se résume effectivement à être pleinement conscient ici et maintenant (donc identifié au Samsara) pour tenter de transcender son "ego" ou, pire encore, à s’assoir en lotus en s’imaginant que la posture est l’éveil. C’est pitoyable ! Vieux vaut faire du yoga au ClubMed et se consacrer à son corps au bord d’un océan bien réel, entouré de jolies filles bien réelles. Je conseille Pattaya, car les filles sont bouddhistes et n'ont pas les cheveux rasés comme dans nos dojos européens.
    avatar
    Invité
    Invité

    Annonce Re: Pourquoi faire Zazen ?

    Message par Invité le Mer 17 Juin 2009 - 10:26

    Le Bouddhisme nous fournit aussi une explication allant dans le sens de
    l'existence d'un temps objectif universel. Si tout est vide d'existence
    indépendante, alors tout existe de manière interdépendante, cela
    signifie que la réalité est un continuum, si la réalité est un
    continuum alors elle possède un temps qui lui est propre.Le temps de ce
    continuum n'est accessible que du point de vue de ce continuum, et pas
    de l'observateur isolé que nous sommes.

    Le fait d'une interdépendance des phénomènes ne fait pas de l'existence manifestée un continuum d'espace-temps, ou pas seulement. En tout cas, si je perçois assez bien l'idée que tu défends, elle ne représente rien de plus que le concept d'un univers "déterminé" par une série de causes "antérieures". Dans ce sens là, on peut imaginer un univers à 3 dimensions avec un passé, un présent et un avenir qui serait vrai partout dans cet univers. Cela n'est plus d'actualité en science et, je crois pouvoir le dire, dans le bouddhisme non plus.

    Dogen a d'ailleurs écrit sur le temps un texte admirable (dont un extrait est traduit dans "les trois piliers du zen" de Kapleau) et assez "visionnaire" en ce sens qu'il met en évidence le rapport étroit entre le temps et l'espace. Pour Dogen, le temps est intimement lié à l'espace et il dit "l'espace, c'est le temps". Ce qui est intéressant, dans ce point de vue, c'est que si l'espace est le temps, l'espace nait à chaque instant et, bien que lié sous certains aspects à des causes extérieures, contient en lui-même sa propre création.

    J'y vois comme une invitation à faire de sa vie une occasion unique de libération de ce "déterminisme" causal dans le continuum que tu décris et, si cette occasion existe, ce qu'il convient de réaliser pour soi si on y accorde foi, le fameux continuum est rempli de "trous" ou de solution de continuité. Outre que cela semble en accord avec certaines théories de la physique moderne (notamment quantique), cela est également en accord avec la doctrine du Bouddha quand il dit qu'il y a un "non-né, un non-créé" comme "cause" du né et du créé (cause non karmique mais "dharmique", si j'ose dire) et que s'il n'y avait pas ce non-né, non-créé, pour le Bouddha, il ne serait pas possible de sortir du cycle des renaissances (c'est à dire de l'univers des interdépendances des phénomènes).
    avatar
    Invité
    Invité

    Annonce Re: Pourquoi faire Zazen ?

    Message par Invité le Mer 17 Juin 2009 - 10:29

    Huanshen a écrit:Ceci signifie que la vacuité n'est pas un espace vide, mais la nature
    même de ce que nous pensons être la réalité (en l’occurrence notre
    corps physique).

    Il ne me semble pas avoir dit le contraire. Mais peut-être n'as-tu pas bien compris ce que j'ai voulu dire ?
    avatar
    Invité
    Invité

    Annonce Re: Pourquoi faire Zazen ?

    Message par Invité le Mer 17 Juin 2009 - 10:46

    En conservant des présupposés matérialistes et réalistes, le Zen sombre
    dans la psychologie et se résume effectivement à être pleinement
    conscient ici et maintenant (donc identifié au Samsara) pour tenter de
    transcender son "ego" ou, pire encore, à s’assoir en lotus en
    s’imaginant que la posture est l’éveil. C’est pitoyable !

    Je ne sais pas trop pourquoi tu dis cela en reprenant ma contribution sur ma définition de la réalité mais peu importe. Je dis bien que la réalité est ce qui n'est pas de la nature du concept, de l'imaginaire ou du rêve. De fait, se faire tordre le nez lorsqu'on affirme que la vie n'est pas plus réel qu'un rêve revient à rompre avec le concept de vide pour entrer dans la réalité telle qu'elle est.
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1452
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Annonce Re: Pourquoi faire Zazen ?

    Message par Fa le Mer 17 Juin 2009 - 10:56

    s'il n'y avait pas ce non-né, non-créé, pour le Bouddha, il ne serait
    pas possible de sortir du cycle des renaissances (c'est à dire de
    l'univers des interdépendances des phénomènes).

    Pour dire les choses encore plus directement, l'apport de la cosmologie moderne, a montré que l'univers visible avait une histoire, et s'il a une histoire, il possède un temps qui lui est propre, et donc des instants cosmiques qui lui sont propres, c'est simple.
    Il y a une homogéneîté dans les phénomènes observés de l'univers, qui montrent en quelque-sorte que des phénomènes très éloignés ont une communauté de destin, une histoire commune. Par exemple l'expansion de l'univers s'observe dans tous les régions de l'espace.
    Mais cela ne signifie pas pour autant que cette histoire, soit pré-déterminée. Lorsqu'on dit que l'univers est constitué de phénomènes interdépendants, cela signifie aussi qu'aucun de ces phénomènes n'a d'existence propre. L'erreur consisterait à réifier la notion de phénomène, en affirmant que l'univers est constitué de phénomènes interdépendants ayant une existence propre...Comme si il existait des constituant ultimes de la matière par exemple.
    La physique moderne montre que certaines particule comme les photon émergent spontanément de ce que nous appelons "vide"...Tout cela pour dire, que l'histoire s'écrit toujours au présent, et qu'il s'agit non d'un déterminisme stricte, mais d'une perpétuelle création.

    Fa


    Dernière édition par Fa le Mer 17 Juin 2009 - 13:13, édité 2 fois
    avatar
    Huanshen
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 478
    Localisation : Suisse
    Date d'inscription : 15/05/2009

    Annonce Re: Pourquoi faire Zazen ?

    Message par Huanshen le Mer 17 Juin 2009 - 11:04

    Peut-être, et nous sommes alors d'accord Khât. Very Happy

    Il me semble toutefois que certaines personnes s'imaginent que le bouddhisme consiste uniquement à accepter le monde tel qu'il apparait naïvement à la conscience ordinaire ici et maintenant. Du point de vue de la nature de Bouddha, c’est aussi vrai, mais il y a une grande différence entre le premier et le dernier tableau du dressage du buffle et l’on ne peut brûler les étapes en s’imaginant être arrivé directement à l’étape finale après quelques mois de zazen.

    Par contre, en restant simplement assis et en acceptant totalement les phénomènes qui se présentent à la conscience sans chercher à modifier quoi que ce soit, l’identification aux phénomènes transitoires (invités) s’estompe effectivement. L’esprit du passé et du futur se révèlent insaisissables. L’esprit du présent également. Seul demeure une pure conscience stable, vide et lumineuse (l'hôte) [qui se révèle toutefois n’être encore qu’une fonction (invité) de l’Esprit (l'Hôte)]. La stance finale de Linji en parle de manière très claire. Possédons-nous une traduction française de son dernier poème ?
    avatar
    Invité
    Invité

    Annonce Re: Pourquoi faire Zazen ?

    Message par Invité le Mer 17 Juin 2009 - 11:30

    Il me semble toutefois que certaines personnes s'imaginent que le
    bouddhisme consiste uniquement à accepter le monde tel qu'il apparait
    naïvement à la conscience ordinaire ici et maintenant.

    Je crois que la plupart des personnes non bouddhistes (mais parfois bouddhistes aussi) n'ont pas de représentation claire de ce qu'ils doivent penser ou comprendre du bouddhisme. Entre la notion de vacuité, de non réalité de l'ego, ils s'y perdent un peu et je pense que c'est normal.

    On parle beaucoup de vacuité et on en vient à remplir ce mot de concepts, dénaturant ainsi sa propre réalité. Personnellement, j'évite ce mot comme la peste. Si on veut mettre le trouble dans l'esprit de quelqu'un, il n'y a rien de mieux à faire que de lui dire que tout est vacuité. C'est la raison pour laquelle j'aime bien le rapport direct et franc qui consiste à tordre le nez ou à mettre des coups de pieds aux fesses à ceux qui tiennent ce langage pour parler de la réalité.

    Comme je l'ai dit ailleurs : si on n'est pas capable de lever une pierre d'une tonne sans s'aider des mains ou d'un appareil de levage, c'est parce que l'esprit pèse une tonne (autrement dit, c'est parce qu'on a rempli ce mot "vacuité" de concepts)
    avatar
    Huanshen
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 478
    Localisation : Suisse
    Date d'inscription : 15/05/2009

    Annonce Re: Pourquoi faire Zazen ?

    Message par Huanshen le Mer 17 Juin 2009 - 11:53

    Absolument, merci Khât.
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1452
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Annonce Bande de chacals... :-)

    Message par Fa le Mer 17 Juin 2009 - 13:51

    Bande de chacals... Cool

    « Adeptes, voulez-vous être capables de vous montrer conforme à la Loi
    ? Il faut pour cela, en vérité, être un grand homme ! La faiblesse et la complaisance
    en rendent incapable. On est alors comme un vase fêlé, inapte à conserver la
    crème. Pour être comme un grand vase, il ne faut jamais se laisser tromper
    par les gens ; il faut partout être son propre maître ; il faut être vrai où
    que l'on soit. Tout ce qui vient du dehors, ne le subissez pas ! Car une seule
    pensée de doute, c'est Mâra qui entre dans votre coeur. « Le doute, pour
    un Bodhisattva, c'est la chance de Mâra
    » des naissances et des morts.
    Sachez seulement mettre vos pensées au repos, et le plus chercher au dehors
    ; quand les choses viennent à vous, mirez-les. Faites seulement confiance à
    celui qui agit en vous actuellement, et vous serez sans affaires.
    Si votre esprit, une seule pensée, donne naissance au Triple Monde, il se fragmente
    en six poussières, du fait des objets et des conditions. Qu'est-ce qui vous
    manque en votre activité actuelle ? Dans l'espace d'un instant, vous pouvez
    accéder au pur ou à l’impur, au pavillon de Maitreya, aux royaumes des Trois
    Yeux : mais, en vagabondant ainsi en tous lieux, n'y voyez que des noms vides.
    »


    16.
    a.
    « Vous dites de toutes parts qu'il y a des pratiques à cultiver, des fruits
    à éprouver. Ne vous y trompez pas ! S'il y a quelque chose à obtenir par la culture,
    tout cela relève de l'acte, qui fait naître et mourir. Vous dites que vous cultivez
    toutes ensemble les dix milles pratiques des Six Perfections : je ne vois là
    que fabrication d'actes. Chercher le Buddha, chercher la Loi : autant d'actes
    fabricateurs d'enfer : chercher le Bodhisattva, c'est aussi fabriquer de l'acte.
    Ou encore lire les Textes, lire l'Enseignement – fabrication d'actes. Les Buddha
    et les maîtres-patriarches sont gens sans affaires ; et c'est pourquoi ce qui
    est corrompu et composé, aussi bien que l'incorrompu et l’incomposé, tout cela
    devient pour eux acte purifié. »
    b.
    « Il y a certains chauves aveugles qui, après avoir mangé leur plein
    de grain, s’assoient en Dhyâna pour se livrer à des pratiques contemplatives.
    Ils se saisissent de toute impureté de pensée pour l'empêcher de se produire
    ; ils recherchent la quiétude par dégoût du bruit. Ce sont là procédés hérétiques.
    Un maître-patriarche l'a dit : « Fixer l'esprit pour regarder
    la quiétude, le relever pour mirer l'extérieur, le recueillir pour sa décantation,
    le figer pour entrer en concentration
    » – tout cela n'est que fabrication
    d'actes. Quant à vous, vous ces hommes qui êtes là à écouter la Loi, comment
    pourriez-vous vouloir vous cultiver et faire ainsi en sorte d'éprouver les
    fruits de la culture ? Pourquoi vouloir vous orner ? Vous n'êtes pas des êtres
    à cultiver, ni qui puissent être ornés ; ou alors, c'est que tous les êtres
    peuvent être ornés. Ne vous y trompez donc pas ! »
    c.
    « Adeptes, vous prenez (pour bon argent) les paroles de cette espèce de
    vieux maîtres, et vous dites que c'est là la vraie Voie, que ce sont là des
    amis de bien admirables : « Ce n'est pas à moi, avec mon esprit de profane,
    d'oser sonder ni mesurer ces anciens ! ». Gnomes aveugles ! Voilà les vues
    auxquelles vous vous livrez pendant toute une vie, allant contre le témoignage
    de votre paire d'yeux. Et vous êtes là à trembler comme ânons sur la glace,
    les dents serrées par le froid. « Ce n'est pas moi qui oserais dire du mal
    de ces amis de bien ! J'aurais trop peur de commettre un péché de bouche. »
    Adeptes, il faut être un grand ami de bien pour oser dire du mal des Buddha
    et des patriarches, pour oser critiquer le monde, incriminer l'Enseignement
    des Trois Corbeilles et injurier les petits enfants qui viennent à vous, pour
    aller chercher l'homme soit
    en le prenant à rebours, soit en s'adaptant à lui. C'est ainsi que, depuis des
    douze ans, j'en cherche un qui ait des dispositions à l'acte, mais que je n'en
    ai pu trouver gros comme un grain de moutarde. Il semble qu'on n’ait affaire
    qu'à des maîtres de Tch’an pareils à de nouvelles mariées et qui n'ont qu'une
    crainte, celle d'être chassés de leur monastère et de se voir privés du grain
    qu'on leur donne à manger, de leur sécurité et de leurs aises. Jamais, depuis
    l'Antiquité, l'on a cru aux pionniers d'avant-garde, et il a fallu qu'ils fussent
    délogés par d'autres pour que leur valeur fût reconnue. Celui qui est approuvé
    par tout le monde, à quoi est-il bon ? C'est ainsi qu'un rugissement du lion
    fait éclater la cervelle du chacal. »

    Adeptes, les choses de l'esprit sont sans figure sensible ; elles compénètrent
    tout dans les dix directions.

    Un ancien l’a dit : " Pour
    qui veut rechercher le Buddha en faisant des actes, le Buddha sera grand pronostic
    de naissance et de mort. "



    Entretients de Lin Tsi
    avatar
    Fred
    Animateur
    Animateur

    Nombre de messages : 3343
    Date d'inscription : 17/11/2008

    Annonce Re: Pourquoi faire Zazen ?

    Message par Fred le Mer 17 Juin 2009 - 14:45

    Espèce de foromiste!
    avatar
    Invité
    Invité

    Annonce Re: Pourquoi faire Zazen ?

    Message par Invité le Mer 17 Juin 2009 - 15:01

    Ce Lin Tsi, quel homme ! Laughing
    avatar
    Huanshen
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 478
    Localisation : Suisse
    Date d'inscription : 15/05/2009

    Annonce Re: Pourquoi faire Zazen ?

    Message par Huanshen le Mer 17 Juin 2009 - 16:08

    "Si vous voulez ne pas être différent des bouddhas et des maîtres zen, il vous suffit de ne pas chercher à l'extérieur de vous-même. La lumière non discriminante qui jaillit au moment où vous prenez conscience de votre esprit, est la sagesse du Bouddha en vous-même" (Lin Ji)

    La question du chacal: où est c'est esprit? comment le trouver?
    avatar
    Invité
    Invité

    Annonce Re: Pourquoi faire Zazen ?

    Message par Invité le Mer 17 Juin 2009 - 16:29

    Réponse de chacal Laughing
    Lin Tsi a écrit:
    « Adeptes, les choses de l'esprit sont sans figure sensible ; elles compénètrent
    tout dans les dix directions. C'est l'esprit qu'on appelle la ʺvueʺ dans l'oeil,
    l’ ʺouïeʺ dans l'oreille, l' ʺolfactionʺ dans le nez, la ʺdiscussionʺ
    dans la bouche, la ʺpréhensionʺ dans les mains, la ʺcourseʺ dans les pieds. « Ce
    n'est foncièrement qu'un seul rayon subtil, qui se répartit en six contacts. »

    Pour peu qu'on n’ait aucune pensée, on sera délivré où qu'on soit. Quelle est
    donc mon idée en parlant ainsi ? C'est seulement, adeptes, que je vous vois
    avoir toutes ces pensées qui vous font courir en cherchant, sans que vous puissiez
    les arrêter, tombant ainsi dans les vains pièges que vous tendent les anciens.
    Adopté mon point de vue, adeptes : tranchez la tête du Buddha de rétribution
    et celle du Buddha de métamorphose. Les Bodhisattva qui ont pleinement satisfait
    aux dix étapes de leur carrière, sont comme des salariés. Ceux qui ont atteint
    l'éveil d'identité ou l'éveil merveilleux, sont des gaillards mis à la cangue
    et chargés de chaînes. Les saints Arhat et les Buddha-pour-soi, sont comme
    ordures des latrines ; l'éveil et le Nirvâna, comme pieux à attacher les ânes.
    C'est seulement, adeptes, parce que vous n'êtes pas parvenus à concevoir la
    vacuité de toutes les pratiques prescrites aux Bodhisattva pour trois périodes
    cosmiques incalculables, qu'il y a en vous cet obstacle qui vous obstrue. Jamais
    rien de pareil chez un véritable religieux, lequel ne sait que « liquider
    ses actes anciens au fur et à mesure des conditions »
    . Il s'habille
    au hasard ; lorsqu'il veut marcher, il marche ; lorsqu'il veut s'asseoir, il
    s'assied. Il ne lui vient pas la moindre pensée d'aspirer aux fruits de Buddha
    ou de le rechercher. Et pourquoi ? Un ancien l’a dit : « Pour
    qui veut rechercher le Buddha en faisant des actes, le Buddha sera grand pronostic
    de naissance et de mort. «
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1452
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Annonce Re: Pourquoi faire Zazen ?

    Message par Fa le Mer 17 Juin 2009 - 17:02

    La doctrine de la vacuité revue et corrigée façon Lin Tsi

    C'est seulement, adeptes, parce que vous n'êtes pas parvenus à concevoir la
    vacuité de toutes les pratiques prescrites aux Bodhisattva pour trois périodes
    cosmiques incalculables, qu'il y a en vous cet obstacle qui vous obstrue.

    Embarassed Ce grand médecin était le remède ultime contre la constipation...
    avatar
    Huanshen
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 478
    Localisation : Suisse
    Date d'inscription : 15/05/2009

    Annonce Re: Pourquoi faire Zazen ?

    Message par Huanshen le Mer 17 Juin 2009 - 17:11

    Alors comment trouver cet esprit sans s'embarasser de tous les actes qui épuisent les pratiquants du zen contemporain? (toujours en relation avec le thème du sujet)
    avatar
    Huanshen
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 478
    Localisation : Suisse
    Date d'inscription : 15/05/2009

    Annonce Re: Pourquoi faire Zazen ?

    Message par Huanshen le Mer 17 Juin 2009 - 17:16

    Le pire étant la constipation due aux interminables séances de zazen en mangeant du riz blanc trois fois par jour. Bankei a failli y laisser sa vie. Quant à Hakuin, il a été sauvé de justesse par un sage taôiste.
    avatar
    Fa
    vrai fleuron
    vrai fleuron

    Masculin Nombre de messages : 1452
    Date d'inscription : 10/08/2008

    Annonce Re: Pourquoi faire Zazen ?

    Message par Fa le Mer 17 Juin 2009 - 18:08

    Réponse à la manière de Lin Tsi...

    Adeptes, l'aspirant à l'éveil, est comparable à un drogué qui veut s'amender, si on lui enlève sa drogue trop brutalement, il va subir le manque, et risque de ne pas le supporter, aussi lui donne t-on un produit de substitution, qui associé à une bonne hygiène de vie, lui permettrons de se réhabiliter.

    Adeptes lorsqu'un serpent venimeux atteint sa victime, il faut lui administrer un anti-dote. Au terme de la guérison, il n'y a plus ni poison, ni antidote. Mais si l'anti-dote continu d' être administré, par peur de ne pas guérir, ou par manque de confiance dans l'anti-dote, ou par ignorance des doses prescrites, adeptes, l'anti-dote devient poison.

    Adeptes, lorsque la crasse vous recouvre, vous utilisez du savon, vous le mélangez à l'eau, vous frottez, vous rincez, vous séchez, et au terme de ce processus, il n'existe plus de savon, ni d'eau, ni de crasse.

    En conclusion adeptes , ignorer la maladie est pure folie, et abuser des médicaments, pure stupidité...
    avatar
    Invité
    Invité

    Annonce Re: Pourquoi faire Zazen ?

    Message par Invité le Mer 17 Juin 2009 - 18:14

    Le terme "vacuité" ici est ambigu et je m'interroge sur la pertinence de la traduction française. Dans le contexte, je l'associe plus au synonyme "vanité", dans le sens où les adeptes s'attacheraient à la forme (de la pratique) et non au fond, qu'à la vacuité de la pratique dans son aspect "vertical". Encore un exemple de la difficulté de traduire sans risquer les méprises.

    Alors comment trouver cet esprit sans s'embarasser de tous les actes
    qui épuisent les pratiquants du zen contemporain? (toujours en relation
    avec le thème du sujet)

    Question essentielle. Et il semble, à en croire Lin Tsi, que ce problème ne soit pas propre aux contemporains puisque Lin Tsi met en garde ses adeptes contre les méprises et le manque de confiance en eux.

    De mon point de vue, l'important est de ne pas se laisser berner ou abuser par les interprétations doctrinales dont on ne sait plus quoi faire. Il y a un temps pour l'étude de la doctrine et un temps pour voler de ses propres ailes. Quand on vole de ses propres ailes, si on ne se ramasse pas dans une galère que la vie nous réserve, on ne sait pas encore de quoi on est vraiment capable.

    Contenu sponsorisé

    Annonce Re: Pourquoi faire Zazen ?

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 14 Déc 2017 - 3:18